MENU ZINFOS
National

Réforme des retraites : Semaine de négociations décisive


Emmanuel Macron réunit lundi le premier Conseil des ministres de 2020, ouvrant une semaine-clé dans le dossier de la réforme des retraites, après un mois de grève.

Par Qi Gao - Publié le Lundi 6 Janvier 2020 à 17:39 | Lu 2111 fois

Les manifestants contre la réforme des retraites le 17 décembre 2019 au Barachois - Photo : Pierre Marchal
Les manifestants contre la réforme des retraites le 17 décembre 2019 au Barachois - Photo : Pierre Marchal
Dans ses voeux adressés aux Français, Emmanuel Macron a réaffirmé sa volonté de mener la réforme des retraites à son terme. Le conflit semble toujours sans issue, alors que la concentration entre Edouard Philippe et les syndicats doit reprendre le 7 janvier.

Edouard Philippe, enjoint par le chef de l'Etat le 31 décembre à trouver un ''compromis rapide'' avec "les syndicats qui le veulent", a déjà convoqué vendredi plusieurs des ministres concernés. Une réunion impromptue pour faire le point sur la situation dans les transports et l'avancée des "négociations".

Mardi, les ministres du Travail et de la Santé, Muriel Pénicaud et Agnès Buzyn, ainsi que les secrétaires d'Etat chargés des Retraites et des Comptes publics, Laurent Pietraszewski et Olivier Dussopt, débuteront cette concertation avec les organisations syndicales et patronales.

L'exécutif prévoit de concentrer la réunion sur "quatre objectifs", d'après un communiqué de Matignon : "partager les impacts sur l'évolution des seuils relatifs à la pénibilité", "renforcer les actions (...) de prévention de la pénibilité""construire des dispositifs de reconversion pour les salariés exposés longtemps à la pénibilité" et "le maintien dans l'emploi des seniors". Les négociations se poursuivront tout au long du mois de janvier. 

Les grèves se poursuivent 
 
Plusieurs journées d'action ont déjà été annoncées pour la rentrée. Des appels à la grève ont été lancés pour la journée de ce lundi, "notamment par les avocats, le 2e syndicat de pilotes d'Air France et des fédérations d'infirmiers et de kinésithérapeutes", note BFMTV. La fédération CGT de la chimie a promis un durcissement des blocages des installations pétrolières (raffineries, terminaux pétroliers et dépôts) pendant 96 heures, à partir de mardi.

Deux journées de manifestations interprofessionnelles et de grèves sont en outre prévues jeudi 9 et samedi 11 janvier, à l'appel de l'intersyndicale CGT, FO, CFE-CGC, Solidaires et FSU. Pour la mobilisation de jeudi, Thierry Defresne, délégué syndical central chez Total, a brandi la menace d'un arrêt de production dans les raffineries. La Fédération nationale des ports et docks CGT a, de son côté, appelé à "arrêter le travail pendant 24 heures" dans une "opération ports morts " le 9 janvier. 

À La Réunion,  les avocats des deux barreaux, ceux de Saint-Denis et de Saint-Pierre, s’associent au mouvement national de justice morte, du lundi 6 janvier au vendredi 10 janvier 2020.




1.Posté par Dj974 le 06/01/2020 19:13

Pourquoi vous diffusez pas ça plutôt :
https://www.capital.fr/economie-politique/immobilier-le-droit-de-propriete-bientot-remis-en-cause-1354656?fbclid=IwAR3pNWvvigD7QIQ0LV8AsnJAYtyn_OeFBKSFT1AC9hafaOBmJct7Jo6KqkE

2.Posté par Jean Le Monstre le 07/01/2020 08:45

De toute façon le macron a décidé !

Donc vous obéissez !

A moins que . . . vous faites la révolution, la vraie, comme en 1789 !

3.Posté par JORI le 07/01/2020 09:42 (depuis mobile)

2. Jlm. "Vous faites la révolution" et vous, vous regardez derrière votre écran ?. Et après la révolution, on fait quoi ?.

4.Posté par Jean Le Monstre le 07/01/2020 10:40

Le Parisien, le 6 janvier 2020 titre :

Réforme des retraites : le projet de loi a déjà été envoyé au Conseil d’Etat

"Toi, le peuple, ferme ta gueule !" dit micro macron MACRO ESCROC.

5.Posté par Fredo974 le 07/01/2020 17:11

Vive Macron et merci à Jean le gentil monstre de nous amuser avec sa révolution virtuelle derrière son écran . Au fait , en 1789 la vraie révolution ? bof , bof ...
T'es une sorte de Casimir toi !

6.Posté par L'Ardéchoise le 07/01/2020 20:11

4 - Pour votre gouverne, un projet de loi déposé au Conseil d'Etat n'est ni définitif, ni figé...

7.Posté par JORI le 07/01/2020 20:41

4.Posté par Jean Le Monstre le 07/01/2020 10:40
Ça vous étonne qu'un projet de loi passe par le conseil d'état??. Mais ce ne sera pas la première ni la dernière fois!!.
"Toi, le peuple, ferme ta gueule !", ne mettez pas entre guillemets vos propres écrits, sachez assumer!!. Ou alors donnez moi votre réf où macron aurait dit ça!.
Quand sarkozix s'est assis sur les résultats du dernier référendum, vous a t on lu pour dénoncer la chose?.

8.Posté par JORI le 07/01/2020 21:57

2.Posté par Jean Le Monstre le 07/01/2020 08:45
Si on est obligé de faire la révolution à l'image de celle de 1789, c'est que cette dernière est un échec. Alors pourquoi recommencer les mêmes âneries?.

9.Posté par Jean Le Monstre le 08/01/2020 11:55

Quelques bribes de Médiapart :

"Cédric, le troisième mort de Castaner."

"Cédric Chouviat est mort d’une asphyxie avec fracture du larynx après avoir été violemment interpellé par "quatre policiers le 3 janvier, selon une nouvelle vidéo que Mediapart s’est procurée. Une information "judiciaire a été ouverte pour homicide involontaire."

"Cédric Chouviat n’est donc pas mort d’un simple «malaise cardiaque», comme les policiers qui l’ont "contrôlé à Paris le 3 janvier auraient voulu le faire croire."

La retraite ? il n'en aura pas besoin !

Et qui est le responsable qui se cache derrière tout ça ?
------------micro macron MACRO ESCROC---------------------

10.Posté par JORI le 08/01/2020 15:17 (depuis mobile)

9. Jlm. Pouvez-vous développer quand vous dites que le responsable de ce décès serait macron.

11.Posté par IXE le 08/01/2020 15:51

4.Posté par Jean Le Monstre

Macron va recevoir les syndicats "qui le veulent"... soit... Mais pourquoi faire ?
Il me semble effectivement que tout est joué et il reste à voir en quoi consisteront ces fameux amendements (et si un cavalier ne s'y glisse pas).

Extraits;

"Un texte est parti au Conseil d'Etat", a révélé lundi 6 janvier le ministre chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesnea"

(...)

"Au Conseil d'Etat, on confirme aussi qu'une fois le texte transmis, la marge de manœuvre est restreinte. "La version du gouvernement est figée puisqu'il a transmis un texte. Si le projet nous est parvenu, il n'y aura pas de modifications énormes. Cela veut dire que le texte est quasi-bouclé, même s'il peut y avoir des ajustements à la marge."

(...)

"Autant dire que les rapporteurs devront travailler rapidement puisqu'il leur reste moins de trois semaines pour repérer d'éventuelles failles"

(...)

"Six rapporteurs du Conseil d'Etat disposent d'une version qui n'est pas définitive. La saisine officielle aura lieu plus tard, mais cela devrait être pour cette semaine. Le secrétariat d'Etat aux Retraites à franceinfo.
Au Conseil d'Etat, on se montre quelque peu surpris de cette communication : "Il n'y a pas de différence entre saisine officielle et non officielle. Soit nous avons le texte parce qu'on nous l'a transmis, soit nous ne l'avons pas."

(...)

"Enfin, le gouvernement peut toujours "modifier le texte final via des amendements" lors du débat parlementaire, assure l'exécutif."

(...)
" L'Assemblée nationale examinera le projet en procédure accélérée pendant deux semaines, à compter du 17 février."

https://mobile.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/reforme-des-retraites-est-il-normal-que-le-texte-soit-deja-envoye-au-conseil-d-etat_3774385.amp

12.Posté par IXE le 08/01/2020 19:18

2.Posté par Jean Le Monstre le 07/01/2020 08:45

Dénoncer les injustices, rapporter les faits, partager l'information vérifiable, mais NE PAS appeler à la révolution.
Le peuple sait ce qu'il endure depuis toutes ces années, il a juste besoin de savoir ce qui se passe. A lui de décider de ce qu'il veut faire et, comme au début de la contestation GJ, il se prendra en main si la situation l'exige.
Prenez soin de vous...

13.Posté par Jean Le Monstre le 08/01/2020 20:31

Relevé dans les publications d'Attac :

«Le petit commissionnaire de la haute finance, le mal élu de cette Ripoublique, lui qui s’est entouré «du peu recommandable Benalla, du milliardaire Niels condamné pour proxénétisme après avoir «fait fortune dans le téléphone rose, celui-là n’a qu’un ordre de marche : saigner le « populo » pour «engraisser encore plus les rentiers du capital : voraces, ils réclament toujours plus et on nous dit «que les caisses sont vides ! Depuis le 1er janvier 2019, les dividendes du CAC 40 (les 40 «entreprises cotées en Bourse) ont augmenté de 28 %... en moyenne. Quant à LVMH, l’industrie du «luxe des milliardaires…. ses profits redistribués ont bondi de 68 %...»

«La retraite à points mise en œuvre en Suède en 2001 a provoqué une baisse de 20 à 30 % des «pensions, les retraites complémentaires à point Agirc et Arrco ont vu leur rendement passer «de16% dans le milieu des "années 1960 à 5.99 % en 2018 !»


«Malgré les oublis révélateurs de Jean-Paul Delevoye ou la mise en lumière de l’appétit du géant «BlackRock et des gestionnaires de fonds de pension, Emmanuel Macron et son gouvernement «tentent de rester droit dans leurs bottes.»

RASSEMBLEMENT le 9 janvier à 10h DEVANT LA MAIRIE DE St-PIERRE

14.Posté par JORI le 08/01/2020 22:28 (depuis mobile)

9/13.Jlm."Bribes de mediapart, publication d''attac"!!. N''avez vs pas écrit : "la bibliographie n''a jamais été une preuve de quoi que ce soit, même pas d''avoir lu ces livres"??. Du coup, permettez nous de douter de vos réfs.

15.Posté par Tristan Lefebvre le 09/01/2020 14:19 (depuis mobile)

Et ça bêle. Et ça bêle... Insupportables bêlements.

16.Posté par Fredo974 le 09/01/2020 14:53 (depuis mobile)

Casimir cite Attac , un groupuscule anticapitaliste d'extrême gauche !

17.Posté par Jean Le Monstre le 09/01/2020 15:13

12.Posté par IXE le 08/01/2020 19:18

Si quelqu’un bat son chien qui n’a plus le moyen de fuir, acculé contre un mur, le chien est obligé ou de se soumettre ou d’attaquer son maître. Il n’a que le choix entre les deux solutions.

Quand un type est élu avec à peine plus de 15 % des inscrits.
Quand un type est élu grâce aux voix qui détestent l’autre candidat.
Quand un type est président malgré au moins 80% d’opposants.
--------Il devrait être humble --------
Quand un type est président élu légalement et qu’il a tout pouvoir.
Quand un type décide seul contre l’opinion de ses concitoyens.
Quand un type refuse le referendum, c’est-à-dire l’opinion de ses concitoyens.
--------En fait il est illégitime--------
Quand un type élu président dans ces conditions-là lâche ses policiers contre les manifestants.
Quand un type élu président dans ces conditions-là disculpe les violences de ses policiers.
Quand un type élu président dans ces conditions-là choisit des ministres scélérats.
Quand un type élu président dans ces conditions-là disculpe ses ministres.
--------Il devient dictateur--------
Quand un type est élu président grâce à des milliardaires.
Quand un type est élu président pour contenter les milliardaires.
Quand un type est élu président pour pressurer 90% de ses concitoyens.
Quand un type est élu président pour mépriser le peuple.
--------Alors, je reviens à mon chien, vous choisissez entre se soumettre ou attaquer--------
De toute façon, dans les conditions actuelles (constitution, fortune, médias, propriété des moyens de production, ENA, etc.) il n’est pas possible que le pouvoir devienne tant soit peu égalitaire.

18.Posté par IXE le 09/01/2020 16:34

17.Posté par Jean Le Monstre le 09/01/2020 15:13

Bel effort de composition, qui résume tout ce qui est dit.

Et si le maître de la maison était le peuple et le gouvernement son invité ? Le mandat est la durée de l'invitation. Les gouvernements passent et le peuple reste.
Un invité qui s'impose ou qui ne respecte pas les règles est un intrus.

Durant de longues années j'ai entendu beaucoup de personnes me dire qu'elles ne votaient plus...D'autres l'ont fait.
Je pense que la Constitution nous permet encore, si les élus jouent le jeu, de nous faire respecter.
Mais combien d'entre-eux ont oublié leurs engagements sitôt l'écharpe en place ? Ce sont les vrais responsables.

19.Posté par JORI le 09/01/2020 16:34 (depuis mobile)

17. Jlm. On ne voit toujours pas vos propositions ou les pays exemplaires où serait instauré votre idéal. D'autant plus quand vous avez une telle conclusion !.

20.Posté par balayedovantzotportavant le 09/01/2020 17:41

à jean le monstre le pire des présidents il roule les mécaniques le pire suffrage le plus faible ,une équipe de bras cassés au pouvoir un castaner qui fréquente la pègre de Marseille une belle carte de visite tout est dit je suis d'accord avec vous , macron le pire président un jouet entre les mains d'un gamin capricieux arrogant pauvre France tu t'écroules et tu mérites mieux!

21.Posté par Jean Le Monstre le 09/01/2020 21:47

18.Posté par IXE le 09/01/2020 16:34

«Un invité qui s'impose ou qui ne respecte pas les règles est un intrus.»
Tout à fait d'accord !

«la Constitution nous permet encore (...) de nous faire respecter.»
Pas d'accord. Exemples :

"Seuls peuvent s’y présenter (au deuxième tour) les deux candidats qui (…) se trouvent avoir «recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour." (titre II, article 7).
Même si les deux n’ont reçu qu’autour de 15% des suffrages ? Avec 15% l’élu représentera tous les Français ? Ce sera la légalité, mais l’illégitimité. C’est le cas actuel !

"Le Président de la République signe les ordonnances et les décrets délibérés en Conseil des ministres."
Ainsi, non seulement il est élu en ne représentant qu’une minorité, mais il a le droit d’outrepasser l’assemblée.

Je pourrais citer d’autres exemples : l’Assemblée non représentative du peuple (pas d’ouvrier) alors que "La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du referendum". (article 3)
Mais il faut que je m’arrête, ce serait trop long.

«si les élus jouent le jeu»
Hélas, comme vous le dites, la plupart ne jouent pas le jeu.
Devant cette chienlit ce que j’ai appelé «la vraie révolution» risque bien d’arriver.

22.Posté par Jean Le Monstre le 09/01/2020 21:57

Déclaration de solidarité de membres d'Attac Allemagne à l'occasion des journées de grève et d'actions contre la réforme des retraites du 9 au 11 janvier 2020 en France

Chères collègues, chers collègues,Chères amies, chers amis,nous déclarons notre solidarité avec les manifestations et grèves interprofessionnelles des travailleurs, des étudiants et des èlèves qui ont lieu dans toute la France depuis le 5 décembre contre la réforme néolibérale des retraites. Les travailleurs précaires, les femmes et la jeune génération sont particulièrement touchés. Macron a pris comme modèle la réforme néo-libérale des retraites en Allemagne à l'époque de Schröder. L'expérience allemande montre que malgré l'allongement de la vie active, le niveau des retraites a sensiblement baissé. En conséquence, la pauvreté des personnes âgées augmentera considérablement.Votre combat est important au-delà de la France. Il renforce également la position des salariés et de leurs syndicats en Allemagne.Pour les prochains jours d'action, nous vous souhaitons de réussir à forcer le gouvernement à retirer son projet.

Groupe de travail „Europe“ d'Attac Allemagne, 8 janvier 2020

23.Posté par le taz le 09/01/2020 22:51

négociations

ou ça ?

c'est un blague ????

s'il y en avait, des négociations, ça se saurait....

macron a perdu la présidentielle de 2022 avec son trait de génie de planter une grosse partie de l'économie française avec un réforme mal ficelée, soit disant négociée depuis 2 ans, qui est proposée pour les fêtes de fin d'année et qui provoque une énorme grogne sociale.

il n'y a aucune négociation, macron veut écrabouiller les syndicats et il y arrivera avec le pourrissement en cours.

il y gagnera quoi ? l'étiquette d'avoir bousillé le système de retraite en l'affaiblissant ce qui ne suscitera pas et JAMAIS des électeurs en plusse.....

devinez qui se frotte les mains en ce moment ????

24.Posté par IXE le 10/01/2020 10:20

23.Posté par le taz le 09/01/2020 22:51

En écoutant les voix des égalitaristes totalitaires (mais privilégiés), il a effectivement commis la plus grosse erreur de sa carrière.
De quoi, sous la pression du peuple en colère, inciter davantage d'élus concernés à signer la procédure de destitution, au motif des multiples violations de la Constitution. Sommes-nous toutefois certains que le dispositif sera efficace ?

Un regard historique à lire avec le recul qui convient (ne pas tirer de conclusions hâtives):
https://blogs.mediapart.fr/huguesdebotte/blog/080719/comment-macron-sera-destitue

La procédure en cours:
https://fr-mb.theepochtimes.com/pour-francois-asselineau-lancer-la-procedure-de-destitution-obligerait-m-macron-a-rendre-compte-aux-francais-de-ses-actions-669454.html/amp

25.Posté par le taz le 10/01/2020 22:26

@24 IXE

procédure de destitution ?
j'y croie pas une seule seconde.

par contre en mai 2022, beaucoup se souviendront de l'arrogance et de l'amateurisme de cette andouille.

et après, les temps vont devenir incertains...
les peuples dans le monde sont en train de se rebiffer... on leur vole leur culture, on leur vole leurs revenus, et il n'y a juste ka voir la rubrique fait divers en france pour voir la régression en cours.

26.Posté par Jean Le Monstre le 11/01/2020 10:42

Encore un coup de macron.

Médiapart : L’Ecole polytechnique partiellement privatisée au profit de Total
(10 janvier 2020 Par Laurent Mauduit)

C’est un pas de plus dans la privatisation de l’enseignement supérieur : Total va installer sa direction Recherche et innovation sur le campus et va financer une chaire d’enseignement, au mépris de la mission de l’école, qui est de former des ingénieurs au service de l’intérêt général. La neutralité scientifique de la formation est menacée.

micro macron MACRO ESCROC

27.Posté par JORI le 14/01/2020 22:00

26.Posté par Jean Le Monstre le 11/01/2020 10:42
Le mécénat existe déjà dans tous les arts, même pour la reconstruction de Notre Dame. Pourquoi pas à X?. Auriez vous préféré que ce soit le contribuable qui finance tout cela??.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes