MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Economie

Rachat de Colipays par 350 agriculteurs : "C’est l’agriculture de demain"


Bonne nouvelle pour les fruits péi, les exportations de l’emblématique marque Colipays, rachetée en avril dernier par deux coopératives d’agriculteurs, seront assurées par les avions commerciaux. Mauvaise nouvelle, les prix augmentent de 2 à 10 € en fonction du colis, suite à une loi européenne sur la TVA.

Par Stéphane Pierrard - Publié le Jeudi 25 Novembre 2021 à 18:45

Nicolas Ethève (le deuxième sur la photo en partant de la gauche) est le nouveau PDG de Colis Pays.
Nicolas Ethève (le deuxième sur la photo en partant de la gauche) est le nouveau PDG de Colis Pays.
Pour Benjamin Elma, qui ne se définit pas "comme un cueilleur mais un producteur", le letchi n’a plus de secret. Pourtant, son secret et ses techniques, il les tait. Au fil des années, les rendements ont augmenté et les letchis peuvent être conservés jusqu’à 15-20 jours naturellement. Sur un de ses terrains de 5 hectares, à Sainte-Rose, ils se comptent par milliers. Pas encore d’un rouge vif ou d’une rondeur parfaite, mais bien présents.

"La saison commence maintenant. Il faisait sec ces derniers temps. Mais la pluie qui vient d’arriver nous fait du bien. Le fruit commence à être bien juteux et bien calibré. La saison des fruits s’annonce bien", souligne le nouveau PDG de Colipays, Nicolas Ethève.

Avec cinq autres agriculteurs, ils sont fiers, à quelques heures du lancement de la saison d’exportation des incontournables colis de fruits exotiques, du rachat de l’entreprise fondée en 1991 par Frédéric Faby, Colipays étant devenu le leader des cadeaux et colis dans les Outre-mer. "Novembre, décembre et janvier sont des mois importants pour nous, ils représentent 60 % de notre chiffre d’affaires".

100 000 colis expédiés par an

L’entreprise au chiffre d’affaires de 5,2 millions d'euros en 2019 appartient désormais à deux coopératives agricoles, la SCA et la Sica Terre, rassemblant 350 agriculteurs. "On a eu vent que Colipays était à vendre depuis 5-6 ans. On s’est mis autour de la table et on a commencé à discuter. Il a fallu négocier",  sourit le jeune PDG.  Aucun chiffre ne sera communiqué par son nouveau PDG pour l’acquisition des parts de Frédéric Faby. 

Le 22 avril 2021, les deux coopératives ont acquis 69 % des parts de la société, le reste étant à la Bourse. La SCA, fournisseur historique de Colipays depuis plus de 15 ans, fournit en moyenne 300 tonnes de fruits. Comme les années précédentes, les nouveaux propriétaires misent sur l’envoi de 100.000 colis, pour un tonnage total de 500 tonnes (rhum, chocolat, confiture, emballage…).
 
La SCA n’en est pas à son coup d’essai. L’année dernière, elle avait lancé la Box Fruitée, reprenant le même concept. "Aujourd’hui, Box Fruitée vise plus une clientèle de comités d’entreprise aussi bien à La Réunion qu’en métropole", précise Nicolas Ethève, âgé d’à peine 29 ans. "Pour Colipays, l’offre reste inchangée. Nous allons lancer prochainement le colis de letchis bio et la banane rouge l’année prochaine".

L’entreprise mise aussi sur l’import de fruits qui représente 10 % du chiffre d’affaires, comme le colis cerise.
 
 

Hausse des prix

Vu le contexte sanitaire et le spectre de la 5ème vague de plus en plus menaçant en métropole, l’entreprise s’est assurée avec les compagnies aériennes de pouvoir expédier ses fruits par le biais des vols commerciaux, sous 48 heures vers l'Hexagone et 72 heures vers les autres pays d'Europe. La mauvaise nouvelle concerne une augmentation des prix pour les colis, allant de 2 à 10 €. "Pour lutter contre le e-commerce des géants comme Amazon, Ali Express ou Alibaba, l’Union européenne a décidé de taxer dès le moindre euro. Même si La Réunion fait partie de l’Europe, ce n’est pas le cas au niveau fiscal. Aujourd’hui, on est considéré comme un envoi d’un particulier à particulier", précise le PDG de Colipays. 

La TVA varie d’un produit à l’autre, 5,5 % pour les fruits et jusqu’à 20 % pour l’alcool. "Aucun député n’est venu nous voir. On essaie avec nos avocats de trouver une solution à ce problème", précise Nicolas Ethève.

Pour ses 30 ans, Colipays s’offre une nouvelle jeunesse. "C’est un virage. C’est l’agriculture de demain. On s’occupe de la terre jusqu’au consommateur. C’est un bon moyen de valoriser notre travail", précise Nicolas Ethève. "On passe de la terre à l’e-commerce", ajoute Benjamin Elma.




1.Posté par Suzelle le 26/11/2021 12:05

Bonjour,
La Reunion comme les autres DOM ne font pas partie de l'Union Européenne. On est rattaché à la France qui en fait partie. A éclairci avec nos élus.

2.Posté par Menfin le 26/11/2021 13:15

Déjà que les fruits sur les étals sont aussi cher voir plus cher qu en métropole importés.. Si en plus il faut rajouter le coût de l envoi.. je vois pas l intérêt.

3.Posté par Le Jacobin le 26/11/2021 13:51

1.Posté par Suzelle le 26/11/2021 12:05

Et comme ce sont des Départements oubliés en Mer Par la France nous ne risquons pas d'être reconnus.

Vous avez dit nos élus ?

Ils n'ont jamais vu cela.

4.Posté par JEAN LUC le 26/11/2021 15:10

ah les agris i sa gain subvention alors....
nou koné komen bona i fonctionn

5.Posté par pierre le 26/11/2021 21:50

mi espère , que ses 350 agriculteurs seront de tous sourires avec des subventions des collectivités , et avec l'augmentation de leurs prix, pour l'envoi des colis , et qu'ils arréttent de pleurer devant les médias ...,Et quand se seras le tour des transporteurs de se réunir ??? Pour l'achat de la compagnie d'air australe , qui est a la limite de faillites.

6.Posté par Marocco le 27/11/2021 05:41

99€ les 5 kg, ils vont rester sur le pied cette année, même Mélissa a jeté l'éponge.

7.Posté par Jeandarme le 27/11/2021 06:27

Voilà pourquoi maintenant ont peut plus envoyer nos Colis fruits nous même . Monopole.. il on bien préparer le terrain avant

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes