Courrier des lecteurs

Remplacer les sénateurs par des enfants pour construire le monde de demain ?

Communiqué de Mme Vanessa Miranville concernant les questions de la protection des abeilles et de l’alimentation saine des enfants dans les cantines. Vanessa Miranville est actuellement présente au Congrès des Maires qui se tient à Paris.

Mercredi 1 Juin 2016 - 11:49

577 classes de CM2 composant le Parlement des enfants se sont prononcées pour une proposition de loi visant à interdire l'utilisation des pesticides dans les espaces verts publics afin de créer des "autoroutes pour abeilles", a annoncé lundi l’Assemblée. La moitié de ces espaces verts serait plantée de prairies fleuries, créant ainsi "des autoroutes à abeilles" signalées par un logo "Zéro pesticide – Autoroute des Abeilles", proposent ces écoliers, qui militent également pour l'instauration d'une "journée nationale de l'abeille".
Au moment ou les enfants s’engagent avec conscience dans la protection de leur avenir, font des choix dignes et responsables, les sénateurs font l’exact contraire : le 4 mai  la commission du Développement Durable a décidé de rejeter le principe d’une interdiction des insecticides néonicotinoïdes. Ce rejet, c’est le déclin des abeilles, et le surnom qui  est attribué aux sénateurs est parlant : les sénatueurs d’abeilles.
 
Et comme si cela ne suffisait pas, les mêmes sénateurs rejettent un amendement demandant à ce que 20% de la nourriture dans les cantines soit bio en 2020.
 
Mais que font nos sénateurs, comment peuvent-ils ne pas entendre le bon sens, ne pas entendre les enfants, ne pas entendre nos enfants ?
 
A la Possession, nous allons dans les mois qui viennent prendre des décisions importantes pour les enfants : nous allons renforcer le bio, le sain, le local dans les cantines, et nous allons favoriser la nature, protéger les abeilles. Il y a assez de grands qu’on écoute quand ils veulent construire des autoroutes de bitume, nous allons aussi écouter les enfants et les aider à construire les autoroutes à abeilles, car les abeilles, c’est la pollinisation, c’est une des sources de la vie.
 
Vanessa Miranville, Présidente du Mouvement Citoyen "La Réunion en Action"
Jean Christophe Espérance, Vice-Président du Mouvement Citoyen "La Réunion en Action"

 
Lu 504 fois




1.Posté par Jerome le 01/06/2016 13:22

Tiens Mme le Maire se decouvre écologiste....dommage elle nous a eu une fois pas deux...

2.Posté par Bisounours le 01/06/2016 13:22 (depuis mobile)

On pourrait demander a un enfant de la remplacer à la mairie de la possession et de proposer une ville sans impots où tous les services seraient gratuits et où tous les habitants seraient riches, beaux et sympatiques.

3.Posté par Foutage de gueule le 01/06/2016 13:31 (depuis mobile)

C'est la maire qui déclare qu'elle ne va pas voter qui demande à des enfants de faire la loi. Bienvenu dans le monde vert et absurde

4.Posté par Ben Ca le 01/06/2016 14:07 (depuis mobile)

Il s'agissait d'un vote groupé , le plus effarant madame Miranville c'est votre ancien colistier De La Reunion Ecolo qui s'amuse à critiquer les autres et à mal orienté l'un de nos sénateurs qui a pourtant á coeur ce genre de chose .

5.Posté par A QUOI JOUE VANESSA ? le 01/06/2016 17:21

Je voudrai savoir à quoi joue VANESSA, au pompier PYROMANE, au donneur de leçon,

De quoi parle t’elle : d’ECOLOGIE, de fonctionnement du SENAT ?
Pourquoi elle s’attaque aux Sénateurs sans jouer sur le répertoire de la vérité ?
Quel est l’objectif de ce courrier, souhaite t’elle se mobiliser pour les prochaines échéances électorales pour devenir Sénatrice de La REUNION ?

Je pense que Les Réunionnais peuvent tout entendre mais de grâce Madame La Maire soyez honnête et dites-nous exactement :

Comment se passent les votes au Sénat ? Quelle précaution prendre lors des votes par rapport à l’Europe ?
Pour les abeilles et les pesticides (problème de risque sanitaire) Qui a le pouvoir de décision ? pourquoi faire porter la non prise de responsabilité du gouvernement par les sénateurs ?

Pour revenir aux 20% de produit BIO dans les cantines scolaires souhaité par votre mouvement Ecolo, pourquoi être en décalage avec la réalité ? pourquoi ne pas dire la vérité aux Réunionnais, aux Français ?

Quelle est le taux de production du BIO en France ? maximum 4% et voir même pour certains territoire à peine 1%.
Où allez-vous chercher les 15 à 18% manquant … à l’Etranger ? Êtes-vous sur de la traçabilité ? Pensez-vous aux agriculteurs Français qui traversent une crise sans précédent ?

Pouvez-vous dire aux Réunionnais, quelle a été la position du Sénat sur ce dossier ?
Je vais vous le dire et éclairer les Réunionnais sur la vérité.

Au sénat, vos amis de gauche se sont abstenus sur ce dossier, même pas voté « pour » car ils ont en bien conscience de l’impossibilité d’arriver à tenir votre demande.
Les Sénateurs de Droite ont pris leur responsabilité en proposant d’intégrer le BIO dans les écoles mais à hauteur de ce que la France produit et de ne pas aller chercher ailleurs. D’intégrer dans les cantines collectives (et pas simplement des cantines scolaires) les produits du terroir, labellisés et de bonne qualité (bonne traçabilité), répondant à un cahier des charges bien précis,

En tant que Maire de la commune de la Possession, pouvez-vous proposer 20% de Bio dans vos cantines scolaires ? N’aurez-vous pas intérêt à préserver le tissus agricole de la Possession, Dos d’ânes, … en proposant de l’agriculture raisonnée.

Madame MIRANVILLE avant de monter au cocotier, il faut mettre une petite culotte.
Mais honnêtement je ne comprends pas l’intérêt de votre courrier, vous êtes mal conseillé !

Je pense que le Sénateur-Président de région prend note de votre sortie médiatique et qu’il réfléchira avant de donner suite à vos demandes de RDV pour faire avancer les projet de votre commune, car votre position est vraiment douteuse.

Mais pour ma part, je ne doute pas de la réponse du Président de Région, il répondra positivement car il travaille pour les REUNIONNAIS !

6.Posté par Zozossi le 01/06/2016 17:44

On plonge encore plus bas!

Ces politicard(e)s n'ont-ils pas bientôt fini de nous prendre pour des brêles?

Faire semblant de croire que ces pauvres gamins ont la moindre idée de ce qu'on leur fait dire devrait entraîner l'inéligibilité des misérables manipulateur(trice)s qui déshonorent leur fonction par cette pitrerie.

Et dire qu'on nous bassine avec les horribles dictatures des zeurléplusombres qui embrigadaient la jeunesse!
C'est à ce genre de comportement qu'on prend conscience que nous sommes en plein dedans.

7.Posté par KLD le 01/06/2016 19:04

le sénat est une institution inutile, sur ce point , De Gaulle avait raison .

8.Posté par mireille le 01/06/2016 18:18

on as oublié de lui donner son traitement. elle en oublie qui elle est?? non parce ns soryir la carte ecolo de temps en temps sa ira. moi je propose que vs rendez votre écharpe de maire pas pr un enfant je vous le rassure et que vous alliez planter les 16% de bio qu'il manquerai a la france.

9.Posté par ça va passer... le 01/06/2016 21:42

elle a du fumer une cochonerie qui trainait sur la table

10.Posté par Zoizo le 02/06/2016 07:08 (depuis mobile)

Aujourdhui elle ce decouvre une vocation qui la conduit a mettre des enfant comme responsable j espere qu elle mettera un enfant aussi pour la remplacer arret fume callumet sa y bouzi l esprit vannessa

11.Posté par stephane le 02/06/2016 09:09

deja qu'un gamin capricieux voulait la pyramide au point de porter plainte contre sa matante qui a réclamer le droit d'ainesse dans l'ordre de préférence !!! si en plus on veut mettre des ecologistes en couche culottes (lavable je suppose) au pouvoir....Diantre.

12.Posté par enfant gatée le 02/06/2016 10:46

cette Vanessa est une enfant gatée , elle a oublié de grandir et de devenir adulte , pourtant elle était déléguée de classe

13.Posté par olivia le 02/06/2016 11:36

vous les trouver ou les 20%, la france est incapable de les fournir.

14.Posté par gerard le 02/06/2016 11:39

Mme le maire mi néna 2 ti bout terrain ke mi na point larzent pou exploité, mi prete a vou, vu va plante vo 20% bio dessu si vi ve

15.Posté par cololo le 02/06/2016 13:11

cè ki ESPERANCE? sa bonome roule dans un vié lauto qué ti fime comme in vié sominé !
sa té in bomone qué ti fé l'intérésan que ti fime tou lo tan ?

16.Posté par Ben là le 02/06/2016 14:06

Non mais là... elle nous surprendra toujours l’écolo sans étiquette mais qui se présente comme Maire Ecolo en ce moment à Paris (oui encore...). De grâce majorité pour qui les Possessionnais ont voté, prenez vos responsabilités et arrêtez de la laisser raconter de telles bêtises en votre nom...
La Possession a besoin d'un Maire pas d'une enfant gâtée qui veut apprendre tout à tout le monde.

17.Posté par Cirque le 02/06/2016 14:12

Wow ça c'est de la politique, attaquer tous nos sénateurs en même temps!
Une vrai stratège pour obtenir des subventions pour sa commune

18.Posté par Lola le 02/06/2016 14:43

Elle n'est pas en train de critiquer des gens qui ont voté la ?? Si ? C'est assez gros pour une maire qui a refusé d'aller voter aux dernières élections régionales..

19.Posté par Julia le 02/06/2016 14:43

Encore une fois elle a raté une bonne occasion de se taire..

20.Posté par Zoé le 02/06/2016 14:46

Elle est écolo elle ?? Elle est encore maire ?? Elle a voté quoi ? Ah non pardon elle ne vote pas elle mais se permet de venir critiquer ceux qui au moins prennent position pour quelque chose ..

21.Posté par lilou le 02/06/2016 15:53

Madame Miranville, se réveille, !!!

22.Posté par Possessionnaise le 03/06/2016 06:19

Mme Miranville TAISEZ-VOUS SVP et arretez de dire des C....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Octobre 2019 - 10:31 Macron flingueur