MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

RSA : bénévolat forcé ?


Par - Publié le Mercredi 10 Février 2016 à 14:43 | Lu 742 fois

RSA : bénévolat forcé ?
La polémique prend de l’ampleur, elle dépasse les frontières de notre continent pour arriver jusque chez nous où plus de 240.000 personnes touchent le RSA. Rappelons que le département du Haut-Rhin envisage de conditionner le RSA à des heures de bénévolat ce qui fait crier à droite comme à gauche. Nous pouvons lire dans la presse locale que c’est une fausse bonne idée.
 
La vraie question n’est pas plus profonde et ne concerne-t-elle pas la solidarité nationale ? Doit-elle s’accompagner d’obligations ? Les fondements mêmes de notre République (la solidarité, la fraternité, l’égalité)  sont touchés. Comment peut-on parler de solidarité ou de fraternité en y ajoutant une contrainte pour en bénéficier ? Lorsque nous aidons un parent par solidarité, nous ne demandons rien en contrepartie.

Posons-nous les bonnes questions : voulons-nous mettre fin ou non à ce sentiment de communauté d’intérêts qui pousse les uns et les autres à s’aider mutuellement lorsque l’autre est dans une situation difficile ? Voulons-nous mettre fin à ce "coude à coude", à cette bienveillance, à cette entraide ?
 
Nous ne pouvons pas aujourd’hui accepter que les notions mêmes des mots soient changées pour le plaisir des droites et des gauches. Aucune solidarité ni fraternité et encore moins d’égalité ne doit s’accompagner de contrainte. Nous ne pouvons exiger au bénéficiaire du RSA à faire du bénévolat pour accéder à la solidarité nationale.
 
La solidarité nationale s’accompagne déjà du sens du devoir, un devoir de reconnaissance envers cette solidarité nationale, envers l’entraide d’un peuple. Et ce sens du devoir implique en soi une obligation morale que nous nous imposons, mais certainement pas une contrainte qui conduit à perdre quelque chose en cas d’inexécution. Mais avons-nous été capables de faire naitre et accroitre ce sens du devoir envers notre État la France ? Comment pouvons-nous individuellement faire honneur à ce sens du devoir envers cette égalité, fraternité, et solidarité ?
 
Réformer la façon dont notre État met en œuvre la solidarité nationale, en particulier sur le RSA oui tout en oubliant pas le sens des mots solidarité et fraternité.

Alain Hoarau


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par pfff le 10/02/2016 15:35

En fait la solidarité nationale çà ne va que dans un seul sens dans ce pays on dirait: il y a ceux qui ne payent rien et obtiennent toutes les aides et ceux (dont je fais parti) qui payent tout et galèrent. j'ai un profond sentiment de dégoût pour cette soit disant "solidarité" nationale quand j'ai vu ma fiche de paie de janvier avec un montant en baisse à cause des taxes qui ont augmenté.

2.Posté par Eno2016 le 10/02/2016 15:36

Tout salaire mérite un boulot fait !
On ne peut toujours donner du fric , quelque soit le montant à des personnes qui se la coulent douce en longueur de journée ... c'est de la folie !
Déjà , il faut trouver ce fric ....sur le dos large des autres !

3.Posté par Eno2016 le 10/02/2016 15:36

La solidarité crée des mendiants !

4.Posté par cololo le 10/02/2016 20:41

a tou sak i critique RSA mi souhaite qu'un zour zot i perdee zot emploi et zot zenfant i ecrit un courrier pou dire que zot i rofuse le RSA . tant ou lé pa concerné zot i critique mais i espère in zour que zot sra dan mon cas . merci

5.Posté par pos le 10/02/2016 21:48 (depuis mobile)

Y faut bana y travail un peu ôté nena un peu la cgss y connaît pas la jamais fait un journée

6.Posté par pfff le 10/02/2016 22:36

@4: ou calcule le travail la nu rode à mwin la case? Travail néna mais il faut aller roder, se former, bref il faut se bouger. Na point rien lé gratuit dans ce monde le temps l'argent de poche la fini oui. Tout revenu doit s'accompagner d'un minimum de travail.

7.Posté par oli974 le 11/02/2016 04:32

Je suis moi même au RSA et je trouve qu'il est normal de faire un ti boulot en retour de l allocation que l on me verse

8.Posté par Simandèf le 11/02/2016 08:31

On a tous des membres de la famille ou des amis qui sont au RSA à la Réunion. Qu'ils soient jeunes ou plus âgés les temps sont durs pour eux. Ils ne peuvent pas faire de projets et certains doivent accepter de vivre grouper qui occasionne parfois des tensions. Il y en a même qui ont une petite activité de survie car le système à la Réunion est bloqué. Le modèle économique que la Réunion a choisi ne permet pas la croissance et encore moins le progrès. Même avec de la bonne volonté il est impossible de contraindre 274 848 personnes bénéficiaires du RSA socle, soit 32,5% de la population à faire du bénévolat obligatoire. Ce dispositif va mette en lumière un grand nombre de faille du système que personne ne peut vraiment identifier à l'heure d'aujourd'hui. Ce qui est sur d'ore et déjà c'est qu'au niveau transport ce sera encore plus la pagaille sur les routes, ce qui est sur c'est que les bénéficiaires du RSA seront montré du doigt et perdrons leur anonymat. Aujourd’hui, 7 heures mais dans quelques mois sera combien d'heures 10, 15 ou 20 ? RSA en ce moment et demain employé qu'elle étiquette vont porter ses gens là ? Cette mesure occasionnera des frustrations, de l'animosités, du racisme, du sexisme... Attention tout de même il ne faut pas grand chose pour qu'une île à fleur de peau comme la notre puisse voir une guerre civile éclater. La paix sociale à un prix à la Réunion et le RSA en fait parti. Qui osera toucher à la stabilité ?

9.Posté par 974 E.D le 11/02/2016 09:11

"""Faut-il encore rappeler et expliquer qu’un bénévole est un homme ou une femme qui volontairement choisi de consacrer un peu de son temps au service d’une association ou d’une œuvre et ceci sans en recevoir le moindre avantage matériel ou financier ?"""

nous pouvons être aux "" rsa'' ou même "travailleur" et être ""bénévole"" mais avec cette aspect le bénévolats perds tout de son attrait.....

10.Posté par chikun le 11/02/2016 15:59

J'te mettrais les bénéficiaires du RSA à curer les ravines, entretenir les espaces verts , ramasser les déchets en bord de mer .........
Il est totalement anormal que des gens profitent de la solidarité et ne donnent rien en échange.
Mais nous sommes en socialie depuis 35 ans et les valeurs travail, honnêteté, mérite ne valent plus tripette.
En 2015 , les minorités et les fonks dirigent la france . C'est comme cela . Il y a déja bien longtemps que j'ai compris qu'il faut organiser sa pauvreté.
Oui , on peut organiser sa pauvreté

Hein ?! Hein !? Monsieur le "une case pour chaque enfant ". (rires)

11.Posté par 974 E.D le 11/02/2016 16:21 (depuis mobile)

en Islande ils ont un taux de chomage de 1,9%.....pour cause eux ils ont virer les banquiers corompue a grand coup d'pied au derche et tout ça dans la non violence et ils ont réussie.....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes