MENU ZINFOS
Faits-divers

Rébellion, menaces, 1g d'alcool dans le sang et 25g de zamal : 10 mois à l'ombre


Par - Publié le Lundi 1 Avril 2019 à 17:11 | Lu 1803 fois

Un Saint-Paulois de 34 ans comparaissait cet après midi dans le cadre de la comparution immédiate pour avoir, le 30 mars dernier vers 17h, tenté d'échapper à un contrôle de titre de transport à Saint-Paul. Il devait répondre de tentative de crime en récidive sur personne dépositaire de la loi, rébellion en récidive ainsi que violence avec menace ou usage d'une arme, en l'occurence un couteau. 

Les faits peuvent paraître banals au départ, il est contrôlé dans le bus sans titre de transport mais refuse de payer l'amende de 20€ et de décliner son identité. Les contrôleurs lui demandent de patienter afin de lui expliquer les poursuites qu'il encourt s'ils sont contraints d'appeler les forces de l'ordre. Pour réponse, Jean-Yannick lève son t-shirt laissant entrevoir un couteau. Il bouscule les contrôleurs et s'enfuit.

Fortement alcoolisé avec 1g/l de sang mesurés et en possession de 25g de zamal

Les gendarmes sont appelés et finissent par le retrouver non loin dans une maisonnette abandonnée, caché sous un tas de feuilles Fortement alcoolisé avec 1g/l de sang mesurés et en possession de 25g de zamal mais sans couteau, il se laisse appréhender dans le calme. C'est à l'hôpital où il est conduit par les gendarmes pour une mesure de son taux d'alcool que la situation se complique. Il devient violent et assène un coup de tête à un gendarme qui l'évitera de peu. Non satisfait, il leur explique que quoi qu'il arrive, il les retrouvera et leur fera la peau. Le couteau sera quant à lui retrouvé le lendemain, à proximité du lieu de l'arrestation. 

La partie civile, représentant les deux contrôleurs, met en avant qu'un cap a été franchi. En effet, en lieu et place des insultes habituelles, ils ont cette fois été menacés d'une arme. "Ils sont très marqués, ce ne sont pas des punching ball", insiste-t-elle à la barre. Les deux gendarmes de leur côté, décrivent "un individu calme mais très déterminé dans ses propos".

Avec 12 mentions à son palmarès dont 4 pour outrage, le prévenu fait preuve d'un refus avéré de se soumettre à la loi, constate la procureure. Elle requiert une peine mixte de 18 mois de prison avec 8 mois de sursis mise à l'épreuve ainsi que le maintien en détention. La cour suivra les réquisitions en y ajoutant des obligations de soins, d'indemniser les victimes et une interdiction de détenir une arme. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Hardcore le 01/04/2019 20:04 (depuis mobile)

Le peuple veut que les délinquants financiers qui abusent localement à la vue et au su de tous, tout au moins des comptables, experts comptables et commissaires aux comptes soient condamnés. Il y aura d autres actions concrètes contre les injustices

2.Posté par Parterre le 02/04/2019 15:36 (depuis mobile)

Oui banal c'est clair mieux vaudrait mettre l'amende a ceux normaux y aurait plus personne a controler....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes