MENU ZINFOS
Politique

Rémunération aux Musées régionaux: Didier Robert s'explique


Par LG - Publié le Vendredi 7 Décembre 2018 à 13:40 | Lu 14614 fois

Le président de Région intervient ce vendredi sur l'affaire révélée par Le Quotidien ce 7 décembre. Procès verbaux en guise de preuves, le journal révélait que Didier Robert avait "perçu la somme de 111 870,96 € au titre des salaires non versés depuis mars 2016 en sa qualité de PDG des Musées régionaux."

Au cours de son intervention, Didier Robert a affirmé qu'il n'avait à aucun moment perçu les sommes mentionnées dans Le Quotidien. "Je vais rappeler ici que la rémunération de 6800 euros à laquelle il a beaucoup été fait référence, a été approuvée par la commission permanente du Conseil régional du 2 février 2016. Je rappelle ici que les actes administratifs qui découlent des commissions permanentes, sont bien évidemment rendues publics. Toute le monde a accès à ces actes et que, cette délibération de la commission permanente de février 29016, prévoit d’approuver dans les limites de la loi, la rémunération maximale qui est allouée au président. Que cette rémunération du président ne puisse excéder 90% de celle afférente à la rémunération du fonctionnaire au poste le plus élevé de la collectivité. Donc il y a un cadre légal pour le montant de cette rémunération, c’est-à-dire 8316 euros brut, soit 7200 euros. C’est ce que la commission permanente de février 2016 a validée, concernant la rémunération du pdg de la SPL des Musées régionaux. Je rappelle que c’est la Région qui est l’actionnaire majoritaire de la SPL des Musées régionaux, et que c’est donc de la responsabilité de la Région d’autoriser la rémunération du président de la SPL, et qu’il est mensonger d’écrire que j’ai décidé moi-même de m’octroyer une rémunération, et il est mensonger de dire que cela n’était pas autorisé. (…) Plus grave, je n’ai à aucun moment, comme l’affirme le journaliste du Quotidien dans l’article paru ce matin, à aucun moment je n’ai perçu la somme de 111.870 euros. Je voudrais vous remettre l’attestation du cabinet d’expertise comptable et vous verrez qu’il est fait mention, qu’à ce jour, aucune sortie de trésorerie de 111.000 euros de la SPL n’a été effectuée. Il s’agit, de la part du journaliste qui a écrit cet article, un pur mensonge", explique-t-il, en opposition au titre affirmatif du Quotidien.
Sur la forme, le président de Région dit vouloir embrayer sur une plainte contre le directeur de publication du Quotidien et contre l'auteur de cet article. 

En complément des révélations faites par le président Emmanuel Macron en novembre dernier, le président de Région a confirmé qu'il avait "été personnellement l’objet de menaces, relayées sur les réseaux sociaux. Mes parents également ont fait l’objet de menaces de mort. Mes enfants aussi", a-t-il évoqué. Un incendie a également visé son domicile. "Les pompiers sont intervenus et ils ont dû être protégés par les forces de l’ordre. La question que je pose aujourd’hui : c’est finalement de savoir quelle est la réelle motivation de ceux qui poussent à la haine. Quel est l’objectif final ? Est-ce que c’est d’amener quelqu’un à passer à l’acte contre le président de Région et les membres de ma famille ? Jusqu’où certains d’entre vous sont prêts à aller ? C’est la raison pour laquelle je dépose plainte contre Le Quotidien, et je dépose plainte pour incitation à la haine et au meurtre."

Revivez la conférence de presse en vidéo : 

Charlotte Molina sur place





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Pickachou le 07/12/2018 15:27 (depuis mobile)

Beau torchon le quotidien, Bein sa même domoune y lire pu car si bande journalistes y ramassés rien que des mensonges

10.Posté par captain igloo le 07/12/2018 15:25

Donc, pour résumer : c'est vrai que la somme est sortie des caisses, mais ce n'est pas lui qui touche l'argent... Mais qui alors ?
Et j'oubliais le meilleur : révéler cet acte de générosité inachevé, parce que cette foutue fondation ne s'est pas encore créée toute seule, c'est appeler au meurtre. Sans doute parce que les gens n'aiment pas les fondations caritatives, ou les comptes séquestres

9.Posté par cochons contribuables! le 07/12/2018 15:22

pour commencer ce president a trop d'avocats a ses côtés...

8.Posté par Gogote le 07/12/2018 15:21 (depuis mobile)

www.jemenfoucestpasmoiquipaye.com

7.Posté par olive le 07/12/2018 15:21

Il ne dit pas qu'il n'a pas reçu,
il dit que la sortie d'argent ne vient pas de la SPL sur ce montant là ! ça sent le jeu de mots : comment mentir sans mentir !
de la politique en somme.
la seule question a laquelle il doit répondre c'est : avez-vous reçu au titre du machin des musées une rémunération ? combien ? et à partir de quelle date ?
ensuite, il appartiendra à la justice , si celle-ci est saisie... si celle-ci a envie de poursuivre ce monsieur...si ce monsieur n'a pas des amitiés permettant à la justice de prendre un temps infini pour classer dans des années... si...si...si...

6.Posté par Vive le quotidien 💪🏼 le 07/12/2018 14:56

Voilà une presse neutre : LE QUOTIDIEN


5.Posté par captain igloo le 07/12/2018 14:49

Qui est le titulaire du "compte séquestre" évoqué par Didier Robert ? Dans quel organisme bancaire ?
Comment une rémunération peut-elle être versée quand son attributaire déclare l'avoir abandonnée ? Qui peut le remplacer pour la percevoir ?
Pourquoi cette somme n'est elle pas restée sur les comptes des musées régionaux, qui semblent en avoir besoin ?

4.Posté par Marc le 07/12/2018 14:47

Pardon mais l'attestation de l'expert comptable ne prouve rien.

Le Quotidien précise explicitement que cette rémunération a été rendue possible via "la compensation entre une obligation réciproque dans les termes de l'article 1347 du code civil". En clair, cela suggère que la SPL musées régionaux n'a pas fait un chèque de 111870,96 euros à Didier Robert mais a renoncé à une créance qu'elle avait sur lui à hauteur de cette somme (s'il manquait de l'argent, elle lui a fait un chèque du solde).

Ca ne signifie pas que Didier Robert mente. Ca signifie juste que son élément de preuve à décharge n'en est pas un.

3.Posté par 51889 le 07/12/2018 14:42

Quelle rapidité d'exécution ! Et en direct live sur Zinfos !

Il parait que la meilleure défense c'est l'attaque... En tous cas, quand je vois les deux avocats siégeant à côté du président, je ne peux m'empêcher de penser à la célèbre réplique de Pierre Desproges dans le "Tribunal des flagrants délires"qui concluait toujours ses réquisitoires par: "Donc, untel est coupable. Mais son avocat vous en convaincra bien mieux que moi !"

2.Posté par Eric le 07/12/2018 14:41

Le Quotidien a toujours affiché très haut la volonté de s'autoréguler, c'est-à-dire surtout la volonté de ne laisser aucune instance ou autorité extérieure (politique et financeur) mettre son nez dans leur affaire. C’est pourquoi il est probable que les Président de Région a lancé sur la table sa dernière carte avec cette plainte

1.Posté par Eric le 07/12/2018 14:40

Le Quotidien a démontré pendant toutes ces années plus de professionnalisme que toutes les autres presses écrites à la Réunion. La véracité de l’information, l’impartialité et l’absence connivences avec les politiques ont toujours été leurs critères. Leur bonne réputation ne souffre d’aucune contestation.
Portez plainte Monsieur Didier Robert mais avec votre argent pas avec celui de la Région c'est à dire l'argent du contribuable. oui, portez plainte et vous perdrez en plus de vous humilier !

1 2 3
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes