MENU ZINFOS
Faits-divers

Relaxe pour la mère qui frappe ses enfants et les laisse seuls et sans manger


Par - Publié le Vendredi 3 Mai 2019 à 12:00 | Lu 12737 fois

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Ils avaient entre 1 et 4 ans : deux petits garçons et l’aînée qui devait les surveiller. Car la mère, Romane P., 20 ans à l’époque, ne le faisait pas.

Les témoins évoquent des coups et des enfants abandonnés entre 2013 et 2014. Et la fille de 4 ans le confirme : elle décrit des coups de savates et de fouets et raconte avoir été témoin de violences entre son père et sa mère ainsi que de rapports sexuels au sein de leur domicile à Bras Panon.

Encore une fois, les preuves manquent

En effet, Romane P. ne se préoccupait pas de la présence de ses enfants, elle l’avoue. "C’est dégueulasse de ma part, affirme-t-elle face aux enquêteurs, en 2017. "J’étais une mauvaise mère, violente, et je laissais tout à ma fille". Une petite qui accumule les traumatismes, la fois où elle voit sa mère jeter son petit frère dans le berceau et ce fameux jour où elle a assisté à l’accouchement de sa mère et la mort du nouveau-né.

Un incident qui pose problème. Romane P. est soupçonnée d’infanticide mais l’enquête est classée sans suite. À cela s’ajoute la chute d’un des enfants, à l’âge de 4 mois, dont les blessures indiquent l’intervention d’un adulte. Mais encore une fois, les preuves manquent. Elle est néanmoins condamnée en 2016 pour délaissement de mineurs à 3 ans de prison avec sursis. Son casier judiciaire contient également des condamnations pour menaces et outrage.
 
Elle se rend alcoolisée lors d'un droit de visite

Mais ce vendredi, jugée devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis, Romane P. ne montre aucune émotion et répond de manière hautaine. Ses enfants sont, depuis 2014, en foyer et elle ne les voit que de temps en temps. Il faut dire que son droit de visite avait été suspendu car elle s’était rendue à un des rendez-vous, alcoolisée. La voilà aujourd’hui en foyer avec son petit dernier. Il vaut sûrement mieux, au vu du manque d’hygiène et de sécurité observé par les gendarmes à son domicile.

Mais Romane P. n’était ce vendredi jugée ni pour délaissement, ni pour son comportement général en tant que mère mais pour violences sur les trois enfants. Et encore une fois, les témoignages révèlent peu des agissements et les enfants étaient bien trop jeunes pour être entendus.
 
La procureure a requis 1 an de prison avec sursis. Mais sans éléments suffisamment précis, ni pour violences, ni défaut de soins ou corruption de mineurs et la prévenue étant déjà condamnée pour délaissement d'enfants, le tribunal a finalement relaxé Romane P.


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Chasseur de crapules le 03/05/2019 12:17 (depuis mobile)

Honte à la justice, faut il attendre que cette mère tue ses enfants ? Ou manquera t'elle encore de preuves ?

2.Posté par Le Jacobin le 03/05/2019 12:36

Le Juge attend qu'elle en tue un pour avoir une preuve?

En lisant le récit j'ai suffisamment de preuve.

3.Posté par olivette le 03/05/2019 12:59

du beau travail. que du vent.
un ventilateur aurait fait aussi bien

4.Posté par cmoin le 03/05/2019 13:47

Waou! La justice attend quoi?Que les enfants meurent?Honteux!

5.Posté par noe le 03/05/2019 14:20

Pourquoi frapper des enfants ??? c'est indigne !

6.Posté par Flamboyant le 03/05/2019 15:14 (depuis mobile)

C'est horrible triste et cruel méchant de la part de la maman irresponsable

7.Posté par titi974 le 03/05/2019 15:48

encore une belle décision de justice bien laxiste....

8.Posté par Butterfly412 le 03/05/2019 16:16 (depuis mobile)

Bravo !!!! C’est abberant !!!

9.Posté par Jules le 03/05/2019 16:55 (depuis mobile)

J'aurais bien aimé voir les réactions si ça avait été un homme qui l'avait été !

10.Posté par Pierre le 03/05/2019 17:27

Elle continue à se reproduire, donc.

11.Posté par Dagobert le 03/05/2019 18:06 (depuis mobile)

J'espère que c'est pas vrai !! La honte !

12.Posté par yabos le 03/05/2019 19:00

Une honte pour notre Société et sa Justice.

13.Posté par Et dire.... le 04/05/2019 06:43 (depuis mobile)

Je ne comprends plus...pour une simple engueulade on nous menace de retirer nos gosses, pour une claque on nous fait culpabiliser et la face a une évidence de maltraitance la justice ne fait rien

14.Posté par Triste société le 04/05/2019 07:10

Mes impôts qui paient ça!
Pendant ce temps, je n'en ai pas parce que je me demande comment je vais les élever dans une société qui me ponctionnera tellement que je ne pourrai pas leur payer des études et où en sortant, ils rsiqueraient de se faire agresser par... les premiers

15.Posté par Joseph le 04/05/2019 12:40

Il serait grand temps de lui ligaturer les trompes à cette sorcière !

16.Posté par Serguei NOMADE le 05/05/2019 09:12

justice matriarcale comme d'habitude, si un homme avait fait ces violences, il en aurait pour 10 ans de prison , mais comme c'est une soit disant mère, on pardonne tout!!

17.Posté par Pamphlétaire le 05/05/2019 12:10

Cette relaxe est une décision du Tribunal Correctionnel un peu trop relaxe, décontractée, à l'aise, n'est-ce-pas?

Nicolas m'a invitée à une bouffe chez lui avec son harem, tu ne peux pas imaginer le côté décontracté et relax.
Jean-Louis Curtis, (Louis Laffite dit) 1917-1995, l'Horizon dérobé, t. II, p. 141.

18.Posté par Ken le 05/05/2019 13:31

La justice sauve la veuve et l’orphelin...le théâtre continue, qu’est ce que l’on aurait à foutre que ce soit la veuve qui ait assassiné son mari, c’est une femme, la pauvre! Victime de sexisme et discrimination par définition, heureusement la super justice française est la!

19.Posté par Kiki le 05/05/2019 15:30 (depuis mobile)

Encore un "damné d''la terre" (par euphémisme à l''autre adj). Ne l''invectivez pas davantage, elle en a "baver". Ses enfts lui ont été retirés. A part le dernier ki est en foyer avec elle, sans danger, car entouré. Souhaitons leur bonne chance. ...

20.Posté par Jean Renaissance le 06/05/2019 14:50 (depuis mobile)

C''est une véritable honte pour la justice

21.Posté par MICHOU le 10/05/2019 16:11

Depuis quand dans le cadre de la protection de l'enfant on attend plus? les enfants confirment . A force de sursis et non lieu......

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes