Economie

Rachat des Jumbo et des Score par le groupe Hayot : "La peur a changé de camp"

Jeudi 5 Septembre 2019 - 17:47

La Chambre de commerce et la Chambre de métiers tirent toutes les deux la sonnette d'alarme suite au projet de rachat d'une partie du groupe Vindemia par le groupe Hayot (GBH).

Les deux chambres consulaires ont tenu ce jeudi une conférence de presse commune à la CCIR, inquiètes de la puissance de ces grands groupes et du quasi-monopole qu'ils détiennent dans de nombreux secteurs économiques de l'île. 

Comme l'a rappelé Ibrahim Patel, plus de 166.000 m2 de surface commerciale ont été livrés ou en passe d'être livrés depuis 2010. Un constat "effrayant" pour Ibrahim Patel, pour deux raisons. "Depuis plusieurs années, on nous explique que cette course contre la montre effrénée pour construire des surfaces commerciales en périphérie sert un, à gagner en pouvoir d'achat, deux, à créer des emplois. Or, on constate aujourd'hui que le chômage n'a pas baissé et que les prix se tiennent quel que ce soit le groupe de grande distribution", relève le patron de la CCI.

Ibrahim Patel ajoute que la "peur a désormais changé de camp" chez les grands patrons de l'île depuis le projet de rachat de Vindémia par le groupe Hayot, craignant que ce dernier soit en situation de monopole. Pour rappel, et afin de garantir et renforcer la concurrence, le projet d’accord entre Vindémia et GBH prévoit de rétrocéder 4 hypermarchés (Jumbo Sainte-Marie, Jumbo Saint-André, Jumbo Chaudron, Jumbo Savanna) à la société Make Distribution, nouvel acteur à capitaux réunionnais dont la Société Adrien Bellier S.A. (SAB) est l’actionnaire de référence. "Auparavant, il y avait une position commune entre eux pour se mettre d'accord sur le nombre de surfaces commerciales allouées. Sauf qu'aujourd'hui, un grand groupe a décidé de racheter un autre (…) Les grands groupes réunionnais n'ont pas vu venir qu'un autre groupe pouvait venir ici et les racheter. Je dirais que la peur a changé de camp, car avant ils faisaient peur aux petites entreprises et aujourd'hui, ils se font peur entre eux", explique-t-il.  

 

Le président de la CCIR propose de redessiner la cartographie de l'espace économique à La Réunion, qui tiendra compte "des boutiques et petites surfaces non alimentaires des hauts, des surfaces alimentaires et non alimentaires des centres-ville, sans oublier les surfaces existantes en périphérie".

Comme son homologue de la Chambre de commerce, Bernard Picardo attend beaucoup de la loi ELAN, qui va permettre la réintégration des chambres consulaires dans les commissions départementales d'aménagement commercial (CDAC)"On pourra redonner notre avis sur le développement des m2 commerciaux ici à La Réunion et porter la voix des TPE/PME (…) Sur les 10 dernières années, les chambres consulaires n'étaient plus présentes dans les CDAC et on a vu ce que ça a donné: les petites entreprises n'étaient plus entendues", conclut-il.
SI
Lu 13221 fois



1.Posté par AHah le 05/09/2019 17:57 (depuis mobile)

Zot lé vraiment sérié ???? MDR. La honte y passe loin de zot on dirait...

2.Posté par KINTA KUNTé le 05/09/2019 18:20

Pôvre patel ...
Donc il faut en inventer de nouvelles promesses pour ceux qui ont besoin d'y croire…

3.Posté par C J. le 05/09/2019 18:31 (depuis mobile)

La CDAC..? COMPLICE ! si les chambres consulaires cherchent à y revenir c''est pour mieux négocier leur pouvoir. ..tt a commencé bien avant ces 10 ans où ils auraient été absents. Oubli pas! Tt est négociable. . Mi crois pi!

4.Posté par Nico974 le 05/09/2019 18:35 (depuis mobile)

Et pour le k’bis toujours des mois de retard
Arrête bataille pour zot poche et fé croire zot i bataille pou nous

5.Posté par GIRONDIN le 05/09/2019 19:10

Patel a été élu en 2010 et depuis "on a eu:
Leclerc en cours à ste marie
Décathlon ste suzanne
Agrandissement jumbo au port
Leclerc st leu
Leroy merlin ste marie et St Louis
Canabady avec carrefour, décathlon, norauto
Leclerc st joseph
Tampon agrandissement leclerc
En cours centre commercial bld banks
Etc....


Et 5 ou 6 projets de grande surface en cours

Les politiques locaux ont d'une manière ou d'une autre participer.

Il n'est pas interdit de démissionner quand on ne sert à rien.

6.Posté par GIRONDIN le 05/09/2019 19:19

En 2010, CDCA Réunion :
http://www.reunion.gouv.fr/recapitulatif-des-projets-autorises-par-la-cdac-a847.html

7.Posté par fournier le 05/09/2019 19:21

comprends pas les grandes surfaces poussent cpmme des champignons et zot la peur de quoi zot y prefere un plan social

8.Posté par Gaby 974 le 05/09/2019 19:31 (depuis mobile)

Ils servent à quoi ces deux là. A part leurs salaires.

9.Posté par ali le kafhir le 05/09/2019 19:32

quand est il du jeune qui a filmé les tonnes de viande à jeter ?
a t'il fini son contrat ?
a t'il des chances de retrouver du boulot à la Réunion ?

10.Posté par Association Injustice 974 le 05/09/2019 20:03 (depuis mobile)

Il est encore là celui là !!!!

11.Posté par Gramoune le 05/09/2019 20:05

Le problème est : QUEL GROUPE - OU GROUPEMENT - RÉUNIONNAIS EXISTE ET SURTOUT EST
FIABLE ? Qu'est devenu le GROUPE APPAVOU ? En faillite... Il reste une seul groupe (mais je ne connais
pas tout), c'est le GROUPE RAVATE.. Quant à dire que HAYOT va tout monopoliser, c'est un peu gros, il
existe encore LECLERC, Super U et peut-être d'autres que j'oublie...

12.Posté par lapograton le 05/09/2019 20:17

mdr,

CDAC Chambre Des Arnaqueurs Confirmés ?

13.Posté par BEN VOYONS le 05/09/2019 21:36

quel modèle économique ! Une pléthore de grandes surfaces, des populations sans le sous.
Je veux être là dans quelques années...

14.Posté par DOGOUNET le 05/09/2019 21:37

2 gLands qui veulent faire peur au gRand capital ! Plus bête tu meurs ! Oté zot 2, alé zoué kanett la so ek lamok en tol !

15.Posté par Olivier le 05/09/2019 22:54

Solution, référencer toutes les marques possédées par hayot à la Réunion, LES BOYCOTTER, consommer chez les petites entreprises réunionnaises concurrentes

16.Posté par eddo le 06/09/2019 03:20

Deux inutiles aux commandes ...du n’importe quoi. Il fallait qu’ils parlent ces deux clowns, fallait qu’ils fassent comme les autres, et sans arguments valables en plus....!

17.Posté par Gogote le 06/09/2019 06:29 (depuis mobile)

Grâce à nos politiciens ici on achète plein de voiture pour bat carré dans grand siper marché !!

18.Posté par Didier le 06/09/2019 06:48

La solution pour les travailleurs et les consommateurs de La Réunion n'est pas de choisir un capitaliste plutôt qu'un autre. Ce sont tous des requins, des ennemis des travailleurs.
La solution, c'est de défendre leurs emplois et leur pouvoir d'achat, quelques soient les patrons en place.

19.Posté par C J le 06/09/2019 07:41 (depuis mobile)

@13 Mdr. ..fallait la trouver celle -là ! Figurez -vous que j'ai fait partie ds l'ancienne version. ..évidemment trop naîf pour comprendre ! Je m'arrache encore les cheveux.

20.Posté par Lepoe le 06/09/2019 07:56

@ merci 5 girondin, vérité vrai.

21.Posté par Picpocket le 06/09/2019 08:58 (depuis mobile)

Ah ah ah... Est-ce ce même Ibrahim PATEL, qui en tant que vice président de la Région a voté POUR l’extension de la galerie marchande du centre commercial Ste Suzanne lors de la CDAC du 29 mai 2018 ?

22.Posté par JE RESTE SANS VOIE le 06/09/2019 09:37

Composition
Les membres permanents de la Commission départementale d’aménagement commercial


Les personnalités qualifiées
Pour chaque CDAC, au moins quatre personnalités qualifiées sont nommés au sein des deux catégories suivantes:
Au moins 2 dans la catégorie des personnalités qualifiées en matière de consommation et de protection du consommateur ;
Au moins 2 dans la catégorie des personnalités qualifiées en matière de développement durable et d’aménagement du territoire.

Ces personnalités sont choisies, lus plus souvent, en fonction de leurs connaissances, leur activité professionnelle ou leur regard à la fois pertinent et distancié sur les dossiers examinés. Celle-ci peuvent être choisies dans le milieu universitaire, en particulier les sciences humaines (sociologie, économie des territoires, géographie,…), ou parmi les spécialistes de ces sujets. Peuvent également être désignés des représentants d’associations de protection de l’environnement et de protection des consommateurs.
Les représentants des élus au niveau départemental

Par ailleurs, est désigné au moins un représentant des élus au niveau départemental dans chaque catégorie :
De 1 à 3 personnes représentant les maires au niveau départemental, désignés par l’association la plus représentative des maires au niveau du département ;

De 1 à 3 personnes représentant les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) au niveau départemental, désignés par l’association la plus représentative des maires au niveau du département.

Les membres nommés en fonction des projets
Il est rappelé que la composition de la CDAC est mixte, elle comprend 6 membres permanents (voir l’arrêté instituant la CDAC) et 5 membres nommés en fonction des projets.

Les élus de la zone de chalandise
L’article L. 751-2 du code de commerce prévoit 5 élus dont la désignation dépend de la zone de chalandise du projet :

le maire de la commune d’implantation ;
le président de l’EPCI à fiscalité propre dont est membre la commune d’implantation ;
le président du syndicat mixte ou de l’EPCI mentionné chargé du SCoT dans le périmètre duquel est située la commune d’implantation ou à défaut le maire de la commune la plus peuplée de l’arrondissement ou, à défaut, un membre du Conseil départemental ;
le président du Conseil départemental ;
le président du Conseil régional.
Les CDAC interdépartementales

Lorsque la zone de chalandise dépasse les limites du département, le préfet complète la composition de la commission (R. 751-3 du code de commerce). A cette fin, le préfet désigne entre un et cinq élus et entre une et deux personnalités qualifiées dans chaque autre département concerné.
Afin de déterminer le nombre de représentants des autres départements, il pourra être tenu compte du poids démographique des différents départements au sein de la zone de chalandise.

23.Posté par bouboul974 le 06/09/2019 09:55

Ils se foutent de notre gueule ou quoi????
Ils sont des élus Politique et Professionnel et ce n'est que maintenant , après le raz de bol général, qi'ls osent se manifester???
Qu'ils continuent a se gaver avec l'argent des Réunionnais à la Région

24.Posté par Le Jacobin le 06/09/2019 10:31

5.Posté par GIRONDIN le 05/09/2019 19:10

Tout à fait d'accord avec toi !

Soulignons que GBH fait une offre d'achat sur des surfaces commerciales existantes, le groupe Casino en difficultés de trésorerie. Il ne s'agit pas de contester sans faire une offre d’achat, il conviendrait qu'un acteur économique local fasse une offre au dessus de 219 Millions que propose GBH au groupe casino.

Je vous rappel au passage que CASINO est de Sainte Etienne et non pas Réunionnais ça personne ne le conteste.

Observons en toute lucidité que ce n'est pas GBH qui déstabilise le planché commercial puisque le groupe Casino existe, par contre Leclerc dans son offensif de construction de Super marché déstabilise le planché commercial ce qui est à mon sens tout fait normal dans la mesure ou nous arrivons à la fin d'un cycle et le renouveau d'un nouveau cycle.

N'oublions pas que le commerce est génétique, les cycles se terminent d'autres prennent la place.

Les politiciens comme le duo Patel-Picardo ne se préoccupent que leurs Egos, aucun ne parlent des 2 500 employés de Casino qui, faute de repreneur seront mis au chômage, ce sont des Pères et Mères de familles.

A Saint-Pierre Les Casernes il y a un qui a fermé ses portes, pas un politique ou Picardo-Patel pour proposer une solution de reprise.

Quand Parel Ibrahim parle de la protection du commerce du centre ville, il ne fait que répéter en boucle un mensonge bien rodé dans son cerveau, le GIRONDIN souligne avec Brio le niveau de répugnance de ce Monsieur manipulateur.

Bernard Picardo et Ibrahim Patel se ridiculisent en Duo, d' un coté il demandent la protection du marché local, en contradiction ils n'ont aucune proposition à faire en temps que Président des chambres consulaires, ils auraient pu faire la démarche de trouver un repreneur pour une offre de rachat plus convenable que GBH à Casino. RIEN

Je rajouterai pour mieux étayer les les remarques du GIRONDIN que le même Patel Ibrahim était sur un rond point à Saint Leu en détournant un panneau de la DDE en criant haut et fort:

IL NI AURA PAS DE LECLERC AU PORTAIL, pour la protection des petits commerçants de St Leu.

Jugez en vous même, Leclerc est bien posé sur le Portail, Patel Ibrahim est devenu président de la CCIR, les quatre dallons qui l’accompagnaient ont obtenus le macarons qu'ils espéraient fin de la partie vous fermez le banc.

Toujours du même auteur: PATEL Ibrahim:
Aux éditions menteur Pro.

Il n' aura pas d'agrandissement de Super Marché au Port (nous avons Le Sacré Cœur)

Décathlon ne devra pas dépassé 4 500m2 (plus 2 000 m2 par site)

Un central d'achat pour le commerce de proximité pour faire baisser les prix (il se trouve.....?)

La CCIR ESSENCE moins cher (c'est pour quand Ibrahim)

Il n'y aura pas de Pôle Océan à Saint-Denis( il a réussie avec ses dallons à mettre une dent gâtée en plein Saint Denis alors que la périphérie se développe toujours dans la protection du commerce du centre ville)

Certains président d'associations (ses propres dallons) du commerce de proximité de Saint-Denis sont devenus adjoint au Maires avec Annette un macaron dans bouche fermez là.

LES COUILLONS COMPTEZ VOUS !

25.Posté par fournier le 06/09/2019 12:34

bien dit le jacobin

26.Posté par Frigisdaire le 06/09/2019 16:49

Comme ils n'ont plus rien à faire car les Chambres Consulaires sont désormais des coquilles vides, la Région étant en charge du développement et du suivi économiques du Territoire, il leur faut un poste rémunéré.

Question qui a été posée à ces deux comparses : "pourquoi n'avez vous pas hurlé lors que LECLERC a obtenu Saint-Joseph et La Mare ?" La question doit être posée également aux différents députés, c'est bien LECLERC qui a grossi ces derniers temps alors que, sans que je sois pour GBH ou autre, GBH et Make ne font que conserver des surfaces existantes.
C'est vrai que GBH et Make ne font pas dans le copinage LECLERC - URCOOPA. Rappel URCOOPA ce n'est pas que les aliments pour les animaux ce sont beaucoup de produits finis y compris des boissons pas bon pour la santé (lait mais pas seulement).
Il faut croire que LECLERC a pris la place de De Chateauvieux pour pavaner avec les politiques. Attention à ne pas faire comme De Chateauvieux.

27.Posté par CONTRIBUABLE le 06/09/2019 17:18

DEUX MARIONNETTES ET LES AUTRES ÉLUS DONT LE PRÉSIDENT DE RÉGION TIRE LES FICELLES D APRÈS EUX ILS N ONT PAS DROIT A LA PAROLE ET ILS OSENT LE DIRE SUR UN PLATEAU DE TÉLÉ ILS NE SONT PAS PRES DE DÉMISSIONNER CAR LES INDEMNITÉS TOMBES DANS LEURS ESCARCELLES MÊME S ILS SONT INUTILES CES ÉLUS N ONT AUCUNE MORALE C EST L ARGENT QUI COMPTE .

28.Posté par PATRICK CEVENNES le 06/09/2019 19:16

fukcd473
5.Posté par GIRONDIN le 05/09/2019 19:10
Je plussoie

Je ne veux pas encore faire un délit de faciès, mais franchement l'IP de service à vraiment une tête de nœud !
"... Depuis plusieurs années, on nous explique que cette course contre la montre effrénée pour construire des surfaces commerciales en périphérie sert un, à gagner en pouvoir d'achat, deux, à créer des emplois. Or, on constate aujourd'hui que le chômage n'a pas baissé et que les prix se tiennent quel que ce soit le groupe de grande distribution", relève le patron de la CCI. ..."
Pas besoin de sortir de Saint-Cyr-l’École pour savoir que la quelque centaine d'embauches dans les cathédrales de la mal-bouffe ne résorbera pas le chômage endémique.
Tête de nœud un jour, tête de nœud toujours !
C'est quand les prochaines élections à la CCIR qu'on vire l'IP de service et toute sa bande d'analphabètes ?

29.Posté par JORI le 06/09/2019 20:53

5.Posté par GIRONDIN le 05/09/2019 19:10
Sauf erreur de ma part, patel et picardo sont tous deux aussi des élus régionaux, donc responsables de cet état de fait qu'ils dénoncent tous les deux.

30.Posté par JORI le 06/09/2019 20:55

Ces deux là étant aussi des élus régionaux, je me demande si en cherchant bien on ne trouverait pas des conflits d'intérêts quelque part!!.

31.Posté par Fidol Castre le 07/09/2019 09:43

Les grandes surfaces ne sont pas les premiers ennemis des petits commerçants. Les consommateurs savent qu'elles vendent de la merde. Un vêtement, de la vaisselle, un meuble, un article de bricolage...etc...acheté en grande surface, c'est de l'argent jeté par la fenêtre. C'est fabriqué directement avec de la merde. Le consommateur sait qu'il doit se tourner vers un commerçant spécialisé pour avoir un article de qualité.

Le premier ennemi du petit commerce, c'est la république dite française avec son lot d'impôts, de charges, de taxes, de contrôles, de pressions, de vexations, de menaces...république dite française assistée de son armée de larbins soumis : fonctionnaires, huissiers, politiques...n'oublions pas les chambres consulaires, organismes coûteux, corrompus et inutiles.

32.Posté par Benoit WOAYKI le 07/09/2019 09:55

a nous de changer notre mode de consommation

33.Posté par Reese le 07/09/2019 11:19 (depuis mobile)

Ah parlons du commerce de proximité en centre ville ! Prenons St Denis par exemple... tout est fermé quand vous sortez du travail, pour faire des emplettes, impossible de se garer sauf en zone rouge (payez les cochons). Le bus ? Anarchique...

34.Posté par beninfo le 07/09/2019 14:09

je vous ferais un édito sur la proximité demain

35.Posté par johny S le 08/09/2019 08:29

Bien évidemment, la situation monopolistique n'a jamais été une bonne chose pour les consommateurs que nous sommes, et donc le POUVOIR D'ACHAT des citoyens. Je rappelle que les 2 présidents de chambres consulaires sont également des Politiciens - Vice présidents à la REGION Réunion avec la compétence ECONOMIE, pourquoi la REGION n'a-t-elle- pas prise position? certainement, ils disposaient de cette information avant toute signature !
Mr PATEL avec ses frasques, ses affaires judiciaires, son rapport avec l'argent, révélés dans la presse écrite , possède-t-il encore une crédibilité?
Alors Messieurs, PARLER pour ne pas vous mettre à dos la population n'a aucune valeur, vous auriez dû AGIR...........

36.Posté par MICHOU le 09/09/2019 08:44

Ils n'ont pas vu venir? De qui se moque t'on? Cette façon de procéder n'est pas nouvelle et la valse des enseignes non plus. il n'y a aucun respect des clients, seulement une course aux profits bien huilée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >