MENU ZINFOS
Faits-divers

Règlement de comptes à coups de poing américain et de chaise pliante


"Ça in bon marmaille, ça", dirait sans doute sa maman. "Soit li défende son camarade, soit li suive in dalon i entraîne à li dan' mauvais somin !" Sauf qu'à 24 ans, le gentil marmaille a déjà 8 condamnations à son actif et collectionne les mois de taule comme d'autres les sous-bocks de bière.

Par - Publié le Mardi 8 Décembre 2020 à 16:30 | Lu 4770 fois

"J'ai remboursé mes dettes" avec le butin du vol

Louis H., 24 ans aux varangues, est malgré son jeune âge un vieux cheval de retour. Pour un oui, pour un non et même un peut-être, il cogne. Si possible entouré de ses copains et de préférence sur plus faible que lui.

Cette fois, il comparaissait entre deux gendarmes, venant juste de l'extraire de sa cellule climatisée de Domenjod, pour trois fois rien : vols avec effraction en janvier 2018 et violences aggravées en avril 2020.

Pour les vols, "la pas mwin l'auteur ; mwin la suive in camarade que la dit à mwin daoir na d'l'argent en' dans là". Traduisez du côté du Moufia, dans une salle de spectacle. Faute d'argent, ils trouvent deux platines et une table de mixage qu'ils embarquent et revendent dans la foulée à une connaissance à laquelle ils évitent de dire la provenance du butin ; butin refourgué à 2.000 euros.

L'ami Louis n'a peut-être que "suivi" son pote mais n'en a pas moins accepté les 1.000 euros offerts pour sa participation "passive".

"Et qu'avez-vous fait de ces 1.000 euros ?" demande la Présidente Maunier-Lamas. "Ben... J'avais des dettes que j'ai remboursées". Reconnaissant du même coup sa complicité "active" et une naïveté confondante.

En avril 2020, le bon roi Louis arrive sur un terrain de jeu avec ses dalons habituels. Aubaine inouïe, ils aperçoivent quelques jeunes qui ne sont pas vraiment leurs copains. Au nombre desquels un adversaire déclaré puisqu'il a eu le front le compter fleurette à la compagne de ce pauvre Louis. Quand on vous dit que rien n'est de sa faute...

"Ou la pique mon madame ? Attende a ou !"

Quand la détestation habituelle se mêle aux histoires de cul, ça dégénère vite. Ce soir-là, ça a failli vraiment très mal finir. Ils se tombent mutuellement dessus à bras raccourcis, les gnons volent en tous sens et un poing américain surgit comme par enchantement.

"C'était pas à moi, dit Louis, Je ne savais même pas que mon copain en portait sur lui". En tout cas, lui, n'a fait que défendre un de ses amis qui en prenait plein la tronche pour pas un rond.

Il ceinture son adversaire par derrière, réussit à le mettre au sol et là, l'assaisonne copieusement à coups de poings (non américains cette fois), de pieds, le tout dans toutes les parties du corps, visage, membres, torse, bas-ventre ; et utilise, pour plus de sûreté, une chaise pliante traînant dans le coin. En en faisant du même coup une "arme par destination", d'où l'accusation de "violences aggravées avec armes et en réunion".

Louis a une compagne et un gosse, et travaille par intermittence : faut dire qu'il passe plus de temps dedans que dehors, ce qui ne lui laisse guère assez de temps pour travailler. En villégiature surveillée à Domenjod, il compte déjà à son C.V. 8 condamnations pour quelques bricoles : vols avec effraction, vols aggravés, violences diverses, le tout assorti de quelques peines d'emprisonnement.

Cette fois, étant donné son état de récidiviste mais également du fait que sa principale victime a eu 15 jours d'ITT, plusieurs fractures et des plaies un peu partout, le tribunal n'a pas fait dans le détail : 15 mois d'emprisonnement, mandat d'arrêt à l'audience et 2.000 euros de dommages-intérêts.

P.S. Il fallait vraiment tendre l'oreille pour entendre quoique ce fût : la sono était en panne et la pluie cognait sec (hum !) sur la verrière, ajoutée au vacarme de la clim. Ce qui a fait dire à la Présidente : "Si on éteint la climatisation, on crève tous de chaleur !" D'ici qu'on rallonge le budget de la Justice, il y a encore quelques kilomètres et toute une saison des pluies. Courage !


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Mentèr974 le 08/12/2020 19:46

'' Sauf qu'à 24 ans, le gentil marmaille a déjà 8 condamnations à son actif et collectionne les mois de taule comme d'autres les sous-bocks de bière. ''
Jules, avec tous les respects que je te dois, crois-tu sincèrement que les principaux intéressés voudront que ça aille mieux ? Zéro délinquant, ça veut dire, moins de policiers, moins d'enquêteurs moins d'avocats, moins de juges, greffiers, huissiers, secrétaires juridique, moins de beaucoup, beaucoup, voilà pourquoi, hum. Hum.

2.Posté par Chane kane le 08/12/2020 23:35

Super journaliste...

3.Posté par Loki le 09/12/2020 07:20


4.Posté par Journaliste ça? le 09/12/2020 09:24

"venant juste de l'extraire de sa cellule climatisée de Domenjod"
Bon alors pour information Mr le "journaliste", il n'y a pas de cellule climatisée, et ce dans aucune prison en France...

5.Posté par Bourik le 09/12/2020 11:14


6.Posté par LOLMDR le 09/12/2020 11:37


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes