MENU ZINFOS
Communiqué

Rachat de Vindémia par Hayot: "Plus que jamais toute la lumière doit être faite"


Jean-Hugues Ratenon réagit au communiqué du groupe Bernard Hayot diffusé ce lundi et à la conférence de presse donnée ce même jour par des acteurs de la grande distribution souhaitant proposer "une alternative réunionnaise". Le communiqué du député :

et de la conférence de presse des acteurs économiques dans la grande distribution ce même jour.

Par N.P - Publié le Lundi 16 Septembre 2019 à 17:10 | Lu 742 fois

Rachat de Vindémia par Hayot: "Plus que jamais toute la lumière doit être faite"
Dans un communiqué envoyé à la presse ce jour, le groupe GBH accuse des acteurs locaux de véhiculer  de faux chiffres pour induire en erreur nombre de responsable politique et économique de l’île. Je laisse aux chefs d’entreprises de la Réunion répondre à ces accusations et d’ailleurs  j’apprends et je me réjouis que les acteurs économiques locaux viennent d’annoncer ce même jour une alternative locale au rachat de Vindémia, comme j’avais formulé le vœu le 06 septembre dernier.

A mon niveau, compte tenu des chiffres avancés par Hayot et ceux des acteurs économiques de l’île ; de la présence maintenant de 2 propositions de rachat de Vindémia,  plus que jamais  je réitère ma demande, formulée par courrier en date du 22 août 2019 : que l’Autorité de la Concurrence vienne à la Réunion pour auditionner tous les acteurs concernés par cette opération.  La transparence doit être faite pour la meilleure information possible de tous pour une prise de décision en toute connaissance de cause.

Je me félicite aussi que l’OPMR s’est saisi de ce dossier en lançant, comme je l’avais proposé dans une contribution écrite à la séance plénière du 09 août dernier, une étude d’impact sur les conséquences du rachat de vindémia par GBH.

Je souhaite, une fois encore, qu’aucune décision ne soit rendue tant que l’OPMR  n’a pas rendu public son étude.

Par ailleurs, je vous informe que ce mercredi 18 septembre, lors de la réunion de la Délégation aux Outre-Mers à l’Assemblée Nationale, je vais proposer à mes collègues de réaliser un rapport parlementaire sur toutes les activités et le poids du groupe Hayot dans l’ensemble de l’Outre-Mer.

Enfin, je m’étonne que dans le communiqué de GBH, il se vante d’avoir obtenu « massivement » le soutien des salariés de vindémia à ce projet de reprise.                                            

Je rappelle à Monsieur Hayot qu’il ne peut pas parler au nom des 2300 salariés, puisque si l’opération se concrétise, il va rétrocéder 4 magasins à Make Distribution, ce qui représente environ 800 salariés.     

Monsieur Hayot est il habilité pour parler au nom de cette nouvelle société de la grande distribution ? Si oui, cela confirmera que les suspicions d’entente entre ces 2 groupes sont réelles qui va forcément porter atteinte à la concurrence et à la pérennisation des emplois.

Devant autant d’opacité, l’Autorité de la Concurrence et l’OPMR, organismes totalement indépendants, doivent faire la lumière sur ce projet de rachat de GBH, le peuple qui paye a le droit de savoir, et d’examiner avec la plus grande attention l’offre des acteurs économiques locaux.       
                                                        .
Jean Hugues RATENON
Député de la Réunion




1.Posté par JORI le 16/09/2019 19:00

Qui a éteint la lumière, ratenon n'y voit plus rien!!.

2.Posté par Candide le 16/09/2019 20:15

Ratenon, tu fais du racisme anti-antillais. Tu dis toi-même ne pas être au courant mais tu supposes qu'il n'a pas reçu le soutien des salariés. Qu'en sais tu ? Ça y est ? Toi aussi, tu es devenu un vrai député, qui crois savoir mieux que tout le monde sur tout alors que tu ne maitrises quasiment aucun dossier ? Profite bien de ton mandat, il n'y en aura peut-être pas un deuxième.

3.Posté par GODEFROI1091 le 17/09/2019 08:47

Très bonne analyse monsieur le Député. Mais j'espère que vos nouveaux petits amis ne manqueront pas de vous renvoyer l'ascenseur quand le besoin se fera sentir, parce que quand il s'agissait du combat pour le pouvoir d'achat devant leurs enseignes, ceux là vous avaient bien méprisé et détesté à l'époque.

4.Posté par eddo le 17/09/2019 08:30

Il est à l’ouest complet. Il pense savoir à la place des salariés et de GBH. À ce que je sache, les instances représentatives du personnel ont été entendues en séance par les acheteurs, soit GBH et MD, et ils sont parfaitement bien plaac

5.Posté par balayedovantzotportavant le 17/09/2019 11:15

candide le prochain mandat il sera pour vous je vous le souhaite vous qui maitrisez tout et pas grand chose ou sont les autres députés sénateurs et présidents? ils sont cachés derrières leurs petits doigts!

6.Posté par serge le 17/09/2019 11:17

L'offre GBH ou de l'association Pascal Thiaw-Kine ( Représentant du Mouvement E.Leclerc), François Caillé (Représentant de l’enseigne Leader Price), Guillaume Kin Sion et Johny Law-Yen (Représentant les commerçants indépendants, Super U) c'est pour les consommateurs du pareil au même.
Comment après une telle offres ne pas croire que ces trois opérateurs de GMS ne font pas d'ententes sur les prix alors qu'ils s'entendent pour faire une offre de rachat ?
C'est prendre les consommateurs Réunionnais pour des couillons !
D'autant que si mes souvenir sont bons c'est Caillé lui même qui a fait venir Hayot à la Réunion.

7.Posté par Uran le 25/09/2019 11:46

C'est incroyable : documentaire sur les békés :


https://www.youtube.com/watch?v=4N0OS2f4xVg

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes