MENU ZINFOS
Politique

Réforme constitutionnelle : "Alors Monsieur le Président : pour quand et comment ?"


Les élus ultramarins ont été invités à un diner à l'Elysée hier soir. Pour Jean-Hugues Ratenon, Frédéric Maillot et Perceval Gaillard, il n'y a pas eu "d ’annonces concrètes" mais le "Chef de l’Etat s’est déclaré ouvert et prêt à faire bouger les normes et à les adapter aux territoires".

Par NP - Publié le Jeudi 8 Septembre 2022 à 14:25

Leur communiqué: 

Le Président de la République a invité les élus ultramarins à un diner hier soir, mercredi, au palais de l’Elysée. Dans un premier temps nous avons exprimé notre mécontentement devant ce format et nous avons ainsi réussi à transformer ce simple diner en un diner de travail.

Nous avons également exprimé nos regrets sur le fait que le Président de la Délégation aux Outre-Mer, Mr Moetai BROTHERSON, n’ait pas été invité. Cela apparait comme un affront et une volonté de diviser les élus d’Outre-Mer.

Ceci étant dit, nous avons bien fait d’accepter d’y participer malgré ces éléments. Au-delà de l'opération de communication élyséenne nous, élus de la Nation, avons saisi l’opportunité d’observer, d’analyser et de mieux comprendre les intentions, les décisions du Président Macron et de son gouvernement.

Il n’y a pas eu d’annonces concrètes pour répondre au problème du chômage et de l’emploi ; pour autant le Président s’est prononcé pour le plein emploi en Outre-Mer. Il est par conséquent de notre devoir d’exiger un calendrier et les modalités précises pour atteindre cet objectif. Il s’est aussi engagé pour un Oudinot du pouvoir d’achat. Il nous a annoncé que la Première Ministre, Madame Elisabeth Borne, réunira dans les prochains mois une conférence interministérielle afin d’aborder la question de la vie chère en Outre-Mer. C’est pourquoi, nous invitons tous nos collègues élus et toutes les forces vives à faire remonter des propositions au gouvernement et d’exiger qu’elles soient prises en compte et débattues.
De demander, par ailleurs, une accélération du calendrier car la cherté de la vie est l'urgence absolue à traiter pour nos territoires.

Le Président de la République a également clairement dit que nous sommes arrivés au bout d’un cycle et qu’il faut aborder les problèmes sans tabous. Nous partageons ce constat. Nous le disons d'ailleurs depuis plusieurs années. Alors abordons tous les problèmes sans tabou, mettons tout à plat et changeons tout si nous voulons vraiment apporter des réponses structurelles aux problèmes rencontrés par les Outre-mer.

Sur une éventuelle réforme constitutionnelle, le Chef de l’Etat s’est déclaré ouvert et prêt à faire bouger les normes et à les adapter aux territoires. C’est ce que nous disons depuis plusieurs années. Alors Monsieur le Président : pour quand et comment ?

Sur le plan de l’écologie, le Président de la République et la Première Ministre se sont prononcés pour une transition écologique, une autosuffisance alimentaire, etc… beaucoup de belles paroles mais concrètement rien n’a été annoncé. Face à cela, préparons-nous à mettre la pression afin de rappeler ce qui a été dit en cette occasion.

L'action du gouvernement dépendra de notre capacité à nous mobiliser et à nous unir sur ces sujets ; car nous avons été élus pour défendre les intérêts du peuple.

Le peuple uni ne sera jamais vaincu !





1.Posté par Le Jacobin le 08/09/2022 15:43

"Face à cela, préparons-nous à mettre la pression afin de rappeler ce qui a été dit en cette occasion."

Il serait préférable de vous préparer à identifier le périmètre dans lequel vous aimeriez exercer vos actions, visiblement vous n'en avez pas, vous attendez une fois de plus que Monsieur le Président vous fasse des propositions pour que vous réagissez comme des gamins.

Que proposez vous au Président ????

A moins que vous soyez chauve à l'intérieur chauve à l'intérieur du Crâne ?

Vous dites qu'une porte est ouverte pour échafauder un nouveau fonctionnement entre
Etat Outre Mer, en espèce il conviendrait de parler propositions plutôt que pression. Vous montrez vos limites en attendant une fois de plus tout de Paris du gouvernement pour ne pas dire du Maître.

2.Posté par Antiflic le 08/09/2022 16:04

Alors Rat machin
Bien diné chez Manu ? Foie gras et langouste ça valait la peine d'y aller ....

3.Posté par chantal le 08/09/2022 16:04

ils se voient déjà en haut de l'affiche en commandeur chabouk à la main.... té gars demande l'indépendance sinon rien... comme ça la France va garder son pognon et nous pourra vivre avec zak nana.... n'est ce pas monsieur l'indépendantiste Mayo...

4.Posté par eric le 08/09/2022 16:14

Le plein emploi comme en métropole ou des secteurs comme la restauration sont boudes par les gens

ici se serait un peu pareil sans oublier les coupeurs de cannes

Attendons nous a des mesures incitatives

5.Posté par Lulu le 08/09/2022 16:48

oh purée le gros lot avec ces trois mousquetaires..... la cause français au moins....et y comprend le français???

6.Posté par Maroco le 08/09/2022 16:49

Post 1 si ratenon avait des propositions ça se saurait...

7.Posté par the thai le 08/09/2022 17:12

nos 3 experts devraient sont forts dans tous les domaines on dirait des kim joh un .

8.Posté par normal le 08/09/2022 18:05

pas assez de courage pour prendre leur indépendance que de la gueule anti tout

9.Posté par Alain mat7 le 08/09/2022 18:35

Pauvre président face à de tels guignols qui ne proposent qu'avoir une île autogérée mais avec les subsides et argent de l'état. Sans rendre de compte et dans une politique de gauche extrême. Pas mal le jacobin. Oui des chauves dans le crâne

10.Posté par Promesse zélection maire st paul le 08/09/2022 19:48

Les trois dalton. Payé à rien foutre . Mais comment les réunionnais ont pu élire ces bras cassés ? J'arrive toujours pas à comprendre.

11.Posté par Kaf Malbar le 08/09/2022 19:58

Des clowns qui se prennent pour des lumières... et il y a encore plus couillon pour voter pour eux : c'est triste et surtout dangereux quand on les entend raconter nimporte quoi parce qu'ils sont députés ! Tant qu'il y aura des clowns comme élus à la Réunion on sera toujours dans un cirque ...

12.Posté par INCOMPREHENSION le 08/09/2022 20:16

Quelle tristesse de voir le niveau de nos députés de la NUPES, c'est franchement lamentable et en dessous de tout. Créoles, encore 4 ans 1/2 à serrer les fesses

13.Posté par ZANATANY le 08/09/2022 20:37

LA BOUFFE ETAIT BONNE, VENTRE BIEN REMPLI A L'ELYSEE ?
LE REPAS EN VILLE AUSSI ?
LES VOLS EN 1ERE BIEN PASSE ?

BON, ON RENTRE LA CASE SANS AVOIR RIEN DEPENSE... SAUF QUE CE SONT LES CONTRIBUABLES QUI ONT PAYE

14.Posté par zosef le 10/09/2022 19:55

LA NUPESTE EST TOUJOURS CONTRE TOUT ET NE VOTE MEME PAS LES LOIS BENEFIQUES A LA REUNION AVANT MICHEL ADMETTE ETAIT PRINCE DU SEGA ET RATENON VEUT ETRE PRINCE DE LA REUNION

15.Posté par Cloclo⁶ le 11/09/2022 07:56

C'est aux élus locaux (députés) de proposer un programme d'actions et d'arrêter avec l'assistanat et la démagogie. Arrêter de faire croire aux Réunionnais qu'on est les plus pauvres du monde. Aller voir ailleurs. Les jeunes il faut les proposer d'aller se former, travailler en Métropole, au Canada...qu'ils sortent de la jupe de leur mère et de glander dans la rue...

16.Posté par oscar dudule le 11/09/2022 22:30

d'accord avec cloclo . il faut demander aux jeunes de se retrousser les manches et de bosser. N'&

17.Posté par Le révolutionnaire le 14/09/2022 11:14

jean Hugues dit à Jean Luc Arrête STP,

A force de râle si la corde, la corde i case.

Vous être en train de donner raison à MACRON!!!!!!!!


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes