Justice

Recrutement controversé à l'Université: Le défenseur des droits tire la sonnette d'alarme

Jeudi 9 Mars 2017 - 17:49

Suite à des propos tenus après la nomination controversée d'une historienne métropolitaine à l'Université de La Réunion, le défenseur des droits, Jacques Toubon, a alerté la justice sur de possibles faits de discriminations.
 
Pour rappel, en mai dernier, la Nantaise Virginie Chaillou-Atrous avait été nommée à l'université de la Réunion pour remplacer le professeur Sudel Fuma, disparu en juillet 2014. Si la délibération du conseil d'administration avait validé l’élection de la candidate à une large majorité, cette nomination avait provoqué une levée de boucliers de la part des de quelques associations, notamment du CREFOM (Conseil représentatif des Français de l’outre-mer). Saisi en référé, le tribunal administratif avait alors suspendu, en juillet 2016, la nomination de la Nantaise. Dans une interview donnée au Figaro en décembre dernier, Virginie Chaillou-Atrous déclarait se sentir victime de "racisme à l’envers".
 
Le défenseur des droits a indiqué au parquet du TGI de La Réunion que certains propos tenus sur les réseaux sociaux et dans certaines publications pouvaient être considérés comme des provocations à la discrimination raciale, en ce qu’ils identifiaient le reproche à l'encontre de la candidature de la réclamante, "à savoir le fait qu'elle n'est pas d'origine réunionnaise et qu'elle n'y vit pas". Or, le défenseur des droits souligne que "l'origine et le lieu de résidence sont des critères de discrimination".

Celui-ci s’est également réjouit du fait que l’université a respecté le principe de non-discrimination, et a tenu a rappeler qu’un refus de recrutement fondé sur l’origine ou le lieu de résidence serait illégal.
Lu 1840 fois



1.Posté par GIRONDIN le 09/03/2017 18:31

Le poste est toujours vacant ?

2.Posté par Simandèf le 09/03/2017 19:32

Virginie Chaillou-Atrous déclarait se sentir victime de "racisme à l’envers" à bon !? et le racisme à l'endroit c'est comment ?

3.Posté par li le 09/03/2017 21:20

Lo défenseur des droits ou des tords ?

4.Posté par PATRICK CEVENNES le 09/03/2017 21:34

fukcd473
Bien joué M. Toubon

5.Posté par le president le 09/03/2017 21:51

Il faut dire à Madame Chaillou de s'adresser au déontologue de l'université de la réunion : Harry Boyer, professeur

harry.boyer@univ-reunion.fr
chargé de mission Ethique et Déontologie

6.Posté par kasskoko le 09/03/2017 22:55

@ Simandef Il me semble qu'elle a déjà démenti s'être exprimée ainsi concernant ce titre absurde de "Racisme à l'envers"... La connerie est toujours à l'endroit... Par ailleurs, je l'ai plutôt entendu parler de discrimination anti-zoreil... instrumentalisée par des zoreils eux mêmes!!! Il faudra quand même que ces personnes s'en expliquent un jour auprès de la justice...Instrumentaliser l'histoire douloureuse de La Réunion est foncièrement malhonnête et peine à cacher les intérêts que ces nababs veulent conserver... Pouvoir? Argent? Politique?Influence?... Sans doute un peu de tout cela... C'est dégueulasse car Le Réunionnais qui touche le RSA et est au chômage depuis des lustres n'est pas invité, lui, aux cocktails et autres diners du CREFOM... Et l'université n'a plus depuis maintenant deux ans de Maitre de conférence spécialiste de l'histoire de cette île. Mais clairement, ils s'en tapent le coquillard!!

7.Posté par metastase le 10/03/2017 02:57

La Réunion est rongée par la cooooorruption et le racisme correspond à ses métastases...

8.Posté par KREOL le 10/03/2017 11:31

alle fais in dossier pou tout ban administration alors

9.Posté par KREOL le 10/03/2017 11:33

et arrête envoye zoreils ici alor ke néna kréol compétent....ce n'est pas du racisme c'est de la logique...et toutes les régions de FRANCE te de NAVARE i fait...alors poukwé pa LA REUNION ????

10.Posté par Une atteinte contre les femmes le 10/03/2017 11:54

Depuis le début de cette histoire je suis particulièrement choquée par le titre "La Nantaise"...
Je ne pense pas que l'on aurait affublé un universitaire masculin du même surnom...
Je trouve que c'est non seulement une discrimination (La Réunionnaise en aurait fait crier plus d'un!) ) mais ce sont également des propos sexistes.
Je ne comprends pas que les associations féministes ne réagissent pas!
Quand je pense que le CREFOM souhaitait le 8 mars une bonne journée aux femmes sur leur page facebook!! Bande d'hypocrites! Ce sont eux qui sont à l'origine de ce titre de La Nantaise...
Double condamnation pour cette association.
Merci Monsieur Toubon

11.Posté par polo974 le 10/03/2017 13:48

"""
Or, le défenseur des droits souligne que "l'origine et le lieu de résidence sont des critères de discrimination".
"""

Avis aux politicard(e)s populistes de l'île:
une discrimination positive implique forcement une discrimination négative.
et ça, c'est interdit...

12.Posté par Nono le 10/03/2017 14:09

"l'origine et le lieu de résidence sont des critères de discrimination".

Il va falloir expliquer cela à certains commentateurs de zinfos, et il y'a du travail (de modération).

@6 Par ailleurs, je l'ai plutôt entendu parler de discrimination anti-zoreil... instrumentalisée par des zoreils eux mêmes!!!

Tiens, comme la crise requin...

13.Posté par Saint Chamond le 10/03/2017 14:52

Enfin ! Peut on espérer un jour une condamnation de ceux qui ont tenu ces propos racistes, ou de ceux qui ne les ont pas censuré.....que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur zinfos ?

Pierrot Dupuy aurait bien besoin d'une piqûre de rappel anti discrimination à titre personnel pour ses pensées préférencieuses étriquées et sa zoreilophobie mais aussi en tant que directeur de publication pour les propos des Bayoune et autres DLP jamais censurés bien que clairement racistes à l'encontre du zoreil et du blanc caucasien en général !

14.Posté par momo le 10/03/2017 15:43

FAITE AVERE DE RACISME

15.Posté par Saint Chamond le 10/03/2017 16:09

2 le racisme à l'endroit c'est celui que combattent les officines "antiracistes"......le racisme à l'envers par contre n'est ni combattu, ni condamné, certains osent même dire qu'il n'existe pas, qu'il est une invention du FN....ou que si l existe ce n'est pas volé pour les blancs qui en sont victimes et qu'il faut y voir un "juste" retour des choses !


Bravo Toubon !

9 mensonge, toutes les régions de France et de Navarre ne font pas ça....

16.Posté par Quelques chiffres bien réels sur la communauté zorey et l''''emploi à la réunion. le 10/03/2017 16:27

Vu que M. Toubon rappelle : "le défenseur des droits souligne que "l'origine et le lieu de résidence sont des critères de discrimination". "

Il serait de formidable qu'il réalise une véritable enquête afin que nous soyons sur que le fait de ne pas être né sur l'ile de la réunion, ne favorise pas l'accès à l'emploi sur l'ile de la réunion. Car se serait de la discrimination...

17.Posté par BRAVO le 10/03/2017 16:35

Bravo Monsieur Toubon!

18.Posté par Eric le 10/03/2017 17:15

Racisme: Idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie. Attitude d'hostilité systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes (comme par exemple: le racisme antijeunes).
Donc il n'y a pas de racisme a l'endroit ou à l'envers, mais bien le Racisme envers des groupes humains... et c'est bien malheureux...

19.Posté par Saint Chamond le 10/03/2017 17:42

Les préférencieux ivoriens calmés net par un gros retour de boomerang en pleine face !!

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/03/09/a-paris-la-carriere-d-un-jeune-avocat-brisee-par-la-preference-nationale-ivoirienne_5092035_3212.html



A quand le tour des racistes préférencieux Domtomiens pour un méga boomerang......avec un chef d'état qui oserait enfin dire par exemple tant que vous nous faites chier avec votre préférence anti métros......zéro boulot pour les domtomiens en métropole !!!



16 Origine et lieu de naissance sont deux choses bien différentes depuis déjà plusieurs siècles...quand on a pas la cervelle encombrée de rouge haine et de kalité on s'en rend compte de suite.

20.Posté par GIRONDIN le 10/03/2017 18:52 (depuis mobile)


Le poste est toujours vacant ?

21.Posté par A Girondin le 10/03/2017 20:34

Personne n'occupe le poste aujourd'hui.. et ce sont les étudiants qui en font les frais!
D'autres en profitent ... devinez qui? Les plaignants qui font des heures supplémentaires!!
A qui profite le crime? La réponse est simple!

22.Posté par GIRONDIN le 10/03/2017 21:39


21.Posté par A Girondin
Ok merci pour l'info!

Soit 970 jours sans prof! Bravo les gars pour le beau combat!!!

23.Posté par Saint Chamond le 11/03/2017 09:26

Un petit effort éric, je suis sur que tu n'es pas naif au point de ne pas comprendre qui est la victime quand on parle de racisme inversé.. qu'on en est réduit à devoir spécifier un racisme anti blanc tant que les assoces "antiracistes" cocos dénieront ce phénomène et pratiqueront une ségrégation raciale en se s'occupant des victimes que si elles sont juives, arabes, ou sub sahariennes, et désigneront des coupables uniquement quand ils sont blancs.

24.Posté par metastase le 11/03/2017 10:28

N'oublions pas que P.LEBRETON, ou le STALINE du Sud Sauvage est à l'origine de textes de lois pour la préférence à l'emploi local...avec la complaisance de HOLLANDE et VALLS chaleureusement reçus dans son fief. Mais c'était avant de tourner sa veste pour HAMON qui prône une immigration massive en France...Décidemment à force de faire le grand écart, on risque l'écartèlement des membres inférieurs...

25.Posté par eric le 11/03/2017 13:56

23) justement ce que je veux dénoncer c'est qu'il faille préciser racisme a l'envers pour parler de racisme anti-blanc...

26.Posté par un_prof_à_la_retraite le 22/09/2017 16:14

Mais que fait le CREFOM pour favoriser la réussite de nos étudiants? L'avenir de notre île?
Le CREFOM, qui pendant plus d'un an a bataillé pour qu'une universitaire nantaise ne vienne pas dispenser des cours de qualité à nos étudiants!
Que font-ils pour améliorer les conditions d'apprentissage à l'université de La Réunion?
Mais oui, que fait le CREFOM?
Pourtant des bruits courent sur le recrutement d'une autre candidate d'origine métropolitaine, étudiante de Madame Combeau pour prendre la relève de Sudel Fuma. Rien, pas un bruit, pas un geste! Pourtant le concours pour ce recrutement ne s'est pas déroulé dans les règles!
Ben, oui le nom de la lauréate était connue avant la parution du poste et la directrice de thèse de cette dernière participait au jury! C'est peut-être le seul moyen pour certains d'arriver au résultat souhaité! Une lauréate qui avait pourtant échoué au concours de recrutement précédent... même pas classée!
Mais que fait le CREFOM? N'y avait-il pas des étudiants réunionnais pour occuper ce poste? Tout d'un coup l'argument " à compétence égale, préférence régionale" retombe comme un soufflé.. Mais peut-être que cette fois-ci, les quelques enseignants du département d'histoire n'ont pas eu besoin de la publicité du CREFOM...une petite affaire rondement menée en catimini: rien de plus efficace!
Que font les médias? Rien sur ce nouveau recrutement pour préparer le remplacement de la Nantaise dans la presse?
Ah, peut-être qu'elle ne vient pas de Nantes et que du coup, c'est moins vendeur!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >