MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Réforme des rythmes scolaire à La Possession : Une pincée de démocratie, enfin! … à 1 mois des élections!?


- Publié le Mardi 4 Février 2014 à 09:59 | Lu 8596 fois

Réforme des rythmes scolaire à La Possession : Une pincée de démocratie, enfin! … à 1 mois des élections!?
Alors qu’elle s’est ruée tête baissée dans l’application de la Réforme des rythmes scolaires dès la rentrée d'août 2013 en méprisant les réticences des enseignants et des parents qui voulaient mettre à profit le délai d’un an pour préparer correctement la mise en place de cette réforme, la mairie de La Possession se trouve engluée dans des difficultés de tous ordres. C’est dans ce contexte et sous la pression des échéances électorales que la Mairie annonce à grand renfort médiatique une consultation des parents.

C’est donc à la hussarde en février précédée par une vague de conférences dans plusieurs écoles de la ville que la mairie semble souhaiter associer les parents Possessionnais à cette réforme des rythmes scolaires.

Si aux problèmes prévisibles et communs à toutes les villes s’étant engagées prématurément, on ajoute les méthodes de gestion propres à l’actuelle municipalité nous avons le résultat suivant: des enfants exténués, des parents très en colère et des enseignants méfiants.

Le Docteur Turquet que la mairie invite à cette occasion est DEPUIS LE DÉBUT de cette réforme favorable au choix de la demi journée du samedi pour respecter le rythme chrono-biologique de l’enfant.

Certes, ce choix était aussi celui d’un certain nombre de parents DEPUIS LE DÉBUT mais d’autres parents déclarent ne pas être prêts à amputer leur week-end en famille d’une demi-journée. Le gros travail d’information et de concertation qui n’a pas été fait en amont par la municipalité va cruellement manquer et la décision qui sortira de cette consultation tardive risque en n’étant pas consensuelle, d’être mal acceptée.
 
Nos propositions dans le domaine de l’éducation visent à soutenir les parents dans leur rôle, à conforter les enseignants dans leur mission, et à faciliter la mise en place de cette réforme pour la réussite et le bien être de nos enfants.
 
-La mise en place d’un Comité de Pilotage où se concerteront tous les personnels impliqués dans l'éducation de nos enfants (inspecteurs, enseignants, animateurs, personnel municipal au contact des enfants, intervenants extérieurs et élus) pour construire un Projet Éducatif du Territoire en cohérence avec les projets des écoles, permettra de rétablir des relations sereines de confiance et de respect entre les différentes parties.
 
-Nous mettrons l’accent sur la communication, l’information et le dialogue avec les parents.
-Nous procéderons à l’adaptation des structures existantes: aménager les locaux, les rénover pour accueillir ces activités en toute sécurité; recenser les équipements proches des écoles et pouvant servir au Projet Éducatif Territorial.
-Nous initierons l’intégration et la formation du personnel intervenant auprès des enfants pour un service de qualité, de proximité.
-Nous puiserons dans le vivier d’intervenants dont dispose la ville et ainsi nous les valoriserons tout en maîtrisant mieux les implications financières de l’exigence de qualité.
-Nous réorganiserons les services municipaux : planning d’occupation des structures, restauration scolaire, animation.

Nous nous interrogeons aussi sur un dernier élément : l’annonce de ces conférences apparaît dans le JIR du samedi 1 février dans la partie titrée “Municipales”. S’agit-il d’un encart publicitaire acheté en période électorale ou de conférences entrant dans le cadre de la propagande électorale utilisant les locaux municipaux? Le cas échéant, y a t-il eu une délibération du conseil municipal autorisant l'utilisation de ces locaux par tous les candidats?

La Mairie, aux abois, face à l’échec de sa gestion à l’emporte pièce, souhaite t-elle, à un mois des élections, transformer ces conférences en mascarade de consultation publique pour donner aux parents l’illusion d’être (enfin) écoutés !?


Vanessa Miranville

Réforme des rythmes scolaire à La Possession : Une pincée de démocratie, enfin! … à 1 mois des élections!?




1.Posté par Patrick le 04/02/2014 10:32

De toute façon le maire devra mettre dans son compte de campagne cette annonce. La ligue de l'enseignement aurait pu passer par les enseignants pour un petit mot dans le cahier pour informer les parents et les inviter. Il est clair que c'est dans un but électoral que cet encart publicitaire est sorti.

2.Posté par noe le 04/02/2014 10:56

Organisation du temps scolaire dans le premier degré et des activités pédagogiques complémentaires (circulaire n° 2013-017 du 6-2-2013)
"...
La semaine scolaire doit être organisée selon les principes suivants :
- 24 heures d'enseignement hebdomadaire pour tous les élèves ;
- une répartition hebdomadaire sur 9 demi-journées, à savoir les, lundi, mardi, jeudi et vendredi toute la journée et le mercredi matin ;
- une journée d'enseignement de 5 h 30 maximum, avec une demi-journée ne pouvant excéder 3 h 30 ;
- une pause méridienne d'1 h 30 minimum ;
...."

Ce sera le mercredi matin et non le samedi (jusqu'à nouvel ordre!!!!)

Les parents préfèrent que leurs enfants aient un long week-end et que leurs enfants aient l'école toute la journée de mercredi ....et non seulement le mercredi matin !

3.Posté par Émilie le 04/02/2014 10:58

A poste 1 - tout a fait d'accord avec vous. D'ailleurs, il y a des messages publicitaires sur les radios. Il faudra comptabiliser tout cela dans le compte de campagne. Pourquoi n'avoir pas fait ceci il y a un an et mise en application des rythmes scolaires à la rentree scolaire prochaine. Mais c'est vrai que la maire n'aurait pas pu embaucher les contrats de suite. Ou sinon il aurait fallu former ces personnes.

4.Posté par Alain le 04/02/2014 11:37 (depuis mobile)

Cette réforme est une catastrophe à La Possession! J'espère que votre équipe fera mieux Mme Miranville!

5.Posté par Lémol le 04/02/2014 12:03

A La Possession ,le maire essaie d'attraper le plus de couillons possible pour passer au premier tour mais les temps changent .Les citoyens parents d'élèves Possessionnais n'oublieront pas et sauront le sanctionner.Merci Madame Miranville pour votre vigilance et votre implication dans l'éducation de nos marmailles

6.Posté par Émilie le 04/02/2014 12:31

Post 4 et 5
C'est vraiment mal venu d'utiliser un problème aussi grave pour faire de la propagande électorale

7.Posté par ROBIN DES BOIS le 04/02/2014 14:22

6.Posté par Émilie le 04/02/2014

Chère Emilie, je pense que vous n'avez pas compris comment ,ce problème très important à mon avis, a été traité par nos élus de La Possession. La politique est présente partout , eh oui ! (Je rappelle que le mot politique veut dire d'abord GESTION DE LA CITE, en tous cas chez les grecs) Il faudrait être naîf ou naîve pour ne pas le savoir ! Ce problème de "Réforme des rythmes scolaire à La Possession " a été très mal géré Il a été géré en rapport de force , avec en première ligne un énergumène nommé SAVIGNY (certains parents ont pu voir la haine et la bave qui sortaient de sa bouche) ! Il aurait fallu donner du temps au temps, s'accorder un délai de réflexions d'une année (lancer le projet en 2014 seulement), y associer véritablement parents, enseignants, tous ceux qui étaient concernés ,assumer une cohérence avec les Projets d'Ecole, et suivant les besoins dûment répertoriés , former des jeunes en BAFA avec des qualifications sérieuses (avec un volet pédagogique : n'est pas enseignant qui veut, désolé ! Ou alors, ce projet se résume à de l'occupationnel A propos, qui est chargé d'évaluer qualitativement ce projet : bonne question) Si c'est la municipalité qui est juge et partie dans ce projet, alors les dès sont pipés !

Non, M. Robert et son équipe ont voulu faire vite, car il y avait cette année seulement, de l'argent à prendre avec l'Etat pour ce projet ! (Ce qui ne sera plus le cas dans les années à venir, d'ou augmentation obligatoire de nos impôts ! Ca personne ne nous l'avait dit !
C'est pas beau les projets qui viennent d'en haut, et au final c'est vous qui payez !
Si au moins, ces projets tenaient la route !Magnifique !!! Pour quel résultat actuellement ? La grosse pagaille, la grosse fatigue pour enfants et parents !
Mais par contre, pour M. le Maire, c'est tout bénef : création, avec l'aide de l'Etat (la carotte!) de 80 emplois d'avenir ! Juste avant les élections, tiens donc ! VOILA LA VRAIE RAISON !
A La Possession, ça y est, 2 mois avant les élections, on proposera un SIMULACRE DE DEMOCRATIE, dans chaque école ! Avec bien sûr, comme président de bureau de vote, un membre de la municipalité, comme la dernière fois !
Le passage en force de M. SAVIGNY, son mépris vis à vis de parents et syndicats qui voulaient comprendre cette précipation, avec l'aide de jeunes, au chômage, manipulés oui, relèvent d'un fonctionnement des pays de l'Est.
Pour ce projet, on a mis la charrue avant les bœufs,et ça coince ! NORMAL !
Qu'en pense le Dr TURQUET de ce rythme anti-démocratique ?
Je pense que, n'importe quel opposant à La Possession, aurait pu gérer cette affaire de façon responsable et bien mieux que Roro et son sous-fifre Savigny !
Et personnellement, j'accorde encore une fois, un satisfecit à b[VANESSA MIRANVILLE ]bpour ses prises de position qui relèvent d'une logique sans faille et surtout une DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE !
Relisez son article, des choses importantes sont dites ! Ce ne sont pas que des mots !

8.Posté par blue planet le 04/02/2014 14:32

post 6
le premier à utiliser ce "problème aussi grave "à des fins électoralistes c'est bien notre cher
maire qui s'est précipité pour embaucher des jeunes en contrat d'avenir et en retirer tout le bénéfice en terme de popularité mais au mépris de l'intérêt des enfants ,sans consulter ni les enseignants ni les parents qui sont furibards et on le serait à moins !Tel est pris qui croyait prendre...

9.Posté par GERARD le 04/02/2014 16:02

La oui mi croi bien que band lo mair i affole la ! i commence fé rire a moin mi sa allé la reunion docteur la mi ve voir cosa banna i racont mé lé un pé tar non i fallé fé avant la mi cromprne pi comment banna i travail i lo mair léla mi croi bien i sa jur ali

10.Posté par Vive Roro, vive Dodo, vive Phiphi, vive WC, vive Zanhug, vive Lemovais le 04/02/2014 16:07

Robin des Bois de Senteur, Lémol aux cou..... et les autres, arrêtez vos divagations. Roro lé plis meilleur même!!! Pendant ké zotte i pleurniche et blablatte, nout Roro bien aimé travaille pou le bien des possessionnais depuis 43 ans!!! Bouffons va, opposition zéro callebasse!!!

11.Posté par C'est pas bien de copier le 04/02/2014 16:17

Pathétique la Miranville . Et ça dit vouloir faire la politique autrement....pauvre relève politique.

12.Posté par posté par claire le 04/02/2014 18:26

Après une période de berne ,le groupuscule P.E.S réagit avec tous ses membres 10 au grand maximum, blue planet ,robin des bois ,emilie ,lemol, etc………

C'est vrais que le thème est très sérieux ,ça coule de source que notre école à besoin d'un réorganisation générale et que la priorité d'une Mairie c'est de prôner une 'éducation de qualité et la mise en place d'un service extrêmement compétent pour la mise en application des rythmes scolaires des prochaines rentrées .Madame MIRANVILLE ne prenait pas vos rêves pour des réalités ,vous connaissants ,vous êtes pas capable de gérer un groupuscule alors arrêter de mentir .Attention vos propageantes dans ce texte ,vous obligera à l'inclure dans votre compte de campagne ,attention….. attention …les voisins y regard a nous .

13.Posté par Félix le 04/02/2014 18:28

Oté oui Madame! Faut bana i arrête déconne avec nout marmaille, pou koué sa? Embauche demoune!? Nou vote pou ou nous!

14.Posté par en attendant la mer i roule galet le 04/02/2014 19:27

Tient on relevait des fautes d’orthographe par ailleurs et bien là c’est dès le titre de cet article. Aïe…
En fait il n’y a aucune ruée, Melle Miranville ! Sur cette commune je vous l’apprends, tous les outils nécessaires à l’application de ce qu’exige le nouveau gouvernement étaient en place : cœur du personnel péri et mercredi jeunesse formés et en relation depuis des années avec les enfants, programme de mandature qui confie une place centrale à l’enfant (associations diverses et variées, travaux préalables à la rédaction du PEDT…)etc.…
Ce qui a bloqué c’est quasi exclusivement le corps enseignant, qui par nature revendique, manifeste à tout va ; mais surtout Manipule !!!
Pour des parents activement pressés, comment ne pas faire confiance dans la parole confiée par un enseignant à qui nous laissons la haute responsabilité de faire de nos chérubins de futurs citoyens. Facile donc d’orienter, je me rappelle encore des nombreux enseignants qui donnaient des consignes de vote lors du jour de la première consultation.
Mais ce sont les parents des 21 écoles concernées réunis en comité consultatif, comité de pilotage, groupes de travail qui ont eux-mêmes avoués cet état de fait. « Nous avons été manipulés par les enseignants, les syndicats, les médias locaux et nationaux »
Les parents remontent du terrain que dans le temps imparti aux TAP les choses évoluaient et allaient dans le bon sens.
Reste cette question de la Fatigue : où là il est nécessaire de faire le distinguo entre maternelle et primaire, temps scolaires et temps passé à la maison, sommeil et réveil de l’enfant calé sur les obligations des parents adultes…Ainsi pour bien comprendre tout ce qui était en jeu, ce fut très intelligent de faire venir un Professeur émérite et spécialiste de la question. Et par souci de diffuser sur l’ensemble du territoire communal une session de conférences aura lieu. Les parents pourront alors enfin voter en leur âme et conscience !
A la lecture de votre article Melle Miranville , je me pose la question de savoir de quel côté vous êtes ? Celles des parents, citoyens de votre commune où on n’a pas attendus votre arrivée pour se mettre au travail et nous poser les vraies questions ; ou du côté des enseignants ?
Car prof vous l’êtes et vous le resterez : Manipulatrice donc !
Parent d'élève conscient.

15.Posté par tousaufroro le 04/02/2014 19:37

Roro doit partir de cette commune avec son équipe de bras cassé : la messe est dite.

16.Posté par Félix le 04/02/2014 22:18

Oté band zenvoyé RoRo i fait ri lol Bravo Mme Miranville, le boug i roule galet là lé vendu ça, pas in vrai parent! La réforme mi veut pu, ballon prisonier mi ve pu, découverte de la Chine mi ve pu !? Koué i apprende là!?

17.Posté par JH Savigny le 04/02/2014 23:44

Mme Miranville se gargarise du mot « démocratie ». Ca tombe très bien, nous le sommes aussi. Nous le contesterait-elle ? Qu’elle nous cite alors une seule décision antidémocratique à La Possession ! Mieux que « démocrates » (c’est notre cliquet !), nous sommes « républicains » quand il s’agit de grandes questions dont nous avons la « maîtrise d’ouvrage ». En d’autre terme, à la quantité (le grand nombre) nous assignons un objectif de qualité : l’intérêt général (IG). Et, cet IG ne peut que surgir de la confrontation de points de vue antagoniques. Comme Machiavel, nous pensons que « le conflit est un élément affermissant de la République ». Le choix entre mercredi et samedi peut-il faire consensus ? Vous le dites vous-même : « Certes, ce choix était aussi celui d’un certain nombre de parents DEPUIS LE DÉBUT mais d’autres parents déclarent ne pas être prêts à amputer leur week-end en famille d’une demi-journée. » Consensuel ou dissensuel ? Ensuite, la place des TAP dans la journée peut-elle faire consensus ? Intérêt des enseignants ou intérêts des enfants ? L’IG n’est hélas pas toujours atteint. Votre courrier fait peine. Comment une soi-disant démocrate comme vous peut-elle imaginer un vote sans électeurs éclairés ? Dr Turquet est favorable au samedi. Venez donc l’écouter et le contredire le cas échéant.
Vous nous dites qu’il aurait mieux valu attendre 2014. Vous êtes dans vos déclarations dans la surenchère permanente. Mais le mieux est l’ennemi du bien. Je vous fais remarquer que les vingt maires qui ont attendu août 2014 pour l’application de la réforme n’ont toujours pas fait de consultations des parents et des enseignants. Que les formations d’animateurs péri-éducatifs n’ont toujours pas été bouclées parce que les recrutements n’ont pas encore été effectués (interrogez donc les missions locales). Que les formateurs ne pourront pas assurer l’ensemble des formations après les élections. Que les rénovations et aménagements de locaux n’ont pas eux aussi pas démarré (consulter les appels d’offres) ! Seule la réflexion sur le PEDT, obligatoire à partir de 2014, a commencé. Par ailleurs, permettes-moi de vous dire que, à quelques semaines des élections, vous êtes encore trop évasive dans vos propos. Mais, vous l’êtes de manière coutumière. Par exemple, à quelle formation autre que le BAFA pour les animateurs faites-vous donc allusion ? Quel niveau de rémunération y accolez-vous ? Qu’est-ce qui nous permet de croire que vous maîtriserez mieux les implications financières de la réforme ? En quoi votre comité de pilotage diffère de notre conseil consultatif ? Que savez-vous donc des projets des écoles ? Quels sont les grands traits de votre PEDT ? Alors, dévoilez-vous ! Vous brassez beaucoup, beaucoup d’air Mme Miranville. Et, les Possessionnais l’ont maintenant parfaitement compris. Vos contradictions sont multiples. Nous aurons largement l’occasion de vous les montrer ... sans haine et sans bave !

18.Posté par Parent non isolé le 05/02/2014 06:20

à 17.Posté par JH Savigny

Monsieur, si votre travail avait été bien fait, pourquoi présenter le Dr Turquet maintenant seulement et dans la précipitation ? Ca prouve bien , comme dit un post précédent, qu'il fallait donner du temps au temps !

19.Posté par Tapinage électoraliste du petit roitelet ? le 05/02/2014 12:22

Ces conférences façon roro n'ont rien de démocratique, c'est juste de l'alibi électoral de nature à engendrer de la frustration chez ceux qui ne sont pas déjà partisans/clients. Très bien, laissons les s'enfoncer ces clowns. La démocratie participative, ça intervient en amont du processus décisionnel, afin de ménager une réelle possibilité au public d'exercer une influence effective sur la décision. L'expert sollicité se compromet en cautionnant ce cirque, indépendamment du sérieux de son expertise! Rien n'est peut-être totalement perdu toutefois puisque, toujours selon les standards juridiques en la matière, la démocratie participative, ça implique également, pour le décideur, de rendre des comptes sur la manière dont il a été tenu compte des avis formulés par le public. Mais vu que la démarche est de toute façon viciée à la base, ça ne sera au mieux qu'un quitus auto-plébicitaire....

20.Posté par ADIP le 07/02/2014 18:19

Et dire que M. SAVIGNY ose nous parler de démocratie !
A-t-il oublié que la démocratie c'est aussi la transparence, une communication franche et honnête, le respect des lois, le respect du contribuable...
Avec son mentor Roland ROBERT, il est à mille lieux de ses principes vertueux comme l'a prouvé l'ADIP dans les multiples affaires mises à jour.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes