Courrier des lecteurs

Racket en bande organisée

Jeudi 9 Août 2018 - 11:32

Racket en bande organisée
Il arrive dans une vie à tout un chacun de perdre quelque chose. Ses papiers par exemple. Dans un tel cas, il ne lui reste qu’une seule chose à faire : prendre son courage à deux mains et aller refaire tous ses papiers (carte nationale d’identité, carte vitale etc…).

Le point qui m’intéresse aujourd’hui est plus bête et plus terre à terre puisqu’il s’agit d’une carte de bus.

Par nécessité, je dois prendre le bus. Le réseau que j’emprunte quotidiennement pour le travail et tout le reste est le réseau carsud (le moins évolué mais c’est un autre débat). Ayant gardé le reçu de mon abonnement, je pensais que ce dernier pouvait prouver que j’avais souscrit un abonnement et que de fait en le présentant avec une pièce d’identité qui avait échappé au massacre de la perte je pouvais voyager sur le réseau sans surcoût supplémentaire.

Las ! L’agence commerciale carsud implantée dans ma commune m’informe qu’aux yeux des contrôleurs (qui ne sont pas aimables et pas polis au demeurant : pas de bonjour pas de s’il vous plaît et j’en passe) le reçu n’est pas un titre de transport recevable même avec une pièce d’identité.

Je demande alors si il y a possibilité de faire un duplicata de la carte (mon abonnement étant valable jusqu’au 30/08 je n’allais pas m’amuser à en prendre un autre) et là on me répond que c’est tout à fait possible mais qu’il faut payer la somme de 20 euros.

Et c’est là qu’arrivent ma question qui est restée sans réponse de la part de mon interlocuteur : qu’est ce qui justifie ce tarif ?
Je veux bien que l’on fasse payer des frais pour un duplicata mais 20 euros c’est abusé. Surtout pour un morceau de papier plié en deux.

Pour ce prix je pourrai comprendre si c’était une carte sans contact comme car Jaune ou Alternéo. Mais un simple bout de papier plié en deux dans une petite pochette en plastique non !

De mauvaise grâce (je l’avoue) j’ai payé les 20 euros de frais de duplicata mais je ne peux m’empêcher de penser que certaines personnes n’auraient pas forcément eu les moyens de le faire et elles auraient ainsi perdu leur abonnement.

Je trouve cela très déplorable d’un réseau qui ne rend jamais réponse à ses usagers à toutes leurs demandes de réclamation concernant par exemple les chauffeurs qui ne respectent ni horaire ni itinéraire, les demandes d’affichage des horaires aux arrêts, les demande de mobilier urbain (poteaux d’arrêt qu’on sache au moins où on se trouve sur la ligne).

Tout cela reste lettre morte. Mais quand il s’agit de racketter l’usager, là par contre il y a du monde.
 
Un usager.
Mickaël Huet
Lu 663 fois



1.Posté par Bienvenue le 09/08/2018 11:42 (depuis mobile)

Bienvenu dans monde réel.
En plus haut lieu cela existe : voir une autre affaire de l'Elysée avec Alexis Kohler le N 2 de l'Elysée.
La France pays des Droits de l homme et qui fait la leçon aux autres.

2.Posté par Zarin le 09/08/2018 12:41

Vous aurez bientôt votre RFID !...

------

La radio-identification, le plus souvent désignée par le sigle RFID (de l’anglais radio frequency identification), est une méthode pour mémoriser et récupérer des données à distance en utilisant des marqueurs appelés « radio-étiquettes » (« RFID tag » ou « RFID transponder » en anglais).

Wikipédia

3.Posté par GIRONDIN le 09/08/2018 13:00

Vous avez raison de le dénoncer.....
C'est honteux !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 11:10 Ils nous prennent pour des cons