MENU ZINFOS
Politique

Rémunération aux Musées régionaux: Didier Robert s'explique


Par LG - Publié le Vendredi 7 Décembre 2018 à 13:40 | Lu 14614 fois

Le président de Région intervient ce vendredi sur l'affaire révélée par Le Quotidien ce 7 décembre. Procès verbaux en guise de preuves, le journal révélait que Didier Robert avait "perçu la somme de 111 870,96 € au titre des salaires non versés depuis mars 2016 en sa qualité de PDG des Musées régionaux."

Au cours de son intervention, Didier Robert a affirmé qu'il n'avait à aucun moment perçu les sommes mentionnées dans Le Quotidien. "Je vais rappeler ici que la rémunération de 6800 euros à laquelle il a beaucoup été fait référence, a été approuvée par la commission permanente du Conseil régional du 2 février 2016. Je rappelle ici que les actes administratifs qui découlent des commissions permanentes, sont bien évidemment rendues publics. Toute le monde a accès à ces actes et que, cette délibération de la commission permanente de février 29016, prévoit d’approuver dans les limites de la loi, la rémunération maximale qui est allouée au président. Que cette rémunération du président ne puisse excéder 90% de celle afférente à la rémunération du fonctionnaire au poste le plus élevé de la collectivité. Donc il y a un cadre légal pour le montant de cette rémunération, c’est-à-dire 8316 euros brut, soit 7200 euros. C’est ce que la commission permanente de février 2016 a validée, concernant la rémunération du pdg de la SPL des Musées régionaux. Je rappelle que c’est la Région qui est l’actionnaire majoritaire de la SPL des Musées régionaux, et que c’est donc de la responsabilité de la Région d’autoriser la rémunération du président de la SPL, et qu’il est mensonger d’écrire que j’ai décidé moi-même de m’octroyer une rémunération, et il est mensonger de dire que cela n’était pas autorisé. (…) Plus grave, je n’ai à aucun moment, comme l’affirme le journaliste du Quotidien dans l’article paru ce matin, à aucun moment je n’ai perçu la somme de 111.870 euros. Je voudrais vous remettre l’attestation du cabinet d’expertise comptable et vous verrez qu’il est fait mention, qu’à ce jour, aucune sortie de trésorerie de 111.000 euros de la SPL n’a été effectuée. Il s’agit, de la part du journaliste qui a écrit cet article, un pur mensonge", explique-t-il, en opposition au titre affirmatif du Quotidien.
Sur la forme, le président de Région dit vouloir embrayer sur une plainte contre le directeur de publication du Quotidien et contre l'auteur de cet article. 

En complément des révélations faites par le président Emmanuel Macron en novembre dernier, le président de Région a confirmé qu'il avait "été personnellement l’objet de menaces, relayées sur les réseaux sociaux. Mes parents également ont fait l’objet de menaces de mort. Mes enfants aussi", a-t-il évoqué. Un incendie a également visé son domicile. "Les pompiers sont intervenus et ils ont dû être protégés par les forces de l’ordre. La question que je pose aujourd’hui : c’est finalement de savoir quelle est la réelle motivation de ceux qui poussent à la haine. Quel est l’objectif final ? Est-ce que c’est d’amener quelqu’un à passer à l’acte contre le président de Région et les membres de ma famille ? Jusqu’où certains d’entre vous sont prêts à aller ? C’est la raison pour laquelle je dépose plainte contre Le Quotidien, et je dépose plainte pour incitation à la haine et au meurtre."

Revivez la conférence de presse en vidéo : 

Charlotte Molina sur place





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Eric le 07/12/2018 14:40

Le Quotidien a démontré pendant toutes ces années plus de professionnalisme que toutes les autres presses écrites à la Réunion. La véracité de l’information, l’impartialité et l’absence connivences avec les politiques ont toujours été leurs critères. Leur bonne réputation ne souffre d’aucune contestation.
Portez plainte Monsieur Didier Robert mais avec votre argent pas avec celui de la Région c'est à dire l'argent du contribuable. oui, portez plainte et vous perdrez en plus de vous humilier !

2.Posté par Eric le 07/12/2018 14:41

Le Quotidien a toujours affiché très haut la volonté de s'autoréguler, c'est-à-dire surtout la volonté de ne laisser aucune instance ou autorité extérieure (politique et financeur) mettre son nez dans leur affaire. C’est pourquoi il est probable que les Président de Région a lancé sur la table sa dernière carte avec cette plainte

3.Posté par 51889 le 07/12/2018 14:42

Quelle rapidité d'exécution ! Et en direct live sur Zinfos !

Il parait que la meilleure défense c'est l'attaque... En tous cas, quand je vois les deux avocats siégeant à côté du président, je ne peux m'empêcher de penser à la célèbre réplique de Pierre Desproges dans le "Tribunal des flagrants délires"qui concluait toujours ses réquisitoires par: "Donc, untel est coupable. Mais son avocat vous en convaincra bien mieux que moi !"

4.Posté par Marc le 07/12/2018 14:47

Pardon mais l'attestation de l'expert comptable ne prouve rien.

Le Quotidien précise explicitement que cette rémunération a été rendue possible via "la compensation entre une obligation réciproque dans les termes de l'article 1347 du code civil". En clair, cela suggère que la SPL musées régionaux n'a pas fait un chèque de 111870,96 euros à Didier Robert mais a renoncé à une créance qu'elle avait sur lui à hauteur de cette somme (s'il manquait de l'argent, elle lui a fait un chèque du solde).

Ca ne signifie pas que Didier Robert mente. Ca signifie juste que son élément de preuve à décharge n'en est pas un.

5.Posté par captain igloo le 07/12/2018 14:49

Qui est le titulaire du "compte séquestre" évoqué par Didier Robert ? Dans quel organisme bancaire ?
Comment une rémunération peut-elle être versée quand son attributaire déclare l'avoir abandonnée ? Qui peut le remplacer pour la percevoir ?
Pourquoi cette somme n'est elle pas restée sur les comptes des musées régionaux, qui semblent en avoir besoin ?

6.Posté par Vive le quotidien 💪🏼 le 07/12/2018 14:56

Voilà une presse neutre : LE QUOTIDIEN


7.Posté par olive le 07/12/2018 15:21

Il ne dit pas qu'il n'a pas reçu,
il dit que la sortie d'argent ne vient pas de la SPL sur ce montant là ! ça sent le jeu de mots : comment mentir sans mentir !
de la politique en somme.
la seule question a laquelle il doit répondre c'est : avez-vous reçu au titre du machin des musées une rémunération ? combien ? et à partir de quelle date ?
ensuite, il appartiendra à la justice , si celle-ci est saisie... si celle-ci a envie de poursuivre ce monsieur...si ce monsieur n'a pas des amitiés permettant à la justice de prendre un temps infini pour classer dans des années... si...si...si...

8.Posté par Gogote le 07/12/2018 15:21 (depuis mobile)

www.jemenfoucestpasmoiquipaye.com

9.Posté par cochons contribuables! le 07/12/2018 15:22

pour commencer ce president a trop d'avocats a ses côtés...

10.Posté par captain igloo le 07/12/2018 15:25

Donc, pour résumer : c'est vrai que la somme est sortie des caisses, mais ce n'est pas lui qui touche l'argent... Mais qui alors ?
Et j'oubliais le meilleur : révéler cet acte de générosité inachevé, parce que cette foutue fondation ne s'est pas encore créée toute seule, c'est appeler au meurtre. Sans doute parce que les gens n'aiment pas les fondations caritatives, ou les comptes séquestres

11.Posté par Pickachou le 07/12/2018 15:27 (depuis mobile)

Beau torchon le quotidien, Bein sa même domoune y lire pu car si bande journalistes y ramassés rien que des mensonges

12.Posté par Banane le 07/12/2018 15:28 (depuis mobile)

Il s'en est donc mis plein les poches de son gilet ....

13.Posté par merci le quotidien le 07/12/2018 15:31

Le problème ce n'est pas la presse Mr le Président, le problème c'est votre absence de décence.

14.Posté par On sait qui tu es... le 07/12/2018 15:32

Tiens, tiens ... réactif par ici !!
les détracteurs malokis sont déjà là ...

15.Posté par Raison le 07/12/2018 15:35

Vous avez tout a fait raison et je suis pour la plainte.
Les commentaires sont trop virulents envers les gens, ils lancent des insultes envers le président de région, mais aussi ses militants et honnêtement, je ne vois pas l'utilité de toute cette haine, violence ou menace

16.Posté par JORI le 07/12/2018 15:40

Notre supérieur à tout le monde t.robert étant sur la touche politique, vers qui va se tourner p.dupuy pour faire diversion pour que l'on n'accable plus super cumulard didix robertix??.

17.Posté par Un homme deux mandats le 07/12/2018 15:40 (depuis mobile)

Président de la Région
Président de la Sematra
Cela fait toujours deux mandats!

18.Posté par Le ripolineur le 07/12/2018 15:45 (depuis mobile)

Le fric coule à flots en politique . Être élu c''est mieux que gagner au loto, on y gagne à vie , en famille , on peut s''augmenter soi même , on prélève à la source, on ne lâche rien . On sait pourquoi bcp n''ont plus un sou le 15 du mois

19.Posté par Gratel le 07/12/2018 15:46

Incitation à la haine ? Je ne crois pas que ça existe en droit. A la haine raciale oui mais incitation à la haine tout court, non.

En effet, le simple fait de dénoncer, les mauvais agissements d'un tiers ne peut être condamnable que pour de la diffamation, dans le cas où l'on accuse sans preuves.

Pareil, porter plainte pour diffamation et propos mensongers relève du pléonasme puisque justement quand on ment sur quelqu'un sans preuves, c'est diffamatoire.

20.Posté par Clovis le 07/12/2018 15:57 (depuis mobile)

Faîtes entrer l'accusé....

21.Posté par Doudou le 07/12/2018 16:02 (depuis mobile)

N empêche que La region la bien arrache dommejo.
Au moins Va sert à quelque chose .

22.Posté par Courteaud le 07/12/2018 16:04

Il se défend et dit que ce n'est pas lui mais la Région qui a autorisé ce paiement sur la SPL il se fout de qui c est lui le Président de la Région et de l'assemblée délibérante donc il en abuse pour bénéficier d'une rémunération peut être légale mais est ce moral, normal de se faire payer un complément de salaire de la sorte : les électeurs qui ont voté pour cet homme ne peuvent qu' être déçus et les autres révoltés.......

23.Posté par Garsaut le 07/12/2018 16:07

Je me demande si le quotidien avait réagi pareil s'il avait reçu une aide de la région comme le jir. c'est une question c'est tout.

24.Posté par oté la Réunion le 07/12/2018 16:08

Nous aussi, nous allons porter plainte contre vous: incitation au chaos en annonçant une hausse de la taxe carburant et en prenant près de 12 jours pour annoncer que ça ne sera pas mis en place! Les victimes ne sont pas là où on le croit! Il faut démissionner et tout rentrera dans l'ordre, Monsieur le Macron compatible!

25.Posté par Jp le 07/12/2018 16:15 (depuis mobile)

Ce qui est honteux, c est les 6800 euros touchés pour assister à quelques réunions par mois. Ça c est honteux!!!!

26.Posté par Briandoht le 07/12/2018 16:17

Il faut que la justice condamne sévèrement les auteurs et commanditaires des menaces de mort envers DR et sa famille,de l'incendie criminel à son domicile, des dégradations et intimidation à la Région qui sont des faits graves. Ce sont des méthodes du passé qui doit être révolues aujourd'hui, nous sommes en démocratie . Certains adversaires sont prêt à tout pour le pouvoir.

27.Posté par électeur se sentant trahi le 07/12/2018 16:19

C'est avec stupeur et beaucoup de tristesse que ce matin, j'ai pris connaissance des faits évoqués avec force détails par le journaliste du Quotidien.

Si ceux-ci sont avérés,... c'est l'écoeurement et l'indignation de l'usage de cet argent public par un élu, qui ne pouvant agir seul a du s'entourer d'hommes de paille bien rémunérés, qui me révolte.

Ces comportements inadmissibles d'élus créoles de tous bords politiques,adeptes du népotisme sans scrupules,qui agissent tels des "roitelets" de républiques bananières qui méprisent leur population, sont indignes de La République Française, en mettant à mal ses valeurs de Solidarité et d'Exemplarité que leur fonction les oblige à avoir.

C'est pourquoi devant la crise sociale sans précédent que nous traversons, les services compétents des forces de police et de gendarmerie doivent être mandatés au plus vite par la Justice, afin de pouvoir investiguer et déférer devant les tribunaux tous ceux qui se seront rendus coupables ou auront contribuer par leur omerta, aux détournements ou abus d'usage de l'argent public.

Des condamnations exemplaires devront être prononcées contre les coupables et l'argent gaspillé devra être restitué à la communauté par la vente des biens acquis durant leurs mandats, ainsi que le fait la justice quand elle condamne les maffieux .

Avant que ce ne soit des révoltés excédés et manipulés qui rendent la justice par eux-mêmes !!!

28.Posté par Didier le 07/12/2018 16:24

Tous des profiteurs y compris les laquets du roi Robert

29.Posté par Marie le 07/12/2018 16:24

Il parait que Thierry Robert doit "balancer" lundi prochain pas mal d'affaires louches !! ???? !!
A méditer

30.Posté par Grangaga le 07/12/2018 16:26

Son........" fantas'mèrr' lé là " garrrrrrrrrrrrrr'...........
O péééééééé !!!!!!!!
Nou nana po payé là...............
Sé kan y komanss'......l'odianss'.....
Konbyin y pay' ....l'antré..........
Lé ......Zé-zi y pé assis'té o........ès'pèk'tak'.......

31.Posté par Koçazotlafé le 07/12/2018 16:39

Quoi qu'il en soit tout en étant légale cette rémunération est une insulte pour ceux, très nombreux sur cette île, qui n'arrivent plus à vivre décemment. Après c'est aux citoyens d'élire ou non ces politiciens. Ils ont encore de beaux jours devant eux.

32.Posté par joseph le 07/12/2018 16:52

le quotidien pete et tout le monde sent
il y a un probleme ces 6800 euros était connu de tous puisque didier robert a annoncé il y a quelques jours q'u'il renoncait à son poste et si il avait ce poste c'est normal àtort ou a raison qu'il touchait un salaire
voies de la politique sont impénétrables
beaucoup d'entre vous en parlent depuis quelques temps ce n'est aucunement un scoop
et il dit que pendantun an il a renoncait au salaire

33.Posté par @Éric le 07/12/2018 16:56 (depuis mobile)

Éric si le Quotidien était aussi pro et neutre que tu l écris dans ce cas Est que tu peux expliquer stp pourquoi les articles à charge ne portent que sur le président de région et pas sur président du département ou de son ancienne présidente ?
Merci

34.Posté par contribuable éclairé le 07/12/2018 17:13

A 27
Ou connait lire ou bien ou lé couillon ?
DR VIENT DE CONFIRMER QU'IL N'A PAS TOUCHE UN CENTIME D'€ ET IL A LA PREUVE .
DR EST UN HOMME INTEGRE, SON CASIER JUDICIAIRE EST PROPRE, PAS COMME CERTAINS.

35.Posté par Manu le 07/12/2018 17:17 (depuis mobile)

Encore et encore des gillet jaune à parlé au politique du temps perdu parole parole ..du théâtre une ancienne ministre mais un gillet jaune du cinéma ..des gillet jaune sont sortie de la réunion toujours au flan ..des promesse de quoi ?? Md

36.Posté par Marc le 07/12/2018 17:23

19. Non, effectivement. Mais je pense qu'il s'agit d'un abus de langage. En fait, l'article 24 de la loi de 1881 sur la liberté de la presse prohibe " i[[la provocation] dans le cas où [elle] n'aurait pas été suivie d'effet, à commettre l'une des infractions suivantes :

1° Les atteintes volontaires à la vie, les atteintes volontaires à l'intégrité de la personne et les agressions sexuelles, définies par le livre II du code pénal ;

2° Les vols, les extorsions et les destructions, dégradations et détériorations volontaires dangereuses pour les personnes, définis par le livre III du code pénal.]i "

La provocation à la haine raciale ou sexuelle constitue dans ce cadre une circonstance aggravante. Je pense donc qu'il fait une confusion entre ce qui constitue une circonstance aggravante et le crime de base.

Soit dit en passant, sur ce volet précis, il n'a rigoureusement aucune chance de gagner, le Quotidien n'ayant pas appelé aux crimes visés.

Sur la diffamation, on verra. Je ne pense cependant pas que l'imprécision du Quotidien constitue une diffamation, dans la mesure où l'argent a bien été donné par la SPL, la destination qu'en ferait le Président de Région n'empêchant pas les informations du Quotidien d'être vraie. Même si le journal venait à être condamné, je ne les vois pas payer au delà de l'euro symbolique de dommage et intérêt.

A mon avis, cela ressemble plus à une stratégie de communication de crise du président de Région qu'à un "vrai" recours juridique. Par ailleurs, je suis un poil fatigué de le voir s'appuyer sans arrêt sur les menaces dont il a fait l'objet: tous les décideurs publics, journalistes et élus en reçoivent et n'en font pas des tonnes. Il me semble s'en servir pour essayer de faire oublier sa responsabilité dans la crise des gilets jaunes et je trouve cela déplacé.

23. Je poserai la question inverse: le JIR n'aurait il pas réagi comme le Quotidien s'il n'avait pas reçu de l'argent de la région?

37.Posté par Kosa sa le 07/12/2018 17:24 (depuis mobile)

Et le reste! Nos élus sont millionnaires avec l'argent du peuple !

38.Posté par Le ripolineur le 07/12/2018 17:32 (depuis mobile)

Le fric coule à flot en politique ! Moi par exemple je ne touche que 100 euros par commentaire publié ! Inadmissible et si je publie sur IMP ça compte pas ! Injuste !

39.Posté par Pro no stick le 07/12/2018 17:37

Petit rappel à celui qui a fait Sciences Po :
https://www.senat.fr/questions/base/2014/qSEQ140511788.html

En vertu de l'article L. 1524-5 du code général des collectivités territoriales (CGCT), « les élus locaux agissant en tant que mandataires des collectivités territoriales ou de leurs groupements au sein du conseil d'administration ou de surveillance des sociétés d'économie mixte locales et exerçant les fonctions de membre ou de président du conseil d'administration, de président-directeur général ou de membre ou de président du conseil de surveillance, ne sont pas considérés comme étant intéressés à l'affaire, au sens de l'article L. 2131-11, lorsque la collectivité ou le groupement délibère sur ses relations avec la société d'économie mixte locale. ».

Si la participation de l'élu mandataire à la délibération de la collectivité territoriale n'entache pas cette dernière d'illégalité, les dispositions de l'article L. 1524-5 du CGCT n'excluent pas pour autant l'application de l'article 432-12 du code pénal. La notion de prise illégale d'intérêt est en effet distincte de l'appréciation de la légalité de la délibération de la collectivité.

Aux termes de l'article 432-12 du code pénal, la prise illégale d'intérêt est définie comme le fait « pour une personne [...] investie d'un mandat électif public, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise [...] dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement [...] ».

Le juge pénal n'examine pas la légalité de la délibération mais l'existence des éléments matériel et moral de l'infraction, l'élément intentionnel étant caractérisé dès lors que l'auteur a accompli sciemment l'élément matériel du délit (Cour de cassation, chambre criminelle, 22 octobre 2008, req. n° 08-82068).

La participation à certaines délibérations de la collectivité peut ainsi être constitutive d'une prise illégale d'intérêts, de même que la participation à certains travaux préparatoires y compris en l'absence de prise de part au vote de l'organe délibérant (Cour de cassation, chambre criminelle, 23 février 2011, req. n° 10-82880).

L'intérêt pris par le prévenu n'est pas nécessairement en contradiction avec l'intérêt général (Cour de cassation, chambre criminelle, 19 mars 2008, req. n° 07-84288 ; Cour de cassation, chambre criminelle, 22 octobre 2008, req. n° 08-82068).

La Cour de cassation a ainsi jugé que lorsqu'un élu local représentait une collectivité au sein d'une société d'économie mixte, le fait de prendre part aux travaux préparatoires ainsi qu'à la délibération décidant de l'octroi du montant annuel de sa rémunération était constitutif d'une prise illégale d'intérêts (Cour de cassation, 8 juin 1999, n° 98-82608).

Au regard de ces éléments, afin de se prémunir du risque de prise illégale d'intérêts, il convient pour l'élu mandataire de s'abstenir de participer aux délibérations ou aux travaux préparatoires relatifs à sa désignation comme mandataire de la collectivité au sein de la société ainsi qu'à la rémunération ou à tout avantage qu'il perçoit.

Il doit également s'abstenir de percevoir une rémunération ou un avantage qui excèderait les limites fixées par l'autorisation de la collectivité.


BON ALORS CONCRETEMENT... QUE VA DIRE LE JUGE ?

40.Posté par Ôté là Réunion le 07/12/2018 17:39 (depuis mobile)

Nous aussi, nous allons porter plainte contre vous: incitation au chaos
Didier Robert est responsable du mouvement national d'où est parti la pétition des gilets jaunes.
OK JE SORS c'est ridicule je l'avoue !

41.Posté par GIRONDIN le 07/12/2018 17:45

16.Posté par JORI
excellente question!

mme dinedar, Victoria (mince victoria est l'équipe)?

42.Posté par Egregores le 07/12/2018 17:48 (depuis mobile)

40 pro ni stick : ça sent le vécu ! Ou alors vous êtes un avocat reconverti en activiste de complot. Ou encore un gratte - papier en mal de reconnaissance ?

43.Posté par THOR le 07/12/2018 17:58

Sur la photo ils ont tous des têtes d'enterrement !

44.Posté par citoyens vigilants! le 07/12/2018 18:02

vu la gestion calamiteuse de nos collectivités, une mise a plat est préférable!.

45.Posté par JORI le 07/12/2018 18:31

26.Posté par Briandoht le 07/12/2018 16:17
D'autres sont aussi prêts à tout pour y rester, au pouvoir!!.

46.Posté par JORI le 07/12/2018 18:36

34.Posté par contribuable éclairé le 07/12/2018 17:13
Avant d'être sali, un casier judiciaire est toujours propre!!. On ne naît pas avec un casier judiciaire sale!!.

47.Posté par contribuable éclairé le 07/12/2018 18:58

A 47
DR est loin d'être un nouveau né en politique ! De Tampon depuis 2006 à parlementaire en passant par la pyramide inversée à ce jour . Je vous laisse faire le compte.

48.Posté par contribuable éclairé le 07/12/2018 19:01

A post 31
Une insulte pour DR et pas les autres élus de tous bords qui sont dans la même situation ?
Ce n'est pas cohérent !


49.Posté par contribuable éclairé le 07/12/2018 19:32

A 46
Pas au point de vouloir faire un crime !

50.Posté par Pro no stick le 07/12/2018 19:34 (depuis mobile)

43.
J'aime bien rappeler la jurisprudence aux imprudents..la complexité du droit est source d'erreurs d'appreciations nombreuses de la part de beaucoup de gens..jaunes ou pas jaunes.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes