MENU ZINFOS
Communiqué

Ratenon : "Pourquoi sacrifier les entreprises et la population de la Réunion ?"


Jean-Hugues Ratenon interpelle le préfet pour demander l'augmentation de la capacité de fret "afin d’assurer le ravitaillement de la Réunion et sauver nos entreprises". Le courrier du député :

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 14 Avril 2020 à 11:59 | Lu 1243 fois

Ratenon : "Pourquoi sacrifier les entreprises et la population de la Réunion ?"
Monsieur le Préfet,

En ma qualité d’élu mandaté par le peuple, je continue à dire que le Gouvernement n’est pas à la hauteur de la situation sanitaire, n’en déplaise à certains élus spécialistes de passage de pommade pour être bien vu du Pouvoir.

En effet, face à la pénurie de moyen pour protéger la population et l’économie du pays, les autorités locales, en dehors de durcir chaque jour un peu plus le confinement, quelles actions, quelles réponses concrètes apportent elles aux uns et aux autres ? Mis à part des conférences sur conférences pour tenter de rassurer la population, rien n’est fait pour stopper l’hémorragie de la perte de confiance de la population.

Je ne vais pas revenir sur tous les couacs de cette gestion mais je m’attarderai sur le dernier discours de ce vendredi 10 avril de Madame Annick Girardin, Ministre des Outre Mer. A l’écouter tout va très bien. La crise sanitaire est sous contrôle et très bien gérée sur l’ensemble des territoires d’Outre-Mer, sous couvert du conseil scientifique.

Mais pour moi,  la situation semble être bien différente de ce qu’on essaie de nous faire croire. Elle oublie les milliers d’entreprises en difficultés, les familles en difficultés pour se nourrir, les chômages partiels, les pertes de revenus, l’incertitude de l’avenir, les décès et les centaines de contaminés en Outre-Mer, l’anxiété des familles, la dégradation du moral des gens du fait de l’enfermement etc….

Rappelons que dès le début de cette crise sanitaire, avant même que les premiers cas de COVID-19 arrivent sur notre territoire, la population demandait la fermeture des frontières et la mise en quarantaine systématique des nouveaux arrivants ; mais malheureusement, ces mesures sont arrivées après que la situation se soit dégradée.

Puis arrive l’opération résilience du Président Macron, avec son porte-hélicoptère Amphibie Mistral missionné dans la zone Océan Indien pour lutter contre le coronavirus.

Les réunionnais espéraient alors, à juste titre, que ce bâtiment soit un véritable renfort en matière médicale en complément de l’existant en cas de grave crise sanitaire. Autrement dit, nous pensions que ce porte hélicoptère, de part ses capacités, soit utilisé comme un véritable bateau hôpital. Il n’en est rien, que de la poudre aux yeux. Car  ce n’est qu’un simple « soutien logistique » assurant un pont maritime entre la Réunion et Mayotte !!!! Voilà sa principale mission : transporter des marchandises de La Réunion vers Mayotte.
 
J’espère que ces matériels ne sont pas prélevés sur les faibles stocks de la Réunion !
 
Monsieur le Préfet, j’ai le sentiment qu’on est en train de tromper les français de l’Océan Indien et qu’on est en train d’aggraver encore plus la situation.

En effet, beaucoup d’informations me parviennent disant que la priorité est donnée aux transports de marchandises en partance de Paris vers La Réunion, pour pouvoir être ensuite réembarquer sur le Mistral en direction de Mayotte ; Tandis que, nombreuses sont les entreprises réunionnaises qui attendent que soient transportées leurs commandes, mais qui sont actuellement toujours bloqués à Paris.

Alors que les entreprises réunionnaises peinent à voir leurs commandes livrées, pourquoi prioriser les livraisons sur Mayotte? Pourquoi sacrifier les entreprises et la population de la Réunion ?

Cette situation risque d’être explosive et accroitre les injustices dans la gestion de cette crise sanitaire avec en filigrane une crise sociale et une division des peuples.
 
N’est-ce pas la réduction du nombre de vol de Paris vers la Réunion, donc la diminution de la capacité de fret, qui vous pousse à prioriser Mayotte au détriment de la Réunion ?

Monsieur le Préfet, afin de ne pas pénaliser les entreprises de la Réunion et la population qui risque de payer cher cette stratégie d’économie financière, ce qui est contraire aux propos d’Emmanuel Macron qui disait que peu importe le coût : pourriez vous augmenter pour la Réunion la capacité de fret afin d’assurer le ravitaillement de la Réunion et sauver nos entreprises. Augmenter la capacité de fret, c’est éviter aussi toute pénurie de produits, et de diminuer les effets d’une crise sociale dans la crise sanitaire.
 
Jusqu’à présent, la Réunion échappe au pire sur le plan sanitaire. Ce, grâce aux personnels soignants et à la discipline des Réunionnais qui dans leur grande majorité respecte le confinement et les gestes barrières. Mais attention, tous ces efforts, ces sacrifices, peuvent être réduits à néant à vouloir priver notre territoire de ces tous ces besoins. Ma demande est d’autant plus justifiée que le Président de la République a annoncé ce lundi 13 avril que le confinement va durer jusqu’au 11 mai. Il nous faut par conséquent nous organiser pour éviter un effondrement économique.
 
Dire tout cela ce n’est nullement remettre en cause la solidarité, l’unité qui doit prévaloir dans ces temps sombres. Mais si la stratégie n’est pas la bonne, c’est mon devoir d’élu et de représentant du Peuple de lancer des alertes.

Je vous prie d’agréer Monsieur le Préfet l’expression de ma parfaite considération. 

Jean-Hugues Ratenon
Député de La Réunion




1.Posté par et voilà!!! le 14/04/2020 15:15

Chassez le naturel!
S'il avait regardé les infos , il aurait su tout de suite ( un ou deux jours après l'annonce de son arrivée) qu'il n'était pas configuré en mode hôpital...donc sur ce coup , il retarde. Informe toi pépère!
Et surtout , lui qui prône tant avec son groupe la solidarité , l'humanité , dès qu'on parle de Mayotte , ouille ,ouille ouille, ça gratte , faudrait pas qu'on nous prive nous malheureux réunionnais dont les grandes surfaces regorgent de bouffe et autres conneries non indispensable...en un mot "qu'ils se démerdent"
Bravo , le vrai visage finit toujours par apparaître!

2.Posté par Zorro le 14/04/2020 19:41 (depuis mobile)

Ratenon pkoi ou cose pour rien dire à chake fois???ou n'a une solution ? ??ou norais fe mieux ke le président ? ??et out mentor melenchon norais fe koi???ôté dans situation pareille fodrais parfois se taire mi pense. ..

3.Posté par Elle le 14/04/2020 20:08 (depuis mobile)

Ya pas de pénurie à l'heure actuelle dans quel langue fo lui parler à ce monsieur ? ??mr ratenon votre inquiétude c pourquoi exactement seyant franc ? ?

4.Posté par vini vidi le 15/04/2020 07:25

Ah ce Ratenon...il a vu la place de guignol laissée vacante par sieur Thierry Robert et visiblement il est intéressé. Dire que la stratégie n'est pas la bonne est une erreur absolue. Qu'il trouve, à la limite que la tactique n'est pas bonne, passe encore...mais Ratenon stratège? Après avoir lu attentivement 3 fois son "papier", je ne parviens toujours pas à trouver le moindre début de commencement de solution. Oté, ERDF, si vous souhaitez produire de l'électricité à bas coût, n'hésitez pas à aller dans l'Est, il y réside un moulin à vent qui brasse de l'air, mais qui en brasse....

5.Posté par Dede le 15/04/2020 09:09 (depuis mobile)

Un moment donner, il faut arrêter, bouger là, le pa sérieux , li demande la démission de tous, mais lui il démissionne pas. Dire que li voulé l autonomie de la réunion. Li fait pitié.

6.Posté par La honte ! le 15/04/2020 09:26 (depuis mobile)

Démagogie, désinformation, jouer sur la peur des réunionnais, sur la méfiance et la jalousie de son voisin, ... je ne savais que ce député était devenu extrême droite depuis le confinement.
Belle image de notre île à l''assemblée...

7.Posté par Citoyen974 le 01/05/2020 08:27

"En ma qualité d'élu mandaté par le peuple"...hop hop hop, on se calme Jean Hugues! Élu par une petite partie du peuple, une TOUTE PETITE partie du peuple. Dit autrement, ton parti de pacotille a été rejeté par 94% des citoyens français. On est bien loin du "mandat", à des années lumières du plébiscite dont vous rêvez tout désespérément à LFI...
Et que dire de cet opportunisme nauséabond qui pousse les insouminables à taper sans vergogne sur le gouvernement, alors même que ce dernier fait face, comme dans de très nombreux pays, à une crise inédite et à laquelle personne n'a été préparé. Profiter de cette crise pour tenter de vous démarquer politiquement est déjà assez abject. Le faire en tentant d'accabler le gouvernement est assimilable à un acte contraire à l'intérêt général. Comme les collabos pendant la guerre, LFI tente de tirer profit de cette pandémie pour s'enrichir sur le plan politique. C'est à vomir. Preuve définitive que vous ne vous souciez nullement du devenir des citoyens. Votre seule motivation est le pouvoir, sans aucun capacité à l'exercer. Il est tellement facile de dire ce qu'il faut faire quand on n'est pas aux commandes (et avec 6%, vous en êtes très loin, heureusement pour la France !)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes