MENU ZINFOS

Région-Cinor: Des partenaires de poids pour les projets de Sainte-Suzanne

Le Président de la Région Réunion, Didier Robert, était l'hôte de Maurice Gironcel, Maire de Sainte-Suzanne, ce lundi 6 novembre à l'occasion d'une visite de terrain des plus conviviales, marquée par la présentation de trois projets structurants sous label partenarial ville-Cinor-Région. Gérald Maillot, Président de la Cinor, ne pouvait dès lors que transformer le duo en trio pour le plus grand bonheur du Maire.

Mardi 7 Novembre 2017

A l’école René-Manglou, les élus ont visité la mini-cuisine centrale de 2000 repas / jour d’une surface de 530 m2. Ainsi que le magasin de stockage de 550 m2 permettant d'accueillir des denrées, de même que des locaux administratifs, salle de repos et vestiaires sanitaires [Ph. Jean-Alix COINDEVEL]
A l’école René-Manglou, les élus ont visité la mini-cuisine centrale de 2000 repas / jour d’une surface de 530 m2. Ainsi que le magasin de stockage de 550 m2 permettant d'accueillir des denrées, de même que des locaux administratifs, salle de repos et vestiaires sanitaires [Ph. Jean-Alix COINDEVEL]
Les temps forts de ce déplacement ont constitué autant d’illustrations du rôle central joué à la fois par la Région et la Cinor dans le financement des projets réalisés sur la commune de Sainte-Suzanne tant dans le domaine de l’économie, de l’animation, de la culture et de l’éducation.

Trois arrêts sur site dédiés à ces thématiques  furent ainsi au programme de ce détour par le Beau Pays mené au pas de course :  visite du Centre Culturel de Quartier-Français , avec réhabilitation des Friches Industrielles, encore au stade de projet; visite du Magasin alimentaire et de la cuisine centrale René Manglou à Quartier-Français, une réalisation de premier plan permettant de satisfaire les "petits" estomacs de plus de 2000 écoliers chaque midi;  et enfin celle du «Groupe Scolaire ZAC Entrée de Ville» actuellement en plein travaux et qui sera livrée en janvier 2019.

Didier Robert a pu noter que "Sainte-Suzanne i bouge" et rassurer les Sainte-Suzannois sur son engagement à financer le "beau projet qu'est le Centre Culturel de Quartier-Français", allant même à cadrer sa promesse sur un montant de 11 à 13 millions.

Le maire Maurice Gironcel n'a pas manqué de souligner, à chaque fois que la parole lui fut donnée, "la chance pour la ville de compter, avec la Région et la Cinor, de partenaires de qualité, soucieux du développement de Sainte-Suzanne et de cette micro région Nord-Est de La Réunion".

Gérald Maillot, qui milite pour un équilibre des forces économiques et culturelles sur le territoire, a lui insisté sur la place importante dont dispose la ville de Sainte-Suzanne dans le Projet de Territoire. «Sainte-Suzanne comme Sainte-Marie sont des territoires importantes pour l'avenir de l'agglomération. Car, qu'on le veuille ou pas, le développement se fera vers l'Est. On s'en rend compte chaque jour face au manque de foncier qui fait défaut sur le chef lieu face à nos projets de nouveaux aménagements".

Flash sur le futur Centre Culturel de Quartier-Français

A travers le projet du Centre Culturel de Quartier-Français, la commune de Sainte Suzanne souhaite développer l’enseignement artistique et culturel.  Cette ambition a trouvé écho chez la Cinor qui a d'emblée misé sur ce futur équipement culturel répondant aux enjeux de démocratisation culturelle.

Les équipements culturels de création et de diffusion artistique sont en effet insuffisants sur le territoire du Nord pour répondre aux besoins, ou inadaptés aux pratiques actuelles, la ville de Sainte-Suzanne étant peu dotée en matière d’équipements culturels.  

La Cinor a  jugé l'idée de la ville pertinente  d'aménager, outre une mairie annexe et des services de proximité, des pôles d’attractivité au sein de Quartier Français permettant la découverte d’activités culturelles ou suscitant l’envie de créer, d’expérimenter une pratique culturelle, d’assister à un spectacle, de visiter une exposition, etc.

Il s'agit également de valoriser un patrimoine historique et architectural.  Les friches industrielles de Quartier-Français, derniers vestiges de l'ancienne usine ont marqué pendant longtemps  la vie de plusieurs générations d’agriculteurs. Une usine qui va produire du sucre et plusieurs dérivés jusqu’à sa fermeture en 1982.

La cheminée de l’usine de Quartier-Français est du reste inscrite aux monuments historiques, en totalité le 2 mai 2002, y compris son terrain d’assiette.  

La superficie globale du projet hors espaces en copropriété est d'environ 3 000 m2.


LE PROGRAMME
Première tranche : Rez-de-chaussée
- 1 salle de spectacles modulable de 300 places assises à 600 places debout
-1 espace d'exposition (110 m2)
-1espace multimédia –espace de jeux pour adultes (70 m2)
-1 logement de gardien (34,5m2)
-1 espace de pratique artistique pour les personnes à mobilité réduite/situation d’handicap

Deuxième tranche : 1er étage
> Espace de création et d'enseignement artistique
Musique : 5 salles de cours (8 m2 chacune); 1 salle de pratique collective (30 m2)
Danse et théâtre : 1 salle modulable (une salle de 200m2 ou deux salles de 100m2)
Théâtre :  1e salle de travail sur table (30m2)
Arts plastiques: 1 salle modulable (une salle de 100m2 ou deux salles de 50m2)

> Espace de création et vente d’artisanat
Espaces réservés au service administratif du centre culturel :
Pôle administratif: 4 bureaux administratifs de 15m2 chacun, 1 salle de réunion (30m2), 1 cafétéria pour le personnel (20m2).
Pôle hébergement: pour faciliter les différents échanges artistiques, culturels, touristiques prévus dans le cadre des ateliers d’enseignements, de création et de diffusion nécessitant des résidences.

La visite à la cuisine centrale en a impressionné plus d'un !
La visite à la cuisine centrale en a impressionné plus d'un !

Explications sur l’opération de construction d’un groupe scolaire à l'entrée de ville (2.495 m2 de surfaces bâties), comprenant : 6 classes maternelles, 12 classes élémentaires, 1 ULIS (Unité Locale d’Inclusion Scolaire)ainsi que les espaces administratifs, d’accompagnement et extérieurs associés.
Explications sur l’opération de construction d’un groupe scolaire à l'entrée de ville (2.495 m2 de surfaces bâties), comprenant : 6 classes maternelles, 12 classes élémentaires, 1 ULIS (Unité Locale d’Inclusion Scolaire)ainsi que les espaces administratifs, d’accompagnement et extérieurs associés.

La construction de la nouvelle  école permet de transférer celle d'Antoine-Bertin dans de locaux modernes et de progresser sur l’opération «Cœur de Ville», porteur de nouvels aménagements autour de l’Hôtel de ville
La construction de la nouvelle école permet de transférer celle d'Antoine-Bertin dans de locaux modernes et de progresser sur l’opération «Cœur de Ville», porteur de nouvels aménagements autour de l’Hôtel de ville

Le centre culturel verra le jour  sur les friches industrielles de Quartier-Français, derniers vestiges de l'ancienne usine ont marqué pendant longtemps  la vie de plusieurs générations d’agriculteurs. Tout un symbole
Le centre culturel verra le jour sur les friches industrielles de Quartier-Français, derniers vestiges de l'ancienne usine ont marqué pendant longtemps la vie de plusieurs générations d’agriculteurs. Tout un symbole

Signature du contrat d'objectifs Ville-Région sous les yeux de Guy Martin, à gauche, vice-président délégué de la Cinor
Signature du contrat d'objectifs Ville-Région sous les yeux de Guy Martin, à gauche, vice-président délégué de la Cinor

Les élus de Sainte-Suzanne (majorité comme opposition) ont réservé à Didier Robert un accueil de... Président !
Les élus de Sainte-Suzanne (majorité comme opposition) ont réservé à Didier Robert un accueil de... Président !



 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes