Société

Rachat groupe Vindemia: La CFDT Réunion reste vigilante

Dimanche 1 Septembre 2019 - 17:03

Depuis le 22 juillet le projet de cession par CASINO à GBH de 100% des titres de VINDEMIA groupe fait couler beaucoup d’encre et engendre autant de commentaires que de réactions syndicales et politiques.

Alors que d’autres s’opposent à ce projet, la Cfdt commerce et services s’est exprimée également sur le sujet en se fixant comme principale préoccupation le devenir des salariés avant toutes considérations politiciennes, tout en se gardant de porter ses attaques contre qui que soit.

Les priorités du syndicat commerce et services Cfdt sont :
  • Bien évidemment la sauvegarde de tous les emplois et des avantages sociaux qu’il a obtenus par la négociation au sein du groupe VINDEMIA, peu importe le repreneur.
     
  • Rester en éveil et très vigilant sur l’avancée de ce projet de cession et obtenir des garanties des repreneurs sur la continuité du dialogue sans casse sociale.
Oui, les salariés ont des craintes, oui les salariés se posent beaucoup de questions, mais il n’en demeure pas moins qu’une grande majorité d’entre eux n’est pas contre le projet de cession.

A la Réunion VINDEMIA emploie plus de 2000 salariés, la plus grande partie d’entre eux travaille dans les 7 Hypermarchés Jumbo ; les 15 Supermarchés SCORE ; les 5 Grossistes Supercash et les 5 FNAC.

Et quand bien même la position du syndicat commerce et services Cfdt semble être critiquée et incomprise de l’extérieur, les salariés de VINDEMIA quant à eux pensent le contraire et adhèrent à la position de vigilance au lieu de celle de l’attaque ou de la démagogie.

Pour preuve, lors des dernières élections professionnelles du 27 août 2019, les salariés ont propulsé la Cfdt commerce et services à la première place avec 53% des suffrages exprimés devant la Cgtr 27% et Cftc 20%.

Quant au lever de bouclier de nos politiques appelant au secours et à l’unisson par un cri d’alarme "La Réunion a besoin de vous", je leur demande tout simplement de relire avec beaucoup plus d’attention et très lentement l’édito de Monsieur Tillier du JIR du samedi 24 août dernier, en prenant grand soin d’extirper tous les exemples cités et après lecture Mesdames, Messieurs, de passer aux questions ci-dessous.

Où étiez-vous Mesdames Messieurs de la politique ? Où étiez-vous !!! Qu’avez-vous fait ? Quelle action avez-vous menée ? Quel cri d’alarme avez-vous lancé ?.....
 
Ces mêmes politiques d’ailleurs, qui pour certains donnent à tout va des dérogations d’ouvertures à la grande distribution le dimanche, sans tenir compte des avis des syndicats, bien sûr lorsqu’ils sont sollicités....

S’offusquer et s’inquiéter de l’expansivité de GBH sur le territoire de la Réunion aujourd’hui m’étonne grandement de la part de la classe politique. Avez–vous oublié que cette expansivité a commencé avec l’enseigne "CONTINENT" ....

Au fait, auriez-vous sous le chapeau Mesdames et Messieurs de la classe politique, un autre repreneur potentiel ? Car s’opposer à cette cession ou s’en inquiéter sans même qu’il y ait une autre alternative possible et viable me paraît irresponsable et met en danger les emplois des 2000 salariés de VINDEMIA à la Réunion.
Zinfos 974
Lu 1961 fois



1.Posté par GIRONDIN le 01/09/2019 17:41

La CFDT?
😀😁😂🤣😃😄😆😉

2.Posté par Didi le 01/09/2019 18:53 (depuis mobile)

Il suffit de regarder dans les enseignes carrefour comment sont mal mener les salariers actuels (esclavage moderne) et pourquoi ne pas baisser les prix maintenant au lieu t attendre de racheter les jumbo et score pour baisser les prix.

3.Posté par Bibic le 01/09/2019 20:26 (depuis mobile)

Salariés sous pressions ,emplois d étudient sur les week-end et jour férié. Durée de vie des cadres 4 ans, la cfdt valide ça????? Peux t''on savoir si dans leur composition du bureau cfdt il y à des salariés qui travail dans les carrefour ???

4.Posté par Rep are à nous le 01/09/2019 21:44 (depuis mobile)

Il se murmure que chez l'enseigne pneumatique du groupe hayot, la direction veuille dégraisser en usant de méthode pénalement répréhensible.. On vient vous proposer le licenciement ou la rupture conventionnelle..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie