Recentralisation du RSA : l’Etat dit oui au Département de La Réunion


« Enfin, cela fait 15 ans que nous attendons cette recentralisation ! C’est une belle victoire pour les Réunionnais et pour mes collègues du Conseil Départemental », s’est exclamé le Président du Département Cyrille Melchior.

C’est lors d’une conférence de presse ce mercredi 20 mars que le Président du Département a confirmé la prise en charge par l’Etat du financement total du RSA, une annonce faite la veille par la Ministre de l’Outre-mer et la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé,  lors de la conférence sur la pauvreté.

Cette annonce était très attendue par la Collectivité départementale qui finance depuis 2004 le RMI et le RSA, sur ses fonds propres soit plus d’1 milliard d’euros.

« Nous avons beaucoup insisté sur ces indicateurs hors normes lors de nos discussions avec  l’Etat. Pour le Département, c’est une dépense annuelle de 633M d’euros au titre du budget 2018, soit 40% de nos dépenses totales. C’est aussi un reste à charge annuel conséquent (137M€ pour 2018) et une montant cumulé non compensé de 1,09 milliard d’euros en 15 ans. Ce sont plus de 97 000 familles bénéficiaires, soit environ 225 000 personnes qui bénéficient du RSA. Ils représentent le quart de la population" a précisé le Président ajoutant que « rien ne changera pour les bénéficiaires, ni le montant, ni le versement par la CAF du RSA ».

Une mission d’experts de l’Etat sera prochainement dans l’île afin d’échanger sur les modalités de cette recentralisation, sa sécurisation financière et juridique.

« C’est un travail collectif que je tiens à saluer. En tout état de cause, cette recentralisation permettra de dégager des marges de manœuvres financières nouvelles pour le Département. Cela nous permettra de renforcer l’offre d’insertion et l’effet levier des dispositifs d’insertion en élargissant les possibilités de neutralisation des ressources et le cumul RSA revenus d’activité/indemnités de formation, principe déjà acté par l’Etat dans le cadre de la déclinaison locale du plan pauvreté » a conclu Cyrille Melchior.
Jeudi 21 Mars 2019 - 15:00
Département de La Réunion
Lu 578 fois