MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Rejoignez-nous, Monsieur le Président !


- Publié le Lundi 21 Juillet 2014 à 10:39 | Lu 500 fois

Rejoignez-nous, Monsieur le Président !
La Réunion est tributaire d’un obstacle naturel : une montagne de douze km entre le chef-lieu, Saint-Denis, et le port de La Possession.

Des milliers de conducteurs empruntent chaque jouir la route en pied de falaise avec la hantise qu’un pan de falaise ne s’écroule sur eux comme cela s’est produit déjà deux fois en causant des morts.
La première fois, en 1980, où trois jeunes qui rentraient de discothèque ont trouvé la mort à l’entrée de la « route en corniche ». Le corps de la jeune fille n’a pas été retrouvé et ceux des jeunes garçons n’ont pu être repêchés dans l’océan que dans un état de décomposition avancé.
Cela marque les esprits.

Un autre éboulement massif s’est produit en 2006, causant à nouveau la mort d’automobilistes restés pris sous des tonnes de rochers.
La circulation a été interrompue plusieurs semaines, obligeant les automobilistes et les conducteurs de poids-lourds à emprunter la sinueuse route de 30 km de La Montagne.
Depuis 38 ans, on parle et on reparle de faire une autre route du littoral plus sécurisée.
Vous avez bien lu, Monsieur le Président : 38 ans !

En 2006, on décide enfin de prendre le taureau par les cornes mais l’État sarkozyste décide dictatorialement de privilégier une route en mer au mépris des recommandations de notre CESER pour un tracé sur terre.
Des études fort coûteuses et des enquêtes publiques bidons se sont succédé pour aboutir actuellement à un projet digue plus viaduc appelé NRL (Nouvelle route du littoral).
Ce projet fondé sur une bonne dizaine de mensonges est annoncé au prix pérenne de 1, 66 milliard d’euros.
Mais il n’est nul besoin d’être prophète pour prédire qu’un tel chantier avoisinerait plutôt dans huit ans les 3 milliards d’€ avec les augmentations du BTP et les nombreux aléas de chantier à prévoir.
Les coûts de démolition n’ont même pas été prévus par la Région Réunion !

Faut-il rappeler que le but d’une route est de relier deux villes et non pas faire s’enrichir de façon éhontée des entreprises de travaux publics ?
Ne serait-il pas plus simple, plus sécurisé, plus écologique, plus économique et plus logique de relier par la terre deux points situés sur la terre ?
Par ailleurs, Saint-Denis de La Réunion, ce n’est pas Dongaï ou Lisbonne.
Nous ne devons pas péter plus haut que notre postérieur.
La Réunion est pauvre et a d’autres besoins plus prioritaires.

Si ce projet se réalisait malgré le nombre élevé et croissant d’opposants, La Réunion serait financièrement plombée pour des décennies, car réellement endettée pour au moins quarante ans.
Il est encore temps de stopper un projet dont le premier coup de pioche n’a pas été donné.
Optons pour l’opportunité de concrétiser un projet alternatif beaucoup plus crédible et, surtout, beaucoup moins onéreux.

« Réagissons ! »
www.reagissons-la-reunion.fr




1.Posté par Camille le 21/07/2014 12:36

NRL, la clé pour la Réunion !

2.Posté par Une Réunionnaise en colère le 21/07/2014 12:40

C'est un article complètement égoïste.
Pensez à toutes ces victimes de la route.
Arrêtez de regarder le bout de votre nez et penser à la Réunion dans son ensemble.
Pensez aux Réunionnais, à nos enfants qui grandissent et qui seront confrontés tôt ou tard à cette route meurtrière.
Cette route à un coût, je vous l'accorde.
Mais elle n'a pas qu'un coût. Elle sécurise la vie des usagers de la route !

3.Posté par Au post 2 le 21/07/2014 13:46

Madame,
Allez donc jeter un œil sur notre site web.
Vous y verrez un autre projet de route beaucoup plus intéressant que le projet NRL.
"Nouvelle liaison Saint-Denis / La Possession"
www.reagissons-la-reunion.fr

4.Posté par Manu le 22/07/2014 00:17

Mais quelle légitimité avez-vous pour déclarer que les études menées sont "bidons" alors qu'elles arrivent à la même conclusion que la route en mer est la meilleure solution?

5.Posté par A Manu le 22/07/2014 15:27

Il n'y a pas eu d'études menées sérieusement. L'Etat sous Sarkozy a imposé dictatorialement un projet en mer en faisant fi des choix conseillés par le Ceser et en s'asseyant sur des propositions intelligentes émises lors des enquêtes publiques (qui, elle, étaient donc bidons).

6.Posté par Gérard Jeanneau le 23/07/2014 07:20


RAPPEL

Le PDBS (Parti Du Bon Sens) tombe des nues ! La nouvelle route du littoral (NRL) a reçu l'aval du rapporteur public : en perspective, un très gros gaspillage d'argent pour un abyssal projet de près de deux milliards cinq cent millions d'euros pour lequel seulement 40% de Réunionnais apporteront leur participation. Une route en pleine mer, histoire de narguer nos redoutables requins ! Des bouchons en pleine mer pour laisser le temps de contempler leurs ailerons ! Alors que la toute première priorité consiste à « déboucher » Saint-Denis ! La charrue avant les bœufs ! Elle est belle, la gestion de la Région Réunion qui a, paradoxalement, le renfort du rapporteur public ! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Telle est la devise de Didier Robert !



Rejet pur et simple d'une route par la montagne, telle que celle qui est proposée par l'architecte Limagne avec deux tunnels; rejet pitoyable de Didier Robert; et pourtant là, 95% des ouvriers seront Réunionnais pour la réaliser. Et dire que nos tunnels sont nettement plus fiables après la tragédie du Mont Blanc et beaucoup moins sujets à la pollution ; du reste, les véhicules hybrides ou électriques vont se multiplier dans les toutes prochaines années. Didier Robert tremble à cause des tunnels : il souffre d'une peur panique, maladie imaginaire que lui a passée son adjoint, Fournel ! Voilà qu'en raison de ce gros malaise on veut nous inviter à prix d'or à faire un détour en pleine mer et à éventrer La Réunion par d'immenses carrières ! On déshabille la terre ferme pour habiller les fonds marins.



Que d'extravagances sous nos cocotiers ! Nous sommes confrontés au dilemme de Gargantua : devons-nous pleurer comme une vache ou rire comme un veau ? Puissions-nous ne pas atteindre le sommet de la bêtise humaine … sous les cocotiers !




Pour le PDBS (sis au Monomotapa), le chargé de COM, Gérard Jeanneau


7.Posté par jean-jacques le 23/07/2014 13:38

Je ne crois pas que Hollande ait intérêt à empêcher DR de se planter comme un bleu...ceci dit
le problème que pose cette future route est simple , aucun chantier de cette ampleur ne peut
finir au budget ça n'est jamais arrivé nulle part dans le monde et ce n'est pas en se contentant de claironner qu'on est plus fort que les autres que l'on peut échapper à la réalité , on les a vus
à l'oeuvre ces trompettes sur le nouveau pont de la rivière Saint-Etienne , résultat +50% !
Et ce projet avec de très gros terrassements et des fondations (pieux) en mer comporte de très gros aléas techniques et donc financiers , les entreprises signataires ont FORCEMENT des clauses de révision de prix et d'aléas de chantier dans leurs contrats.
Mais au fond que cette route dépasse au final de 40 , 50 ou 80% n'est pas une tragédie en soi le souci c'est de prétendre que ça n'arrivera pas pour la simple raison que si cela arrive , on
n'a pas LA MOINDRE IDEE de comment financer ces surcoûts !
Pour rappel les accords Matignon 2 prévoient que TOUS les dépassements seront à la charge
de la seule région Réunion qui finance 650 millions sur les 1,6 Milliards de départ.
Si ça déborde de 40% ce seront 640 millions de plus , un doublement , que devra financer la
Région Réunion , à 80% ce seront 1,28 milliards qu'il faudra trouver...MAIS OU DONC ?
A ce niveau les capacités d'emprunt de la Région ne suffiront pas il ne restera comme solution
que la vente de la route en concession à l'une des entreprises ( autant Bouygues que Vinci ont
un paquet de concessions à travers le monde , c'est un montage classique pour eux )
L'équipe en charge de ce projet ne sait même pas où trouver les matériaux et encore moins
où trouver les financements des inévitables dépassements que connaitra cette nrl...
Cette opération pue l'amateurisme à plein nez

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes