Courrier des lecteurs

Regards sur les événements – Point de vue personnel de deux poètes et acteurs associatifs

Lundi 26 Novembre 2018 - 14:45

La grave crise sociale et économique que vit notre île traduit le mal-être profond du peuple réunionnais qui exprime une grande souffrance et une certaine lassitude depuis de longues années face au poids imposé de la rigueur,  et le désenchantement de promesses de lendemains meilleurs qui se meurent comme l’écume sur le sable de nos plages.
 
Oui, c’est une réalité, la vie est chère à La Réunion, de par son insularité, mais elle ne doit pas être une fatalité. Le pouls de cette situation sociale et économique est connu depuis longtemps et malgré tous les sacrifices consentis par nos aînés et les efforts financiers publics de solidarité nationale, le malaise est palpable et le coma n’était pas loin. Alors ce sursaut populaire ne peut être que salutaire, dans le respect des libertés individuelles, en pensant au risque réel d’asphyxie.
 
Il s’agit ici d’un signal très fort lancé à nos institutions. Une mise à plat du modèle actuel est sans doute nécessaire. Le peuple réunionnais aspire à vivre plus dignement et sereinement, à être écouté, sans autre épée de Damoclès que notre volcan et nos cyclones. 
 
Dans cet état des lieux, il ne faut pas oublier nos atouts. Notre île est caractérisée par ses valeurs saluées par tous, pour la beauté de sa diversité, pour sa riche et talentueuse jeunesse, et pour la générosité et la solidarité dont fait preuve la population dans la vie quotidienne et dans les moments d’épreuves comme ceux que nous vivons.
 
Nos aînés nous ont légué en héritage un savoir vivre-ensemble précieux. Il importe, ici et maintenant, plus que jamais, de prendre conscience de ces atouts pour redéfinir un mode de vie plus respectueux de notre identité et de notre richesse culturelle.
Plus respectueux aussi de nos aînés, de nos voisins, de nos familles et de notre environnement. « Les hommes, malgré leurs différences, constituent une vérité unique…les membres diffèrent entre eux car diverses sont leurs fonctions, mais on ne peut se dispenser d’aucun d’entre eux, quel qu’il soit, sous prétexte qu’il existe un autre membre plus noble : chacun est noble en raison de sa nécessité » (Cheikh al-‘Alâwî, un saint soufi musulman du XXème siècle).
 
Aussi, la question cruciale n’est-elle pas celle-ci : quelle île allons-nous laisser en héritage à nos enfants et aux générations futures ?
Le bonheur ne se résumant pas au consumérisme, par la satisfaction immédiate de possession de biens matériels, quand bien même nécessaires, encore faudrait-il savoir éviter les écueils comme le rappelle le Pape François : « Vous n’avez pas conquis votre liberté pour finir esclaves du consumérisme, de l’individualisme ni de la soif du pouvoir ou de la domination ».
 
Ce moment inédit que l’on vit est peut-être aussi propice pour que chacun s’interroge sur le sens qu’il doit donner à sa vie, et sur la dimension spirituelle et l’amour qu’il doit sans cesse éveiller au tréfonds de lui. Gandhi, l’apôtre de la non-violence nous l’incite en ces termes : « Chacun doit trouver sa paix de l’intérieur …et  être lui-même le changement qu’il  désire voir en ce monde ». 
 
Ensemble écrivons les premières pages du projet d’une nouvelle société réunionnaise bien ancrée dans notre espace de l’Indianocéanie. En toute fraternité.
Idriss et Omar ISSOP-BANIAN
Lu 707 fois




1.Posté par " VIEUX CREOLE " le 26/11/2018 17:26

MESSIEURS IDRISS ET OMAR ISSOP OMAR- BANIAN ,les regards que vous posez ,tous les deux , sur les évènements inquiétants ,angoissants actuels de notre ile , sont CLAIRVOYANTS ET PLEINS DE SAGESSE TOUT COMME CEUX DE PLUSIEURS COMPATRIOTES de "BON SENS ", AU COURS DE CES DERNIÈRES ANNÉES !!! QUI SONT LES PRINCIPAUX RESPONSABLES de ces évènements ???, LE PEUPLE ,les pus démunis notamment le découvrent de plus en plus et savent où ils sont . . . .
VOS TÉMOIGNAGES SONT NON SEULEMENT RÉCONFORTANTS ET INDISPENSABLES DANS LA PÉRIODE TUMULTUEUSE ET PRÉOCCUPANTE QUE NOUS VIVONS SONT AUSSI REVIGORANTS ! MERCI!

----" SURSUM CORDA" ! ! ! !

2.Posté par klod le 26/11/2018 19:20

"Chacun doit trouver sa paix de l’intérieur ".................. ho , Lord mercy , quelque soit le "Lord" ..................

oui , en effet , mwin lé korect ek sa ! tranquille mon Frère ek mon Sœur ,sak lé né sur "cette terre", quelque soit le PEI , quelque soit le Territoire ....

time will tell . le chemin le plus dure , nous avons vu que la "révolution pour tous " n'a pas apporté le bien etre ,malgré ceux qui ont eu cru , avec des "circonstances atténuantes" ..............révolution intérieure , le plus dure ................... en 2546897 ?

3.Posté par Grangaga le 27/11/2018 03:55

" et le désenchantement de promesses de lendemains meilleurs qui se meurent comme l’écume sur le sable de nos plages."

Lé zoli mèm'.................
Mi azout'rè mèm' si.....la plaz' Ross' Nwarr'.......
Mé mwin mi di lé domaz' ké zot' lavé pa vi sa avan...
Oussa zot' té y lé.....
Té okipé..........

4.Posté par Abbass le 27/11/2018 08:36 (depuis mobile)



"Celui qui combat des monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même.

Et si tu regardes longtemps un abîme, l’abîme regarde aussi en toi."

Nietzsche

5.Posté par justedubonsens le 27/11/2018 10:18

Sans aucun doute belle péroraison, mais je pense les frangins que vous êtes au Nirvana et loin des contingences immédiates des gens qui crient leur misère. Vous décrier le consumérisme à juste titre mais là encore je ne crois pas que c'est ce qui préoccupe actuellement nos concitoyens dont la plupart ne sont pas en recherche du dernier gadget hitech mais simplement remplir leur assiette, d'obtenir un job ou pour les plus âgés, nombreux dans ce mouvement, dont vous savez que ce n'est pas la fièvre acheteuse qui les mène, car depuis longtemps ils ont appris à se passer de ce qu'ils n'ont pas besoin mais souhaite obtenir ce pourquoi ils ont travaillé toute leur vie, une retraite décente et les soins appropriés que leur santé réclame !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie