Education

Recrutement des Réunionnais dans l'Education : "Le combat est encore long"

Dimanche 22 Juillet 2012 - 08:55

Recrutement des Réunionnais dans l'Education : "Le combat est encore long"
Jeudi dernier, par voie de presse, l'AJFER a émis le souhait que les mesures appliquées en Martinique en ce qui concerne le recrutement au sein de l'Education Nationale soient étendues à La Réunion.

Nous apprenons que suite à l'intervention de la députée, Monique Orphé, auprès du ministre des Outre-Mer lors de la commission des lois, le jeudi 19 Juillet 2012, le Ministre de l'Education Nationale a décidé d'étendre les mesures à La Réunion.

Ainsi, les contractuels ayant réussi le concours et ayant déjà exercé à La Réunion seront affectés à la Réunion.

L'AJFER ne peut que se réjouir de cette avancée. Le gouvernement vient d'ouvrir une brèche et le combat est encore long pour la priorité au recrutement des Réunionnais dans l'Education Nationale. Cela nous démontre bien que l'embauche des Réunionnais au sein de la fonction publique relève avant tout d'une question de volonté politique.

Cependant, l'AJFER espère que le gouvernement ne s'arrêtera pas en si bon chemin, tant il y a encore des choses à faire. De plus, le problème de l'embauche des Réunionnais ne concerne pas uniquement l'Education Nationale mais toute la fonction publique, notamment la fonction publique hospitalière et la Police Nationale, sans oublier le privé.

L'AJFER continuera à être vigilante et à interpeller les responsables politiques à chaque fois que cela sera nécessaire.

Pour l’AJFER,
Gilles LEPERLIER
Président
.
Lu 2615 fois



1.Posté par nrj le 22/07/2012 09:21

Je ne comprends pas ceux qui prônent "la préférence régionale" ...
Pour entrer dans la fonction publique , il y a des règles fixées :
-concours ou liste d'aptitude
-barêmes
-postes départementaux
-postes nationaux ...

On est français à part entière ou "français à part" ...il faut choisir .
Je le répète .

Attention à ce qu'on met dans l'expression "Préférence régioale" ou "La Réunion aux réunionnais" ...C'est , soit du nombrilisme larvaire , soit du racisme "anti-zoreil" ou "anti-étranger de l'île" :
On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre ...
Il y a des concours pour des postes régionnaux (PE...) et des concours pour des postes nationaux ...Il faut savoir choisir !
On comprend que le jeune professeur du 2e degré qui a fait ses études à la Réunion , veut avoir un poste dans un lycée réunionnais , être dans son île , près de sa famille , gagner plus , peur de l'aventure .... mais il a un très faible barême au début de sa carrière ...Le poste à la Réunion qu'il demandera peut être demandé par d'autres profs réunionnais ou métropolitains ... le barême déterminera lauréat !

Qu'on cesse de tj polémiquer à la veille de la rentrée scolaire pour dire n'importe quoi !

2.Posté par Nicolas et Pimprenelle le 22/07/2012 09:22

"L'AFJER" ne peut que se réjouir" ... les Domiens qui défendent cette future mentalité de non ouverture à l'extérieur, réjouissez-vous avant le désenchantement car là, l'ouverture d'esprit est au même niveau qu'une moule irradiée. Domiens chez vous, métropolitains chez vous !! belle mentalité et d'ailleurs si vous postulez dans un autre département j'espère que l'avenir vous rappellera que chez vous ce n'est pas là-bas, qu'aucun poste n'est disponible pour vous, mais que chez vous ce sont le DOM. Vous l'aurez voulu vous l'aurez. N'oubliez pas que l'enfermement n'est pas l'avenir de la France depuis bien longtemps et que ce n'est que le début.. allez bilingue (pas créole-français hein), trilingue vous avez plus de chance vers d'autres cieux. Sous prétexte d'un diplôme on sera un bon fonctionnaire ah non l'ouverture d'esprit et sa mentalité en sont pour beaucoup. Mais à cultiver le Domien chez lui et on ne veut pas des autres eh bien ma pauvre Réunion tu as vraiment du souci à te faire. Faudra pas pleurer dans quelques années car d'ici là, la métropole (ça vous dit?) n'aura plus assez de subventions ni aides pour venir au secours. Je suis écoeurée de cette mentalité qui se profile. Une Réunionnaise.

3.Posté par GranKok le 22/07/2012 09:22

Gilles Leperlier,
kosa out bande la fé kan zot lété au pouvoir. Zot lavé lo pouvoir et zot la pa fé ce ke ou lé train de dire depuis 10 jours. Zot la fé le contraire kan zot lété à La Région et kan zot té dirige d'autres SEM controlés par le PCR. Combien de marchés marchés zot la donne des entreprises à l'extérieur de la Réunion ? Combien de marchés publics zot la doner à des gars la kour ? Aret azot aster, aret criyer. I falé faire avant et lé trop tard pou la Réunion. Zot la fou anous dann fond! Bana lé pas la ek kréol, zot lé la uniquement pou zot band et zot famille pou zot pouvoir. Et ou, ou croit même et i gobe aou meme....

4.Posté par Zbob le 22/07/2012 10:01

Il s'en fout lui, il a du boulot au PCR et il sera bien mis à l'abri par ses "parrains" puisqu'ils disent qu'ils veulent faire de la place aux jeunes ( qui auront été formatés par les vieux bien entendu).
Petite remarque, ce n'est sûrement pas lui qui a fait changer quoi que ce soit sur ce sujet mais Lurel qui a décidé que pour son île ce serait comme ça...difficile alors pour le ministère de ne pas faire la même chose pour les autres DOM.
Quant aux délires malsains sur les langues, le bilinguisme , les gens qui "ne parlent que le créole" ou pas , tout cela sent sa bonne vieille querelle éternelle et nauséabonde...
Je remarque toutefois que les ardents défenseurs de la langue ( enfin , ceux qui en font un thème politique et non linguistique) se sont toujours parfaitement exprimés en français ..et leurs enfants aussi ...je remarque également que contrairement à ce que certains affirment , la plupart des jenes enfants qui sont scotchés devant la TV dès leur plus jeune âge comprennent de plus en plus et de mieux en mieux le français et que ce qui les perturbe ce n'est sûrement pas leur arrivée à l'école "française" mais le discours familial de certains qui ressortent devant eux celui ,mal digéré, des politiques qui les manipulent.

5.Posté par jean le 22/07/2012 10:43

ce qui fausse tout c'est la sur-rémunération.cela attire des métros " chasseurs de primes " trop contents de venir se dorer la pilule au soleil et s'acheter de jolies cases aux frais du contribuable
et cela décourage les jeunes dipômés réunionnais de partir en métropole car cela leur fait perdre beaucoup.en supprimant ce système d'un autre âge , tellement décalé dans la situation actuelle
de nos finances publiques , on y verrait plus clair sur les motivations des uns et des autres !

6.Posté par Tête en beurre jean post 5 le 22/07/2012 12:08

on se renseigne avant de dire n'importe koué !
"s'acheter de jolies cases aux frais du contribuable"

7.Posté par à post 5 le 22/07/2012 12:19

tout à fait d'accord, et le TCO en est un exemple criant !
qu'il aille voir chez ses amis coo de l'ouest c'est qui qui est embauché, certainement pas ceux qui ont le concours, pour être employé là bas fait etre soit pistonné coco, soit venir de la METROPOLE, "parce que vous comprenez, ici à la réunion il n'y a pas encore de bonnes compétences et formations,"
en dehors de ces deux cas, pas d'issue

8.Posté par sylvester cuicui le 22/07/2012 12:32

rent out caz gilles ou a fer mieu. ec out band comunis ou la jamais rien fé et té parey ec out band l'unef? ou félicite a ou de koi? mi lé sur demain ou sa di partout ke c out victoire ou sad l'unef! alors que dans la réalité zot la grat zot ki!!!!!

9.Posté par Onyx le 22/07/2012 13:25

@post 5 : ce que tu dis pas, c'est que 80% des fonctionnaires sur-rémunérés à la Réunion sont des réunionnais pure souche... qui ont de belles cases ! arrêtez cette hypocrisie.

10.Posté par blacko le 22/07/2012 14:06 (depuis mobile)

Nouvel ingenieur metro recrute a lz cirest...copinage !

11.Posté par zorro le 22/07/2012 14:42

Gageons que ce langage aurait bien sonné dans la bouche de certains dirigeants Allemands en 1933:

"L'AJFER ne peut que se réjouir de cette avancée. Le gouvernement vient d'ouvrir une brèche et le combat est encore long pour la priorité au recrutement des Vrais Aryens dans l'Education Nationale. Cela nous démontre bien que l'embauche des Vrais Aryens au sein de la fonction publique relève avant tout d'une question de volonté politique.

Cependant, l'AJFER espère que le gouvernement ne s'arrêtera pas en si bon chemin, tant il y a encore des choses à faire. De plus, le problème de l'embauche des Vrais Aryens ne concerne pas uniquement l'Education Nationale mais toute la fonction publique, notamment la fonction publique hospitalière et la Police Nationale, sans oublier le privé. "

12.Posté par nom le 22/07/2012 15:23

qui que ce soit allez essayer de trouver du travail ou d'implanter une entreprise au mont saint michel.

là bas il faut être touriste ou héréditaire des lieux pour avoir le droit d'y résider (ref: journal de TF1)

ce n'est pas de la préférence régionale ça?

13.Posté par Détaké.J.Pierre le 22/07/2012 16:29

Les syndicats sont largement responsables. A l'hôpital de Saint-Paul, Un éducateur spécialisé (non titulaire) s'est vu décerner par le........., Cadre responsable d'un service, suite parait-il d'un entretien!!!!!!Un créole éducateur titulaire, diplômé d'encadrement exclu de ce poste. Pourquoi ? Que font les 4 syndicats en particulier la CFDT et SUD SANTE ou encore la CGTR et FO ? Que fait Mme Bello ou M. INCANA ? Que pense l'AJFER et les Ministres ? SANS COMMENTAIRE M. LEPERLIER ! A VERIFIER MESSIEURS SI C'EST UNE VERITE OU PAS.

14.Posté par Recrutement pour faire de la Réunion un répaire d'enseignants incompétents ... le 22/07/2012 17:17

priorité au recrutement des Réunionnais dans l'Education Nationale

Cet oligophrène ne se rend même pas compte de la contradiction qu'il y a à vouloir un recrutement local pour une administration nationale ...

Monsieur oligophrène : Ceux qui passent un concours national doivent accepter d'être muté dans n'importe quelle zone géographique de la nation. Si ils ne veulent pas, ils ne doivent pas passer le concours national.

Le pire dans cette affaire, c'est que l'Etat lui-même s'auto détruit à force de casser les principes qui le gouvernent. Les gens qui ont patiemment bâtit la France ont voulu des concours nationaux pour ventiler les personnes afin de diversifier les origines des enseignants et des fonctionnaires. Le résultat à venir, c'est qu'on aura des enseignants cloisonnés géographiquement et intellectuellement. On aura des gens repliés sur eux-mêmes. Les privilégiés locaux bloqueront les mutations des gens les plus méritants. Ce seront donc les plus médiocres qui auront le choix de leurs mutations alors que les mieux classés aux concours, les mieux notés durant leur carrière se verront sanctionnés. Bravo pour ceux qui auront réussi à magouiller pour obtenir ce beau résultat, et tant pis pour les élèves et les bénéficiaires des services publics.

15.Posté par Post écrit par un réunionnais : le 22/07/2012 17:29

Il faut parfois des exemple extrêmes pour faire comprendre des choses simples. Imaginons ce cas :

J'ai 18 ans. Je veux faire militaire de carrière. Je suis réunionnais, ou martiniquais, ou tahitien. Je n'ai pas envie de mourir à la guerre. Je préfère que les autres aillent se faire tuer. Je ne suis là que pour la solde et la belle vie.
Que puis-je faire pour obtenir ce beau résultat ?

C'est simple : je milite pour que l'engagé réunionnais, martiniquais, tahitien ne puisse pas être muté ailleurs que dans son département.
Le pire est que ça a marché pour les enseignants ! Je veux me dorer la pilule à Saint-Gilles tous les WE : hé bien c'est réussi. Pendant ce temps, l'enseignant recruté à Brest, Marseille, Strasbourg se fera chier dans la banlieue parisienne, ce à quoi le domien échappera ...
Bientôt, les militaires qui se feront tuer en Afghanistan seront exclusivement des métropolitains ? Si la France continue à plier devant les revendications stupides des domiens, c'est ce qui se passera.

16.Posté par Véronique Dautais le 22/07/2012 17:39

A Zinfos974 et au post 10 : je demande à la personne ( post 10) qui publie n'importe quoi sous mon nom d'arrêter. Je n'ai jamais écrit ce post.
Véronique Dautais

17.Posté par Véronique Dautais le 22/07/2012 17:44

A post 10 : des démarches ont été faites auprès du responsable du site afin que vous cessiez d'utiliser mon nom pour écrire vos âneries!
véronique Dautais

18.Posté par Véronique Dautais le 22/07/2012 18:12

AU POST 10 : CESSER DE SIGNER DES COMMENTAIRES SOUS MES NOM ET PRENOM. CE QUE VOUS FAITES CONSTITUE UNE INFRACTION PENALE : L'USURPATION D'IDENTITE.

19.Posté par Allez donc dans le privé !!! le 22/07/2012 18:27

à 17 et 18 : Vous devriez être contente, celle qui a (ou aurait) usurpé votre identité dans le message n° 10 dit des choses très sensées !!!
L'ânerie c'est de penser le contraire.
Si une personne veut avoir la certitude de travailler à la Réunion, alors qu'elle se fasse embaucher dans le privé plutôt que de passer un concours national. Pour les enseignants, il existe des établissements privés. L'enseignement y est généralement de meilleure qualité ...(preuve que les enseignants aussi).

20.Posté par BERTRAND MARIE le 22/07/2012 21:42

Arrêtons l'hypocrisie!

Tout le monde sait que la raison profonde qui motive ce mouvement est le scandale des rémunérations et des primes que touchent les fonctionnaires métropolitains qui viennent travailler à la Réunion (tout comme pour les autres DOM).

Tous les gouvernements qui se sont succédés depuis 40 ans ont eu peur de remettre en cause ces primes.
Il n'y a donc pas à s'étonner que les Réunionnais en aient assez.
Je soutiens ce mouvement.

Quant à l'argument "concours national, républicain et j'en passe", vous me faites rire. J'ai vu des professeurs stagiaires incompétents qui, parce que leur mère est dans l'Education nationale, ont non seulement obtenu leur titularisation, mais en plus ont obtenu un poste...à la Réunion. Bref la prime à l'incompétence.

Pourquoi les Corses ont le droit d'avoir des professeurs Corses et pas les Réunionnais ?

21.Posté par Phil le 22/07/2012 22:55

Bonsoir à tous ,
Je travaille en Normandie sur le site de la construction de l' EPR à Flammanville , et si on construisait à la Reunion une petite centrale nucleaire pour que je rentre au pays ?

22.Posté par Domi le 22/07/2012 23:41

Au poste 20. Qu'est-ce que votre commentaire peut-être nul !!!!! Réjouissez vous ! il n'y a pas que le votre ...malheureusement.

23.Posté par Pierre le 23/07/2012 01:02

Lisez bien cette petite histoire familiale : J'ai deux enfants l'un aussi "brillant" que l'autre. Ma fille se présente au CAPES de lettres modernes et accepte de partir d'abord en région parisienne, obtient son agrégation, se retrouve quelques années après à Bordeaux et s'apprête à occuper un poste de principal adjoint au mois de septembre.
L'autre, mon fils, se présente au concours de CPE, l'obtient mais refuse de partir à Lille où il est affecté. Il veut vivre et travailler au pays. Impossible de le convaincre qu'il faut partir. Pour nous parents c'est un échec. Quelques temps après il se fait embaucher par une municipalité dont le maire lui a promis monts et merveilles. Aujourd'hui son salaire est égal au smic, n'est toujours pas titulaire et travaille avec des collègues dont le niveau de compétence d'après ses dires laisse à désirer.
Je n'ai qu'un conseil à donner aux jeunes : partez ! revenez si vous voulez ! c'est formateur. N'écoutez surtout pas ceux qui pensent que la Réunion est le centre du monde et qu'en dehors de l 'île point de salut.

24.Posté par Réunionnaise scandalisée le 23/07/2012 07:20

@20 BERTRAND MARIE

Ne trouvez vous pas scandaleux que les fonctionnaires créoles touchent EUX AUSSI la sur- rémunération comme des zoreils qui, pour ceux qui n'ont pas su se faire pistonner au bout de leur contrat de 2 ans ou 4 ans par des élus , parce que zoreils... sont parfois obligés de payer un loyer où un crédit en métropole pendant leur séjour dans notre île ???

Si votre indignation est motivée par le surcoût engendrée par cette gabegie, je partage votre avis...
mais il semble que vous soyez mal informé en disant que depuis 40 ans les gouvernements ont peur de remettre en cause ce scandale qui tire les prix vers le haut ... ce sont les élus Réunionnais qui s'opposent à la suppression de cette sur-rémunération parce que la plupart d'entre-eux perçoivent des retraites sur-majorées de la fonction publique !!!

25.Posté par roca le 23/07/2012 09:13

Ne passez plus des concours "NATIONAUX", bon sang, passez des concours "RÉGIONAUX" ou vous serez assurés de rester dans le département. Les règles sont ce qu'elles sont mais ne doivent pas souffrir d'approximation.

26.Posté par zorro le 23/07/2012 09:22

Les Réunionnais à la Réunion et les métropolitains en métropole!
Il faut d'urgence rapatrier Valérie Filain à la Réunion...
Par avion spécial, s'il le faut!

27.Posté par Zbob le 23/07/2012 11:43

à Jean ,post 5:
je vous rassure ,cette surrémunération attire aussi beaucoup de jeunes Réunionnais qui ne veulent devenir prof que parce que c'est bien payé.Et parmi les bouffeurs d'heures supplémentaires non imposées , ils ne sont pas les derniers!
J'ai encore à l'oreille la réflexion d'une crétine enchainée du rectorat dont l'argument pour rester ici était (authentique) "je ne veux pas quitter mon île car là bas ils sont moins payés ,et avec ce salaire on ne peut pas vivre" ..je me souviens avoir pensé qu'une imbécile pareille ( qui oubliait ou était incapable de penser qu'en métrople ,ils sont des milliers de profs à vivre avec ce salaire) ferait des dégâts pendant 40 ans dans l'éducation nationale et j'ai espéré très fort que mes enfants ne tombebnt jamais sur elle comme prof

28.Posté par jarod le 16/08/2012 12:02

Il est évident que la surémunération motive le choix de rester sur son ile, mais en même temps, la vie est nettement plus abordable en métropole...l'un dans l'autre, ce qu'on perdrait en partant d'ici, on le gagnent sur d'autres postes là bas.

C'est dingue quand même, de s'agripper à son île de la sorte, comme si la métropole c'était le purgatoire, la Syrie, le Liban,, l'Afghanistan..... Au contraire, voyez du pays, vous avez cette chance d'avoir était lauréat d'un concours, profitez en, visitez, voyez autres choses et dans quelques années, why not, y revenir.

Ici où la bas, de toute façon, on à tous nos banlieues et difficultés sociales.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >