Faits-divers

Relation avec une élève: Philippe Ghanty revient sur son "histoire d'amour" dans Complément d'enquête

Samedi 24 Février 2018 - 09:00

Photo : capture d'écran Complément d'enquête, France 2
Photo : capture d'écran Complément d'enquête, France 2
L'idylle entre le professeur d'anglais Philippe Ghanty et l'une de ses élèves a fait l'objet d'un reportage pour l'émission Complément d'enquête, diffusée ce jeudi sur France 2, sur le thème "Sextos, porno : la vie secrète de nos ados".

"Personne n’a compris qu’au final c’était pas une histoire lubrique, c’était une histoire d’amour" déclare Philippe Ganty. "Je ne m’y attendais pas du tout. Jamais je n’aurais pu imaginé ça, avec mes valeurs qui sont très à droite", poursuit l'homme politique étiqueté Front national. "Je n’ai aucun regret parce que c’est au final la plus belle histoire d’amour que j’aie jamais vécu".

Le procès en avril prochain

Le professeur, désormais suspendu, explique qu'il n’arrivait "plus à mettre les limites car les sentiments commençaient à prendre forme". "Bien sûr qu’on a l’impression de déraper. C’est pas du tout quelque chose de normal de tomber amoureux d’une fille de 15 ans. J’ai une fille, je comprends que son père la protège, mais il n’a pas conscience à quel point j’aime sa fille".

Si la jeune femme, qui écrivait des lettres et textos d'amour à son professeur, a confirmé son consentement devant les policiers, ses parents estiment qu'elle a été manipulée et ont porté plainte. Philippe Ganty comparaîtra devant la justice le 3 avril prochain.

Complément d’enquête sur France 2 (à partir de 42'55) :  www.francetvinfo.fr/replay-magazine
N.P
Lu 13892 fois



1.Posté par Arsene le 24/02/2018 09:50

"LE COEUR A SES RAISONS QUE LA RAISON IGNORE"

2.Posté par SITARANE le 24/02/2018 10:24

Brigitte MACRON a fait la même chose.............Depuis, le petit Emmanuel s'est émancipé !!!!!!!!!!! Pas de procès, ni de scandale, chez les notables c'est toléré voire suggéré !!!!!!!!!!!

3.Posté par johann le 24/02/2018 10:39

Ca fait quoi 42''55.
Té NP koué la fé la ???

4.Posté par Cimendef le 24/02/2018 11:04 (depuis mobile)

Brigitte est bien tombée amoureuse de manu âgé de 15 ans !

5.Posté par JANUS le 24/02/2018 11:06

Il prépare sa défense à travers les médias, en nous vendant une histoire d'amour véritable ...

Il s'agit juste d'une sordide histoire de sexe voulue par un pervers, avec une adolescente de 15 ans ...

Comment peut-il nous faire gober qu'à 15 ans, une gamine est capable de comprendre ce que lui veut un "vieux" qui a plus du double de son âge ...

Je ne doute pas que les sentiments de cette gamine soient sincères ...

Mais je doute que les "sentiments" du vieux pervers soient sincères ...

6.Posté par noe le 24/02/2018 11:11

C'est du "macron" à l'envers !
L'homme est amoureux d'une fille beaucoup plus jeune que lui ... et non le contraire !

7.Posté par NATHALY RIVIERE le 24/02/2018 11:38

On voit que ce monsieur est sincère dans ce reportage et ne peut pas lutter contre ses sentiments.... Mais de nos jours il ya tellement de petites allumeuses aussi... Donc il suffit qu'on soit un peu fragilisé... De tout coeur avec lui dans cette épreuve.

8.Posté par Titi or not Titi le 24/02/2018 11:44

Le Monde Ne Tourne Vraiment Pas Rond !! 😳😳

C'Est Comme Pour Les Vidéos De D@esh Sur Fb Pour
Habituer Nos Marmailles Aux Scènes De Guerres ...😳
Ainsi Que Les Scènes De Violences, Tueries En Direct ...

Et Là, On Donne La Parole À Un ...Grrrr ... !?! Sérieux ?😳

On Connait Le Futur Verdict.... Le Ptiti Juge :" Comment Faites Vous, Pour
Vous Faire Désirer, Ça M'intéresse !?! " 😳

CoLaxatif : " RéHabilitons La Zole Dudu Pour Les Tordus ! " 👌👍

ANouLa©®

9.Posté par Georges donald POTOLA le 24/02/2018 11:47

Il y a un problème dans cette société !
Un gars empêtré dans une histoire de détournement de mineur, nous parle de valeurs, ses valeurs a lui et il nous dit c’est aussi des valeurs de droite.
Quand on regarde son passé, on voit qu’il a trahi ses anciens amis de droite pour une histoire d’investiture, c’est-à-dire son intérêt personnel. On va dire que ce n’est pas grave on a l’habitude.
Il pactise avec le front HAINEUX le FN que tout le monde connait les idées limite du racisme et encore, je suis gentille. Ça commence à déraper.
Il sort avec un mineur, là c’est très grave. Il est surement déjà marié, vu qu’il a une fille. Quel respect pour son épouse ?
Quand bien même qu’il serait célibataire, c’est un enseignant ce qui veut dire qu’il doit donner le bon exemple et lui il essaie de banaliser l’affaire en nous parlant d’une histoire d’amour à l’eau de rose.
Que la jeune fille soit consentante ou pas là n’est pas la question puisque lui, il nous parle de VALEUR.
Mes valeurs c’est de ne pas toucher aux enfants mineurs c’est-à-dire – de 18 ans, je ne touche pas.
Mes valeurs c’est le respect des autres y compris ma femme et mes enfants, je les respecte.
Mes valeurs c’est d’enseigner des enfants et des jeunes. Je ne les détourne pas.
Tout homme est soumis à la tentation, certes, mais nos valeurs justement est là pour nous ramener à la raison et de ne pas tomber dans la tentation.
Derrière cette histoire, ne l’oubliez pas, il y a une maman brisée, un papa qui doit surement se culpabiliser de n’avoir pas su protéger sa fille, cette dernière doit se sentir, elle aussi un peu coupable. Après il y a la honte sur la famille, le regard des autres, le jugement des proches, etc.
Ce Monsieur nous dit « JE N’AI AUCUN REGRET… » Je suis choqué, dire que ce gars voulait être député de la république, sensé de voter des lois pour protéger nos enfants.
Il nous parle aussi de sa fille, pauvre petite !

10.Posté par Choupette le 24/02/2018 12:20

Au final, c'est une histoire platonique ou ... pas ... ?

Et puis, je ne vois pas ce que les sentiments ont à voir avec la politique. Quelqu'un très à droite politiquement qui tombe amoureux d'une gamine ... .

Mince, vos parents vous envoient à l'école pour apprendre, pas pour l'amour d'un prof.

J'ai connu une histoire similaire dans une école. La gamine de 15 ans, dessalée, s'était entichée de son prof marié à une jolie femme instit' dans une autre école, et papa d'une gamine.

Cet imbécile de 40 ans passés a plaqué sa femme qui, malheureuse, a dû faire face à une tentative de viol chez elle. Le malfrat ayant su qu'elle vivait seule désormais.
Déjà qu'elle n'était pas bien grosse, elle était méconnaissable ... .

J'ai toujours détesté le film "les noces blanches". C'est un film qui met mal à l'aise.

11.Posté par missBoudin le 24/02/2018 12:23

et bien on parle que de ça en ce moment!!!!!!!!!!!!!
les médias nous préparent ils à un scandale??? :)

12.Posté par Moi président le 24/02/2018 14:55

Que dit la loi sur les relations strictement sentimentales, sans aucun rapport physique (même pas une poignée de mains) ?
N'est-on maintenant même plus libre d'éprouver des sentiments ?

Dans la Bible, on interdit le sexe avant le mariage, mais interdit-on aussi les sentiments amoureux avant le mariage ? Je ne crois pas, sinon ça voudrait dire qu'on se marie sans sentiments.
Ne nous faisons pas plus chrétien que le curé, et foutons la paix (juridiquement parlant) à ce professeur qui enseigne une matière cruciale puisqu'elle nous permet de communiquer avec nos concitoyens de l'UE.

Remember Brigitte and Emmanuel. Qui sait si tout ça ne va pas donner une histoire similaire ?
Time will tell ...

13.Posté par Moi président le 24/02/2018 15:18

S'il existe des exutoires aux pulsions sexuelles, je n'en connais pas en ce qui concerne "la maladie d'amour".

Certains disent "on envoie les enfants à l'école pour apprendre, et les profs pour enseigner, point barre".
Combien de couples mariés se sont rencontrés à l'école ?
Combien de couples d'enseignants se sont rencontrés au boulot ?

C'est tellement facile de parler quand on n'est pas soi-même amoureux.
Moi je suis amoureux tous les jours de l'année (sauf le 14 février, pour des raisons financières), et je suis bien placé pour dire que c'est pas facile à vivre.
Il y a quand-même des avantages. C'est à force d'écrire des messages d'amour à longueur de temps, et en lisant des romans à l'eau de rose, que j'ai pu améliorer mon orthographe.
Soyons donc raisonnables.

14.Posté par klod le 24/02/2018 18:17

"avec mes valeurs qui sont très à droite"...................... merci pour ce moment ............. on aura vraiment tout entendu en ce bas monde ! y fé ri !

15.Posté par verolia le 24/02/2018 19:03

"
"Personne n’a compris qu’au final c’était pas une histoire lubrique, c’était une histoire d’amour" déclare Philippe Ganty. "Je ne m’y attendais pas du tout. Jamais je n’aurais pu imaginé ça, avec mes valeurs qui sont très à droite",..;"


pouahhhhhhhhhhh pauvre type !!!!! Et c'est une maman dont le coeur n'est pas à droite, surtout la droite actuelle, qui te le dit.

16.Posté par SPARTACUS974 le 24/02/2018 19:37

Une suite péi à l'amour est dans le pré.....
Ce déballage est très maladroit tant que la justice n'est pas passée.Il ne faut pas chercher à convaincre la ménagère de plus de 50 ans de l'existence d'une vraie histoire d'amour mais la cour que cette jeune fille n' pas été abusée et manipulée.Ghanty persévère au mieux dans la maladresse et au pire croit encore nous manipuler comme avec cette jeune fille de 15 ans.

17.Posté par pipo le 24/02/2018 20:42

Ton futur mon pot RSA et pointage au poste de police tout les six mois! et ça jusqu'a la fin....de ta chienne de vie!

18.Posté par Vérité le 24/02/2018 21:33 (depuis mobile)

Ben Phillipe voyons , tu connais la loi quand même, alors arrête de nous prendre pour des cons.

Tes sentiments peuvent etre sincères mais c’est l’interdit que tu côtoyais

19.Posté par Doudou le 24/02/2018 21:39 (depuis mobile)

Mr ghanty a dommejo aussi ou va trouve l amour

20.Posté par Kayam le 24/02/2018 21:48

... Et il a choisi le centre ... à droite c'est pas du neuf ; y'a d'la valeur... p'tète ... et à gauche c'est de l'arrière-goût, tandis qu'au milieu il y a (vait p'tête) un goût de pureté...

21.Posté par On negocie un poste aux aff etrangères ? le 24/02/2018 21:54

https://www.zinfos974.com/Saint-Denis-Insecurite-au-college-Jules-Reydellet-greve-lundi_a82286.html
On en parle du professeur "autoritaire"
"On espère juste qu'il n' a pas f d'autre victime" dixit le père aux policiers . . .

22.Posté par Choupette le 24/02/2018 22:33

3.Posté par johann

Déjà c'est 42'55.

Ce qui signifie 42 minutes et 55 (secondes).

Donc, la révélation commence à la 42ème minute et 55 secondes dans le documentaire Complément d'enquête.

Capito ?

23.Posté par Choupette le 24/02/2018 22:36

13.Posté par Moi président

Rassurez-nous, ils étaient majeurs ... au moins ?

24.Posté par Moi président le 25/02/2018 03:10

@23 Choupette : non, pourquoi ? Vous n'avez jamais eu d'amoureux avant d'être majeure ?

25.Posté par agerber le 25/02/2018 08:22

je ne sais rien du detail de cette affaire, mais franchement essayer de rallier à sa cause un comportement aussi déplacé, c'est du n'importe quoi.
une gamine de 15 ans ? avec son prof ?
Si cela reste platonique jusqu'aux ses 18ans (histoire de protéger la jeune fille d'une erreur de jeunesse), je veux bien admettre. Des histoires surprenantes ça existe (la magie d'internet), a condition que l'amour soit sincère et durable des 2 côtés, qu'il n'y ai pas d'abus et surtout que la jeune soit vraiment mature dans sa tête.

Mais si un adulte, censé etre responsable et surtout un modèle de droiture, abuse de son autorité pour mettre dans son lit une gamine qu'on peut supposée niaise car elle ne connait rien à la vie, c'est limite du viol. Et cela même si elle devait être "allumeuse" comme disent certains idiots, car c'est le rôle de l'adulte responsable de refroidir sa mèche dans ce genre de situation.

26.Posté par l'amoureux le 25/02/2018 09:26

Aimer une personne c'est :
L'avoir sans la posséder. Donner le meilleur de soi-même sans penser recevoir. Vouloir être souvent avec elle, mais sans être poussé par le besoin de soulager sa propre solitude. Avoir peur de la perdre mais sans être jaloux. Avoir besoin d'elle sans en dépendre. L'aider, mais sans s'attendre à de la gratitude. Être lié à elle tout en étant libre. Être un tout avec elle tout en étant soi-même…
Mais pour réussir dans tout cela, la chose la plus importante à faire est de l'accepter telle qu'elle est sans exiger qu'elle soit comme tu le veux !
Amour platonique sans toucher vaginal ...

27.Posté par L'Ardéchoise le 25/02/2018 15:07

Le 26 a encore sévi !
Ne pas citer ses sources, mais utiliser les écrits des autres pour se faire mousser, c'est tellement facile et malhonnête !
Le texte, "Sur le voie de la sagesse" - Siddhartha -

Je suis en train de me demander si la dernière phrase, histoire de mettre son grain de sel, ne signerait pas noe, grand(e) habitué(e) de ce genre de fraude !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

28.Posté par Moi président le 25/02/2018 15:12

Certains ricanent au sujet des "valeurs très à droite". Pourtant c'est hyper important, c'est même le plus important de l'histoire.

Une personne se dit "quels salauds ces majeurs qui entretiennent des sentiments (réciproques ou non) pour des mineures, ce sont sûrement des socialauds, moi qui suis très à droite ça ne peut pas m'arriver".
Et un beau jour ...

Ca leur apprend à mettre un bémol à leurs certitudes, à leurs à-prioris, à leurs préjugés. Bref, ça les humanise.
La morale de l'histoire, c'est qu'il ne faut pas juger la réaction de quelqu'un avant d'avoir été soi-même soumis à ce qui induit une telle réaction.

29.Posté par une réunionnaise 97410 le 25/02/2018 15:31

Il arrive dans un repas au milieu des invités se trouve une fille de 14 ans/15 ans, avec ses parents ou meme parfois plusieurs filles de cet age.Il arrive aussi qu'il y a des hommes murs, et parmi ces hommes murs un qui s'accroche à une, et ne la lache pas.Tous les moyens sont bons pour l'approcher.Il lui passe le pain, alors que il est obligé de faire passer le panier de pain devant 2/3 personnes sans qu'il leur demande s'ils en veulent.Un exemple que je donne...Tu te trouves obligée, de surveiller ta petite comme le lait sur le feu, et ne pas quitter de l'oeil une minute.Combien de mamans à qui s'est arrivé?
Mais çà porte un nom ce genre de comportement « ils aiment « la chair fraiche » en terme vulgaire non ?.
Pourquoi, meler la politique dans son histoire de « cochonneries » je dirais.Je ne comprend pas.Il a la tete sous l'eau et il essaie de s'en sortir en racontant des salades.Cette histoire était sensée de rester cacher, comme il s'est fait attrapper par les parents, il essaie de s'en sortir avec le moins de casse possible, alors il brode tout autour de roses et de fleurs….

30.Posté par Oscar DUDULE le 25/02/2018 15:44

15 ans . Révolu ou pas? il me semble qu'en France la majorité sexuelle est à 15 ans. Donc cela diminue la gravité de ce as.
Mais là il s'agit d'une de ses élèves, ce qui aggrave son cas
L'actualité récente parle beaucoup de consentement ou pas pour une enfant.

le jugement ne sera pas simple.

31.Posté par Daisy le 25/02/2018 20:44 (depuis mobile)

Pourquoi donne t’on son étiquette politique.?
Pour attiser encore une fois la haine contre un parti politique.!

32.Posté par otégeorgio le 26/02/2018 05:45

@post 9 : hé oui l'hypocrisie des valeurs.... tout un programme.
C'est comme un mec qui crache sur des salariés quelquepart et qui ensuite se fait embaucher là ou il avait moucaté et bénéficie des avantages sans plus se plaindre...
et après ca veut donner des leçons aux autres...

33.Posté par Cimendef le 26/02/2018 12:58 (depuis mobile)

Il la porte très à droite mais il a visé le centre !

34.Posté par Papangue le 27/03/2018 23:26

donc 1: "Je ne m’y attendais pas du tout. Jamais je n’aurais pu imaginé ça, avec mes valeurs qui sont très à droite"

et 2 ..............

'Philippe Ghanty est en garde à vue au commissariat de Malartic depuis ce matin.
Il est entendu pour une nouvelle affaire de moeurs sur une mineure. Les faits remonteraient à plus de dix ans. ' (clicanoo le 27/03/2018)

boom

le pauvre mec a vraiment pas de chance. A chaque foi qu'il tombe amoureux, c'est d'un enfant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 18 Novembre 2018 - 22:26 Un rond-point de Saint-Louis (La Palissade) incendié

Dimanche 18 Novembre 2018 - 22:17 Un feu déclenché à St-Gilles-les-Hauts