MENU ZINFOS
Social

Réforme du Code du Travail: La FSU appelle à manifester le 12 septembre


Par Soe Hitchon - Publié le Jeudi 7 Septembre 2017 à 14:16

La Fédération syndicale unitaire (FSU) appelle à manifester le mardi 12 septembre contre la réforme du Code du Travail. Les fonctionnaires de l’Éducation nationale vont donc rejoindre la CGTR et L’Unef dans le mouvement national car ils se disent tout aussi concernés. "Le code du travail concerne aussi la fonction publique contrairement aux idées reçues", rappelle Marie-Hélène Dor, secrétaire départementale de la FSU.
 
"Il y a du personnel en contrat de droit privé dans la fonction publique et certaines dispositions s’appliquent pour les fonctionnaires", ajoute-t-elle. Il s’agit par exemple des horaires, de la médecine préventive et des CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail). La secrétaire départementale évoque également "les attaques sur le service public" comme le rétablissement de la journée de carence en cas d’arrêt-maladie ou encore la suppression de postes. Sans oublier le gel du point d'indice, soit des salaires, hors progression dans la grille.
 
Les représentants syndicaux du primaire, secondaire, EPS, professionnel et de l’enseignement supérieur ont énuméré leurs craintes et revendications ce jeudi quant à une rentrée certes scolaire mais également sociale avec l’impact sur l’emploi à La Réunion d’une rentrée qui "commence mal".
 
La scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans, le plan de rattrapage des postes, le maintien et non l’augmentation de la contribution sociale généralisée (CSG)… Les syndicats dénoncent des réformes qui vont "mettre encore plus en péril les emplois".

Des enseignants en grève mardi prochain
 
Le problème des "contractuels sans expérience embauchés à La Réunion alors que des collègues ont été mutés en métropole pour des remplacements" ne ferait qu’augmenter le taux de précarité chez les enseignants, que ce soit dans le professionnel, le primaire, le secondaire ou le supérieur.
 
Dans le professionnel, certains lycées seraient en manque de cinq enseignants. Dans la fonction publique territoriale, l'absence de plan de titularisation encouragerait les emplois précaires qui n’ont pas accès à la formation et donc ne peuvent fournir un service public de qualité. Dans le primaire, la crise des ATSEM au Tampon montrerait l’impact néfaste de la réduction de contrats aidés. "Sans parler des classes de CP en REP + qui vont passer à 12 élèves par classe qui entraînera un manque encore plus important de maîtres", ajoute le SNUIP PP. Dans les collèges et lycées, la rentrée débuterait avec 200 postes vacants et évidemment, de plus en plus de contractuels. Dans l’enseignement supérieur, le taux d’emploi précaire serait de 25%.
 
Les craintes sont nombreuses et les syndicalistes craignent que l’effet de ce système sur l’emploi à La Réunion soit trop important. La FSU Réunion appelle donc à la grève et à la manifestation mardi prochain. Difficile pour la fédération de confirmer combien d’enseignants seront présents, rue de Paris à Saint-Denis, et non dans les classes.





1.Posté par julie le 07/09/2017 16:30

c est bien beau tout ca
mais qui s'inquiete pour les retraites et la hausse de la CSG

Merci a vous

2.Posté par Fredo974 le 08/09/2017 09:37

Des syndicats gauchistes de fonctionnaires de l'Education Nationale qui ne sont pas concernés par cette réforme du Code du Travail ! Les gars à peine rentrés de vacances ...

3.Posté par Vache à Lait le 08/09/2017 11:07

C'est certains que pour la majorité de ces personnes le mot " Travail" est un gros mot...

4.Posté par Simandèf le 08/09/2017 12:42

Un jour faudra qu'on parle des conséquences de l'absentéisme répété des professeurs. Si tout ce passe comme d'habitude ils devraient tenté d’enrôler les jeunes et leurs parents dans leur grève.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes