Communiqué

Radio Free Dom condamnée à payer 50 000 € à une journaliste

Dimanche 27 Mai 2018 - 10:03

Manifestation de soutien à la journaliste de Free Dom en 2016
Manifestation de soutien à la journaliste de Free Dom en 2016
"C’est une excellente nouvelle pour la profession. La direction de Radio Free Dom a été condamnée à payer 50 000 euros à une journaliste qu’elle avait licenciée en janvier 2016. L’arrêt de la cour d’appel de Saint-Denis, rendu le 12 février 2018, est un véritable catalogue des mauvais traitements infligés par cet employeur, qui n’est malheureusement pas le seul à se comporter ainsi à La Réunion.

La radio à la colombe est ainsi condamnée à verser 6738 € « au titre des heures supplémentaires ». Eh oui, les journalistes ont aussi un temps de travail légal ! Ils peuvent exiger le paiement de leurs heures supplémentaires : c’est bon à savoir, à Free Dom comme ailleurs, où les journalistes sont souvent taillables et corvéables à merci.

La radio a également dû payer 15 000 € « à titre de dommages et intérêts pour licenciement sans cause réelle et sérieuse », 9964 € à titre d’indemnité de licenciement, 7033 € au titre du 13e mois qui n’avait pas été payé pendant plusieurs années, 1000 € pour non-application de la convention collective des journalistes... La liste est longue.

Peu encline à reconnaître ses torts, Radio Free Dom se pourvoit en cassation. Soit. Le Syndicat national des journalistes, premier syndicat de la profession, continuera à soutenir la journaliste pendant toute la procédure. Pour l’instant, nous sommes heureux d’avoir reçu la somme de 1000 €, que Radio Free Dom a été condamnée à nous verser à titre de dommages et intérêts « pour non application de la convention collective des journalistes ». Nous ne lâcherons rien !"

Fait à Saint-Denis, le 25 mai 2018
Véronique Hummel, secrétaire SNJ 974
Lu 11364 fois



1.Posté par GIRONDIN le 27/05/2018 15:06

..... SNJ 974....

Hihihihihi

2.Posté par Choupette le 27/05/2018 18:19

Des journalistes à RFD ... ???!!!

Ce sont toutes des animatrices ! Nuance !

Je n'en vois qu'une qui tire son épingle du jeu, c'est Zoé. Et elle remplit de façon très professionnelle les 2 fonctions. Et BB, mais elle est une outsider :-)

Et pourquoi ne pas nommer la personne ?

Il y a eu un précédent avec le Frédo qui a perdu don procès. Lui par contre, il a eu droit à son nom (ou pseudo) ici même.

Enfin, c'était à prévoir ce genre de démarches. Cette radio est une vraie usine à gaz, krrr krrr krrr krrr ... .

3.Posté par Lonestar le 27/05/2018 18:21

Quand il s agit de fric ont est prêt à vendre son âme!

4.Posté par AH BON ? le 28/05/2018 06:40

Nana journaliste freedom ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter