MENU ZINFOS
Faits-divers

Ralé-poussé à Beaufonds : Des agriculteurs convoqués devant le tribunal correctionnel


Par N.P - Publié le Jeudi 8 Février 2018 à 10:51 | Lu 2026 fois

Bruno Robert, président des JA, nie les violences
Bruno Robert, président des JA, nie les violences
5 agriculteurs de l’Est, et parmi eux des membres de la FDSEA et des JA, ont hier été interpellés et placés en garde à vue suite à des plaintes pour violences et menaces, relate le JIR.

Les faits se sont déroulés le 5 décembre dernier à la balance de Beaufonds. Le contrôle des chargements par des huissiers et techniciens a dégénéré. Un vigile a été blessé à la tête entrainant des jours d’incapacité. Des vigiles qui auraient provoqué le râlé-poussé pour les planteurs. Pour les vigiles, avec l’appui des images qu’ils ont filmées, ce sont les planteurs qui se sont rapidement montrés agressifs.

Le président des Jeunes Agriculteurs, Bruno Robert, et le secrétaire de la FDSEA Dominique Gigan, ont également passé la journée à la gendarmerie. De nombreux planteurs se trouvaient sur place ce jour-là. 5 sont inquiétés. Pour le président des JA, il s'agit d'"un coup monté", a-t-il confié au JIR. Le contrôle avait été ordonné par le président du TGI de St-Denis à la demande de Téréos, indique le journal.

Les planteurs et syndicalistes devront s’expliquer devant la justice en correctionnelle en juin prochain.




1.Posté par Antiflic le 08/02/2018 11:13

Pas de pitié pour ces voyous qui se croient tout permis

2.Posté par PECOS le 08/02/2018 11:29

Ah ces pôvres planteurs ! Encore et toujours des victimes...Ils ne font rien d'illégal sauf quelques agressions par ci, par là et ils se retrouvent toujours au tribunal. Une caste malchanceuse !

3.Posté par Casse pas la tête le 08/02/2018 11:40 (depuis mobile)

Casse pas la tête, ta gaigne mal de tete. Laisse pleuré tonton ...

4.Posté par cmoin le 08/02/2018 12:09

Ils doivent être très fortement condamnés!Plus de 15ans ferme pour ca!
Ils ne sont pas au dessus des lois.

5.Posté par Planteur le 08/02/2018 12:23 (depuis mobile)

Des gens qui salissent les autres planteurs. Ils méritent une bonne sanction.

6.Posté par ali le kafhir le 08/02/2018 12:46

y a 30 ans ca aurait été le préfet qui serait convoqué pour menace de mort sur planteur

7.Posté par Beber974 le 08/02/2018 12:46 (depuis mobile)

Bien fait pour vous messieurs! Force doit rester à la loi, et la justice a tranché.

8.Posté par GIRONDIN le 08/02/2018 14:04

Des patrons bloqueurs de route qui s'en prennent à des salariés d'une coopérative de patron ?????

9.Posté par sisteme le 08/02/2018 14:17

On casse après on kose...

10.Posté par Zarin le 09/02/2018 07:57

"râler" une spécialité locale ?

11.Posté par Pour Zalin le 09/02/2018 16:26 (depuis mobile)

Voyage un peu : tu verras que finalement le Réunionnais est gentil.

12.Posté par Zarin le 09/02/2018 17:04

@11.Posté par Pour Zalin le 09/02/2018

L'humour tu connais ? (signé Zarin)

J'ai la chance d'avoir une belle-famille créole !!! Avec des noms que l'on retrouve chez les premiers habitants...

"Penser est la tâche la plus difficile qui existe, voilà probablement pourquoi si peu de gens s’engagent dans cette voie" (Henry Ford)

13.Posté par Marie le 11/02/2018 18:32

fallait pas chercher les coups les mecs, maintenant assumez vos conneries et c'est très bien qu'ils soient convoqués au tribunal car on en a un peu ras le bol de toutes ces manifestations qui dégénèrent sans compter celles où les automobilistes sont pris en otage!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes