MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Recherche en santè environnementale, richesses marines, et spectrométre d'absorption atomique


Par Dr Claude GINDREY - Publié le Lundi 2 Novembre 2015 à 06:24 | Lu 152 fois

Recherche en santè environnementale, richesses marines, et spectrométre d'absorption atomique

Pourquoi nos îles de la région Océan Indien doivent envisager de produire massivement du chlorure de magnésium contenu dans l’eau de mer ? (Et pourquoi il est utile de disposer d’un spectromètre d’absorption atomique -SAA- ici.)

Deux raisons principales, sources de richesses potentielles.

1- anticiper l’arrivée prochaine de batteries à base de magnésium-soufre qui sont moins chères et moins toxiques, que celles au lithium –ion ou au mercure , plomb, etc .

http://www.infohightech.com/un-nouvel-electrolyte-pour-des-batteries-a-base-de-magnesium-soufre-moins-cheres-et-moins-toxiques/
http://www.kit.edu/kit/english/pi_2014_16001.php
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/aenm.201401155/abstract

2- pour la fabrication des panneaux photovoltaïques : le cadmium , très cher, peut être remplacé par le chlorure de magnésium. (lequel est bien moins cher , ce qui réduit le coût : "la production d'un gigawatt de cellules solaires au cadmium coûte 1,5 million de dollars (1,2 M€) contre 5.000 $ (4.031 €) pour la même capacité au magnésium)".

http://www.letemps.ch/sciences/2014/06/25/fabrication-cellules-solaires-optimisee-simple-sel-tofu
http://www.journaldelenvironnement.net/article/des-panneaux-solaires-moins-toxiques,52678

Mais comment produire du magnésium issu de la mer et sans trop émettre du CO2 ?

En 2007 nous avions présenté à Nantes au forum des auditeurs de l’IHEDN, devant les services du Premier ministre , l’intérêt de développer ici prioritairement l’Energie Thermique des Mers, on shore et off shore, et nous avions sollicité aussi les services de Mr Joan Barroso à Bruxelles, dans le cadre de la mission "Energies Propres " confiée par la DGS.
http://fr.slideshare.net/claudegindrey/label-hydricite-eu-vs-usa
http://fr.slideshare.net/claudegindrey/lenergie-au-21e-siecle-etude-ar-27-ihedn-2007

En conséquence, à l’IUT de St PIERRE , grâce aux fonds européens, à DCNS et au financement de TOTAL un démonstrateur ETM on shore a été mis en place il y a quelque années. Le site sud de notre CHU va être climatisé a moindre coût.

Un système SWAC est aussi actuellement mis en place à St Denis.

Tout ceci était inclus dans le projet préfectoral GERRI , lequel a été ensuite hélas dépriorisé, puis en partie abandonné par nos politiques locaux de la pyramide inversée, ce qui est absurde et incompréhensible…

Probable défaut de réflexion anticipée, ou pression des trop puissants lobbys pétroliers et charbonniers, ou action néfaste des sombres ayatollahs et dogmatiques climatoseptiques…

DCNS annonce que d’ici 2030 environ 25 centrales ETM sont donc prévues dans les régions tropicales : peut- on espérer au moins une ou deux unités de production pour la région OI ?

http://fr.dcnsgroup.com/produit/energie-thermique-des-mers/
http://www.sortirdupetrole.com/societe/264-dcns-25-centrales-a-energie-thermique-des-mers-etm-d-ici-2030

Il faudrait que le Conseil Régional, obnubilé fébrilement par la NRL, prenne enfin conscience des enjeux de la chrysalide énergétique et donc de son urgence. Mais peut être que les élections futures changeront la donne , dans l’intérêt de tous…

Car outre l’énergie propre et constante (ce qui serait plus que bien pour notre réseau instable…), ce process ETM offre aussi plusieurs co-produits (eau douce, air conditionné, irrigation, aquaculture) et donc peut être la production de MgCl2, (CO2 free) car la teneur de cet electrolyte prometteur serait peut être plus importante à 1000 mètres à la thermocline (5°C) du fait de son poids moléculaire.

Seule la recherche –grâce à la SAA? - confirmera cette hypothèse… Cet effort est nécessaire.

Quoique qu’il en soit, les iles de l’océan indien, entourées d’eau salée, et baignées de soleil, devraient dès maintenant, sans attendre, envisager une production régionale de cet atome, avec ou sans l’aide de l’ETM, car celui-ci constitue une richesse potentielle indéniable, vu les besoins mondiaux en croissance exponentielle.

Ceci est donc une bonne raison –autre que médicale-, d’avoir ici un spectromètre d’absorption atomique - outil privilégié d'analyse médicale et aussi en sciences environnementales et qui donc couvre un vaste éventail d’applications : analyse des eaux, des tissus végétaux et animaux, des aliments et boissons, des sols, engrais et sédiments, des liquides biologiques, des produits industriels.
http://www.techniques-ingenieur.fr/base-documentaire/mesures-analyses-th1/spectrometries-42390210/spectrometrie-d-absorption-atomique-p2825/applications-analytiques-p2825niv10007.html

Notre CHU, le premier hôpital francais aux normes HQE 50 001 a, de plus, mis en priorité la recherche en santé environnementale :
l’acquisition par notre jeune CHU de cette technologie SAA est donc utile, et forcement rentable : notez que tous les CHU et de nombreux hôpitaux non CHU (CH Avignon par exemple) en disposent déjà…

Et notre région dynamique ne doit pas rester bouche bée devant les conclusions attendues de la toute prochaine COP 21 : nous devons continuer à travailler afin de trouver des solutions prospectives, afin d’anticiper et de réduire les énormes difficultés auxquelles nos enfants seront confrontés dans quelques petites années ( 25% de la population mondiale a moins de 15 ans).

Merci pour votre compréhension et votre aide



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes