MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Réforme scolaire à la Possession: Ne pas précipiter les choses


- Publié le Jeudi 28 Mars 2013 à 11:32 | Lu 2294 fois

Réforme scolaire à la Possession: Ne pas précipiter les choses
Tout d’abord, nous tenons à préciser ici que nous sommes très favorables à l’idée de refondation de l’école, esprit de la loi PEILLON, et apprécions tout particulièrement la réforme des rythmes scolaires, dans la mesure où nous sommes persuadés qu’elle favorisera largement l’apprentissage des élèves grâce à une articulation de la semaine respectueuse de rythmes adaptés à nos jeunes enfants.

Nous adhérons donc pleinement à la mise en place de la semaine de 4 jours et demi.

Nous tenons cependant à rester vigilants quant aux méthodes de mise en œuvre de cette opération qui, nous en sommes persuadés, doivent impérativement prendre en compte une large concertation avec la communauté éducative, et, plus particulièrement, avec les parents d’élèves. Il en va de la réussite de ce projet.

Parallèlement, nous pensons qu’il est indispensable d’envisager un accompagnement particulier du personnel communal dans la mesure où des changements d’emploi du temps ne manqueront pas d’impacter ces agents.

Si des aménagements au texte initial permettent aujourd’hui aux communes toute latitude quant à la mise en place ou non d’activités périscolaires, avec une souplesse dans les taux d’encadrement, nous devons privilégier une articulation harmonieuse de ces activités avec les enseignements dispensés. Là encore, ce n’est qu’avec une large concertation que cet objectif pourra être atteint.

L’initiative visant à recruter des jeunes sous contrat d’avenir est une bonne chose, mesure parfaitement adaptée qui permettra à nos jeunes, accompagnés par une formation structurée, d’intégrer un emploi véritable au sein de ces activités périscolaires, consolidant ainsi leur cursus initial tout en développant leur expérience dans un domaine porteur d’avenir.

En revanche, compte tenu de votre prise de position pour une application du dispositif dès la prochaine rentrée d’août 2013, permettez nous de rester sceptiques quant à la qualité des propositions qui pourront être faites.

Nous resterons donc tout particulièrement attentifs à l’élaboration du P.E.D.T. (programme éducatif du territoire) à travers lequel nous souhaitons vivement voir apparaître clairement l’interactivité entre les projets des écoles et les activités proposées par la commune, interactivité gage de cohérence du parcours éducatif.

Compte tenu des enjeux, de l’objectif visé d’améliorer l’apprentissage de nos enfants, de la concertation indispensable à la réussite de ce projet, nous vous demandons, Monsieur le Maire, à l’instar de la quasi unanimité de vos confrères des autres communes, réunionnaises ou métropolitaines, de différer l’application de la loi PEILLON à la rentrée d’août 2014. Nous sommes persuadés que ce temps est indispensable à une organisation cohérente de ce dispositif afin d’en dispenser tous les bienfaits à nos jeunes écoliers possessionnais.

Cette année supplémentaire pourrait d’ailleurs également bénéficier aux agents recrutés sous contrat d’avenir afin qu’ils profitent des meilleures formations et de stages d’immersion sur nos écoles et sur les structures qui œuvrent déjà dans l’animation, offrant ainsi, dès la rentrée d’août 2014, un personnel particulièrement compétent au service des élèves.

C’est pourquoi hier mercredi 27 mars 2013 au Conseil Municipal, nous avons voté contre l’application immédiate à la rentrée 2013 du nouveau dispositif. Nous avons alors demandé de tout reporter à la rentrée 2014 afin de permettre à tous les acteurs concernés d’apporter leur contribution à la réflexion et d’éviter les erreurs de la précipitation.
Certes pour le maire de la Possession l’application immédiate du processus un an avant les prochaines élections municipales lui permettrait d’apporter un plus à son programme et à son désir de se voir réélu. Mais nous pensons que l’intérêt des enfants doit passer avant toute préoccupation électorale.

Pour le groupe PLR Huguette BELLO de la Possession

Sylviane RIVIERE
Jean Bernard GRONDIN
Wilfried SAUTRON
Olga NASSIBOU.




1.Posté par ah les clowns le 28/03/2013 14:26

alorsss koméla les quatre restants sur onze des rebelles de la possession lé devenu les espécialistes de la réforme scolaire. au fait ou sa zottz i lé les sept autres?? et en plis zotte i signe PLR Huguette Bello en non PLR section de la possession. sans bello les quatre clowns i existe pas alorsss! kossa ou pense madame ISF?

2.Posté par attention le 28/03/2013 14:32

il y a pas tres longtemps Roland Robert disait qu'il ne pourrait pas appliquer la semaine des 4 jours et demi en 2013 car il n'avait pas les moyens financiers. Subitement ,la mairie estime ces besoins en contrat d'avenir a 200 en majorité pour le périscolaire , dont le financement revient a 500 euros environ par contrat par mois soit 1 200 000 par an. Je crois que sauf la ville de saint denis (150000 habitants) fait autant avec 300 prevus sur l'année alors que la Possession a 30 000 habitants. Alors que la crise et le chomage date depuis 2008, c'est un an avant les élections que notre maire se rend compte de l'importance du probleme et embauche en masse.Et dire que le PCR dans un article du témoignages en mars 2012 dénonçait la manipulation de la droite qui utilisait les contrats aidés comme moyen électoraliste et de pression sur les défavorisés! MDR on est pas je suppose dans le meme cas de figure, de toute facon la droite a quand meme perdu les élections présidentielles§

3.Posté par Jean Paul FOIS le 28/03/2013 15:10

Les beaux discours c'est un peu comme les beaux paquets cadeaux. On ne sait pas vraiment ce qu'il y a dedans tant qu'on a pas ouvert, voire expérimenté.
Je me souviens d'un professeur d'histoire géographie qui faisait de beaux discours bien emballés sur la place publique au côté de notre maire et qui comptabilisait ses factures en classe. Pour avoir la paix, il disait aux élèves d'ouvrir leur livre et le temps passait, passait ...

C'est ce que ma fille disait quand elle était encore au collège. Et puis d'autres personnes et d'autres adolescents ont confirmé l'impensable, l’innommable.

Depuis, je me méfie des emballages !
Jean Paul FOIS

4.Posté par marcopolo le 29/03/2013 10:19

Oui pour cet réforme..ce n'est pas une municipalisation de éducation national kom dire les syndicat
..

5.Posté par Un Possessionnais le 29/03/2013 20:08 (depuis mobile)

M. FOIS, ce professeur émérite c'est l'Abbé Pierre Possessionnais et sa femme c'est Mère Térésa. Ils ne font que du social, la bienfaisance, de l'humanitaire. Que Dieu les bénisse, Amen.

6.Posté par ISF le 29/03/2013 21:36 (depuis mobile)

Mère Térésa = Madame ISF. LOL

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes