MENU ZINFOS
Faits-divers

Rancunier, il agresse un contrôleur de bus au couteau


Un jeune homme de 28 ans comparaissait ce lundi au tribunal judiciaire de Saint-Denis pour des faits de violences avec arme sur un contrôleur du réseau Kar'Ouest à la gare routière du Port.

Par - Publié le Lundi 21 Décembre 2020 à 16:24 | Lu 3019 fois

Le 17 décembre dernier, Emerick T. passe avec un comparse devant la gare routière du Port. Il aperçoit un contrôleur qui l'a controlé peu de temps avant et, allez savoir pourquoi, il pète un câble ! Il descend de la voiture de son pote, s'avance vers l'homme et l'invective sans préavis. "Toi, espèce de grosse merde, tu m'as verbalisé je vais te tuer !" hurle t-il en guise de préliminaire. "Je ne fais que mon travail" répond Le contrôleur calmement. "Attends, je reviens" insiste le prévenu en retournant à sa voiture. 

Il revient en furie vers l'agent de Kar'Ouest armé d'un couteau. Après plusieurs menaces à l'agent, il est fort heureusement intercepté par son dalon qui lui retire le couteau. Il parvient quand même à assener un coup de poing qui, après esquive de la victime, touche son épaule.

La police intervient et interpelle l'agresseur qui reconnait immédiatement les faits. Il est visiblement en état d'ébriété, ceci expliquant sans aucun doute l'agression gratuite qui vient de se produire. Il est 16h10 et son taux d'alcoolémie est 0,87 mg/l d'air expiré soit 1,74 g/l, rien que ça ! 

"Les faits sont minimisés par le prévenu"

Le prévenu reconnait les faits à la barre, à l'exception des menaces au couteau. Connu de la justice, il a 3 condamnations à son casier, toutes pour violences. La victime, présente à l'audience, confirme l'agression et les menaces avec arme devant le tribunal. "Les faits sont minimisés par le prévenu" insiste la procureure. "Je suis interpellée par son positionnement aujourd'hui. Il est à 0,87 mg/l à 16h10, il a passé sa journée à boire. C'est un acte réfléchi. Il a 3 mentions et toutes pour violences, on ne peut qu'être particulièrement inquiet. Je vous demande une peine de 18 mois de prison dont 8 mois assortis de sursis probatoire ainsi que le maintien en détention" requiert la procureure. 

"Ce n'est ni prémédité, ni réfléchi !" affirme la défense du prévenu. "Il y a les effets de l'alcool et de la colère, d'autant qu'il est sous traitement d'artane ! Il a un problème personnel et il mérite qu'on s'y intéresse, dans son cas, la prison ne servira à rien. Il en sortira dans le même état qu'il y sera entré. Il faut punir mais il faut aussi l'aider. Je vous demande de la clémence avec une longue peine de sursis" plaide la robe noire.

Le tribunal a été quelque peu hermétique aux propos de la défense. Emerick T. est condamné à une peine de 18 mois de prison dont 6 mois assortis d'un sursis probatoire. Pour la partie ferme, il est maintenu en détention.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par ROBOCOP le 21/12/2020 21:12

trés bien !!!!! il pourra se calmer parmi ses petits copains de vigéliature à dans l'hotel 4 étoiles de DOMENJOD !!!!!!! s'il ne perd pas trop de temps il pourra y arriver pour le réveillon de Noel et du jour de l'an ,profiter des chocolats de Pàques et du demi poulet servi pour chaque détenu

2.Posté par Ti Payettt le 23/12/2020 11:57

un tit noel au trouuuuuuu

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes