Société

Réchauffement climatique : La mort du tourisme insulaire ?

Jean-François Hoarau est directeur du CEMOI (Centre d’Economie et de Management de l’Océan Indien), et enseignant-chercheur en économie à l'université de La Réunion. Il est co-auteur d'un rapport scientifique intitulé "Le tourisme insulaire à la merci du changement climatique: une évaluation par un indice synthétique de vulnérabilité structurelle". Nous l'avons rencontré afin qu'il nous éclaire sur les connaissances actuelles en la matière de changement climatique, l'interrogeant plus particulièrement sur les projections pour La Réunion.

Lundi 18 Novembre 2019 - 09:59

Le CEMOI fut créé en 2010, avec pour objectif d’unir les forces des chercheurs en sciences économiques et en sciences de gestion de l’université de La Réunion. L'unité de recherche a pour objectif notamment de privilégier les travaux concernant les problématiques liées à l’économie du développement soutenable en contexte insulaire, nous précise son directeur depuis 2017, Jean-François Hoarau.

La présente étude, qui a reçu le soutien de l'Agence Française du Développement, a été menée de concert par des chercheurs de trois laboratoires des universités de La Réunion (Jean-François Hoarau), d'Auvergne (Michaël Goujon) et de l'école d'ingénieurs Agro-Sup Dijon (Stéphane Blancard). "L'idée qui traverse la littérature scientifique depuis une trentaine d'années est que les  petites économies insulaires se définissent comme un groupe distinct, particulièrement vulnérable au changement climatique", nous dit Jean-François Hoarau. "L'objectif de cette étude était de vérifier la véracité de cette assertion, sur un large échantillon de petites économies insulaires, de toutes zones géographiques".

L'étude a porté sur pas moins de 250 économies mondiales, dont 100 insulaires, comprenant des îles non-souveraines (La Réunion en est une). Cinq risques étaient mesurés: la sécheresse, les inondations (fonte des glaciers et élévation du niveau de la mer), les chocs de précipitations, les chocs de températures et enfin le risque cyclonique. Ces cinq risques sont combinés dans le cadre d'un indicateur allant de 0 à 100: l'IVPCC (Indicateur de Vulnérabilité Physique au Changement Climatique). Il en résulte que l'insularité en soi n'est pas une contrainte forte en termes de changement climatique, tout dépend de la zone géographique dans laquelle se situent les petites économies insulaires. Toutefois, la bande inter-tropicale est quant à elle particulièrement concernée.

"Toutes les économies du monde sont concernées par au moins l'un des cinq risques étudiés", précise le chercheur. Le classement IVPCC est parlant: en première place, on retrouve les Bahamas, avec 72,88/100, et en dernière, l'Islande, qui est pourtant une île. La France hexagonale a un indice IVPCC de 45,01, mais La Réunion est bien au-dessus, avec 54,77/100. L'île Maurice, dont la géographie est assez différente, possède un IVPCC de 61,77/100. Les petites économies insulaires tropicales dépendantes du tourisme international vont plus souffrir économiquement du réchauffement.

Le réchauffement climatique accentue la vulnérabilité

La rapport note qu'il est démontré que les flux touristiques internationaux sont principalement liés à la quête de conditions climatiques favorables. Structurellement, les économies essentiellement basées sur le tourisme sont sensibles aux évènements climatiques extrêmes, le réchauffement climatique accentue cette vulnérabilité, car, si le flux touristique ne devrait pas diminuer, il devrait s'orienter vers des latitudes et altitudes plus élevées. En clair, la dégradation des conditions climatiques (fortes chaleurs, incertitudes quant au déclenchement possible de cyclones intenses, risque de submersion) pourrait détériorer de manière significative l'attractivité des destinations de la bande intertropicale pour les touristes Européens et Américains, notamment. Rappelons que les pires prévisions du GIEC en matière de hausse de températures à l'horizon 2100 sont passées de 4,8°C dans le rapport de 2014 à 7°C dans le dernier en date. Nos trois chercheurs ont basé leurs conclusions sur une hypothèse de 5°C de hausse des températures globales et de 5 mètres de hausse du niveau des océans.

À cette vulnérabilité physique s'ajoutent deux sources de vulnérabilité qui pénaliseront davantage les destinations tropicales isolées telles La Réunion : une vulnérabilité règlementaire avec la mise en place, pourtant nécessaire, de politiques internationales de lutte contre le réchauffement dont l'effet sera d'augmenter le coût des billets d'avion, et une vulnérabilité comportementale puisque de plus en plus de consommateurs européens s'inscrivent dans le mouvement du "flygskam" (littéralement la honte de prendre l'avion). "Le changement climatique annonce probablement la mort de la spécialisation touristique pour les petites économies insulaires tropicales", assure le chercheur.

Un outil d'aide à la décision des autorités internationales

L'étude se veut aussi un outil d'aide à la décision des autorités internationales quant à l'aide à apporter aux économies très vulnérables au changement climatique. Certains pays risquent en effet de quasi disparaître sous les flots, l'Indonésie a déjà commencé le déménagement de sa capitale Jakarta sur l'île de Bornéo. À La Réunion, le recul du trait de côte ne devrait pas mettre en péril la survie des habitants, mais les plages vont probablement disparaître. La nouvelle carte interactive Climate Central permet une visualisation des différents scenarii pour la planète, ci-dessous, une projection du pire scénario actuel, en 2100.

Pour La Réunion, le risque majeur est le risque cyclonique, dont on sait désormais que, s'ils ne seront pas forcément plus nombreux, ils seront bien plus intenses. Les chocs de températures toucheront aussi notre île, avec une prévision de +2°C en 2040 et +4°C en 2100, si la courbe reste stable, sachant que les scientifiques redoutent une courbe exponentielle.

"Si les accords sur le climat ne sont pas respectés (Les USA viennent de quitter l'accord de Paris, NDLR), si les efforts ne sont pas à la hauteur, notre société actuelle est fortement menacée", prévient Jean-François Hoarau. "De toute façon, nous allons subir les effets du réchauffement, car la scission est irréversible, notamment du fait de l'élévation de la température des océans", rappelle-t-il.

Bérénice Alaterre
Lu 5389 fois




1.Posté par Clown le 18/11/2019 10:59 (depuis mobile)

Bah pas besoin d'aller chercher si loin...entre le vivre ensemble les requins l'accueil les caisses qui boucanent...les queues interminable pour tout et n'importe quoi et a part les montagnes?

2.Posté par spartacus974 le 18/11/2019 11:40

Il n'y a pas de consensus scientifique sur le réchauffement climatique .Finalement,c'est incroyable de voir tous ces pseudo scientifiques transformer des hypothèses en certitude.L'origine anthropique du changement climatique est encore plus critiquée .Le climat change depuis des millénaires .En 1989,on nous annonçait déjà l'apocalypse dans les 10 ans à venir .Finalement,rien ne s'est réalisé comme l'avait prédit Al Gore et ses oracles funestes.Imaginez ce que sera notre planète dans 100 ans relève de la spéculation des plus hasardeuses.

3.Posté par Choupette le 18/11/2019 12:00

Du bla bla bla, vu qu'on ne cesse de construire des immeubles défiscalisés et faire entrer des gens qui n'ont rien à faire ici.

L'île a des moyens de subsistance mais faut pas dépasser ... les bornes.

C'est juste une sonnette d'alarme.

4.Posté par Loic le 18/11/2019 12:53

@spartacus974 : je vous suggère d''arrêter définitivement votre climatisation et vous nous direz ensuite si le ressenti aujourd''hui est le même qu''en 1989 ... sinon, à defaut de ressenti fiable: les archives de Meteo France devraient vous sensibiliser.

5.Posté par Loïc le 18/11/2019 13:04

50 ans de prédictions ratées de la secte climato-alarmiste :
https://cei.org/blog/wrong-again-50-years-failed-eco-pocalyptic-predictions

On parle des Maldives qui étaient censées être déjà submergées ?
https://www.thegwpf.com/30-years-ago-officials-predicted-the-maldives-would-be-swallowed-by-the-sea-it-didnt-happen/

Par contre les environnementalistes ont déjà pas mal réussi à détruire le tourisme à la Réunion avec le parc à requins qu'ils ont créé autour de notre île.
Ils pourront l'achever en faisant exploser le coût du transport aérien (via leur taxe carbone) et le coût de la vie ici avec leurs diverses normes et taxes soi disant anti "réchauffement climatique" !

6.Posté par spartacus974 le 18/11/2019 15:46

@loic:en un siècle,au niveau mondial,la température moyenne a augmenté de 0,6°c.....Depuis des millénaires,le climat change .Rien ne dit que cette augmentation se poursuivra et si oui dans quelle mesure .En 1989,je n'étais pas à la Réunion mais en métropole mais je regarde sur infoclimat.fr et je note 29;9°c le 25 octobre .Rien de bien significatif et le ressenti reste très subjectif.
Finalement,nous sommes d'accord sur l'hystérie climatique sur le réchauffement.

7.Posté par Roberto le 18/11/2019 16:40

Spartacus plus fort que le Giec, moi je dis respect!
Mdr

8.Posté par pragmatisme le 18/11/2019 17:37

Où peut-on lire ce rapport s'il vous plait ?

9.Posté par SPARTACUS974 le 18/11/2019 18:00

@ Roberto:je n'ai aucun mérite ;il suffit de voir le travail du GIEC depuis sa création et surtout ce qui a conduit à la création de ce bidule très politique.Juste pour se détendre:qui paient les 2 co -présidents français du GIEC???? le CEA :Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives .Finalement,très écolo de construire partout des centales nucléaire pour faire de l'électricité sansCO2 .Pour votre info,les centrales produisent de la vapeur d'eau qui est reconnu comme alimentant l'effet de serre.
Avant de mourir de rire,vous pourriez mourir de honte pour votre arrogance gratuite et complétement déplacée.

10.Posté par Jbm le 18/11/2019 19:49 (depuis mobile)

C’est qui Spartacus déjà ?

11.Posté par miro le 18/11/2019 21:27

le réchauffement climatique ne concerne que l'hémisphère nord. Ne nous inquiétons pas ... (je rigole !(jaune) comme les gilets (sans offense !)

12.Posté par Thierrymassicot le 18/11/2019 23:14

spartacus974 et Loïc....

La belle brochette d'ânes bâtés que voici!!! Attelés sous le même joug, ils ont de plus en plus de mal à tirer leur charrette, tant elle est chargée de bêtise, d'ignorance, de déni.....Et ces pauvres ongulés, j'y mettrais ma main au feu ne sont même pas des lobbyistes rémunérés par les industriels des énergies fossiles, non juste des hurluberlus qui se sentent exister dès lors qu'ils rebâvent les bullshits qu'ils ont collationnées sur les réseaux complotistes, alternatifs comme ils disent!!! What a pity, poor guys!!! Tout le monde se fout de votre tronche, zavez donc aucune dignité? Contrecarrer les centaines de milliers de scientifiques, vous qui n'avez, sans doute guère plus que votre Bac, et je suis optimiste...

13.Posté par SPARTACUS974 le 19/11/2019 06:45

"Contrecarrer les centaines de milliers de scientifiques"
Et pourquoi pas des millions,que dis je des milliards!!!!!!a vos yeux,il est tellement plus confortable de s'abreuver à la doxa ambiante,de se repaitre de la propagande diffusée en long,enlarge et en travers.
Vous ne faites aucun effort en accordant un blanc-seing à tout ce que vous voyez.
Finalement,je préfère être un âne qui fait des efforts qu'un mollusque qui gobe tout rondtout ce qu'on lui donne à bouffer.

14.Posté par Roberto le 19/11/2019 07:26

spartacus974 et Loïc....

Et la terre dont on essaye de nous faire croire qu'elle est ronde, on en parle?

15.Posté par spartacus974 le 19/11/2019 08:09

@sans doute guère plus que votre Bac...On devine déjà l'arrogance crasse digne de Julie Grazziani.
A vos yeux,seuls les gens qui ont leur bac ou plus auraient le droit de s'exprimer,de réfléchir .....

16.Posté par spartacus974 le 19/11/2019 10:58

@roberto: pas de bol car vous auriez gobé tout rond ce que disait la "science" au Moyen Age.Galilée a été condamné par l’Église et ses pairs pour avoir enfreint le dogme de l'époque.

17.Posté par LC le 19/11/2019 13:12

Si vous voulez le dernier rapport du GIEC (groupement de scientifiques spécialiste du sujet climat) de septembre, un résumé est téléchargeable ici :
facebook.com/groups/359957054744244/files/

18.Posté par Roberto le 19/11/2019 16:12

@16: je ne suis plus tout jeune, mais très loin du moyen age, je vous rassure! Je vous laisse donc à vos prédictions. Le problème c'est que vous confondez sciences et religions, ceux qui croient et ceux qui prouvent....Galilée fut condamné par la religion, non la science.
Et vous, vous croyez...votre comportement est celui d'un croyant complotiste qui n'apporte aucune preuve ni argument mais répète à l'envie ce qu'il a lu chez Dreuz ou autre site de la fachosphère.
J'avais répondu à votre précédent post mais Zinfos mille collines me rationne souvent.
J’écrivais que dans le rapport 4 le Giec ne se positionne pas sur le nucléaire mais établit des scénari. A ce titre il explique que si le nucléaire était la recette miracle il faudrait 15 à 20 ans pour décider et construire le parc nécessaire, ce qui est déjà trop tard...
Relisez le rapport, pas Valeurs actuelles...
J'écrivais aussi que oui, un vice president du Giec France est effectivement payé par le CEA. Un, pas l'autre....et alors?
Bref, fake news et complotisme, que votre vie doit être triste...

19.Posté par MICHOU le 19/11/2019 19:30

Avant de se préoccuper des touristes occupons nous de la population réunionaise. Si on respectait les règles les plus élémentaires d'habitation, aération, ventilation naturelle, toits en pente, etc et on ne construisait pas n'importe où n'importe comment on n'en serait pas là

20.Posté par spartacus974 le 20/11/2019 08:05

"Bref, fake news et complotisme, que votre vie doit être triste... "
Détrompez vous,c'est tout le contraire de la bouillie prémâchée sauce BFM ou TF1
Demandez aux résidents des EPHAAD qui mangent du mixé tous les jours....C'est immonde tous les jours mais ils s'habituent.J'adore tous ces raccourcis qui assimilent les sceptiques à d'indécrottables crétins d’extrême droite obsédés par un indicible complot juif.Certains fragiles du bulbe évoquent même le négationnisme climatique.....Tout ceci est bien contraire au débat,à l'analyse et à la réflexion.Le dogme conduit toujours à une forme d'inquisition.Les sceptiques ne sont plus brulés sur la place du village mais à minima insultés sans aucune forme de procès.Cela m'amuse toujours de constater la pauvreté des arguments des dogmatiques qui ânonnent docilement .

21.Posté par Roberto le 20/11/2019 10:29

@20: Bla bla bla...c'est moi qui suis d’extrême droite et c'est vous qui défendez Ghanty avec comme seul argument" les gens sont méchants avec lui parce qu'il est Fhaine"....
En parlant d'arguments, on attend toujours les vôtres, ceux qui ne sortent pas de la fachosphère justement...autre façon de "manger mixer" sa choucroute tous les jours avec un verre de schnaps.
Le pseudo est tellement révélateur...Spartacus! ça sonne bien, c'est sensé faire peur, mais c’est vite oublié que ce fut un soldat déserteur, brigand, esclave, serial killer psychopathe...
On a la mythologie qu'on mérite!
Allez, il est temps de remettre sa mini jupe et ses sandales romaine pour affronter la vraie vie!
Adios

22.Posté par Thierrymassicot le 20/11/2019 19:24

20.Posté par spartacus974

Le post 21 de Roberto, te "mouche" de bien belle façon, une magistrale fessée kitouni...!!!!!!!

23.Posté par Alain LEPETITDIDIER le 20/11/2019 20:46 (depuis mobile)

Les rapports du GIEC comportent des zones d'ombre. Le climat change depuis toujours et nous sortons d''''un cycle de froid relatif, mais peu importe. La folie des lobbies nous perdra sur l''''autel d''''un profit tout puissant. Rien n'est plus sûr


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Décembre 2019 - 08:38 Quatre requins pêchés en deux jours