MENU ZINFOS
National

Rejet à l'Assemblée du texte écologiste sur l'euthanasie


Par SI - Publié le Vendredi 30 Janvier 2015 à 10:09 | Lu 428 fois

La proposition de loi de la députée Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Véronique Massonneau visant à légaliser l’euthanasie et l’aide au suicide assisté, a été rejetée hier par les députés.

Le renvoi en commission a été acquis par 25 votes pour, 20 contre et 11 abstentions.

Émue jusqu'aux larmes, Véronique Massonneau avait défendu "la liberté de choisir" de chacun, "l'ultime liberté", et demandé aux parlementaires de "s'attacher au contenu du texte plutôt qu'aux fantasmes ou aux peurs distillées ici ou là".

"Je ne peux pas apporter une réponse favorable", à ce texte a dit la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, suivie par l'UMP, le Parti socialiste, les centristes de l'UDI et le Front de gauche.

La ministre de la Santé a soutenu le renvoi en commission, en mettant en avant le "droit nouveau" à une "sédation profonde et continue" jusqu'à la mort pour des malades incurables. Cette disposition a été suggérée dans le rapport Claeys-Leonetti, remis au chef de l'État en décembre.

Pour Marisol Touraine, il faut "permettre le rassemblement, le consensus autour de (ce) point d'équilibre".




1.Posté par noe le 30/01/2015 11:14

On veut empoisonner les mourants , les grands malades , ceux qui ont manqué leur suicide ... pour ne plus payer leurs retraites ?

C'est dégueux et horrible !

2.Posté par ce qu''''on nous prépare dans l'ombre ? le 30/01/2015 12:33

Qui a écrit ceci :

"Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte alors cher à la société ; il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.

On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de vie à condition de rendre les vieux solvables et de créer ainsi un marché.

Je crois que dans la logique même du système industriel dans lequel nous nous trouvons, l’allongement de la durée de la vie n’est plus un objectif souhaité par la logique du pouvoir.

L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figure. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c’est la liberté, et la liberté fondamentale c’est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société.

L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement." ?

C'est un grand penseur socialiste, M. Jacques Attali (71 ans !) dans son livre "l'homme nomade" (2005).

3.Posté par Pastéque le 30/01/2015 13:25

Que chacun assume ses responsabilités, pas compliqué de se fournir en barbituriques sur le net ou à l' étranger et pas besoin d’être aidé si on veut partir proprement en se suicidant.

Pour la fin de vie de personnes incapables d’exécuter le moindre geste et souffrant trop, il y a belle lurette que la sédation se pratique, quand ce ne sont pas des cocktails lytiques ou un shoot de chlorure de potassium.

Inutile de légiférer sauf à vouloir mettre en oeuvre dans un cadre légal le génocide des indésirables non productifs ( après celui des fœtus non désirés) en mode Attali, merci pour ce rappel de l'idéologie d' Attali et de ses copains et le risque qu'on encourt à laisser ces délirants légiférer pour notre "bien".

Ma préférence irait pour la super potion de saint christopher à haute dose, doublée de cortisone idem en grosses doses pour ce qui est de gérer les douleurs et la tristesse de fin de vie, ça marchait bien et c’est malheureusement tombé en désuétude.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes