MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Réforme Rythmes Scolaires à St-Joseph


- Publié le Mercredi 22 Mai 2013 à 17:39 | Lu 501 fois

Réforme Rythmes Scolaires à St-Joseph
Suite à la mobilisation d'une cinquantaine d'enseignants (dont une quinzaine seulement de la circonscription) devant la mairie de St Joseph, ce mercredi 22 mai, une délégation syndicale a été reçue par notre élu délégué aux affaires scolaires Jean-Daniel Lebon.

Il a été rappelé que l'intérêt des enfants de Saint-Joseph est la seule préoccupation de la collectivité.

La réforme des rythmes scolaires représente un enjeu social majeur dans une commune durement éprouvée par le chômage, où le coût des activités représente un budget important pour les familles.

L'application de cette réforme permettra en effet à tous les enfants de Saint-Joseph d'avoir accès à des activités artistiques, culturelles et sportives, facteurs d'épanouissement et de développement.

Ces activités périscolaires s'inscrivent dans le cadre de la politique éducative menée par la majorité municipale depuis 10 ans ( cours de natation au centre nautique rénové par la commune, création de l’École Municipale des Sports, accès à la culture avec Komidi, le festival du Conte, le festival de la BD ...)

Nous rappelons également que cette décision a été précédée d'un long dialogue avec tous les acteurs du scolaire et du périscolaire.

Les parents d'élèves, les directeurs d'établissement et les associations ont été consultés, dans les réunions d'écoles et dans des réunions dédiées ( en mairie et au cinéma Royal ).

La majorité des personnes consultées a approuvé l'application de la réforme dès cette année.

Suite à cette première consultation, un questionnaire a été adressé aux parents d'élèves du primaire ainsi qu'aux enseignants sur le choix de la demi-journée travaillée :

    1 785 parents ont opté pour le mercredi. 718 pour le samedi. 695 ne se sont pas prononcés.
    81 enseignants se sont prononcés pour le mercredi. 126 pour le samedi. 27 ne se sont pas prononcés.

L'application de la réforme des rythmes scolaires dès 2013, le choix du mercredi pour la demi-journée travaillée et le développement de notre Projet Éducatif Territorial ont donc été le fruit d'une consultation vaste, d'un dialogue nourri et d'un travail transparent.

Ces choix sont ceux de la majorité des acteurs du scolaire, du périscolaire et, bien sûr, des parents d' élèves de Saint-Joseph.




1.Posté par parent Saint-Joséphois le 22/05/2013 22:04

A Saint-Joseph les parents ont effectivement été associés à la concertation. Réunion avec nos représentants de parents d'élèves, mais aussi questionnaire pour nous les parents... C'est sans doute ce petit supplément d'âme qui aura manqué aux autres communes à en croire les réactions des parents et des syndicats par ailleurs. Ce n'est surement pas facile de faire l'unanimité sur un sujet aussi complexe mais au moins les parents ont été consultés. Rien que pour la démarche je félicite le maire et son équipe.

2.Posté par ayo le 22/05/2013 22:52 (depuis mobile)

ah oui et quelle concertation mr le maire! Chers parents,concernant la réforme,préfèrez vous le mercredi,le samedi ou étes vous sans réponse! A aucun moment nous navions eu loccasion de dire que nous ne voulions pas de cette réforme précipitée

3.Posté par ayo le 22/05/2013 22:52 (depuis mobile)

ah oui et quelle concertation mr le maire! Chers parents,concernant la réforme,préfèrez vous le mercredi,le samedi ou étes vous sans réponse! A aucun moment nous navions eu loccasion de dire que nous ne voulions pas de cette réforme précipitée

4.Posté par ayo le 22/05/2013 22:58 (depuis mobile)

Et puis jaimerais bien savoir les qualifications du personnel péri scolaire?seront ils en mesure de nous présenter un véritable projet ludo éducatif a nous parents?

5.Posté par Picard le 23/05/2013 12:54

cela sent le bidonnage à plein gaz...j'y été et cela respire un climat délétère jusqu'à suffocation . tant qu'on continuera à considérer la *question de l'éducation en fonction de la tendance politique au pouvoir , on continuera à enterrer la necessité impérieuse de parfaire le système "le mamouth" comme on le surnomme. J'étais enseignant et je dois vous avouer qu'en 40 ans et demi de services publics je n'ai jamais compris pourquoi chaque gouvernement et chaque ministre de l'EN qui passent ont toujours voulu à tout prix ajouter une réforme à son nom sans se soucier du véritable intérêt de l'enfant qu'ils disent soi disant au centre de la préoccupation. Il n'y a pas de domaine où la continuité dans l'action est si importante or que constatez vous les réformettes se succèdent et la suivante s'impose sans même que le bilan de la précédente ne soit analysée et adoptée. je ne suis ni un partisan ni un militant politique encore moins un syndicaliste inféodé mais je crois que la question de l'avenir des enfants reste l'espoir de changer le cap du "dictact" de la ploutocratie et qu'il convient de se calmer et ainsi considérer la question de l'éducation comme un problème essentiel indépendant des orientations politique en place. Passé les élections le président de la la république est le président de tous les français et si une question ne fait pas consensus quitte à aller jusqu'au référendum il ne faut pas l'éviter. Petite précision , le député maire de la circonscription s'est bien abstenu sur le vote du mariage pour tous c'est son intime conviction, il a parfaitement raison mais pas 2 poids 2 mesures quand une directive de son groupe politique ne va pas dans le sens de l'intérêt général il est revalorisant de jouer la carte de l'honnêteté quand la situation l'exige. Je pense que c'est en pratiquant la polarisation en politique qul'on finit par décrédibiliser les politiciens qui sont censés promouvoir la démocratie. Il faut qu'elle soit la plus participative possible. revoyez les leçons de l'histoire les premières démocraties furent participatives, renseignez vous.Je pense que s'il y a un parti politique qui eut existé du temps de jjservan shreiber le parti des réformateurs la vie politique aurait besoin d'un leader qui puisse jouer ce seul rôle de modérateur un peu comme cela existe sur les forums du web. Si cela pouvait faire naître des vocations... allez à plus et sans rancune mais de grâce un peu de bon sens , n'hésitez pas à vous ressourcer à partir du bon sens celui du peuple qui est à la base de votre représentation. Faîtes en sorte que l'on cesse de dire qu'au parlement il n'y a que des élus qui mentent.. Un parlementaire ne doit pas être un "parlementeur".

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes