MENU ZINFOS
Communiqué

Rachat Vindemia par GBH : Il n’est pas trop tard pour agir


L'Association contre la Domination Économique et pour la défense des Citoyens Attachés aux Libertés Outre-Mer (ADECALOM) ne se résigne pas. Elle commente le feu vert de l'Autorité de la concurrence et promet d'engager d'autres recours pour empêcher le groupe antillais Hayot d'accéder à une situation dominante :

Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 27 Mai 2020 à 15:55 | Lu 1815 fois

"Nous prenons acte de la décision scandaleuse et humiliante pour les réunionnais de l’Autorité de la Concurrence d’accorder le 26 mai 2020 au groupe GBH l’autorisation d’acquérir les actifs de Vindemia.

Même si cette décision ne nous surprend pas, au regard de la gestion opaque et manifestement partisane dans ce dossier, nous ne pouvions pas imaginer une instance dite indépendante traiter une affaire d’une telle importance avec autant de mépris et de désinvolture.

Par cette décision, l’ADLC autorise un groupe à détenir sur La Réunion 40% de parts de marché dans le domaine alimentaire et 60% dans le secteur élargi à de nombreux secteurs de consommation courante. Avec le groupe Leclerc, c’est à terme, 70% des parts de marché alimentaire qui seront détenues par deux entités.

Par cette décision, l’ADLC légitime une position dominante d’un groupe dans le domaine de la distribution ; ce qui est contraire au Droit de la concurrence en France ;

• Par cette décision, l’ADLC laisse toute possibilité au groupe GBH dès l’opération terminée le soin de peser sur la politique des prix et de les augmenter comme il l’a fait aux antilles
• Par cette décision, l’ADLC compromet à terme toute stratégie réunionnaise de production locale dans les domaines de l’agriculture de diversification et de la transformation notamment ;
• Par cette décision, l’ADLC rejoint toutes les stratégies visant à placer notre territoire réunionnais dans une position de soumis et d’esclave économique sous la domination de groupes locaux ou extérieurs.

Alors, qu’à aucun moment l’avenir des salariés de Vindémia n’était menacé, il était possible de discuter des autres possibilités de reprise qui existent et qui auraient permis de construire un nouveau modèle de distribution à La Réunion.

Nous ne pouvons pas accepter cette décision en l’état. Après plusieurs interpellations auprès du Président de la République, de son ministre de l’Economie, ainsi qu’auprès des élus réunionnais, nous réitérons notre demande auprès du Président de la République pour qu’il exerce son droit d’évocation sur ce dossier et qu’il permette l’élaboration d’une alternative à la solution humiliante pour les réunionnais proposée par GBH et validée par l’ADLC.

• Il n’est pas trop tard pour signer la pétition contre le rachat de Vindemia
• Il n’est pas trop tard pour que le Président de la République dise non à l’ADLC
• Il n’est pas trop tard pour ester en justice

Nous nous réservons en dernier ressort la possibilité de saisir le Conseil d’Etat qui devra dire le Droit sur cette entorse manifeste à la liberté de la concurrence ?"

ADECALOM (Association contre la Domination Économique et pour la défense des Citoyens Attachés aux Libertés Outre-Mer)




1.Posté par eddo le 28/05/2020 03:39

Seigneur dieu

2.Posté par Le Jacobin le 28/05/2020 18:41

"Alors, qu’à aucun moment l’avenir des salariés de Vindémia n’était menacé, il était possible de discuter des autres possibilités de reprise qui existent et qui auraient permis de construire un nouveau modèle de distribution à La Réunion."

Avez vous déposez un dossier de reprise (ADECALOM ADECLOM ADECALOM)mon frère ? (D..WARO)
Ce paragraphe démontre que vous êtes des hurluberlus.

3.Posté par Jean Le Monstre le 29/05/2020 17:03

C'est la loi du capitalisme néolibéral : plus je suis gros, plus je bouffe, et plus j'asservis, plus je prospère.

Je ne suis pas sûr que vos demandes aient une réponse.

Ce qui se passe à la Réunion, convient extraordinairement à Macron qui est chargé d'installer le néolibéralisme pour satisfaire ceux qui l'ont mis en place.

4.Posté par Citoyen 974 le 03/06/2020 08:17

Ces propos sont un magnifique exemple d'amalgame ! Il n'y a aucune volonté de réduire la Réunion à la soumission et à l'esclavage économique. Il s'agit simplement d'un groupe qui poursuit son développement. Le schéma est exactement le même en métropole : quelques grands groupes se partagent la distribution à l'échelle du territoire. Et quand je vois les Réunionnais se précipiter dans les grandes surfaces et acheter des choses dont ils n'ont pas nécessairement besoin, je me dis que le problème est plutôt à ce niveau-là. Dites vous bien que s'il y a autant de grandes surfaces à la Réunion, c'est bien parce qu'il y a un marché et une demande immense de la part des consommateurs. Vous voulez vous assurer de prix toujours corrects ? Alors cessez d'acheter tout et n'importe quoi. Le message sera bien compris par les grands groupes.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes