Océan Indien

Ravalomanana rejette la feuille de route de Rajoelina

Samedi 15 Mai 2010 - 16:30

Suites aux récentes déclarations d'Andry Rajoelina cette semaine sur la télévision nationale malgache, Marc Ravalomanana n'a pas manqué de rejeter toutes les annonces de son opposant politique. L'ancien chef d'Etat considérant le retrait du président de la Haute autorité de transition comme une manipulation volontaire.


Ravalomanana rejette la feuille de route de Rajoelina
On savait depuis plus d'un an qu'Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana étaient devenus rivaux en politique. Mais l'information relevée par Fano Rakondrazaka et les récentes déclarations de l'ancien président de Madagascar ce vendredi permettent une nouvelle fois de s'en assurer.

Quelques jours après l'annonce d'Andry Rajoelina concernant sa non candidature aux présidentielles de la Grande Île (Voir "Andry Rajoelina ne se présentera pas aux présidentielles, Marc Ravalomanana a rejeté en bloc l'intégralité de l'agenda établi par son "successeur". Un agenda détaillé sur la télévision nationale malgache cette semaine où l'on apprenait la tenue d'un référendum sur la réforme constitutionnelle en août prochain avant des élections législatives fin septembre 2010.

C'est sur les ondes de la radio Fahazavana que l'ancien chef d'Etat a pris position en évoquant une manipulation de la population malgache : "Ce n'est pas l'annonce d'une manière unilatérale de telle ou telle date de référendum ou d'élection qui va conduire à la sortie de crise" a t-il indiqué.

Selon L'Express de Madagascar, Marc Ravalomanana préférerait un retour au calme et à la réconciliation nationale avant que l'Etat ne se lance dans de nouvelles consultations. Evoquant l'importance de la France et le rôle des médiateurs étrangers dans la résolution de la crise, il n'a pas manqué de mettre en avant ses contacts avec les responsables du conseil de sécurité.
Pourtant, les appuis de plusieurs dirigeants en direction d'Andry Rajoelina ont été d'ores et déjà été observés à l'image des réactions de Jean Lahiniriko du Parti socialiste ou de Pierrot Rajaonarivelo du Mouvement pour la démocratie à Madagascar.
Ludovic Robert
Lu 3897 fois



1.Posté par pierrot 974 le 15/05/2010 17:05

bonjour depuis une semaine je ca que les etlection se ra le 27 11 voila bonne journai

2.Posté par Ded le 15/05/2010 18:07

Normal qu'il le rejette puisqu'il a demandé que les anciens présidents ne se représentent pas!
Ravalo a encore besoin de temps pour continuer à piller le pays comme l'avait fait avant lui Ratsyraka (mais lui il avait eu beaucoup plus de temps)
Mada est mal barrée!

3.Posté par Anti-mpangalatra le 15/05/2010 21:51

Mais vous vivez sur quelle planète vous, depuis que ce jeune voyou est là, il n'y a rien qui va, nous sommes en colère, mais on n'y peut rien, des maisons se font piller en plein jour comme jamais ça ne faisait même durant les temps durs que nous avons eu en 2002 ou autre. Dans mon quartier, puisque sécurité est devenue un luxe que peu de gens peuvent se payer, nous nous faisons braquer en plein jour et nous ne pouvons plus être en sécurité que ce soit le jour ou la nuit, nous nous efforçons de vivre "normalement", nous sommes parfois tentés de nous dire à quoi bon! A quoi bon travailler pour des voleurs qui courent les rues et qui ne se cachent plus puisque nous avons un grand modèle à la tête de notre état, un type qui a vendu sa patrie et "son peuple" pour s'afficher...Et puis, n'allez pas me dire que c'est Ravalo qui pille le pays, lui au moins il a réalisé quelque chose de concret, de tangible que d'autres ont détruit bien sûr et ce sans vergogne. Tandis que votre héros se pavane comme un coq du village...

4.Posté par Joseph, le 16/05/2010 00:33

Je ne vois pas pourquoi les media internationaux et locaux font encore cas des déclarations de Marc Ravalomanana qui a été jugé et condamné ou est encore en instruction déjà dans 13 affaires pénales. Cet homme s'est enfui avec la caisse , comment faut-il vous le dire, et vous lui donnez encore une tribune comme s'il méritait une amnistie et un retour aux affaires. C'est immoral et un scandale.

Lorsque des présidents d' autres pays du Monde ont été condamnés pour des détournements d'argent et des violations graves des Lois et des Droits de l'Homme, comme Duvallier, Pinochet, Saddam, et des centaines d'autres présidents-voyoux dans l'Histoire, la presse s'est honorée à féliciter ceux qui ont combattu contre cette main mise sur les Etats et sur des démocraties pour faire cesser, ici un génocide, là un pillage des biens publics, là un enrichissement personnel, ailleurs des crimes ou des fraudes de toutes sortes.

A Madagasacar, c'est un mystère cette indulgence dont cet ex- président-pdg bénéficie. Je l'explique par le fait sans doute que ce pays est tellement apauvri et exsangue, que seuls ceux qui ont de l'argent peuvent actionner la propagande auprès des agences de presse, d'Internet et de la diplomatie. Ravalomanana étant richissime par les milliards qu'il a volés au Peuple Malgache, il peut entretenir un véritable réseau mafieux qui inonde le Monde de ses propos diffamatoires, d'articles mensongers à un point inégalé.

Le plus triste est de voir ses positions reprises par les journaux, sans que personne ne s'aperçoive que ces articles tombent sous le coup de la Loi Malgache car ils mettent en cause gravement l'honneur des Magistrats qui ont jugé le comportement criminel et délictueux de cet homme.

Ces journaux s'assoient sur les jugements de la Justice Malgache. Je trouve cela parfaitement inique. C'est limite de la complicité et de l'apologie du crime.

Ratsiraka et Ravalomanana ont commandité des meurtres, emprisonné des innocents par centaines, mené des actes violents régulièrement contre le Peuple, ils ont mené ce pays à la faillite et à la pauvreté, ils ont enrichi leur seule classe de privilégiés, et il est encore une quantité de journalistes qui diffusent les paroles haineuses d'un manipulateur au lieu de laisser la Justice Malgache terminer son travail d'investigation.

C'est vraiment honteux de voir que Ravalomanana n'est pas en prison et qu'au lieu de Justice, on assiste à la glorification tous azimuths d'un assassin minable.

Pourquoi personne ne diffuse le projet de texte proposé par Ravalomanana à Prétoria ? Demandez vous pourquoi. Il suffit de le lire, il demande une garde prétorienne pour revenir à la tête de ses sociétés et se présenter comme président, que tous les jugements passés soient annulés, qu'il récupère tous ses biens, (et sans doute qu'on lui rembourse ce qui a été déjà récupéré en partie par le fisc qu'il a honteusement volé) et qu'il soit interdit à jamais de le juger pour aucun de ses actes.

Il réclame non seulement l'impunité totale, afin de recommencer aussitôt sa prédation, mais il fixe les élections des députés dans un an en AVRIL 2011, afin de pouvoir avoir le temps d'acheter une campagne électorale en récupérant de l'argent dans la gestion des ministères qu'il exige de tenir.

Ce type est un danger mortel pour la démocratie Malgache. Seul un petit nombre de gens apparemment a une clairvoyance à ce sujet. C'est à vomir à chaque communiqué de cet escroc international tellement il est expert, avec ses conseillers appointés, pour détourner l'attention des gens sur ses crimes.

Son retour et une amnistie totale assurerait à Madagascar encore une décennie supplémentaire de spoliations et de misère, çà c'est l'évidence même. Ce type est un germe de guerre civile, un grave danger qui fera tout pour que Madagascar n'ait jamais une chance de connaître un autre régime que celui des présidents claniques, criminels et spoliateurs, souvenez vous de ce que je vous dis, en observateur avisé, pas en imprécateur partisan. Personnellement, je me fiche de Rajoelina ou de la HAT, ce qui est important ce ne sont pas les hommes mais les systèmes qu'ils représentent ou mettent en oeuvre.

Il se trouve que Rajoelina représente cette chance pour que cette île devienne une vraie démocratie. Si Ravalomanana, Manandafy ou Ratsiraka l'assassinent, il y en aura d'autres des Rajoelina qui se lèveront, c'est le sens de l'Histoire. Je ne crois pas que les Malgaches puissent supporter le retour des anciens régimes.

Ils ont besoin en profondeur d'un changement radical, de redevenir maîtres de leurs richesses nationales. Ravalo de retour à Madagascar, ce serait des centaines de morts, car ce type est vraiment un criminel qui ne recule devant rien pour assouvir ses plans diaboliques.

Oui, relai et compagnie, on peut ressentir de la haine légitime pour un dictateur, co- responsable avec Ratsiraka du non développement de son pays et de tant de morts par sous-alimentation, par suicides de désespoir, de tant de vies et de santés gâchées sur les décharges publiques à gratter les ordures pour survivre.

Que les Réunionnais se soient habitués à se défaire de leur culpabilité de trop bouffer en envoyant des gosses de riches refaire les toîts d'écoles Malgaches et distribuer des stylos à bille, ok, mais il y a une limite à la complicité avec ceux qui sont la cause structurelle de la misère.

Il y en a marre de voir que ce sont des père Pedro qui viennent de pays étrangers pour sortir quelques milliers de gens de la malnutrition ou de la mort prématurée.

Un pays aussi riche ne devrait pas avoir à compter sur la charité internationale pour survivre. 7% de PIB en plus depuis 2002, mais pour qui bon dieu ? Tout le monde s'en fout que ce soit 7% de PIB en plus sous Ravalo puisque çà a enrichi une caste seulement. La masses des gens s'est au contraire enfoncée encore plus dans la pauvreté. Ces deux derniers présidents ont prouvé leur incapacité à développer ce pays.

J'aimerais qu'un jour Zinfos974 s' émerveille sur tout ce que des centaines de gens font pour que Madagascar devienne un jour une vraie démocratie moderne avec un développement pour tous, au lieu de diffuser, comme Frédéric Blanc sur le Quotidien toujours les mêmes litanies sur la politique vue par le petit bout de la lorgnette, souvent des copié-collés de l'AFP.

Moi je lis tous les journaux, pas seulement Madagate, l'Assidu et la Vérité. Je lis les journaux mafieux du GTT, ceux du TIM, ceux de Pierrot (l'autre, Rajaonarivelo) Madagsikara Soa, les Nouvelles, le Quotidien, les blogs de tous bords. Et plus je m'informe plus je sais que j'ai raison à mille pour cent de détester Ravalomanana et Ratsiraka et la marionnette momifiée de Zafy.

Mes posts effectivement sont marqués par la haine, j'en suis conscient, car tout enfant qui meurt de malnutrition à cause de la mauvaise gouvernance des chefs, çà me met en colère. Je ne pense pas que Ravalomanana puisse être pardonné, il est le dernier président qui a excédé la population de ce pays. Il faut qu'il soit jugé et soit extradé, soit reste en exil mais ferme enfin sa bouche et laisse Madagascar se développer avec des gens honnêtes et moralement éduqués au service du Peuple Malgache et que cesse cette collusion des media avec ce type immoral.

(Note de Pierrot Dupuy : Joseph, je désespère avec toi... Comment te faire comprendre que, pour que les gens te lisent, il faut que tu raccourcisses tes posts?)

5.Posté par Joseph, le 16/05/2010 12:22

ok Pierrot, je vais faire un effort. Mais si la longueur rebute ceux qui ne s'intéressent qu'à l'évènementiel, ce n'est pas très grave. L'important est que le fonds de la chose intéresse. Et de ce côté là je sais que j'ai des efforts à faire pour synthétiser et mieux construire mes arguments. Merci du conseil.

Juste pour dire que ce que je répète depuis un an au risque de passer pour un obsessionnel antiravalo à oeillères , semble se confirmer :

Il apparaît au grand jour, et c'est une révélation publique de Rolly Mercia, que l'ancien Président du Mozambique, Joachim Chissano, qui est loin de représenter l'autorité morale d'un Nelson Mandela, serait dans le collimateur de certaines Chancelleries au sujet d'une enveloppe financière qui serait énorme qu'il aurait perçu de Marc Ravalomanana pour obtenir son amnistie complète et que ce thème soit placé en première place dans les "négociations" .

Son attitude partiale évidente depuis le début de la constitution du GIC, puis qui a atteint son apogée lors de Maputo III, puis devenue ouvertement mensongère lors de Prétoria sur au moins 3 déclarations publiques dont on peut vérifier qu'elles sont fausses, me confirmait la conviction que je m'étais faite, au vu du passé trouble de cet homme en tant que Président du Mozambique puis proche de Guebuza, lui aussi de la coterie des président-pdg comme Ravalomanana..

Ce matin il semble donc que cette N'ième affaire de corruption de la part de Marc Ravalomanana va éclater publiquement sous peu.

Pour ceux qui regardent "Jacob's Cross" le dimanche soir sur RFO à la Réunion, ce film feuilleton Sud-Africian qui décrit avec justesse l'univers impitoyable du monde du pétrole et des affaires, on y voit un ministre véreux qui est limogé pour corruption. Il me fait penser exactement à Chissano. Il n'est pas trop difficile de s'imaginer par quels circuits financiers il aurait reçu l'argent.

Il est dommage d'ailleurs que les journalistes Malgaches n'aient pas les moyens d'enquêter sur place, car ils n'ont pas d'argent pour voyager. Aucun journaliste n'est en mesure de décrire avec exactitude l'état actuel de la fortune de Ravalomanana en Afrique du Sud ni de localiser cette chocolaterie supposée à 80M $, ni de dire où il fait fabriquer son beurre Tiko qu'on trouve toujours sur le marché. Souvenons nous qu'il n' a pas hésité à reconnaître ouvertement avoir tenté de corrompre financièrement des militaires, et ce depuis longtemps.

Le journaliste Malgache, hormis ceux de la mouvance Ravalo, n'a guère de moyens. De plus l'ambassadeur de Madagascar en Af du Sud est de la mouvance Ravalo et participe à cette omertà, il fait partie du plan Ravalo d'intox généralisée. J'espère qu'il fait partie désormais des 7 ambassadeurs en voie de révocation pour actes déloyaux envers le gouvernement. Le fait que la HAT ait maintenu en poste diplomatique des agents fidèles à Ravalomanana montre d'ailleurs le manque d'agressivité de Rajoelina et sa tendance à croire dans la possibilité pour ces ambassadeurs de rectifier le tir et de se joindre au processus de démocratisation. Ce n'était sans doute pas un bon calcul.

Attendons que l'enquête sur les liens d'allégeance entre Ravalo et Chissano soit publiée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter