Economie

Rachat de Vindemia: L'Observatoire des prix lance une étude d’impact

Alors qu’acteurs économiques locaux et politiques affichent leurs inquiétudes depuis l’annonce du rachat de Vindemia par le Groupe Hayot, l’Observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion a lancé une étude d’impact sur les conséquences de ce rachat. "Le cabinet Bolonyocte consulting de M. Christophe Girardier, seul cabinet à avoir transmis une offre, a été retenu". Il aura notamment pour mission d’analyser les conséquences éventuelles de la vente sur la formation des prix.

Vendredi 13 Septembre 2019 - 19:06

Rachat de Vindemia: L'Observatoire des prix lance une étude d’impact
Lors de leur précédente assemblée plénière du 9 août 2019, les membres de l’Observatoire ont décidé de réaliser une étude d’impact sur les conséquences du rachat de Vindemia par le Groupe Bernard Hayot (GBH).

L’objet général de cette étude est d’analyser les conséquences éventuelles de la vente de Vindemia à GBH en termes de pluralisme concurrentiel, et par voie de conséquence sur la formation des prix. Plus précisément cette étude s’attachera à analyser les spécificités de l’opération de rachat des actifs de Vindemia par le groupe GBH, ses effets potentiels en matière de structuration du marché de la distribution des produits alimentaire à La Réunion, d’évolution de la situation concurrentielle et de le relation commerciale entre les acteurs. De façon plus large, dans la mesure où le groupe GBH est également présent dans d’autres secteurs de la distribution (automobile, bricolage, sport..), il s’agira aussi d’analyser l'évaluation du nouveau « pouvoir de marché » que le groupe GBH pourrait détenir à l’issue de cette opération et ses effets immédiats et futurs sur l’économie de l’ile.

Cette étude permettra d’éclairer les membres de l’Observatoire ainsi que l’ensemble de la population réunionnaise, l’ensemble des acteurs économiques et des décideurs politiques. Elle a également vocation à être transmise à l’Autorité de la concurrence.

Différents cabinets de conseil ont été sollicités pour conduire cette étude dans des délais très courts. Le cabinet Bolonyocte consulting de M. Christophe Girardier, seul cabinet à avoir transmis une offre, a été retenu.

Le choix de ce cabinet, qui a réalisé l’étude relative à l’intérêt de la création de structures coopératives ou de groupements économiques de commerçants indépendants dans le contexte particulier de La Réunion, a fait l’objet d’une information des membres de l’Observatoire lors de l’assemblée plénière de ce jour, à laquelle M. Christophe Girardier était convié.
N.P
Lu 1770 fois




1.Posté par Briandoht le 13/09/2019 19:21 (depuis mobile)

Le pouvoir donne l impression d être impuissant face aux puissances économiques,mais en réalité il les cautionnent. Dans les 2 sens c est néfaste, les autorités devraient disposer des lois pour empêcher ces positions dominantes.

2.Posté par klod le 13/09/2019 19:55

non , incroyable ,l'"observatoire des prix" va faire son boulot . on a du mal à y croire .

a quant un constat "réaliste" sur les monopoles sur un "DROM" dit isle de la Réunion et sur "la vie chère" ............... une "institution" qui fait son boulot , on est "surpris" !

3.Posté par GIRONDIN le 13/09/2019 21:42

Hihihi

C'est un cabinet de conseil ou cabinet de voyance ?!!!


Et sinon que la MSC et la CMA-CGM fassent:
"" "" "" La Compagnie MSC compte avec cette escale technique préparer la future ligne conjointe NEW NEMO / AUSTRALIA EXPRESS qu’elle déploiera en coopération avec CMA-CGM (regroupement des lignes NEMO et Australia Express).

Ainsi, à compter de la seconde quinzaine du mois d’octobre, la ligne New Australia Express Service / NEW NEMO reliera l'Europe du Nord et la Méditerranée à l'océan Indien et à l'Australie dans le sens Nord-Sud et l'Australie à l'Asie du Sud-Est, au sous-continent indien et à l'Europe dans l'autre sens. "" "" "" zinfos974

Et ça rien, personne ne s'inquiète ?


CMA CGM
Présent dans plus de 160 pays avec 755 agences, 750 entrepôts et 110 000 salariés et doté d'une flotte de 509 navires, le Groupe CMA CGM dessert 420 des 521 ports de commerce du monde et opère sur plus de 200 lignes maritimes.

MSC
,.... disposant d'une flotte de 520 navires et de plus de 70 000 employés.
MSC fait escale dans 500 ports, sur 200 routes commerciales, et transporte environ 21 millions d'EVP par an

4.Posté par Kiki le 13/09/2019 23:59 (depuis mobile)

Rienk son nom y laisse à désiré ! Si lo bane "gros" la per, zize pas à nou alorss ! Pov Reynion !

5.Posté par DOGOUNET le 14/09/2019 08:09

"entre ces gens la..." (Brel), bref un nouvel amiz-kouyon destiné à berner la populace consumériste. Il paraît que GBH tremble de peur...

6.Posté par John le 15/09/2019 07:09 (depuis mobile)

L'observatoire des prix y observe y observe y observe même zot là... une coquille vide...

7.Posté par wtf le 15/09/2019 19:47

observatoire composé de qui ? ; leur liens avec untel et l'autre tel. Ils vont pondre un truc pour dire que tout est ok, no soucy man. Implante toi encore plus, rafle encore plus. Toute façon franchement, vu comment c'est et comment les gens crient mais n'ont pas le courage ou la volonté de se forcer à essayer individuellement à leur niveau de cesser d'ouvrir leur porte monnaie à tous ces monopoles, ça changera rien. C'est à chacun si il veut vraiment que ça change, de se faire violence et sacrifier ses conforts. Mais ça...c'est utopique, donc, let's go et bonne rafle de mise.

8.Posté par Beryl le 25/09/2019 11:58

https://www.youtube.com/watch?v=4N0OS2f4xVg

Regardez ce documentaire !!!! c'est terrible

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie