Social

Rachat de la BR: "On est dans une insécurité professionnelle, c’est épouvantable à vivre"

Dimanche 5 Février 2017 - 15:33

La fusion entre la Banque de La Réunion (BR) et la Caisse d'Epargne CEPAC (Provence-Alpes-Corse) n’a pas été bien vécue, aussi bien par de nombreux clients de la BR que par les salariés. En effet, le "malaise" ambiant dans de nombreuses agences du groupe nous a été confirmé par un salarié de la désormais ex-BR…

La migration informatique qui "ne s’est pas très bien passée" a provoqué une "surcharge de travail inouïe" et de ce fait une "dégradation des conditions de travail", nous explique notre contact : "Lorsqu’il y a eu la bascule sur le nouveau système informatique, les clients n'ayant pas reçu leur identifiant ne pouvaient plus faire certaines opérations comme les virements ou prélèvements. Nous n’avions eu que quatre journées de formation sur Powerpoint...".

Pour ce dernier, c’est la "méconnaissance" de l’outil, des process, la mauvaise migration du service WEB EDI qui sont à l’origine de tout ce désordre. "Les clients prennent à partie les chargés de clientèle qui n’avaient pas les solutions à de nombreux problèmes posés. Certains clients se sont montrés impatients, ce qui est normal, mais lorsque la situation a perduré, certains sont devenus agressifs. Les employés ne sont pas responsables de la migration, mais ils sont en première ligne, pris entre le marteau et l’enclume. Depuis la fusion, une quantité importante de chargés de clientèle ont vu leur boîte mail exploser et leurs téléphones n’arrêtent pas de sonner. Cette situation risque de durer encore plusieurs semaines", prévient-t-il.  

"Les employés sont désappointés"

La fusion BR-CEPAC met de nombreux salariés, en particulier ceux de la BR, dans une "insécurité professionnelle", nous assure un autre employé. "La gestion calamiteuse de la migration a provoqué de nombreux arrêts de travail. Il faut savoir que les arrêts de travail à la CEPAC sont les plus élevés du groupe Caisse d’Épargne", tient-il à rappeler.

Le plan de départs volontaires actuellement en cours, autorisé par l'Inspection du Travail de Marseille, prévoit 152 suppressions de postes dans l’ensemble des banques rachetées en Martinique et en Guadeloupe (Banque des Antilles françaises), à Saint-Pierre-et-Miquelon (BSPM, Banque de Saint-Pierre-et-Miquelon) et à La Réunion et à Mayotte. Pour ces deux départements, 88 départs volontaires sont prévus. "Ceux de la Caisse d’Épargne sont moins touchés par ces départs volontaires car les fonctions supports comme leur comptabilité ou encore leur système informatique marketing sont déjà gérés en métropole".

Il ressort de nos contacts que "les employés sont complètement désappointés". "La direction marseillaise ne communique rien. On est dans une insécurité professionnelle, c’est épouvantable à vivre", glisse l'un d’eux amèrement.

"Parallèlement la direction est en train de dénoncer des accords collectifs et des usages appliqués à l’ex-BR : dans un contexte difficile, où nous avons perdu notre identité Banque de La Réunion, une migration qui s’est très mal passée, le mécontentement général de nos clients, nous avons le moral au plus bas. Nous sommes en quelque sorte en deuil, et bien triste de n'avoir pas été entendus par la Direction et le Directoire de la CEPAC", termine-t-il.
SI
Lu 12801 fois




1.Posté par Le métier de banquier est bientot terminé. le 05/02/2017 15:54

Les banques assurances vont supprimer dans les 5 - 10 ans massivement leurs effectifs.
Il n y a plus besoin de banquier pour faire tourner la machine bancaire.
Le milieu bancaire actuel aura le même sort que la sidérurgie d'hier.

: )

2.Posté par Julien le 05/02/2017 16:03

Heureusement, avec la nouvelle loi, il est plus simple de changer de banque. Moi, c'est décidé: je vais bientôt clôturer mon compte de l'ex-BR. Tant pis pour les personnes que j'y connais, et qui ont toujours été accueillant et sympa.

3.Posté par max cilaosa le 05/02/2017 16:19

C est triste mais c est une réalité. Le personnel ne repond plus au mail, il n a pas la réponse. La loi macron permet de quitter sa banque, je pense que le choix sera vite fait pour certain client.

4.Posté par datinix le 05/02/2017 17:32

Je confirme à 100% .. edit ne fonctionne toujours pas, j étais dans l incapacité de faire des virements pendant 8 semaines. Des rendez vous avec la direction apporte peu des réponses, ils le savent pas, aucune indemnisation proposée à la clientèle. Un desengagement total des employées , on sent le enfoutisme général. Catastrophique ...

5.Posté par RIPOSTE974 le 05/02/2017 17:38

Voilà où mène la mondialisation

A ces employés de l'ex BR appellent Macron emmanuel le petit génie des sondages à la présidentielle 2017 .

L'argent est devenu roi pour ces banquiers mafieux d'un autre temps où l'humain passe au second plan

On a à faire à des krévèr de l'argent en espérant remplir leur cercueil , une fois mort ...

6.Posté par Mouais le 05/02/2017 19:30

On ne va pas vous pleurer.
Banquiers, journaliste français, vendeurs de bagnoles... je ne pense pas que les Français vous apprécient beaucoup.

7.Posté par Jack le 05/02/2017 20:30

Les employés de la BR sont aussi responsables de la situation. Le manque de sérieux et rigueur ont fait que trop de dérives et laissé aller on conduit à la ruine de leur outils. En connaissance de cause, je pense que la BR était devenu la plus mauvaise banque de la Réunion. D'ailleurs elle ne méritait pas de porter ce noms BR mais plus banque anti-réunionnais. C'est toujours les gros d'ici et extérieurs qui bénéficient des prêts exorbitants sur le dos des petits épargnants et entreprises qui place leur sous.. La preuve les dérives qu'on ne pouvait même plus contrôler avec les cadres financiers qui gèrent les portefeuilles et signant en longueur de journée les prêts pour leur copain et certainement en compensation des .....sans citer de nom.
Il suffit de voir le délai d'attente a la BR pour se faire servir son propre argent, le délai pour un crédit des fois 3 mois sans réponse. La BR agissant de cette manière insultait ses clients sans s'en rendre compte. Il suffit de voir les Chef d'agence qui se la jouait comme s'ils étaient le patron de la Banque de la Réunion. Cette Banque ne méritait plus d'exister, c'est malheureux mais une banque qui est devenu au fur et à mesure Anti-réunionnais. Les prêts et taux pratiqueés était excessif, et ces derniers temps la direction et les chefs d'agences ne voulait plus rien entendre et c'était presque humiliant pour les clients. C'est mon cas. Pris dans des soucis prof et privé on ma jeté et me disant de vendre mon bien patrimonial pour résoudre mon problème. Alors qu'un simple renégociation de taux ou un rachat de crédit suffisait pour résoudre le problème. Apres + de 23 ans client chez eux, oui je pars ailleurs car la CE n'en est pas mieux avec ses mêmes cadres qui reprennent les affaires indirectement. A ma connaissance je n'ai pas vu les cadres de la BR licenciés au contraire on reprend les mêmes et rebelote. Vive les banques étrangères mais pas des pseudos locales qui plante et nous humilie. C'était mon ressentie sur cette situation.

8.Posté par Thomas GILBERT le 05/02/2017 20:56

Chèque refusé car lors du contrôle de provision : ce compte n'existe pas… pourtant la double numérotation devait être valable un an.
Frais d'accès à Internet de 5,60 on passe à 9 euro… sans avoir été averti… etc etc. Bye bye la cepac (en minuscule). N'oubliez pas : l'écureuil vous bouffe les … noisettes.

9.Posté par La vérité vraie... le 06/02/2017 00:19

Bah aucune pitié de mon côté ! Quand on travaille dans ce secteur et qu'on brise des centaines d'entreprises et de salariés sur une simple décision bancaire...ben voilà, retour de bâton ! Vos enfants ont aussi le droit de goûter à la crise ! Vous réfléchirez la prochaine fois avant d'exécuter bêtement les ordres !
Oui je suis révolutionnaire et 1792 c'est mon dada !

10.Posté par un anti-capitaliste le 05/02/2017 23:52

Je ne plains personne dans cette affaire... Les banques et ma haute finance de manière générale sont le cancer de notre civilisation qui nous maintient à l'état d'esclave. Et ce système est tellement verrouillé et pourri qu'il nous interdit littéralement de faire sans les banques... Si tu n'aime pas le système bancaire et que tu veux pouvoir disposer de ton argent comme tu le souhaite et ben tu peux... heu... nan... tu ne peux rien faire d'autre que de mettre ton argent dans une banque et de facto nourrir et engraisser ce fameux système bancaire... Pour nous c'est un cercle vicieux mais pour les banques c'est un cercle vertueux... Et notre état mafieux, faisant partie de la boucle, à par ce biais l'assurance de pouvoir nous tenir par les testicules ;-) en se servant directement dans notre porte monnaie (la banque) le cas échéant. Et ce, sans la moindre epoqqibimite pour nous de le refuser ou de se prémunir puisque tout nos salaire passent obligatoirement par une banque. On nous empêche littéralement de faire sans les banques. Cette mafia nous réduit clairement à un esclavagisme moderne dans lequel aparement tout le monde se complet puisque, tout les matins, tout le monde est à l'heure au boulot... lol Vous me faites bien rigoler en vous plaignant de vos banques... Mais ya pas un chat dans les rues pour faire une manifestation, par que tout ce joli petit monde est lâche comme c'est pas permis (enfin..si... c'est permis et même conseillé si tu as peur des coups de matraque...)

11.Posté par TROP TARD POUR PLEURER le 06/02/2017 05:42

Au delà de la réalité de cet article, n'est t il ps trop tard pour pleurer? e projet était connu de bien longtemps et où étaient ces forces sensées représenter l'établissement et le personnel lors des réunions ? Une fusion n'a jamais été simple et des exemples il y en a ici, à la Réunion.
Aujourd'hui on se plaint, on ameute et on alerte . C'est quoi ce trip ? les postes ont été redistribué, Beaucoup ont sauvé leur peau dans les transactions et les compétences de certains loin d'être à la hauteur de leur responsabilité. L'heure n'est plus au bilan mais à l'action !!
SE plaindre et ameuter la presse ne sert plus à rien, le mal est fait et libre chacun de faire son choix, partir où rester !!
A la lecture de cet article "EX-BR" on se croirait dans une émission de télé-réalité !! L BR n'existe plus et nous sommes dans la CAISSE D EPARGNE. 1 Milliard est le bruit qui court sur le montant de la transaction. Nous ne sommes pas en télé réalité, dans un camp comme dans l'autre, les dégats sont collatéraux, les doutes sont les mèmes, et la pression semblable. Les idées viennent de MARSEILLE, les décisions se font à MARSEILLE et plus de spécificités locales. MARSEILLE n'a rien à foutre de savoir si vous avez des états d'âmes, si vous souffrez du burn-out où encore que vous ne trouvez plus le sommeil. LE RENDEMENT et la remontée des capitaux c'est çà l'objectif. Vous parlez de "nombreux" congés maladie... Très grands mots ...COMBIEN !! Pas énormémént, plutôt une fuite par les départs des anciens (PDV). Quand aux avantages sociaux, parlons en . Une fois de plus les syndicats marseillais agissent comme la direction marseillaise. Tout se fait à marseille les miettes aux employés.
Il est vraiment trop tard pour se plaindre. Le mal est fait et au lieu d'enfoncer le clou où agrandir la plaie par des articles qui font plus de mal que de bien à une entreprise quelle qu'elle soit, à un article qui ne ferait qu'agraver la situation, il serait plutot temps que chacun se retrousse les manches et essaie de sauver ce qui pourrait encore bien l'être. Le passé c'est la memoire !! L'avenir c'est que nous voudrons bien en faire !! Arrêtons les lamentations !!

P.S : Pour ma part, je ne suis pas heureux de ce qui se passe actuellement, je ne suis qu'simple employé anodin, mais si dans une journée il m'a été donné la possibilité de satisfaire le désir d'UN client, et dans le contexte présent, alors je suis fier de ma journée, n'en déplaise à vous !!

12.Posté par @7 - JACK TOUCHE PAS A MON POTE le 06/02/2017 06:09

Vraiment difficile de se faire refuser un pr^t et celà vous est resté au travers de la gorge.
Pour l'histoire , première entreprise inscrite au registre de commerce sur l'île, 2è banque de la place derrière le CA depuis des lustres et reconnue par ses pairs pour son savoir faire.
Les prêts relèvent d'une étude et d'obligations fixées par l'état. On ne les distribue pas mais on les analyse. Vous étiez soit trop gourmand, soit vous ne rentriez pas dans les critères. Bienheureux que celà vous a été accordé ailleurs . Votre manque d'information sur le système bancaire est flagrant et l'argent d'un prêt n'est pas celui de votre petit copain qui épargne.
Vous avez la dent longue contre cette entité, et vu vos propos, elle a prouvé sa compétence en vous éloignant d'elle . Cà c'est une marque de professionalisme

13.Posté par reese le 06/02/2017 04:49

C'est dommage mais ca a été géré avec les pieds. Aux détracteurs généralisant les banques sont les premiers employeurs locaux, alors avant de cracher sur toutes les banques parce que ça coûte 2 euros de plus que la métropole, renseignez vous !

14.Posté par Malcom le 06/02/2017 05:53

Bonjour,les comptes des clients qui disparaissent. La banque qui dit toujours Oui!Maintenant c'est Non!

15.Posté par Zinnia le 06/02/2017 10:37

La BR c'est la banque des riches !!!
La caisse d'épargne c'est la banque de tout le monde , je comprends le malaise !!!
Courage !!! la clientèle change MDR !!!

16.Posté par Le Jacobin le 06/02/2017 18:19

12.Posté par @7 - JACK TOUCHE PAS A MON POTE le 06/02/2017 06:09

Vous êtes la voix de son maître, vous feriez mieux de reconnaître le foutoir de cette fusion que de plaider une cause devenue insoutenable temps par les clients que part les employés de BR/CEPAC.
Vous parlez d'analyse de dossier, mon conseillé qui est lui même sur le départ ne pouvant travailler dans de tels conditions ne peut me recevoir pour l'analyse d'un prêt au mieux dans 3 mois, je suis dans l'obligation de voir une autre banque.

Je confirme effectivement que les frais ont pratiquement doublés,c'est la seule chose qui a fonctionné du premier coup sans faille, frais d'accès Internet 5.60€ passe à 9€ ce qui avoisine le double.

Le pillage a commencé!!!!!!

17.Posté par Marie le 06/02/2017 18:21

changez de banque maintenant les banques en ligne sont certainement les mieux avec moins de frais!

18.Posté par ali le khafir le 06/02/2017 20:20

encore une entreprise réunionnaise qui n'a pas vu la mondialisation malgré les alertes rouges

19.Posté par GIRONDIN le 06/02/2017 21:34

http://www.domtomnews.com/La-mafia-corse-a-La-Reunion.html#.WJizbdUufqA

20.Posté par 1 de st denis le 07/02/2017 05:54

la loi macron de fevrier 2017 favorise la migration bancaire

21.Posté par Passi974 le 07/02/2017 06:05 (depuis mobile)

A zinnia
Faux probleme
Pas de code de connexion dc pas d'opérations possibles
Conseillers absents
Frais doublés
Comme disait Coluche " quand on ne sait pas...."

22.Posté par ann le 07/02/2017 10:52

Les employés n'ont pas l'air de faire pitié,je connais quelqu'un de la BR qui est déjà propriétaire de 2 appartements en peu de temps avec des travaux importants.d'ailleurs cette personne qui grâce à son arrivée à la Réunion a pris du galon or si elle était restée chez elle je ne pense pas qu'elle serait où elle est aujourd'hui.Que tous ces gens descendent un peu de leur piedestal.La BR n'est pas non plus une très grande banque et de toute façon c'est maintenant la caisse d'Epargne!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >