Education

Rectorat: " Larg pas lékol", une opération contre le décrochage scolaire

Samedi 28 Novembre 2015 - 10:01

Du 30 novembre au 4 décembre 2015, l'Académie de La Réunion lance la 1ère édition de la Semaine de la persévérance scolaire. 
 
Avec un taux de décrochage deux à trois fois plus élevé que la moyenne nationale, l'Académie entend agir sur ce phénomène. Pour elle, ce constat s'explique par:" le caractère récent de la scolarisation pour tous les élèves jusqu’à 16 ans (effective en 1997 dans l’académie, alors qu’elle date de la fin des années 60 en métropole), la très grande difficulté scolaire d’environ 10 % des élèves (1 % en moyenne en métropole, et la faiblesse des perspectives d’emploi sur le territoire (58 % pour les moins de 25%) qui touche même les plus diplômés".

Cette manifestation a donc pour objectif  à la fois de présenter les différentes actions menées par les équipes et de mobiliser l'ensemble de la "communauté éducative autour des jeunes et de leur réussite". 

Une semaine qui s'inscrit dans le cadre du plan de lutte contre le décrochage scolaire défendu par Manuel Valls et Najat Vallaud-Belkacem en novembre 2014.
 
Au programme, des présentations dans différentes écoles, la visite de Maryse Esterle, enseignante-chercheuse en sociologie dans une classe expérimant la pédagogie Montessori ou encore un séminaire sur le thème du décrochage scolaire. 
 
 
Lu 1288 fois



1.Posté par noe le 28/11/2015 09:57

J'adhère !
Courage !
Il faut aller à l'école pour pouvoir s'en sortir et devenir un citoyen responsable ...

2.Posté par Notre langue: le français! le 28/11/2015 11:55

Une preuve supplémentaire que le poisson pourrit par la tête: au lieu de donner l'exemple du bon usage du français, le rectorat croit malin de déformer "largue pas l'école" en un inepte "larg pas lékol".

Quel mépris pour la Réunion!

Et qu'attendre de l'invitation d'une Maryse Esterle, pédagogote (ex?) militante d'extrême gauche de la Ligue Communiste Révolutionnaire et du pire syndicat destructeur de notre école (le SGEN)?

Si c'est avec de pareilles méthodes que le rectorat compte aider les Réunionnais à bien parler le français, et donc à s'en sortir socialement et professionnellement, ça promet…

3.Posté par regional le 28/11/2015 13:05

une bonne technique pour marmaille,si ou larg lecole ou gyne pas le caf,garanti....

4.Posté par kld le 28/11/2015 15:49

post 2 où le néocolonialisme inhérent à une certaine société ..............affligeant .vivement que la jeune génération fasse oublier ses diatribes récurrentes de la périodes goyave de France , dont certains en sont sortis lobotomisé, ben . a la nou là , vive les iles créoles , françaises , européennes , et multiculturelles !

5.Posté par heureux le 28/11/2015 16:42

ces rigolos pourraient écrire en Français et non pas dans une langue inventée !!

6.Posté par Armand GUNET le 28/11/2015 17:46

Mesieu le rekteur,
Javé demandé a une ami ki vou koné bien de vou propozé de nou rankontré o sujé de l'ékitur de notre patwa.
Je vwa ke votre servo a été lavé par lé tenan de lékritur fonolojik.
Pour un Zorey, se né pa for.
Si vou pansé kékrir an fonolojik é plu fasil é plus fasilman konpréansible, alé zi, fèt kom moi la.
Sésé lékritur étimolojik du fansé.
Un pe de bon sanse silvouplé.

7.Posté par Grand lexicographe amateur le 28/11/2015 18:05

Monsieur le Recteur,
Vous ignorez tout de notre créole et vous n'écoutez probablement qu'une cloche.
Vous n'entendez donc qu'un son.
Largue est un verbe français
Pas est un mot français.
L'école est un mot français.
L'addition de ces trois mots ne donne cependant pas une phrase en français !!!
Mais en créole réunionnais.
Car, en français, l'on doit dire " Ne lâche pas l'école !".
"Largue pas l'école !" est, en outre, l'écriture la plus conforme à la réalité historique.
Je vous propose publiquement de vous rencontrer pour mettre fin une fois pour toutes à ces errances graphiques qui perdurent depuis une quarantaine d'années déjà.
Mais, pour ce faire, il faut être couillu !
Armand Gunet

8.Posté par Marylou le 28/11/2015 18:44 (depuis mobile)

Si certains enseignants s''attachaient à ne pas dégoûter élèves et parents, il y aurait moins de décrochage.faire que l''école soit un moment de plaisir.. Certains le font TB Que les Respons académiques se penchent sur cette question primordiale !!!

9.Posté par kld le 28/11/2015 21:29

gunet , SVP , rendors toi , t'as un jardin , occupe t"en , c'est le début de la sagesse .

10.Posté par pensées le 28/11/2015 21:38

Pourquoi dans notre ile il y a t-il autant d'élèves en difficultés? Le corps des enseignants devrait approfondir cette question si cela ne semble pas trop tabou pour eux? qui oserait analyser sa pratique pour changer son approche pédagogique et son attitude vis à vis de ces élèves? Certes il y a des causes exogènes pour expliquer cela mais il y en a aussi des causes provenant directement de la pratiques des enseignants. Sachant cela, sans tirer sur eux, comment les aider à avoir une pratique plus adapter à la réalité et se concentrer sur des objectifs sans vouloir à tout prix avancer dans le programme qui est répété sur plusieurs années. allez comprendre d'où vient l'erreur. l'erreur est humaine mais il faut savoir laisser de côté son égo pour accepter de faire autrement pour la réussite de presque tous les élèves.

11.Posté par Provocation le 28/11/2015 22:10

Faudrait déjà que les parents qui ne fichent rien essayent de s'intéresser tout simplement à ce que font leur marmaille à l'école au lieu d'aller râler pour le grain de riz pas cuit. (Encouragé par les politiques)
La maîtrise du créole pour les sans dents, le Français et accessoirement le créole pour le fun pour les autres.
Et maintenant nouvelle question faut-il aussi apprendre aussi le Mahorais à l'école ??

12.Posté par Boulgoum le 28/11/2015 22:37

8.Posté par Marylou le 28/11/2015 18:44 (depuis mobile) | Alerter
Si certains enseignants s''attachaient à ne pas dégoûter élèves et parents, il y aurait moins de décrochage
...................................
BRAVO......et REBRAVO......................

Il y a des enseignants qui brisent la scolarité des enfants, qui les rendent même malades. L'Ecole de la République devrait être celle de l'apprentissage de l'éthique, de la morale, de la justice et de l'équité mais quelques enseignants ne comprennent PAS leur rôle.... pour ensuite se défausser sur les parents.

13.Posté par madibastard le 29/11/2015 17:49

Pourquoi avoir choisi un garçon de peau noire, n'est ce pas stigmatisant pour a communauté kaf, qu'en pense le CRAN ?

14.Posté par Pascal Maillot du Rassemblement Bleu Marine le 29/11/2015 19:32

Une insulte cette affiche!
Le créole cé mon lang mé cé pas ek le créole que mi sera sauvé! Moi na besoin du francé pour allé loin, mi sa pa loin ek mon ti créol!
Scandaleux ça! Mr Le recteur, ou la pa honte? Larg pa lékol!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ridicule!!!
Pas comme ça on va gagner!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter