MENU ZINFOS
Communiqué

Recherche sur les cancers pédiatriques: Les réponses des candidats


- Publié le Mercredi 19 Avril 2017 à 09:28 | Lu 2761 fois

Lors de la journée internationale du cancer de l’enfant, mercredi 15 février, Jerry Ayan (au centre) avait livré son témoignage au CHU Félix Guyon
Lors de la journée internationale du cancer de l’enfant, mercredi 15 février, Jerry Ayan (au centre) avait livré son témoignage au CHU Félix Guyon
Suite à la transmission du courrier rédigé et soutenu par Jerry Ayan et par 45 associations de toute la France à l’ensemble des candidats à la Présidence de la République, et à J-5 du premier tour, il est temps de faire un point sur les retours et les positionnements des candidats face à cette importante question de santé, qui touche 2500 enfants et jeunes de moins de 18 ans chaque année, dont 500, malheureusement, décèdent…

Rappelons que ce courrier demande à chacun des candidats de se prononcer sur trois points : l’inscription d’une ligne budgétaire dédiée à la recherche sur les cancers, leucémies et maladies rares de l’enfant ; l’élaboration d’un « Plan Cancer Enfant », à l’instar du Plan Cancer qui existe déjà ; la création de taxes spécifiques à l’encontre des industries pharmaceutiques, du tabac et des produits phytosanitaires.

• MM François Asselineau, Jacques Cheminade, Jean Lassalle, Philippe Poutou n'ont pas apporté de réponse écrite (uniquement des accusés de réception) ni proposé de RV.

• Mme Nathalie Arthaud dit soutenir "totalement (notre) combat" et a répondu en comparant les 60 millions d'euros par an nécessaires (qui correspondent aux besoins cumulés pour la recherche en pédiatrie et l'aide aux familles d'enfants malades) aux 41 milliards d'euros d'argent public du CICE (le crédit impôt pour la compétitivité et pour l'emploi). Elle rappelle qu'une "grande part a été captée par l'industrie pharmaceutique dont les dividendes sont indécents".  Et qu' "une faible partie de cette somme aurait largement suffi à financer la recherche sur les cancers pédiatriques". En conclusion, dit la candidate : "Oui, vous avez totalement raison de réclamer que l'argent public aille en priorité à la recherche et de prendre sur les profits de l'industrie pharmaceutique pour financer cette recherche qu'elle refuse de mener".

• M. Nicolas Dupont-Aignan valide l'ensemble des propositions, et s'engage :

- à soutenir un projet de loi garantissant la création d'un fonds doté de 40 millions d'euros dédiés à la recherche sur les cancers, leucémies et maladies pédiatriques incurables, de doubler les subventions à l'INSERM pour soigner les maladies jugées financièrement non rentables ...

- à lancer un "plan cancer enfants" comprenant la revalorisation de l'allocation journalière de présence parentale et son maintien durant toute la maladie, l'amélioration des conditions d'accueil dans les hôpitaux et la sensibilisation de la population aux dons de sang, de moelle osseuse et de plaquettes...

- à instaurer une contribution obligatoire sur le chiffre d'affaires des industriels du médicament, du tabac et des produits phytosanitaires pour participer au financement de la recherche.

• M. François Fillon affirme que "(la) lutte doit commencer aussi tôt que possible, pour agir sur les facteurs de risque pouvant favoriser la survenue d’un cancer ou aggraver une maladie ; à cette fin, je propose de lancer dès le début du quinquennat un grand Plan Santé à l'Ecole". Le candidat poursuit : "une impulsion forte sera donnée à la recherche et au développement, au moyen de programmes spécifiquement dédiés inscrits dans les contrats liant l'Etat et ses agences". Il s'engage à "mobiliser dans notre pays des moyens spécifiquement consacrés à la lutte contre les cancers, les leucémies et les maladies pédiatriques incurables". Il évoque également des facteurs de risques, le don de sang, de plaquettes et de moelle osseuse, en rappelant qu'il avait attribué à ces dons le label "grande cause nationale" en 2009.

• M. Benoît Hamon fait parvenir en guise de réponse son courrier adressé à la députée Martine Faure, laquelle a présidé aux travaux du groupe d’études "Cancer pédiatrique" à l’Assemblée Nationale. Le candidat y affirme : "Comme il est indiqué au point 6 de mon programme santé, je lancerai dès mon élection un nouveau plan cancer et les propositions du groupe de travail, constitueront la base des travaux concernant les cancers de l’enfant."

• M. Emmanuel Macron a indiqué, par la voix d’un de ses conseillers santé prendre "l'engagement de tout mettre en œuvre pour que vous soyez reçu(e)s dans les meilleures conditions, si Emmanuel Macron est élu, afin de définir rapidement et ensemble une méthode de travail pour l'avenir."

• M. Jean-Luc Mélenchon écrit : "Tourné vers l’avenir, le programme de la France Insoumise vous rejoint pleinement sur la nécessité d’engagements politiques forts pour la Santé de toutes et tous, à commencer par celle de nos enfants". Et prend l’engagement de :
"1/ Soutenir un projet de loi créant un fond dédié à la recherche sur les cancers, leucémies et maladies incurables pédiatriques. (…)
2/ Lancer un plan Cancer enfant et y associer une revalorisation de l’allocation journalière de présence parentale et son maintien pendant la durée réelle de la maladie. (…)
3/ (Créer des) contributions obligatoires auprès des industriels du médicaments, des producteurs de pesticides et phytosanitaires et à la taxe d’un centime par paquet de tabac. Cependant, ces financements seront provisoires car il nous paraît incohérent de nous appuyer sur les responsables mêmes des dégradations environnementales, même en les taxant."


• Mme Marine Le Pen prend l’engagement d’ "augmenter le budget public de la recherche de 30 % pour atteindre 1% du PIB consacré à la recherche". La candidate est "favorable à la création d'un plan "Maladies de l'enfant" qui incluera bien évidemment les cancers pédiatriques pour améliorer le parcours de santé des enfants malades et de leurs familles".

Elle indique plus généralement être "favorable aux mesures que vous prônez dans votre courrier" et "concernant le financement des mesures que vous proposez, notre projet est ambitieux, il prévoit même d’aller au-delà de vos mesures".

 




1.Posté par Soignant malade le 19/04/2017 19:42

Quelle grosse hypocrisie de la part de ces messieurs de l’extrême droite et gauche de la photo ... Si les réunionnais savaient ce qu'il se passe vraiment au CHU....Mais bon bientôt, la réalité et l'actualité vont vous mettre en première page ,très prochainement même.... Vous risquez d'y perde votre sourire... A bon entendeur ....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes