MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Réduire le nombre de parlementaires : On commence à en parler…


- Publié le Jeudi 5 Janvier 2017 à 16:34 | Lu 725 fois

Réduire le nombre de parlementaires : On commence à en parler…
Avec le lancement de la campagne des présidentielles, la réduction du nombre de sénateurs et de députés en France est évoquée par des candidats. Timidement certes, Vincent Peillon, Arnaud Montebourg et Marine Le Pen, d’autres aussi sans doute, ont lancé ce point de vue : il y a beaucoup trop de parlementaires en France.

Ils ont bien raison : avec 577 députés et 350 sénateurs, notre pays plonge en effet dans le ridicule. Un ridicule qui coûte des sommes colossales au budget de ces deux collectivités. A  ce que l’Assemblée Nationale et le Sénat dépensent pour cela, il faut ajouter ce que coûtent en indemnités les nombreux Maires-adjoints de nos communes et les Vice-Présidents de nos  Etablissements Publics de Coopération Intercommunale et de certaines SEM. Cela revient très cher aux contribuables français que nous sommes. Ne peut-on pas faire autrement ?...

Prenons le seul cas de notre île : à quoi cela nous sert d’avoir 7 députés et 4 sénateurs, en plus d’un député européen ? A quoi cela sert-il que nos cinq EPCI comptent plusieurs dizaines de vice-présidents et trois ou quatre fois plus de membres ? A quoi, mais dans une moindre mesure, cela sert-il d’avoir dans nos communes autant de maires-adjoints et de conseillers municipaux ? La question se pose également pour le Département et pour la Région.

Disons-le : il ne s’agit surtout pas de montrer du doigt ceux qui y siègent. C’est la loi qui impose le nombre des élus dans chaque catégorie d’assemblée. C’est cette même loi qui fixe le montant des indemnités qui seront versées aux uns et aux autres. Cette loi, c’est un gouvernement qui, un jour, l’a inscrite dans la réalité de notre vie politique. Et, triste réalité, cette loi ne gêne pas ceux qui se retrouvent en postes de responsabilité lorsque la majorité change. Ils continuent comme si de rien n’était.

Pire, cette loi a eu raison du comportement proposé par certains militants qui, pour une raison   morale, avaient choisi de reverser leurs indemnités à leur parti…Et c’est tout à l’honneur de  Gilbert Annette d’avoir un jour supprimé la voiture de fonction aux élus de St-Denis.

Le Président qui sera élu en Mai prochain devra s’attaquer à ce problème. Nous devons lui imposer de s’y pencher et de s’y attacher.
La République ne peut pas demander aux citoyens militants associatifs de passer des heures et des heures dans le bénévolat le plus total et parfois de façon admirable pendant que certains, pour faire un travail souvent bien moins prenant et sans risques pour eux, seraient légalement indemnisés.

La promesse de changer les choses sur le plan social et économique va être le cheval de bataille de tous les candidats. C’est la règle du jeu. Un jeu dans lequel, ne l’oublions pas,  annoncer des mesures ne signifie pas qu’elles seront réalisées. L’histoire est là pour nous le rappeler…

Il nous appartient de dénoncer le gaspillage gratuit et honteux de l’argent des contribuables avec les dépenses inutiles. 11 parlementaires pour notre seul département, plus de 900 pour la France : non ! Trop, c’est trop… Il faut que cesse la ridicule gabegie. 

Raymond Lauret




1.Posté par Pamphlétaire le 05/01/2017 18:49

Il y a une vingtaine d'années, Thierry Desjardins l'avait déjà écrit dans un de ses livres...Philippe Pascot récemment dans Pilleurs d'Etat recense les avantages des parlementaires....Et il faudrait un casier judiciaire vierge pour se présenter comme parlementaire...Etc.

2.Posté par Jack Karrity le 06/01/2017 08:25

Priorité des priorités, supprimer le Sénat qui ne sert à RIEN ! ! !

3.Posté par Jules Bénard le 06/01/2017 08:51

On ne peut que souscrire à la proposition de Raymond Lauret.
Pour ce qui est du Sénat, d'ailleurs, on peut envisager sa suppression pure et simple tant les sénateurs de la soi-disant République sont plus préoccupés par leurs trop nombreux avantages que par un travail effectif au service du bien public.
Autre suppression à envisager, la Commission de Bruxelles. A moins que l'on ne parvienne à imposer des règles de conduite strictes à ces apparentés fonctionnaires surpayés, plus sensibles aux dessous de table des lobbyistes qu'à l'intérêt de la population.
La suppression des Régions va aussi nous en secouer une sans faire bouger l'autre : trop !

4.Posté par J M H le 06/01/2017 11:25

n'oublions pas que les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Le président de la république a promis une loi sur le non cumul des mandats. comment se fait t'il qu'elle ne fut pas immédiatement appliquée si vraiment il voulait reformer ? cette loi sera sans nul doute abrogée. pour ceux qui promettent une réduction du nombre de parlementaires, il ne faut pas oublier ce vieil adage réunionnais : "grand prometteur ti donneur". je n'y crois pas. les candidats de droite, gauche, extrême droite, extrême gauche, centre, écologistes, chasseurs, ouvriers et tous les autres vont nous promettre la lune à mettre sur notre table de chevet et leur foie avec un verre de Chianti si jamais on a faim. mais quand il s'agira de passer aux actes il n'y aura plus personne !

5.Posté par haha le 06/01/2017 15:56

Mais çà ne changera jamais çà, parce que ceux qui doivent réduire le nombre d'élus dans les différentes assemblées, sont les élus eux même. Ils ne vont pas enlever le caviar de leur propre bouche quand même. Ils décident eux même de leur indemnité, de leur fiscalité, de leurs avantages et après ils augmentent les taxes pour le peuple. Ben oui il faut bien financer tout çà.

6.Posté par SIMPLE CITOYEN LAMBADA le 06/01/2017 19:25

LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE PARLEMENTAIRES serait ,je crois ,une mesure que le Français approuverait trés majoritairement !!

Une autre mesure qui devrait aussi être examinée sérieusement est celle de la composition des bureaux de nos grandes collivités locales . je pense notamment au Conseil Départemental ( présidé par Nassimah Dindar ) qui comporte un nombre impressionnant de Vice-Présidents !! Je vous laisse le soin de calculer leur pourcentage par rapport au nombre total de Conseillers ...Appliquez ce pourcentage à l'Assemblée Nationale, par exemple, et vous aurez le nombre de Vice-Présidents que devrait compter notre "Assemblée Nationale"! en appliquant la même règle Et Madame Dindar pleurniche continuellement qu"elle ne dispose pas assez d 'argent dans les caisses du C.D .! ! !
Mais au fait , a-t-elle récupéré "les quatre cent mille Euros qu'un de ses "collaborateurs" AURAIT détournés ?? La presse avait parlé de cette affaire ,il y a un ou deux ans ,je crois !!!Silence depuis !!

7.Posté par el che le 06/01/2017 20:34

alors qui ont vire ?

8.Posté par Ray_au_Port le 07/01/2017 12:17

7 : "alors qui ont vire ?"

TOUS !

Car «TOUS POURRIS» ! ! !

9.Posté par nativel le 07/01/2017 17:37

Et il ne vient a l'esprit de personne que si Marine Le Pen veut réduire le nombre de parlementaire c'est parce que le Front National ,n'est pas capable d'avoir une majorité de parlementaires dans les assemblées et que compte tenu de la constitution de la 5eme République elle ne pourra pas gouverner.
Il est certain que si on veut une crise constitutionnelle qui surviendra très rapidement il faut voter MLP , le FN n'a pas le personnel politique nécessaire pour occuper les emplois stratégiques dans les administrations (ministères, préfets, recteurs...) et sera condamné soit a ne rien faire, soit à laisser une alternance se mettre en place.
Pour changer le nombre de parlementaires il faut une révision constitutionnelle donc les 2/3 du congres soit environ 600 parlementaires qui se tireraient une balle dans le pied ! irréaliste.
Il faudrait une révolution violente pour mettre en œuvre cette mesure et passer à la 6eme république.

10.Posté par VIEUX CREOLE le 08/01/2017 19:30

La réduction du nombre de parlementaires ,n' est pas la réclamation du Front National seul mais de plusieurs Hommes politiques de mouvances différentes ! Il est certain que le Parti d''Extrême Droite n'aura jamais la majorité d un Congrès ! MARINE LEPEN demande aussi la suppression des régions : son Parti n'en dispose d'aucune !! Elle réclame aussi la suppression (le retrait ) de la France comme membre de l ' Union Européenne. Elle réclame encore l'enfermement de notre Pays à l'intérieur de frontières hermétiques "sûre"s...Elle n' a pas encore réclamé , l'a construction d 'un mur de PROTECTION autour de notre Pays comme Donald TRUMP entre les États -Unis et l'Amérique du Sud ( "le Pays des Latinos" qu'il ne peut plus supporter !) ...Cela viendra peut- être ??

11.Posté par yabos le 09/01/2017 11:26

Il faut faire le plus simple possible et réduire de façon drastique le nombre des parlementaires. Ces rentes de situation doivent cesser. 1 député voire 2 par département pas plus et 1 sénateur par département ou même suppression du Sénat. Dans le même temps, il faudrait passer de 36000 à 18000 communes maximum. Cumuler conseil Régional et Départemental en divisant par deux le nombre de représentants. Vaste tâche aussi ne rêvons pas.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes