Education

Recteur: L'absentéisme des élèves frappera au portefeuille des parents

Jeudi 18 Août 2011 - 12:14

Les parents sont prévenus. Le message essentiel qui a guidé la visite du Recteur Mostafa Fourar ce matin dans un lycée du Port est sans détour. L'absentéisme de l'élève remontera jusqu'aux oreilles des parents, pour ne pas dire au portefeuille.


 
C'est sur le vaste site du lycée Léon de Lepervanche du Port (le troisième en superficie de l'île) que le Recteur a voulu marquer sa rentrée à lui. La deuxième dans un lycée professionnelle depuis sa nomination à la tête de l'Académie Réunion.

Pendant plus d'1h30, le dialogue entre lui et l'équipe pédagogique semble avoir été constructif. Même si la boîte à idées est ouverte, le mot "sanction" revient de plus en plus dans la bouche du Recteur. Le choix de ce lycée ne s'est d'ailleurs pas fait au hasard.

"La raison de mon déplacement ici ne tient pas du fait que ça soit un lycée professionnel mais parce que c'est un lycée pilote en matières d'absentéisme et de décrochage scolaire". Voilà qui est dit. Après une vaste campagne informative l'année scolaire passée, 2011 marquera résolument un virage plus répressif.

Taux de décrochage deux fois supérieur à la métropole

"Les parents doivent être avertis", lance Mostafa Fourar. "Ils doivent prendre leur responsabilité car nous avons le devoir d'appliquer la loi", avant de tempérer : "mais j'espère qu'on n'en arrivera pas là".

Le constat en terme d'absence des élèves est alarmant. "Qu'avons nous réussi à faire jusqu'à maintenant : amener un taux important d'une génération au niveau bac, nous sommes passés de 57 à 65% cette année, mais on a un taux de décrochage de 12%, c'est le double du niveau national", résume pour justifier sa politique plus sanctionnante le Recteur. Pour ce serrage de visses en matière d'absentéisme, des plateformes de décrochage verront le jour, toujours en lien avec la Préfecture.

"Jusqu'à présent nous avons été assez tolérants"

Chaque année, ce sont tout de même 1.800 élèves qui quittent le milieu scolaire sans diplôme, sans qualification. "On ne peut pas laisser la situation se dégrader", juge-t-il.

"L'absentéisme : c'est en amont du décrochage scolaire, les parents sont aussi impliqués". Ces derniers sont désormais prévenus. Le Recteur trouve la bonne formule pour que le message soit assez percutant : "jusqu'à présent nous avons été assez tolérants. II faut savoir que l'absentéisme peut aboutir à la suppression des allocations familiales". Le message sera-t-il entendu au-delà des grilles du lycée Lepervanche ? 

Recteur: L'absentéisme des élèves frappera au portefeuille des parents
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2534 fois



1.Posté par paulot le 18/08/2011 12:43

ah ouais, et les l' absenteïmes des profs frappera ou ??? a leur porte monnaie ???

2.Posté par metencor le 18/08/2011 12:59

Très efficace la répression jusque sur les bancs de l'école voilà l’éducation que propose Fourar. C'est pour mieux payer ses déplacements en illico?

3.Posté par Papapio, ni macro, ni géniteur payeur le 18/08/2011 12:59

Recteur fait sa rentrée et prévient : L'absentéisme des élèves ira frapper au portefeuille des parents

A nous de vous prévenir:
Vôtre refus de reconnaitre les Lois Françaises votées depuis 1994 sur la Parité Parentale
et sur l'Autorité Parentale des Pères, frappera vôtre portefeuille, vos primes et promotions...
et vous avez a l'évidence beaucoup plus a perdre que nous...
au regard des avantages et privilèges que le peuple se saigne a maintenir en temps de crise...

********************************************
M. ROYER Pierre Papa bafoué de ses droits judiciaires au Rectorat depuis 2003
n'ayant toujours pas droit d'inscrir ou radier ma Fille
d'assister aux Réunions Parents Professeurs (non prévenu, pas d’accès au carnet de liaison)
de se présenter ou d'élire les représentants des parents d'éléves
d'obtenir les résultats scolaires et bulletins....etc...etc...

et déposant plainte chaque année auprès d'un Procureur qui classe systématiquement
ce qui n'est pas un motif Pénal, alors qu'au civile les magistrats détournent les lois... sans issue
sauf pour les Ripoux qui eux ont tous les droits, toutes les immunités et le foutage de gueule facile.

**********************************************
Regardez bien Les Enfants, qui sont ces gens la, ce qu'ils font en vôtre Nom, comment ils détruisent et manipulent la République "Libre, Égalitaire et Fraternelle", a leur profit personnel...

4.Posté par Osez le faire le 18/08/2011 13:01

ça fait très longtemps qu'on en parle. Osera t il le faire ?
En tant que contribuable, je veux bien payer pour l'éducation des enfants mais pas pour qu'ils trainent dans les rues à préparer des arnaques

5.Posté par Julie le 18/08/2011 13:07

Les parents qui ne s'occupent pas de leurs marmailles.

6.Posté par Grand slurp le 18/08/2011 13:19

Est qu'un jour on aura droit à un recteur qui maitrise ses fondamentaux: lire ecrire et parler en Franssé?

7.Posté par Lorenzo Lamas le 18/08/2011 13:56

A la base, il y a un gros problème d'absentéisme et par suite, un taux de décrochage important.
Conséquence directe: des jeunes quittent l'école sans être qualifié et sans diplome dans un pays ou le marché de l'emploi est tres complexe ... Cet absentéisme et décrochage est de la faute des élèves qui n'en ont rien a foutre, et des parents car c'est a eux d'expliquer l'importance de la formation et la nécéssité d'aller au moins jusqu'au bac.
Vu que n'importe qui devient parent et de nombreux parents n'en ont rien a foutre de leur enfants et de leur réussite; et ne remplissent pas leur role/DEVOIR de parent, a partir de la, il me semble tout a fait normal de les sanctionner. Les parents qui n'ont rien a foutre, ce sont majoritairement les parents qui font des enfants pour toucher les allocations familiales ... du coup, pour les motiver a assumer leur role de parent, ca me semble normal de "faire pression", et le seul moyen de pression avec ce genre de personne, c'est l'argent.
Maintenant, il est clair que dans le monde il y a enormément d'injustices a tous les niveaux, mais ça ne sert a rien de tout mélanger et d'essayer de contre argumenter avec des arguments/faits qui n'ont rien a voir avec le taux d'absentéisme et le taux de décrochage des élèves réunionnais.
Il essaye d'apporter une solution a un problème, je ne vois pas pourquoi il est critiqué pour cette action spécifique. A la base c'est pour le bien des réunionnais! Parce que si on laisse faire, il y aura de plus en plus de jeunes incompétents sur le marché, qui ne servent a rien et coutent de l'argent, et ca va foutre le bordel quand la main d'oeuvre étrangère qualifié) sera privilégiée a la main d'oeuvre réunionnaise incompétente...
La vraie question a se poser est donc: est ce qu'on essaye de privilégier l'avenir de la jeunesse réunionnaise, ou est ce qu'on essaye de privilégier le train de vie des parents "par intéret financier" qui donnent une mauvaise éducation a leurs enfants et qui n'en ont rien a foutre?

8.Posté par gros kafrine le 18/08/2011 14:53

je suis assez daccord avec lorenzo lamas il a tout dis c est sur la sanction financiére semble sévere mais si sa peut éviter que les élèves arrête de sécher les cours et incité les parents a motivés leurs gosses alors oui sa peut être une solution

9.Posté par nrj le 18/08/2011 15:05

Très bonne décision , M. le Recteur !
En tant que Parents , nous approuvons votre lutte contre l'absentéisme des élèves mais il faut aussi que les Profs diminuent leurs différents congés !

Beaucoup de Profs dans le Primaire décrochent vite et s'absentent trop et cela pénalyse les études de nos enfants malgré des remplaçants ....

10.Posté par Simplet le 18/08/2011 17:14

Drôle de raisonnement pour un "pédagogue" ...

Monsieur le Recteur, vous considérez qu'obliger un enfant à aller dans des cours alors qu'il n'en a rien à faire ... ou qu'il sait qu'il n'a pas les moyens intellectuels pour les suivre, cela va régler tous leurs problémes ...
Ou vous n'avez jamais vu d'enfants en difficulté scolaire ... ou vous vous forcez à mener une directive qui vous vient de Paris ...

Si les choses étaient aussi simples, cela se saurait depuis longtemps ...

Est-ce que mettre des enseignants supplémentaires à la disposition de ces élèves ne seraient pas une meilleure solution ... leur donner un enseignement adapté à leurs capacités, ne serait-ce pas une meilleure solution ? Ah, oui, j'oubliais, il faut que vous supprimiez des postes d'enseignants ... ordre de PARIS ....

En plus, vous allez faire faire des économies à l'Etat, en ne payant plus leurs allocations à certaines familles ... c'est génial comme démarche ... vous allez pénaliser financièrement les familles les plus pauvres de La REUNION ... celles dont les enfants réussissent le moins bien à l'école, et décrochent le plus vite ...
Vous appliquez à ces familles la double peine ... système normalement interdit en FRANCE .... et vous en tirez une certaine fierté ...

Je dois vous avouer, Monsieur le Recteur, que mon opinion sur vous est en train de changer ... je pensais jusqu'à présent que vous étiez quelqu'un de bien ...


11.Posté par ndldlp le 18/08/2011 17:55

Plutôt que d'accompagner les familles par des travailleurs sociaux, notre nabot 1er nous fait le coup de la répression plutôt que celui de la raison..

ce n'est pas une présence assidue qui changera quoi que ce soit aux situations familiales difficiles (chômage, mal logement, ...), vecteurs de démotivation pour les marmailles..

Mais notre bon père fourard, en docile fonctionnaire qui applique sans réfléchir, gaver de sur rém et de primes aux résultats, saura faire appliquer les lois stupides de la majorité présidentielle de m... qui plombe notre pays.

12.Posté par max le 18/08/2011 19:04

seuls les allocataires seront pénalisés , pour les parents riches il faudrait retirer un pourcentage sur le salaire

13.Posté par Temudjin le 18/08/2011 20:32

A Simplet: enfin un raisonnement simplet...

14.Posté par Chabani abdel le 18/08/2011 20:38

Marre de toute cette chair à allocs pondue par de assistés professionnels....supprimons les allocs, la situation s'arrangera en à peine une génération à tous les niveaux (sauf en démographie, mais remplaçons la quantité de masses piteuses issues du lumpen prolétariat par la qualité d'une nouvelle élite...on a tout à y gagner !)

15.Posté par Longanis le 18/08/2011 21:22

Alimentaire, mon cher Watson!

A Abdel... Vous avez raison: casson le thermomètre: la fièvre disparaîtra! Egorgeons les médecins: il n'y aura plus un seul malade! Sauf qu'avec des arguments aussi nauséeux, vous avez tout des chemises noires marchand au pas de l'oie. le "Lumpen proletariat" et ses "masses piteuses", il y avait dans le temps un p'tit moustachu nasillard qui ne les aimait pas non plus. Il avait même une solution: la solution final. J'imagine que vous vous croyez sans doute de la "race supérieure" qui jailliera de ce que vous qualifiez d'une "nouvelle élite"? Sauf qu'avec un pseudo pareil (Abdel), vous auriez eu droit à un billet aller (ans retour) dans un de ces convois ferroviaires dont trés peu sont revenus...

16.Posté par Jean Fuma le 18/08/2011 22:24

eh voilà ! Le point de Godwin a été atteint grâce à la superbe intervention de Longanis !!
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin

17.Posté par Candide le 18/08/2011 23:18

@ Longanis, il ne s'agit pas ici de supprimer des gens mais seulement de ne plus encourager les familles à faire des enfants. Il est peut être temps de réfléchir à une autre politique nataliste pour la France. Pourquoi ne pas augmenter les allocations pour les deux premiers enfants puis ne rien donner de plus pour les enfants supplémentaires ?

18.Posté par noe974 le 19/08/2011 06:20

IL faut tout faire pour que les jeunes ne sortent pas du système scolaire sans rien !
Les posteurs ont des idées que la raison ignore ...
Il est vrai que les allocs ne représentent pas grand chose ...et que faire le p'ti bizeness (vente de ti qualité fumante) rapporte plus ....
Il faut surtout bien accompagner les jeunes ...la répression pour quelques € ne servira à rien ...
Les jeunes aiment les études s' ils avait des Profs bien formés et motivés et que le système leur propose des formations innovantes , utiles ....à leur niveau de connaissances ...
Tout est à faire , à refaire ....

19.Posté par Chabani abdel le 19/08/2011 10:14

Cesses de godwiner longanis, tu en es ridicule...déja que tu confonds la barbe et la moustache !

lumpenprolétariat
(nom masculin).

Chez Marx, terme désignant la catégorie des prolétaires les plus misérables, ceux qui n'ont pas de conscience de classe.

Quant à moi, le gentil Abdel, je n'ai aucune crainte à avoir , on a toujours été alliés du socialisme depuis 80 ans !!!
A ce sujet je te laisse le soin de googler handschar...pour t'instruire, à moins que ton mononeurone ne soit déja saturé !
Tu dois confondre avec mon cousin Ariel, qui vit dans la terreur depuis bien longtemps et ce même de nos jours..à cause de tes amis gauchistes, ou d'idiots utiles dans ton genre... qui soutiennent en Palestine des groupuscules théocratiques totalitaires...quant ils ne passent pas leur temps à godwiner à tort et à travers !

20.Posté par Grincheux le 19/08/2011 10:25

@ Simplet : excellente idée ça ! Mettre plus de profs à l'intention des élèves qui ne vont pas en cours, ça va vachement faire avancer les choses. Au lieu que leurs 10 profs ne les voient pas, ce seront 15 profs qui ne verront jamais le bout du nez de ces élèves ... belle avancée !

La suspension (et non suppression) de ces allocs peut créer une prise de conscience qui amènera les parents à se bouger les fesses. Ce dispositif doit bien sûr être accompagné par des mesures sociales, mais il faut parfois faire réagir les gens qui se complaisent dans leur passivité et leur jm'enfoutisme tant qu'ils touchent de l'argent à ne rien faire.

Certes, ce n'est pas politiquement correct de le dire, mais c'est la réalité pour de nombreuses familles (même s'il ne faut bien sûr pas généraliser).

21.Posté par Montfort le 19/08/2011 15:08

Et l'absentéisme des profs ?! Il va être aussi sanctionné, ce ne serait que justice équitable n'est ce pas ?

22.Posté par papapio, ni macro, ni géniteur payeur le 21/08/2011 08:12

Une nouvelle Plainte contre le Recteur d'Académie Fourar.... SERA T'IL ENCORE PROTÉGÉ ?
Vous devez savoir que le Recteur protège et encourage les Directeurs(rices) d’Établissements
a ignorer l'Autorité Parentale des Pères (avec pseudo médiateur, Inspecteurs, ...etc...),
engageant leur responsabilité Civile et Pénale SANS LEUR AVAL NI SIGNATURE
Refusant de les convier aux Réunions, de transmettre les documents CONTRE LA LOI FRANÇAISE
Impliquant des Pères séparés, dans l’absentéisme des Enfants dont ils ne sont pas prévenus
pour mieux les faire saisir ensuite et ou les rendre responsables en cas d'incident...
Refus de les adjoindre a l'élection des représentants des Parents d'Eléves
Refus de les adjoindre aux sorties scolaires (Aval et signature ignorées)

Tout ce "jolie monde" bénéficie d'une Impunité et d'une Immunité TOTALE au Parquet, au JAF, Professionnellement, (loi 1974) et se fout de nous ouvertement... 5enregistrement Filmés a vôtre disposition)...
C'EST DE CA, DE CE FOUTAGE DE GUEULE PERMANENT,
QUE NAIT LA VRAIE COLÈRE ET LES ACTES DE VIOLENCE DES PÈRES FRUSTRES
ET BAFOUES PARTOUT dont chacun se plaint ensuite en mettant en avant la Parité,
MAIS FÉMININE SEULEMENT....

Les Chiens géniteurs Payeurs en ont ASSEZ !... Quand la mule est trop chargée et se rebiffe...
Nous préférons la Prison a l'abandon forcé de nos Enfants, au "business Infantile" dont tant de corporations ont besoin POUR VIVRE ET ÉDUQUER LEURS PROPRES ENFANTS......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter