Océan Indien

Ravalomanana diffuse son discours sur YouTube

Mercredi 20 Mai 2009 - 18:13

Le président déchu de Madagascar, Marc Ravalomanana, a utilisé le site de partage de vidéos YouTube pour diffuser son dernier discours officiel.

Exilé en Afrique du Sud, il appelle ses compatriotes et la communauté internationale à "mettre fin au régime putschiste" de la Grande Île. Il assure également avoir "l'intention de rentrer à Madagascar en tant que président afin de rétablir l'ordre constitutionnel".

Par ailleurs, il précise que les investisseurs internationaux "doivent éviter de collaborer avec le régime illégal. Nous devons tout faire pour accélérer la chute de ce régime putschiste qui s'accroche au pouvoir par la force". Il se montre même offensif, assurant qu'"avec l'aide de la communauté internationale, on mettra rapidement fin à cette tyrannie".

Réalisé dans un hôtel de Johannesburg, drapeau malgache en fond, ce discours d'un peu moins de cinq minutes existe en version française, anglaise et malgache.
Benjamin Postaire
Lu 1878 fois



1.Posté par kersauson de le 20/05/2009 19:22

alors pourquoi a t'il donné ses pouvoirs a l'armée?
est ce a l insu de son plein gré ?
qd on connait la fierté des malgaches c'est surprenant
c'est un pleutre, qui a fui
et qui se croit fort car sarko lui donne son appui
entre-temps khadafi est passé par là
et permettra a TGV de rester au pouvoir, légalement
pourquoi tant de pub pour l'ex ? meme ici
pendant ce temps TGV agit !

2.Posté par écoeuré le 20/05/2009 20:27

et en version faux-cul il l'a fait aussi ,

il avait démissionné pourtant non ! sous la contrainte certes; mais il l'avait fait , il n'avait cas fixer une date pour des élections avant de partir .

illégal ce nouveau régime c'est vrai ! mais lui non plus n'est plus le président ! alors

quelles puissances étrangères qui tirent les ficelles pour prendre les richesses de ce pays .

A quand un gouvernement honnête qui garderai enfin pour le pays et son peuple ses ressources.








3.Posté par Joseph le 21/05/2009 01:11

sachez qu'il faut aller trouver les autres vérités de Madagascar sur d'autres sites.
Ce Pdg escroc qui s'est enrichi éhontément sur le dos des bailleurs de fonds complices de sa politique ultra libérale, s'enfonce dans le mensonge.
Il est de plus en plus isolé, malgré l'image qu'il donne sur le net seulement car ses partisans, les plus aisés des Malgaches, qui disposent d'un ordinateur (la diaspora surtout), matraquent de l'info pipée du matin au soir.
Allez voir les sites de la transition démocratique en cours :

http://www.csr-an.gov.mg/

http://www.hat.gov.mg/

Lisez, découvrez le procesus en cours. Tout le reste n'est que manipulation médiatique. Pendant que les pro-Ravalo hurlent leurs privilèges perdus, les Démocrates Malgaches travaillent au futur Gouvernement démocratique Malgache.
Personne ne veut s'informer en positif. Les journalistes du Quotidien (Blanc) sont comme le Monde, encore dans les discours de surface du Clan ravalo (Président autoproclamé, ironie sur le DJ, et c...) C'est lamentable et pitoyable de voir la plupart des journalistes traiter de ce mouvement de démocratisation de façon aussi négative.
Lorsqu'ils auront enfin compris que Ravalo était un escroc, soutenu par des organismes Internationaux dont certains membres sont des complices du pillage néo-colonial de l'Afrique avec la bénédiction du FMI , de la SADC bien entendu et aussi de certains pays de l'UA et de l'ONU "étasunien-dépendant", ils vont se précipiter pour féliciter le nouveau gouvernement qui sortira des urnes (non trafiquées cette fois-ci).
Les journaleux métropolitains dînent à la Mamounia et chantent ensuite le ventre repu et rebondi les louanges de Mohamed VI après celles de Hassan II.
Ici, ils dîneront au Shératon et chanteront les louanges du nouveau Président Malgache dès qu'ils auront compris que leur aide à Ravalo le voleur "légitime" et à son Clan de Loyalistes du Collectif aura été vaine.
On n'escroque pas un Peuple impunément en le laissant crever dans la misère sordide alors que ce même Peuple sait maintenant les sommes colossales que vous avez soustrait aux finances Publiques pour les réinvestir dans vos propriétés privées.
l'ère des Dictateurs est terminée , au moins à Madagascar.
Que les Américains punissent le Peuple malgache d'avoir choisi de se débarrasser de leur poulain, cela montre les qualités de coeur de Mme Clinton et les peu d'implication de Obama dans le bien être des peuples. Qui croyait qu'en élisant un Noir on allait transformer la dictature financière à visage démocratique Américaine ? Ah Ah ! Naïveté des peuples et perversité des Politiques et des journalistes qui les servent !
N'oubliez jamais que la démocratisation en cours à Madagascar est irréversible, car elle est née de la conjonction entre un petit mouvement Tananarivien et un mécontentement populaire profond dans la totalité du pays et dans toutes les classes sociales (dont l'éventail est très serré!). Personne ne peut salir impunément un mouvement authentiquement populaire au point où il l'a été par les journalistes réunionnais entre autres.
l'ironie, çà va un moment. il est temps maintenant de devenir sérieux et d'arrêter d'écouter ce RAVALO DONT LES MENSONGES ET LES MENACES ONT TANT FAIT DE MAL à MADAGASCAR DANS SON ENSEMBLE.
Ecoutez le menacer de l'emploi de la force devant les caméras d'Al Jazeera :

http://tinyurl.com/pc6bzx

Voilà les discours qu'il faut diffuser et non passer son temps à salir la HAT et à louer le dictateur !


4.Posté par Joseph le 21/05/2009 21:09

Conséquence probable de la diffusion par ZINFO974.com de cette vidéo de Ravalomanana sur Youtube, le journal d'Antenne Réunion de ce jeudi soir la diffuse aussi, accompagnée de l'opinion de quelques Malgaches à Gillot sur des questions uniquement orientées sur l'augmentation des PPN !
Et le tour est joué, le lobby Andriantavy du Collectif pro-Ravalo n'a même pas besoin d'intervenir, les journaleux Réunionnais sont tous au garde à vous derrière Ravalomanana ! Les sommets de la désinformation sont atteints.

Le jour où le Gouvernement Démocratique Malgache issu de la Transition, commencera à restituer aux Malgaches la maîtrise de leur sort, de leur économie, vous aurez sans doute honte d'avoir soutenu le dictateur escroc Ravalomanana et de n'avoir pas ménagé vos efforts pour dénigrer le Mouvement Démocratique, chance unique pour ce Peuple spolié de reprendre son destin en mains.

Qui va diffuser sur Antenne Réunion, sur Zinfo974 et autres médias Réunionnais enfin une info qui présente la réalité Malgache de la Transition et non les sempiternels poncifs à la gloire du Dictateur déchu ? réponse : personne ! C'est çà la démocratie à la française, le droit pour nous réduit à causer sur des forums que personne ne lit en face du pouvoir colossal des médias de masse de modeler à leur façon les infos.
En l'occurence, c'est une erreur historique de soutenir un dictateur, qui plus est PDG milliardaire qui a volé dans les caisses de l'Etat et prélevé systématiquement ses commissions sur tous les contrats publics. mais vous êtes libres de soutenir qui vous voulez, et nous de penser ce qu'on veut des journalistes.

5.Posté par darkalliance le 22/05/2009 07:45

Ce qui a de pitoyable en Occident, c'est leur capacité à ne voir que leurs propres intérêts. Il ne fait état nul part, des méfaits du Boucher des Haut Plateaux, de ses nombreux méfaits, le squat de la quasi totalité de l'économie Malgache. Non, je ne pleure pas son départ.

6.Posté par Trouillomètre au maximum le 22/05/2009 20:52

Ah qu'il est triste de ne plus pouvoir bénéficier de la machine à cash étatique ...

7.Posté par SAVA le 22/06/2009 08:39

HAT C,est pouvoir organisé par les prisonier à MADAGASSCAR

8.Posté par lolita le 02/07/2009 16:51

je crois ke si l'exeprésident de Madagascar avait choisis de le faire c'est puisqu'il a ses propres raisons et d'autre maniére de voir ce qui c'est vraiment passés dans son pays,il est vrai que cela peux ressembler en quelque sorte à une excuse mais aussi à l"évocation de son point de vu personnel

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues