Social

Rassemblement National le 30 Juin prochain contre les violences conjugales et intrafamiliales

Lundi 10 Juin 2019 - 15:35

Rassemblement National le 30 Juin prochain contre les violences conjugales et intrafamiliales
"Mobilisons-nous le : Dimanche 30 Juin 2019 à 14h devant le tribunal de Champ-Fleuri  en mémoire de ces 64 femmes tuées depuis le début de l'année.

C'est une journée d'hommage dédiée à toutes les "guerrières décédées", à toutes celles qui se battent encore chaque jour et dont on ne fait pas le décompte et qui disent "être tombées dans l'escalier", à toutes celles battues dans le silence le plus total de leurs voisins, leurs proches, de ceux qui savent mais qui ne font rien.

A vous les mamans désenfantées, celles qui ont voulu fuir ce climat de violence, et pour qui la justice n'a rien trouvé de mieux à faire que de vous enlever vos enfants, en les plaçant ou en donnant la garde à votre bourreau, nous pensons à vous.

A vous touchés, directement par la perte d'un enfant, d'une soeur, d'une mère, nous pensons à vous tous les jours.
Nous nous associons à votre douleur parce qu'un jour ça pourrait être nous...

A tous ces enfants victimes directes ou indirectes des violences entre leurs parents, de leurs parents, nous pensons à vous et voulons vous protéger.

A la Réunion, 4 000 enfants sont maltraités par an (chiffres de la CRIP) soit en moyenne 10 cas constatés par jour...


NOUS NE LACHERONS RIEN, JAMAIS !!!

A vous le Gouvernement :
- responsable en partie de ces drames, de ces vies perdues, de part votre silence et votre inaction concernant le fléau des violences conjugales;
- coupable de ne pas protéger vos concitoyennes au pays des Droits de l'Homme, en 2019, nous allons vous faire entendre notre colère,
- coupable de ne pas protéger les enfants dans les contextes de violences intrafamiliales, nous allons vous dire "PLUS JAMAIS CA".

Pour toutes ces associations qui travaillent dans l'ombre, SORTEZ !! MONTREZ-VOUS !! Joignez-vous à nous, qu'on ne fasse qu'un !!

A vous les journalistes, les médias, la presse, venez nous rencontrer lors de cet hommage.
Donnez-nous une fois de plus la parole, afin que l'on puisse s'exprimer et dire des vérités.

Joignez-vous TOUTES et TOUS à Nous !!!
Avec amour, avec douceur mais avec détermination...

Rassemblons-nous devant le Tribunal de Champ-Fleuri le Samedi 30 Juin 2019 à 14h00.

Parce qu'on ne meurt pas que le 8 Mars et le 25 Novembre, mais bien tous les 2 jours!!!

IL FAUT CESSER CE MASSACRE !!!

PARCE QUE NOUS N'OUBLIONS PAS !!!"

Le CEVIF vous invite à nous rejoindre nombreuses et nombreux !!!
NP
Lu 1439 fois




1.Posté par Sujet tabou le 11/06/2019 09:07 (depuis mobile)

Et les hommes battus on en parle Huguette ?

2.Posté par Maronage le 11/06/2019 11:01 (depuis mobile)

Les hommes aussi oui. Il y en a. Il faut oser sortir de l'ombre. Pour briser le tabou.

3.Posté par Dederun le 11/06/2019 11:23 (depuis mobile)

Il y a du boulot à la Run il y a du potentiel

4.Posté par Kayam le 11/06/2019 13:17

Notre société actuelle de l’année 2019, qui a gravi les marches étonnamment vite comparée à celle de l’adolescence de nos parents (si je prends les 15 ans de maman, ça nous ramène en 1941), s’est adaptée avec envie ou pas, aux changements à tous points :

- le droit de s’exprimer et de s’affirmer en tant que femme
- le choix se s’affirmer en tenue vestimentaire, de coiffure…
- l’acceptation de l’autre si tentée qu’elle soit catégorisée comme anormale (ex : petite taille)
- la liberté de choisir son orientation sexuelle…

Même si au niveau force physique on est de très loin dominées, les femmes doivent être ce qu’elles sont, ne doivent pas être considérées comme inférieures et ne pas se plier aux règles dictées par des gens qui se voient différents, forts, commandeurs…

Combien êtes-vous à vouloir des bras d’une femme pour vous accompagner, vous soutenir…de son cœur pour vous aimer ?? L’amour est bien différent de celui qu’on porte aux enfants, mais il peut être également très fort. Et incomparable aussi : partage physique.

Pour les hommes qui commettent les violences conjugales : meurtres, passage à tabac, viols sur leurs propres compagnes/épouses : ont-ils oubliés les doux moments passés à côté de ces femmes ? Seuls comptent les premiers instants où l’homme a eu p’tète le privilège de l’avoir trouvé vierge ? (égo redoublé) Dès lors, la femme l’appartient. Aucun autre regard ne doit se poser sur elle ?
Ont-ils mis de côté la souffrance de ces dernières mettant au monde leur enfant qui leur a apporté de la joie à leur vie ? la patience dans la gestion du foyer ?

Il y a aussi de croire qu’une femme a une vie extra conjugale. Sans preuves et à se faire monter une jalousie sans raison, n’y-a-t-il pas moyen de communication d’abord ? Même si l’homme reste sur ses fausses idées, c’est la femme qui essaye de prouver le contraire…alors elle s’évertue à se faire écouter – car l’homme n’écoute plus et n’entend plus rien là !! - à donner des explications et sans cesse elle se fait rabattre les oreilles sur la présence d’un amant dans sa vie…Alors commence la dégringolade…et les menaces…et les yeux cachés sous des grosses lunettes noires…et la peur du recommencement.

Nous avons quand même, pour beaucoup, une force mentale pour affronter les difficultés, les échecs, les tourments de la vie ; déjà personnel, puis couple, familial et maternel. Sommes-nous toujours faibles là ?

Si c’est un rassemblement national, il va falloir inclure aussi celles :

- qui souffrent d’avoir été excisées, et qui revendiquent le droit de ne plus l’être.
J’ai choisi la chanson de Fatoumata Diawara : Boloko. Je la trouve très belle. Il y a la traduction.

- celles qui, au nom de…doit souffrir la martyre d’être simplement une femme
- celles qui subissent la dépravation forcée de leurs jeunes corps.

Je parle en tant que femme, je ne dis pas qu’il n’y a pas de violences faites aux hommes par la gent féminine.

Quand le respect sera complet envers tous, on trouvera de la sérénité et du bien-être. Même longueur d'onde, sur une musique universelle.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >