Faits-divers

Récidiviste cogneur de bébé…Et ça le fait rire !

Vendredi 4 Mai 2018 - 17:25

Récidiviste cogneur de bébé…Et ça le fait rire !
Jean Fontaine porte bien son nom : comme son célèbre homonyme, député-maire de Saint-Louis des années 70-80, c’est un castagneur de 33 ans, grand, costaud, habillé "la marque". À la différence que si l’autre faisait escagasser ses opposants par ses nervis, le nôtre s’en prend, tout seul (visez un peu le courage) aux enfants en bas âge. C’est moins risqué.

Bituré comme Double-Rhum

Les démêlés amoureux de Jean ne sont pas faciles à raconter. Pour faire simple… Lui et Vanessa sont ensemble depuis une douzaine d’années. Elle avait deux filles avant lui, et lui a donné trois garçons. Le problème est qu’il picole dur et quand ça arrive, à savoir tous les jours, il devient violent.

Un jour elle finit par prendre le large avec ses deux filles, lui laissant leurs trois garçons. Vu son état d’imbibition quasi chronique, la justice lui prend ses garçons pour les placer au Foyer de Nassimah… pardon, de Terre-Rouge, oups !

Un dimanche, alors qu’il reçoit ses garçons, elle arrive avec les filles et garde tout le monde pendant que môôôssieur s’en va faire la foire avec ses potes. Et rentre bituré comme Double-Rhum et le docteur Saignée.

Elle constate, vu l’état de son visage, qu’il a pleuré. Ce qui a le don de le mettre dans une rage folle : lui, le grand, le costaud, qui turlutte le litre de 40 degrés comme vous respirez, oser le croire capable de verser une larme ? Du coup, il cogne l’un des garçons et elle porte plainte.

Notre Tarzan des caros patates a déjà deux condamnations à son CV : conduite pété comme une varangue trop mûre et consommation débridée de salade à rêves.

Pas de quoi lui entamer la jovialité, à ce champion de la castagne sans risque..

"Koça zot va fé à mwin ?"

Le tribunal ne le savait pas, en fonction de quoi son jugement a été très (trop ?) modéré : le fin fond du mental de ce peu glorieux individu est très loin de la culpabilisation.

À un certain moment, lors d’une séance à huis-clos, nous nous sommes retrouvés à côté du sagouin et de son épouse, plus le landau du (tout) petit dernier. Car elle est revenue avec lui. Mi dis à ou na in peu i rôde la corde po fé pende à zot !

Ne sachant pas qui nous étions et que notre indiscrétion n’a strictement aucune limite, le mec se laisse aller à rigoler en attendant son heure. Expliquant qu’il est déjà passé par deux fois devant les juges et qu’il ne risque pas grand-chose.
"Attention quand i appelle à ou. Dis bien ça que mi sa dire à ou !". Et d’expliquer à sa compagne soumise, front baissé, comment il faut se comporter et quoi dire.

Après quoi, leçon faite et répétée, il s’en va ricaner avec des dalons, expliquant qu’il n’a rien fait de grave.

À la barre, la jeune femme explique à la présidente Peinaud que si elle est revenue avec lui, c’est parce que "quand il ne boit pas, ça va ; il a juste un problème avec l’alcool". Ça, on s’en serait douté.

La grande générosité du tribunal nous a laissé pantois : 500 euros d’amende avec sursis.

Il est reparti le sourire aux lèvres. "Mi risque pas grand-chose", qu’il disait. Confirmé… jusqu’à la prochaine fois sans doute.
Jules Bénard
Lu 7312 fois



1.Posté par Réveillez vous le 04/05/2018 22:51

Lors du prochain drame...l 'état sera t il responsable ?

2.Posté par Pamphlétaire le 05/05/2018 00:13

Se pourrait-il que ma colère fasse plus de mal que le mal qui me met en colère ? Paul Brand (Tes œuvres sont admirables)

3.Posté par almuba le 05/05/2018 07:41

Future candidate au voyage dans l'au-delà.

4.Posté par momo le 05/05/2018 07:49

qu est c est ce que c est que cette mere qui abandonne ses trois fils a un pere alcoolique et violent ! PAS TRES MATERNELLE TOUT CA ! merite aussi des sanctions

5.Posté par Atterré le 05/05/2018 08:42

Prochain épisode à la morgue ! ! !

6.Posté par Et pourquoi il ne pourrait pas en rire ? le 05/05/2018 19:36

Pourquoi il ne pourrait pas en rire ?

Les magistrats en rient et s'en foutent. Ils maternent et chérissent pédophiles, tueurs d'enfants, violeurs.

Pourquoi il ne pourrait pas en rire ?

7.Posté par Charlie-tu_sers_a-rien le 06/05/2018 15:46 (depuis mobile)

T arrete occipe la vie domoun t pareil i fait rie zot guel sa en plus. Liberter d''expression mon cul ouai. Voila la liberté d''expression. Cest pas que i enfout mais zot i serve vraiment a rien dans la plupart des cas si ce nest alimente ladilafé.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter