MENU ZINFOS
Faits-divers

Réaction du fils d’Aldo Dennemont : "Celui qui a tué mon père n’est pas un homme bien"


En début de semaine, Cédric Raminaguin a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle par la cour criminelle pour violence avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner.
En effet, il a reconnu avoir battu Aldo Dennemont, ancien élu de Saint-Leu, à coups de flexible de tracteur, le 28 février 2018, entraînant sa mort.
L’accusé étant présenté par la défense comme un "bon père de famille travailleur" qui a "pété un câble", le fils de la victime, Wilson Dennemont, souhaite dénoncer des manquements dans le dossier et honorer son père.
Interview.

Par - Publié le Samedi 11 Juillet 2020 à 14:23 | Lu 7245 fois

- Vous ne sortez pas satisfait des deux jours de procès de Cédric Raminaguin. Que retenez-vous? 

Je ressens de l’incompréhension par rapport à la qualification du crime. En mars 2018, c’était un meurtre. Mais à cause d’une erreur ou un manque de temps ou de moyens du médecin légiste, on est passé à la qualification de violences. Vu qu’il n’a pas pu relier les coups de flexible au traumatisme crânien qui a tué mon père, le doute a profité à l’accusé.

Pour moi, un homme est entré chez mon père, l’a frappé avec une arme et il en est mort. C’était logique. Mais le médecin légiste n’a pas pu faire de corrélation entre les coups de flexible et le traumatisme crânien. Ils ont gardé le corps pendant trois jours et les trois fractures à la tête sont restées inexpliquées.

Et devant le tribunal, le médecin légiste affirme que ce n’est pas son rôle de déterminer les circonstances de la mort ? Moi ça me choque. C’est son métier.

Aujourd’hui, ce meurtre passe pour une simple altercation. Alors que l’accusé est entré sur sa propriété en appelant mon père avant de l’agresser. Ce n’est pas la faute à pas de chance. J’ai l’impression qu’on a été dépossédé de la vérité.

J’aimerais prévenir d’autres familles qu’il faut faire attention à tout dès le début. En arrivant devant la cour criminelle avec une qualification de violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner, c’était perdu d’avance. 

Et pendant ces deux jours de procès, je suis resté assis sur ma chaise à écouter que celui qui a tué mon père est une bonne personne, un travailleur. Des centaines de milliers de personnes à La Réunion se réveillent tous les matins pour aller travailler. Ça leur donne le droit de tuer quelqu’un ? C’est pour cela qu’un bon père de famille, pour moi, ce n’est pas ça. C’est quelqu’un qui réfléchit avant de faire une bêtise et partir en prison. Moi je pense à mon enfant avant de faire quoi que ce soit.

Celui qui a tué mon père n’est pas un homme bien.
 
- Vous évoquez un rapport malsain à la terre pour certains agriculteurs. Comment l’expliquer? 

À La Réunion, qu’il s’agisse de terrains agricoles ou non, je vois des familles qui se déchirent pour des histoires de terre. C’est trop souvent la terre avant la famille. Mais la seule terre qu’on aura à terme est la place qu’on aura pour un cercueil. 
Notre voisin voulait montrer quelle parcelle lui appartenait jusqu’au dernier centimètre, même si c’était en friche. Monter son fils contre nous pour des histoires de terre, alors qu’il a un jeune enfant, ce n’est pas normal. 
 
- Que pouvez-vous nous dire de votre père, Aldo Dennemont? 

Deux voisins ont donné leur témoignage sur mon père pendant le procès, disant qu’il pouvait avoir des paroles blessantes. Ce qui peut arriver quand on est attaqué et que l’on se défend. Pourquoi ne pas avoir demandé à la population de Saint-Leu qui disait que c’était quelqu’un de bien ? Ou à l’ancien maire de Saint-Leu qui a voulu mettre cet homme apprécié sur sa liste électorale ? Comme tout le monde, mon papa avait ses défauts mais il ne méritait pas de mourir comme ça. 
 
C’était un bon vivant, et sa corpulence le montrait. Il aimait bien manger, cuisiner mais aussi aller danser tous les dimanches. Il passait des demi-journées dans les champs de canne, aimait blaguer devant la boutique où il achetait son journal. En tant que conseiller municipal, il devait trouver des solutions pour les habitants et ça, il adorait. 
 
Malheureusement, la dernière image de lui que j’ai, c’est son visage tuméfié, en grande souffrance, alors qu’il est dans mes bras. Quand ma fille demandera de quoi il est mort, je ne pourrai que dire que c’est de la bêtise humaine. Et lorsqu’elle me demandera ce que j’ai fait pour lui, je lui dirai que j’ai fait tout mon possible. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par 7AC le 11/07/2020 14:53

"Celui qui a tué mon père n’est pas un homme bien"

J'admire votre retenue et votre courage Mr Dennemont, c'est un fait, la justice a encore loupé le coche, mais ne vous inquiétez pas.

Bon Dieu y punit pas lo roche, et cet homme "pas bien" va l'apprendre à ses dépens en prison, il pourra encore jouer du flexible.

2.Posté par Jackson le 11/07/2020 16:04

Attention les citoyens de la commune de saint leu il y aura certainement des pouvoirs de la mairie qui vienne vous sucer vos sang chez vous,car les pouvoirs des élus et désirable,faite attention les vampires sont a votre porte,car ils hésiterons pas, de prendre vos petit Economique que vous mettez de coté pour vos enfants. jack

3.Posté par SNOEK le 11/07/2020 16:56

Beaucoup de dignité dans ce témoignage. Ce monsieur s'exprime avec mesure et fermeté. Ce n'est pas donné à tout le monde. Respect.

4.Posté par Thierrymassicot le 11/07/2020 17:23

Bien évidemment.. Vous avez raison monsieur Dennemont.. Le "Bon père de famille, travailleur" la bonne blague, pour euphémiser son crime.. :l'assassinat de votre père.

5.Posté par Jeannette le 11/07/2020 17:32

Bonjour,tout d'abord j'adresse mes condoléances a la famille Dennemont courage a vous,a vrais dire je constate l'injustice d’après se que j'ai lu,voyons je vois que se n'ais pas claire,personnellement je me vois dans de telles conditions de faire appel de se jugement qui mérite de revoir le dossier qui pour moi et nul de chez nul.
Jeannette Bovin

6.Posté par Ouais... le 11/07/2020 17:55

On comprend la douleur de ce monsieur, mais la particularité d un crime passionnel,c'est qu'il peut être commis par la meilleur personne du monde...

7.Posté par Bin bin le 11/07/2020 18:44

🤣🤣🤣🤣
Ptdr
1 bande de faux semblants
Bonne soirée à Tous..

8.Posté par tito le 11/07/2020 18:50

Injustice il faut payer comme ça ils sera tous les jours occupé en prison il pourra dir a ses copains g suis un bon pere de famille...ses compagnons de cellules lui dira la même chose...

9.Posté par Yabos le 11/07/2020 19:43

Ce fils a raison . Un homme qui tue un autre homme (sauf cas de légitime défense) est une brute, méchante et sans conscience. On ne doit pas le présenter comme un brave travailleur .

10.Posté par DIDIER NAZE le 11/07/2020 19:47

Monsieur je comprends tout à fait votre douleur et bien évidemment votre déception par rapport au verdict ! 😩.....

Pour moi c est un crime....avec préméditation 😟😨...et il aurait du prendre le maximum. ..a savoir au moins ....20 ans !! 😈😠😤....bien du courage a vous et à vos proches !

11.Posté par Touc le 11/07/2020 20:38

Très beau témoignage. On a pas le droit de tuer quelqu'un même pour des paroles les plus blessantes.

12.Posté par y.féry le 12/07/2020 04:03

Tout à fait d'accord avec vous monsieur ; je comprends votre douleur et le sentiment d'injustice que vous ressentez.

13.Posté par justedubonsens le 12/07/2020 10:20

Il faut s'interroger sur les propos du légiste dont c'est bien effectivement le rôle de déterminer les causes de la mort. Si dans cette affaire il n'est pas en mesure de relier les coups portés et les traumatismes crâniens, je dis bien "LES", il a intérêt à changer de spécialité et d'aller s'occuper des bobos et autres rhumes. Car ici il pourrait y avoir doute si il ya avait eu une seule fracture crânienne qui aurait pu être reliée à la chute du corps, mais 3. Et Juges et jury se sont laissés embarqués par les baveux qui s'appuient sur "le bon père de famille". Je n'espère pas que ces nuls subissent de près ou de loin les conséquences d'un autre "bon père de famille travailleur" du même acabit, qui pour exemple emploie un flexible de frein et sans doute pas celui d'une voiture ou d'une moto pour causer pareils dégâts ! Il n'est pas dit si il l'a trouvé sur place ou si il l'a embarqué de chez lui. dans ce dernier cas la faute est aggravée et il y a bien préméditation et violences avec arme par destination !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes