Politique

"Rater la transition écologique, c’est courir à notre perte"

Vendredi 6 Octobre 2017 - 15:11

Ce matin, la Ministre des Outre-Mers a clôturé la conférence internationale sur l’adaptation au changement climatique. L’occasion pour les délégations internationales de signer la feuille de route qui sera prochainement présentée à la COP23.


De gauche à droite: Magnus Berntsson, président du réseau R20; Helen Clarkson, chef exécutif du réseau The Climate Group; Didier Robert, président de la région Réunion; Maria Cécilia Alvarado vice-présidente de l’Azuay (Equateur); Parles Llorens, secrétaire général des régions unies Fogar (Espagne). À l’arrière, la délégation internationale, Annick Girardin, Ministre des Outre-Mers et Pauline Hoarau, marraine de la conférence.
De gauche à droite: Magnus Berntsson, président du réseau R20; Helen Clarkson, chef exécutif du réseau The Climate Group; Didier Robert, président de la région Réunion; Maria Cécilia Alvarado vice-présidente de l’Azuay (Equateur); Parles Llorens, secrétaire général des régions unies Fogar (Espagne). À l’arrière, la délégation internationale, Annick Girardin, Ministre des Outre-Mers et Pauline Hoarau, marraine de la conférence.
La feuille de route, issue de la réflexion menée ces deux derniers jours par les groupes de travail internationaux met en avant deux recommandations. Premièrement, donner plus de voix aux acteurs de terrain, notamment les ONG et les gouvernements régionaux, directement en contact avec les problématiques liées aux changements climatiques et deuxièmement, l'importance de débloquer des moyens financiers conséquents.

Une voix et des moyens

"Il faudra effectuer une  approche de gouvernance latérale afin que l’humanité puisse faire face aux challenges, notamment (…) en développant des voies de communication ouverts à la consultation et au dialogue.

Il faudra également augmenter la participation aux opportunités existantes pour les gouvernements régionaux, étant donné leurs voix limités dans ce processus. (…)

Nous recommandons d'assister les gouvernement régionaux afin qu’ils puissent financer, développer, implanter et évaluer les projets et stratégies à mettre en place face aux changements climatiques.(…)

Nous recommandons également le développement de mécanismes dédiés pour les gouvernement locaux et régionaux afin de débloquer des fonds internationaux, notamment les fonds existants au sein de la Convention, tels que le Fonds vert pour le climat ou le Fond pour l’Adaptation.

Cela permettrait de faire tomber des barrières et réduire le risque financier ainsi que d’assurer la progression ambitieuse de l’action climatique. La mobilisation financière et la redistribution vis à vis des organismes locaux et régionaux est essentielle."


"Rater la transition écologique, c’est courir à notre perte"

Annick Girardin, Ministre des Outre-Mers en déplacement sur notre île a également souligné la nécessité d’agir en la matière, et appelle également le Gouvernement à s’engager financièrement.

"Rater la transition écologique, c’est courir à notre perte. La réussir, c’est synonyme d’espoir pour nos enfants. La France a clairement marqué sa préférence. On disait ce défi essentiel pour les générations futures afin de leur permettre de vivre dans un environnement sain et protecteur. On pensait avoir le temps. Grave erreur. Le dérèglement climatique, nous y sommes ! (…)

J’ai conscience des embuches, des lobbyistes à esquiver, des climatosceptiques à contrer. (…)

Les ouragans sont venus nous rappeler du retard pris dans le domaine de l’adaptation. S’adapter suppose des infrastructures sanitaires, sociales et de communication résilientes. (…)

Je suis fière de l’accord de Paris sur le Climat. Il est devenu le socle international pour la lutte contre le réchauffement climatique. Le désengagement récent des Etats-Unis – toujours deuxième producteur de gaz à effet de serre dans le monde derrière la Chine – pourrait nous décourager. (…)


"Les outre-mer sont des bases d’expérimentation des solutions"

Mais si les territoires ultramarins sont confrontés plus que d’autres aux risques liés au dérèglement du climat, ils sont aussi aux avant-postes des solutions. On l’oublie trop souvent : les outre-mer sont déjà sur la voie de la transition énergétique. Soyons-en fiers. (…) Les outre-mer sont des bases d’expérimentation des solutions. Et ces solutions ont vocation à faire école pour être mises en place ailleurs. (…)

L’Union européenne a annoncé qu’elle allait investir davantage dans la transition énergétique des îles habitées. Leur consommation énergétique repose souvent sur le diesel à des coûts supérieurs à ceux observés sur le continent européen. L’enjeu est d’avoir 1.000 îles habitées entièrement décarbonées d’ici 2030. (…)

La France doit prendre ses responsabilités pour assurer la transition écologique de notre économie pour permettre à ceux dont l'activité pourrait être menacée de se reconvertir et se former à de nouveaux métiers. La transition écologique, ça ne s'impose pas, ça se réfléchit, pour intégrer le volet social et le volet économique.

S’adapter au changement climatique, ce n’est pas que contrôler son impact. C’est avoir une démarche globale, c’est créer de l’emploi, construire des infrastructures, innover."

Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 2717 fois



1.Posté par GROBEBETE LEO le 06/10/2017 15:39 (depuis mobile)

Pendant ce temps là les plus modestes ont perdu leur emploi aidé !
Merci les politicocaviar !!!@

2.Posté par Arsi le 06/10/2017 15:54

Donc quoi ? On va construire un Tram train ? Enfin une bonne nouvelle !

3.Posté par ti kreol la réynion descendant des premiers malgaches : ). le 06/10/2017 15:58

Les mensonges de l'élite mondiale sont simplement hallucinant.

Pour savoir la vérité sur ce sujet:

Claude Allègre :" L’imposture climatique ou la fausse écologie"

En tous cas l élite mondial à bien l air de s amuser sur notre ile?
Combien de contrat aidé pour cette réunion stérile et inutile???:) N est pas M. Robert le pseudo écolo.

Qu ont t il mangé durant leurs repas? La marque du champagne? mdr.

4.Posté par Samwinsa le 06/10/2017 16:03 (depuis mobile)

Na un pe i sa pa fini le mois et le problème Robert sé la NRL ek la COP 21.
Un élu po riches, kom Macron.

5.Posté par Kaloubadia le 06/10/2017 16:07

Allez sérieux, est ce que ce sont ces gens qui sont les mieux placés pour donner l'exemple, nous faire la leçon. Ces gens roulent en 4*4 , ont des parts de marché dans une multitude de sociétés qui sont loin de respecter les normes de carbone, ou dans des projets immobiliers béton.... quand à notre président de Région et sa NRL ....

6.Posté par Ti baptiste le 06/10/2017 16:56

Hypocrisie quand tu nous tiens!!! Opération com pour certain sur la photo quand on va inaugurer le sourire en tranche papaye ce qui est l'apologie du tout voiture, quand on paye des études pour des lieux de stockage d'énergie fossile, c est beau de venir parler de transition écologique

7.Posté par GIRONDIN le 06/10/2017 17:38

vite une SPL venzémaré!

8.Posté par JORI le 06/10/2017 17:52

Combien de ces personnes roulent en véhicules électriques et non en gros SUV ou avec des véhicules de sécurité à chacune de leurs sorties???.

9.Posté par Kaloubadia le 06/10/2017 18:06

Ah quel plaisir de lire ces post, pour une fois nous sommes tous d'accord ! Ils se foutent de nous tellement flagrant oui comme vous le dites si bien post 3 ce gaspillage d'argent dont on aurait bien besoin pour embaucher ! c'est grotesque, une apoplexie ! Faut qu'ils comprennent qu'ils ne nous convaincs plus que leurs mascarades sont obsolètes !

10.Posté par Louis Pariot le 06/10/2017 18:09

@ti kreol la rényon descendant des premiers malgaches ;) : Enfin quelqu'un de sensé et cultivé qui se documente... Eh oui ici tout le monde s'affaire, cocktails et petits fours et "congratulations diverses"...
Même D.R. il y croit à sa Réunion toute propre... lol... il a oublié les cochons ?

@JORI : les voitures électriques parlons-en.... ces voitures possèdent des batteries made in China fabriquées dans des usines fonctionnant avec des centrales au charbon... bonjour l'écologie...
Bref... mi di a zot bana i pren a nou pou des kouyons !

11.Posté par Samwinsa le 06/10/2017 18:39 (depuis mobile)

Lartik su contrats aidés la supprimé vite. Lo bann commentaires té sava crescendo? Kèkpar i révèle la cassure dan nout péi.

12.Posté par Expérimentations encore ? le 06/10/2017 19:12 (depuis mobile)

Encore une fois, nous sommes une terre d'expérience.... ah les vestiges de la colonie .... comme Mururoa.... comme toujours ......

13.Posté par JORI le 06/10/2017 19:20

10.Posté par Louis Pariot le 06/10/2017 18:09
J'ai dit "voiture électrique" parce que considérée rouler à l'énergie propre. Ceci dit, alors que nous avons encore très peu de véhicules électriques, en plein hiver, les centrales n'arrivent même pas à fournir l'électricité nécessaire aux habitations alors imaginons un instant 2 millions de voitures électriques en plus à charger et je vous dis qu’après boire ou conduire, il faudra choisir entre se chauffer ou conduire.

14.Posté par JORI le 06/10/2017 19:36

11.Posté par Samwinsa le 06/10/2017 18:39 (depuis mobile)
Cherchez bien et vous le trouverez. C'est comme le boulot, il faut chercher.

15.Posté par Ma sonnerie le 06/10/2017 20:10

Grâce à la NRL, grâce aux carrières qui détruisent l'environnement, le Président de Région nous y précipite un peu plus chaque jour.

Louange à Robert, le maçon de la Réunion !

16.Posté par Samwinsa le 06/10/2017 20:13 (depuis mobile)

JORI, a montr amwin ousa i lé. Ti li mieux ke mwin twé alors? Out mépri lé bien digne d'un zo.

17.Posté par Zarin le 06/10/2017 20:23

Papier toilette écologique

Le papier toilette écologique est issu de papier recyclé et non blanchi pour éviter un contact de résidus de produits de blanchiment conventionnel avec la peau. Il est donc non irritant.
Excellent pour tous les c... !

18.Posté par DOGOUNET le 06/10/2017 20:46

Souhaitons qu'Hulot la mette au pas avant qu'elle ne se perde dans les banalités d'usage qui n'engagent que ceux qui y croient !

19.Posté par ICJS - Les jeunes de la Saline le 06/10/2017 21:38

Madame la Ministre, nous approuvons vos propos :

"Rater la transition écologique, c’est courir à notre perte. La réussir, c’est synonyme d’espoir pour nos enfants. La France a clairement marqué sa préférence. On disait ce défi essentiel pour les générations futures afin de leur permettre de vivre dans un environnement sain et protecteur. On pensait avoir le temps. Grave erreur. Le dérèglement climatique, nous y sommes ! (…)

J’ai conscience des embuches, des lobbyistes à esquiver, des climatosceptiques à contrer. (…)

Les ouragans sont venus nous rappeler du retard pris dans le domaine de l’adaptation. S’adapter suppose des infrastructures sanitaires, sociales et de communication résilientes. (…)

ALORS QUELLES REPONSES POUR LES RESTAURANTS SUR LES PLAGES DE L'HERMITAGE ?

Nous devons avoir à l’esprit ce qui vient de se passer à Saint-Martin et Saint-Barthelemy lors du passage de l’ouragan IRMA. Ce qui s’est passé dans les Caraïbes peut aussi se passer dans l’océan Indien et La Réunion ne sera pas épargnée. Nous sommes responsables du réchauffement climatique.

Nous pouvons encore changer le monde. L’être humain porte une grande responsabilité dans la transmission du patrimoine à ses enfants. Il est encore temps de réparer ses erreurs et de prendre les bonnes décisions.

Aujourd’hui, Nou jeunes de la Saline, nous souhaitons attirer pacifiquement l’attention de nos dirigeants pour prendre les décisions qui s’imposent pour protéger notre lagon, notre mer et nos plages. Nous devons aussi sauver notre patrimoine Réunionnais : La sortie plage, le pique-nique en famille.

Aujourd’hui nous devons regretter la privatisation des plages par des entrepreneurs affairistes qui ne pensent qu’à s’enrichir sur le dos de la population Réunionnaise. Sans respecter l’environnement et gâcher l’esthétique et le naturel de nos espaces. Les Réunionnais n’ont plus accès à la plage.

Pacifiquement nous vous demandons l’application de la loi sur le littoral ou plutôt le respect des 50 pas géométriques pour l’île de La Réunion ».

Au lieu de procéder au recul des restos de la plage comme il est prévu depuis plusieurs années, nous apprenons que la DEAL leur accordez 100 m² de surface supplémentaire.

Que faisons-nous pour éviter l’impact des catastrophes naturelles ?

Que faisons-nous pour éviter le désensablement de nos plages de l’Hermitage ?
Que faisons-nous pour permettre une parfaite harmonie de cohabitation sur nos plages et permettre aux Réunionnais de perpétuer et transmettre aux générations futures : le pique-nique dominical ?

Telles sont nos préoccupations, à nou les jeunes de la Saline.

Nous sommes un collectif discret, respectueux qui souhaite travailler sur du long terme dans une totale transparence de communication. Notre page Facebook « rend à nou la Plage » est notre moyen d’expression.

Merci de votre écoute, Mme la MOM mais surtout de vos réponses à nos préoccupations.
Bon séjour à La Réunion.

20.Posté par Antipode le 07/10/2017 08:01

Mangez végétal, c'est l'unique façon de diminuer drastiquement notre empreinte/emprunt environnementale tout en permettant d'espérer continuer à progresser dans les sciences pour la résilience !

Interview de Bruno Parmentier - Économiste, ancien directeur de l'École Supérieure d'Agriculture d'Angers. https://www.youtube.com/watch?v=l9VGz9Lrt70

21.Posté par Lise le 07/10/2017 08:22

Faire savoir: héritage de Sarkosy! Faire parler de lui est sa 1ère manie. Vendre du vent la 2ème.

22.Posté par citoyens vigilants le 07/10/2017 08:24

la bande al capone en reunion aux sommets....

23.Posté par ca va peter!. le 07/10/2017 08:30

la DEAL marche déjà sur la tête a la REUNION toutes les enquêtes publiques sont bidons.. si la population ne réagit pas il n'y aura plus grand chose dans ce pays a la derive...!!!.

24.Posté par Antipode le 07/10/2017 08:39

http://dansquelmondevit-on.fr/rennes-210-000-habitants-vers-lautosuffisance-alimentaire/

25.Posté par Commencer par "balayer" chez soi... le 07/10/2017 09:16

Concrètement, il va en sort quoi de cette conférence où des gens ont pris l'avion et roulé, pollué, et se sont réunis.

Et le ministre de la transition écologique, N.Hulot, pourquoi il est pas là?

3.Posté par ti kreol la réynion descendant des premiers malgaches : ). le 06/10/2017 15:58
10.Posté par Louis Pariot le 06/10/2017 18:09

Tiens des dinosaures "surdoués" qui se croient bien informés et croient que les activités humaines sont sans impact sur le climat. Et ils se basent sur Claude Allègre! Mdr de mdr!

Et la majorité des scientifiques qui estiment que c'est probablement lié? Et le GIEC et ses centaines d'experts? Tous achetés?

Ah oui, c'est vrai, vous vous êtes plus intelligents qu'eux et plus malins, on ne vous la fait pas! Mdr

A ce niveau là, c'est plus de l'ignorance, c'est de la ....!


15.Posté par Ma sonnerie le 06/10/2017 20:10

Je ne suis pas un défenseur, particulièrement, de DR, mais la NRL ou le Tram train, ce sont de grands projets générés par NOUS TOUS, ne l'oublions pas, qui roulons en voiture. Plus on est nombreux, plus on roule, plus on achète de voiture, et bien automatiquement, plus le besoin en construction de grandes routes augmente.

C'est donc un peu facile de taper sur la Région pour parler de destruction d'environnement. En roulant, on participe tous à la destruction de l'environnement..


20.Posté par Antipode le 07/10/2017 08:01

C'est bien plus que ça: replanter des arbres, protéger impérativement les forêts et jungles qui partent en "rondins" sous la rapacité des certains, limiter ses déplacements (exemple: voyages en avion très polluants pour l'atmosphère), utiliser des moyens de transports verts (genre vélo, pied, ) quand on peut, arrêter de consommer et jeter à tort et à travers et préférer réparer, échanger, donner, limiter ses déchets, ...

Faire moins d'enfants aussi (on est plus de 7 milliards sur terre avec un niveau de consommation et donc de pollution accru)..

Donc, 'est facile de taper sur ces gens qui se réunissent en conférence, et il y a certainement des critiques à faire, mais la pollution et le dégradation de l'environnement, on y participe tous.

Alors, il faut commencer par balayer chez soi...

Et tenter à son niveau de faire quelque chose. Ne serait-ce que des petits gestes et comportements moins destructeurs.

Il n'y a pas de solution miracle et toute faite, mais de multiples pistes à suivre, à mon avis. Et de multiples choses à faire au quotidien pour limiter son impact négatif sur l'environnement et l'atmosphère.

26.Posté par flo le 07/10/2017 09:20

@JORI. Ta bagnole électrique pollue autant que les SUV que tu critiques !!!! Tu ne t'ai jamais posé la question de savoir comment était produite l'électricité à la réunion.

https://reunion.edf.fr/edf-a-la-reunion/les-engagements-d-edf-a-la-reunion/nos-energies/les-activites-d-edf-a-la-reunion

40.4 % de charbon et 23.5 % de fioul. soit presque 64 % par des énergies polluantes
Ensuite le photovoltaïque, à ce jour, nous ne savons pas comment recycler les panneaux en fin de vie !! Sans parler des dégâts écologiques réaliser pour extraire la silice.

Alors plein le cul de l'écologie à 3 francs !!!

Ca sert juste à nous faire payer plus pour un service moins performant.
Quand l'écologie sera basée sur la pratique et non sur la théorie, j'y adhérerai sans aucun souci.

Quant à Hulot, il sait pertinemment que le solaire n'est a viable en France et que la sortie du nucléaire conduira au kaos énergétique.
Avoir des idées c'est bien mais être réaliste c'est mieux !!!
Bon WE à Tous

27.Posté par Antipode le 07/10/2017 10:07

"Commencer par "balayer" chez soi" oui, justement tu fais quoi Post 25 ? Les petits gestes sont nécessaire mais pas suffisants, par définition ; personnellement : je n'ai pas de voiture (et jamais eu, comme 6 milliards d'autres), pas d'avion loisir, je fais les petits gestes, je n'ai pas d'enfant(s) (mais c'est nécessaire d'en faire ;)) et je suis vegan :)

Flo, une voiture électrique pollue moins aussi bien à produire qu'à utiliser ; moteur moins complexe et énormément plus efficace ; là où le bât-blesse, c'est sur le type de batterie ou de pile à combustible (nous allons vers des batteries biologiques et des piles sans matériaux précieux) et la source de l'énergie électrique, nous allons vers plus d'origines non-fossiles avec plus d'efficience, science oblige). Quant au bénéfice pour la santé, il est énorme !


"Les résultats de l’étude prouvent que le fossé n’est pas si immense entre le véhicule électrique et le véhicule thermique. L’électrique aurait un impact bien moindre sur l’environnement si l’électricité utilisée provenait davantage d’énergies renouvelables. Également, c’est la fabrication de la batterie qui pèse le plus lourd dans le bilan du véhicule électrique. Il est donc primordial de développer des technologies qui remplaceraient les batteries telles que nous les connaissons aujourd’hui ainsi qu’un moyen de les recycler en fin de vie sans dommage pour l’environnement."
https://www.consoglobe.com/voiture-electrique-ou-thermique-le-bilan-environnemental-complet-cg/3

28.Posté par Roberta le 07/10/2017 10:19

Le président Robert part à Paris se faire recevoir à l'Elysée. Et quand la ministre des Outre Mer i vien la Réunion lu laisse à elle deboute pou être mieux placé su in foto.
Chercher l'erreur.
Et l'empreinte écologique et la courtoisie Missié Robert ?

29.Posté par Avec tout le respect ... le 07/10/2017 10:33

....à Mamzel Pauline ou la fait des recherches ou une thése su le climat ?

30.Posté par A mon avis le 07/10/2017 11:49

Le titre sur la photo dit :
"Rater la transition écologique, c’est courir à notre perte"

Et sur la photo, tout le monde rigole ! ....

Sans commentaire.

31.Posté par jean claude payet le 07/10/2017 12:25

ecologie a la reun soit serieux didier augmente le rsa ou baisse l'alcool et le drogue le reste nous on 'en fou enfin en apparence on fait style mais l'ecologie on gagne pa rien, vive les frigos dans la ravine,les rageux raciste,et les pleurnicherie pour avoir un plus gros bout du gateau envoi le chantilly gars bin

32.Posté par Antipode le 07/10/2017 13:01

À terme, nous aurons une disparition de la monnaie au profit de bons alimentaires... des bons de vie/base, comme aux USA où 50 millions de la population est déjà aux foodstamps ; autrement dit un Revenu de Base Inconditionnel mais limité à une consommation individuelle maximum et éthique/écologique ; ceux qui souhaiterons un revenu supplémentaire ou des largesses en nature, l'obtiendront par l'emploi (Salaire à Vie et ponctuels) en compensation de services rendus ; ce qui restera de reconnu loisirs et usages superflus/de luxe - bons ou nuisibles - sera cantonné au marché-parallèle et autres monnaies-locales.

33.Posté par Zarin le 07/10/2017 15:56

32.Posté par Antipode

A terme puce RFID pour tout le monde sauf pour "l'élite"...
Le code-barres c'est vieillot, on n'arrête pas le "progrès" ?

34.Posté par Antipode le 07/10/2017 16:08

C'est probable, même si le téléphone mobile remplit déjà cette fonction ;) quant aux riches, ils ne seront probablement plus, ça n'apporte que des soucis et rien ne défend l'idée d'une élite par la monnaie !

35.Posté par JORI le 07/10/2017 16:25

26.Posté par flo le 07/10/2017 09:20
Comme quoi, comme beaucoup, vous ne lisez que ce qui vous intéresse car où ai je parlé de voiture électrique à la Réunion???.

36.Posté par klod le 07/10/2017 16:52

tiens en parlant d'éthique ;.pas un mot de zinfos sur le prix nobel de la paix ................... contre les "armes nucléaires" .créoles lé trop couillon pour de la vrai information et pas seulement les "ladi lafé endémiques" ?

zinfos , site d'information ?

37.Posté par bruma le 07/10/2017 17:22

"Rater la transition écologique, c’est courir à notre perte"

En même temps quand tu vois les engins c'est pas une grande perte on va dire



38.Posté par bruma le 07/10/2017 17:25

Qu'est ce qui les empeche eux d'aller vivre dans une caverne et foutre la paix aux autres, c'est comme ceux qui veulent nous soigner contre notre gré, nous vacciner contre notre gré, nous empecher de fumer, de conduire, de boire, bref d'être libre d'une manière générale... Faudrait inverser le courant un jour quand même et exclure tous ces emmerdeurs de cette fausse légitimité a décider de l'avenir vie des autres


39.Posté par bizarre ça le 07/10/2017 19:45

C’est marrant ca, parce que d'après média part, macron fait tout son possible pour torpillé (aucun financement prévu, le pétrole et le charbon a encore de l’avenir selon lui) les avancés écologique notamment en terme d'énergie renouvelable!

40.Posté par Titi or not Titi le 07/10/2017 20:23

Hahaha, Ils Ont Sortie L'Affaire Des
" Terribles Teens AA"... Tout Le Monde A Rit ! 😄😄

ANouLa©®

41.Posté par PATRICK CEVENNES le 07/10/2017 23:36

fukcd473
Mais arrêtez donc de vous la péter avec vos voitures électriques. Regardez donc la problématique dans sa globalité.
La voiture électrique n'est pas une voiture propre. A votre avis, elles sont produites comment vos bagnoles 0 émission de gaz ? Avec ces industries qui polluent. Et les pays où est extrait le lithium, aucun respect pour l'environnement, car les industriels cherchent la rentabilité.
Renault vous la met bien profond avec l'achat d'une voiture électrique et surtout avec le chargeur de batteries.

42.Posté par bruma le 08/10/2017 03:33

Bon. Pour aller a l'essentiel la question c'est de taxer le bulot et distribuer des bons petits salaires aux copains.

43.Posté par Antipode le 08/10/2017 06:27

Et les voitures thermiques sont produites comment Patrick Cevennes ? Lol, fais pas celui qui est fâché pour tenter d'excuser ses travers ;) toi t'as des actions chez les constructeurs (Renault j'imagine, reconnu le constructeur français le plus polluant), à n'en pas douter ! Diesel : les constructeurs nous enfument-ils ? - Cash impact (intégrale) https://www.youtube.com/watch?v=SdlQnhevzNg

Il s'agit de regarder le bilant pollution de toute la chaîne de production et d'usage oui, et ça tombe bien, j'ai fourni un lien à ce propos dans un précédent commentaire ;)

44.Posté par Réunionnaise le 08/10/2017 08:11 (depuis mobile)

Ce qui nous mène à notre perte c'est votre avidité et votre mépris de l'humain et de la planète. Vous vous permettez de parler de protection de la planète alors que vous participez au saccage de cette belle île.

45.Posté par Réunionnaise le 08/10/2017 08:15 (depuis mobile)

@15 Pas le seul maçon malheureusement. C'est comme les cancrelats....

46.Posté par Antipode le 08/10/2017 09:28

La Maçonnerie a de nombreuses loges dont certaines avec des membres du degré zéro, comme parfois des commentaires ; pour une fois qu'une organisation n'est pas religieuse mais plutôt basée sur les sciences, c'est une bonne chose ; par-contre, c'est effectivement pour beaucoup uniquement entrisme et l'occasion de flatter son ego et son réseau d'affaire ; de nos jours, je crains qu'y sont rares les aristocrates au sens "noble" du terme ;)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter