Océan Indien

Réaction au retour imminent de Marc Ravalomanana à Madagascar

Vendredi 20 Janvier 2012 - 06:17

De retour dans quelques jours à Madagascar, le président élu Marc Ravalomanana suscite de vives réactions ici et là. Pour le Collectif pour Madagascar à la Réunion, il s'agit d'une "retour comme un préalable à la restauration d'un Etat de droit". Voici le communiqué dans son intégralité.


Réaction au retour imminent de Marc Ravalomanana à Madagascar
"Après trois ans d’exil forcé, le Président élu Marc Ravalomanana a annoncé son retour imminent dans un but d’apaisement de la situation politique, économique et sociale particulièrement critique dans laquelle se trouve Madagascar.

Le Collectif pour Madagascar considère ce retour comme un préalable à la restauration d’un Etat de droit et de la Démocratie dans la Grande Ile. Ce retour concrétiserait la réalisation de l’article 20 de la dernière feuille de route.
Cependant, bon nombre de conditions prévues par la feuille de route ne sont toujours pas remplies : nombreux médias interdits ou muselés, détenus politiques non libérés …

De même, les droits fondamentaux sont toujours bafoués : interdiction de manifester, intimidation des opposants, déscolarisation massive, dégradation des conditions sanitaires …

Le chemin vers la Démocratie reste très long car trois ans après le putsch politico-militaire, aucune élection n’a été organisée, la corruption a atteint des niveaux jamais égalés, les ressources naturelles font l’objet d’un pillage organisé.

Le Collectif pour Madagascar se satisfait de ce retour annoncé, mais ne se réjouira que lorsque des élections libres, indépendantes et transparentes permettront au peuple malgache de s’exprimer véritablement en choisissant lui-même ses représentants. Il sera alors permis d’espérer pour Madagascar un véritable retour au développement."
.
Lu 1482 fois



1.Posté par pere Plexe le 20/01/2012 08:50

il est surprenant de voir des gens soutenir ce DIKTATEUR
ce type qui a spoliié ses compatriotes !

OUI il peut revenir
mais RIEN n'empechera la Haute Autorité de le poursuivre et l'envoyer voir les geoles ou il aimait tant mettre ses adversaires !
ON l'attend !

il n'y a PAS eu de PUTSH puisque c est ce mec qui a démissionné et s'est enfui
l'armée alors a confié le pouvoir a la Haute Autorité !
pour une fois qu'une armée ne s'empare pas du pouvoir !!

2.Posté par Faux le 20/01/2012 12:42

Faux!!! Ravalomanana n'est pas un dictateur. Ce président est élu, contrairement au jeune président malgache en place pendant la transition.

La vraie démocratie, c'est de donner la voix au peuple par une élection. Il faut laisser toute personnalité (Andry Rajoelina, Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka,...) se présenter à la prochaine élection et le monde verra qui sera élu par le peuple.

Empêcher Marc Ravalomanana de rentrer chez lui de la part de la transition actuelle fait preuve de mauvaise foi. Ou peut-être Andry Rajoelina est-il conscient qu'il ne sera jamais élu tant que Marc Ravalomanana se présente?

Et oui, la politique.

3.Posté par Eon 2102 le 20/01/2012 23:08

"Le fusil se porte a l epaulette.. Allez Paulette, allez Paulette!!" Eon 2102

4.Posté par Gajik le 21/01/2012 00:29

hé hé ! M. FAUX, le si bien nommé perd son sang froid ! Vite un petit tour dans les colonnes du JIR de ce jour pour comprendre les collusions entre les magouilles de dentisterie de Labocast et le Collectif de Madagascar, tous deux dirigés par le même homme, fidèle parmi les fidèles de Ravalomanana, le plus grand de tous les présidents corrompus de tous les temps à Madagascar.

Pathétique et ridicule communiqué illustré des couleurs mêlées des deux drapeaux, écrit, vomi dirais-je plutôt par de sombres franco-malgaches qui vivent ici bien à l'abri à se faire du fric, des c....... et des râteliers en OR pendant que les Malgaches de là bas qui n'ont pas la double nationalité construisent tant bien que mal une démocratie après 50 ans de rapine et de main basse sur les richesses nationales par les anciens présidents, pourris et corrupteurs jusqu'à la moëlle que servent encore ces serviles laquais et hommes de main médiatiques planqués à la Réunion !

Les familles de victimes du massacre d'Ambohitsorohitra attendent Ravalomanana pour le gifler, déclaration de son président (Association AV7) ce jour. Ravalo, le parvenu d'Imerinkasinina monte un plan de repli sur l'Ambassade Américaine et risque de débarquer clandestinement ailleurs avec des mercenaires Sud Africains. Mais ce n'est pas la première annonce mensongère de sa part, il le fait régulièrement pour entretenir la flamme des Andriantavy locaux qui ne sont plus qu'une poignée. Plus aucun opérateur économique n'acceptera de traiter avec un criminel qui a enfoncé Madagascar, avec l'aide de ses amis capitalistes de la mafia internationale, dans la misère absolue.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube