MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Reconduction de l'Octroi de Mer: Une grande défaite pour notre démocratie


- Publié le Vendredi 8 Mai 2015 à 22:48 | Lu 1015 fois

Reconduction de l'Octroi de Mer: Une grande défaite pour notre démocratie
La Ministre  des Outre-mer, George Pau Langevin, vient de  se féliciter de l’adoption au Sénat, sans opposition, du projet de loi modifiant la loi du 2 juillet 2004 relative à l’octroi de mer. 
 
La ministre des outre-mer a « salué le travail de concertation mené depuis 2012 avec les collectivités, les élus et les acteurs économiques des outre-mer », rien que  ça .  
Et  pourtant !
 
Il  s'agit  d'un  impôt   injuste,  déresponsabilisant, inflationniste et  inefficace  pour  l'économie.

Trois inconvénients  majeurs :

- ses recettes étant  assises  sur la  valeur des  importations l'OM constitue paradoxalement   une  incitation  aux   importations  et corollairement  une  dés-incitation au développement de la  production  locale, les collectivités n'ayant  aucun intérêt à tarir  la  source ;

- ses ressources  sont  dirigées  vers les  communes  (entre  20 et  50 % de leurs recettes  de  fonctionnement suivant leur taille) qui  n'assument  de ce fait aucunement la responsabilité politique  de leur  perception ; c'est  une  solution  paresseuse qui leur  permet  de ne pas répondre de leurs choix  fiscaux   devant leurs électeurs /contribuables, ce  qui devrait  pourtant  être  l'élément régulateur  de  notre démocratie, suivant le  principe  sain qui  veut que  le  décideur  soit  aussi  le payeur direct ;

- la  TVA ,   qui vient boucler la  chaîne  fiscale ,  intègre  dans  sa base de  calcul l'octroi  de mer  (  il y a  donc  de la  TVA  sur   cette  taxe amont  ! ) . L'OM  devient   une simple  charge d'exploitation  ,  intégrée  comme  telle  par les  commerçants , alibi  aux  surcoûts  et sur marges , et   non  identifiée  comme taxe  dans les factures  payées  par les  consommateurs qui restent  dans l'ignorance de ce qu'ils ont payé  et de  la  destination de la taxe.
 
A  côté de l'intérêt  pour les  finances  communales,  c'est la  fonction protectionniste de l'OM qui est mise  en avant .
 
Cet argument  est dérisoire puisque les  productions protégées n'emploieraient que  moins de   1000  emplois  . L'inspection générale  des finances  avait  évalué   il  y a quelques  années l'équivalent  subvention que  cela représenterait  à  moins  de   100 M€  à comparer  avec les  9  milliards  de VA  marchande et au poids de la  défiscalisation qui représente  de  son côté    une dépense   fiscale de plus  de   250 M€
 
Scandaleusement   toutes les  données   sur la  question ne sont pas  publiques et  même sont  souvent frappées  du  sceau de  la confidentialité  , de peur  sans  doute  que  Bruxelles  ne  croie  plus  en  nos  salades. Drôle  de  conception de notre Europe ! .
Si  vous trouvez  des  études  sur  simplement  la  structure des recettes par  grandes  catégories  de  produits   ou sur les  exonérations  consenties  par  les  Douanes merci  de me  les communiquer .
 
On est donc  réduit   à  extrapoler  à partir de la  structure  de  nos   importations ,  avec toute  les  difficultés  inhérentes  à ce type d'exercice  du  fait  que l'on ne peut pas déduire  la recette fiscale à partir  de la  valeur  CAF des produits , dans l'ignorance des taux  d'imposition spécifiques   à  chaque  famille  de produits ( ex   ils sont variables  suivant les  cylindrées  des   véhicules ).
 
On se doute que sur  5 milliards annuels d'importation  les recettes sont  concentrées  sur certaines  familles de  produits :
- énergie : 670 M€
- automobile : 461 M€
biens  d'équipements  :260 M€
- médicaments : 250 M€
- équipements informatiques :  220 M€
-aviation : 233 M€ .
 
Il  n'y  a ,  vous en conviendrez ,  aucune   production  locale  sur  la plupart de ces produits .
 
 Le  cas  des denrées  agro -alimentaires  qui représente  680 M€  d'importations,  y  compris l'alcool ,  est   à considérer   à part :
    - ce type d' importations  est faiblement  imposé ;
    - il existe des   unités  de  productions locales   telles la CILAM ,  la  SORELAIT  , des  conserveries  , un abattoir et des  unités  de  conditionnement  de viande  , mais  la  question  reste   posée de savoir  si   , s'agissant au  moins  des  produits  frais ,   la  distance  ne  constituerait pas déjà une protection suffisante .
 
Je  vous transmets  le cahier  1 du rapport SYNDEX de  2011  commandé  par la  CFDT  sur  cette  question (  à partir de la p  63 )  et  quelques  autres relatives à la  vie  chère  à La  Réunion  , qui ne partage  manifestement pas  l'analyse  de  nos  élus   ou acteurs économiques patentés  
 
Alors   pourquoi  ce bel  unanimisme ? Parce  que  presque tout le  monde  s'en fout  et  que  c'est trop fatigant  de réfléchir  à d'autres   mécanismes plus  vertueux  .


Ce  vote  par le  Sénat est   à vrai  dire  une triste  victoire  et sûrement  une  grande  défaite   pour  notre démocratie..
 
En tout cas nous savons  maintenant  que   nous ne  sommes pas des "acteurs  économiques" . Mais à vrai  dire  nous   nous étions  en effet  rendu  compte depuis longtemps  qu'on  nous traitait  comme de  simples   objets   politiques  
 
Pierre BALCON
 




1.Posté par Rien a redire le 09/05/2015 09:35 (depuis mobile)

Rien a redire de plus que sur le précédent courrier des lecteurs d'un autre acteur.

Je vous rejoins sur l'ensemble de ces points

2.Posté par joevany le 09/05/2015 12:55 (depuis mobile)

La complicité de nos élites local suivi des incompétence du ministère concernés nous relégué en classe des français de seconde zone ceux qui touche les 53% de vie chère lé pas la ek ça rouv lo yiè créole.

3.Posté par Marylou le 09/05/2015 15:38 (depuis mobile)

Rouv lo yeux KREOL.. Mais que font ces élus senses défendre la cause des réunionnais .. C'est avant tout pr cela qu'ils sont élus a la base?

4.Posté par Richard Zoreil de St Denis .... le 10/05/2015 08:10

C'est facile de faire une analyse lorsque l'on touche outrageusement la prime de vie chère à la Réunion...
Que proposez-vous pour les milliers d'emplois directement ou indirectement liés à l'octroi de mer ?

5.Posté par La presse réunionnaise est en première ligne !!! le 10/05/2015 10:58

Tous les media réunionnais sont en première ligne pour ne pas s'opposer à cet octroi de m...
Il y a un an "Réagissons" et l'Ucor avaient invité un tacon de journalistes à une petite conférence de presse sur ce sujet dans un bar de qualité.
Aucun journaliste digne de ce métier n'a daigné se déplacer.
Sans commentaires...

6.Posté par zean le 11/05/2015 12:51

Peut être faut il enlever l,octroi de mer encore faut.il que après l,état ne met pas la TVA a20% comme en métropole car la l,argent reste a la réunion

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes