Société

"RIC": "Il n'y a pas de formule miracle mais ce serait une avancée énorme", estime Demorun

Mardi 18 Décembre 2018 - 17:44

La contribution citoyenne est leur crédo. Trois ans après leur participation aux élections régionales avec une liste de citoyens tirés au sort, les équipes de Demorun poursuivent le travail, avec une énergie revigorée par le mouvement des gilets jaunes. Quel regard porte l'association sur ce combat et sur le référendum d'initiative populaire (RIC), mesure phare des revendications ? Réponse avec Pierre Manin, membre du bureau :


Quel regard porte Demorun sur le mouvement des gilets jaunes ?
Nous sommes plutôt très contents de voir que les citoyens prennent les choses en mains. La méthode est toujours difficile, ce n’est pas évident de trouver un moyen d’expression pour la population, mais c'est intéressant car on voit une vraie prise de conscience des problématiques et de vraies volontés de trouver des solutions.
 
C’est un vrai tournant ?
C’est plus qu’un tournant. Maintenant il s’agit de voir quelle direction vont prendre ces mouvements citoyens. Nous sommes dans une période de transition entre modèle qu’on a connu jusqu’à maintenant et le modèle de l’avenir qu’il faut construire. Si les pouvoirs publics ne se remettent pas en question avec des réformes majeures, la prochaine étape pourrait être dramatique.
 
Parmi les revendications phares figure la mise en place d'un Référendum d’initiative populaire (RIC). Une solution selon vous ? 
Il n'y a pas de formule miracle, mais c'est une avancée énorme. Le RIC est très intéressant car c’est le pouvoir exercé directement par les citoyens. Le référendum existe déjà dans la constitution, mais il est totalement verrouillé par les parlementaires. Si ce n’est pas fait de manière éthique avec une vraie participation des citoyens à ces processus, on se retrouvera encore avec des parlementaires qui vont écrire les règles du jeu qui les arrangent. Il faudrait donc que le RIC soit inscrit dans la Constitution, et surtout que ce qui soit écrit le soit par les citoyens eux-même. Quoiqu’il en soit, le référendum tout seul ne suffirait plus. Il faut aussi des médias indépendants pour informer la population, contextualiser les enjeux, alimenter les débats, et de la formation civique. Il y a aussi une initiative très intéressante, ce sont les conventions citoyennes.
 
Comment voyez-vous son organisation ?
Il faut des débats publics organisés sur le sujet. Il y a tellement de choses à discuter, notamment sur le seuil de participation. Les questions de mises en œuvre doivent être décidées par les citoyens mais l'organisation, la mise en œuvre, doit passer par les pouvoirs publics. Le Président de Région a annoncé la création d'un conseil consultatif citoyen tiré au sort, et alors qu'on nous parle de transparence, nous avons appris qu’il y avait eu des réunions sans qu’on soit au courant. Nous avons contacté les institutions mais n’avons pas eu de réponse.

C’est un mouvement peu structuré. Quel regard portez-vous sur cet aspect ? 
Se structurer demande beaucoup de temps et d’énergie. Le mouvement n’a pas forcément besoin de se structurer, au contraire, certains se retrouvent dans la spontanéité, et un cadre trop rigide pourrait en éloigner certains ou être propice à la récupération - même s’il y a une vraie vigilance sur le sujet.

Quelle contribution peut apporter Demorun aux mouvements des gilets jaunes ?
On a bien compris que le mouvement ne voulait pas être partisan. On est en train de travailler sur le retour d’expérience du projet Demorun pour le partager avec des gilets jaunes, de finaliser un guide méthodologique qui explique comment agir en utilisant les règles du jeu. Le mouvement des gilets jaunes a montré que tout le monde voulait participer à la vie politique. Tout le monde en est capable. Je suis très optimiste sur la nature humaine
M.A - marine.abat@zinfos974.com
Lu 3941 fois



1.Posté par PEC-PEC le 18/12/2018 17:53 (depuis mobile)

Le référendum est le scrutin le plus irrationnel qui existe. Quel que soit la question posée la réponse est entièrement subordonnée à celui qui la pose et la réponse est pour ou contre le questionner et rien d''autre. Nous en avons de bons exemples.

2.Posté par c bo le 18/12/2018 17:59

quelle misere cette ile

3.Posté par Mouchin le 18/12/2018 18:14

Etant donné que n'en sommes pas à une ânerie près continuons dans le débile. Le peuple est tellement manipulable, on le voit bien avec encore des GJ qui se font avoir par un manipulateur de première et vont tenter de bloquer la SRPP pour son compte. demain on sera capable de voter oui au retour de la peine de mort si une barbarie est commise par un multirécidiviste. laissons nos élus faire leur boulot, sinon on va remplacer des personnes il est vrai parfois incompétentes par pire encore.

4.Posté par Grangaga le 18/12/2018 18:27

"Si les pouvoirs publics ne se remettent pas en question avec des réformes majeures, la prochaine étape pourrait être dramatique. "

En Marche......finn' bèz' in kou d'pié dann' ki lo bann' parti.........
As'tèrr' y fo por'si .....lo travay'.........
A li mèm' li gainll' pi, pars'ké li la pran lo pouvwarr'......
D'otan pliss' ke li lavé bézwin deu-trwa soutyin, de satt' té y rèss' de ser'tin parti........
Li la pa pou tapp' a li, li mèm'.......
Dramatik'....dramatik'........po ki, la popilacyion povv'...........
Klass' moyiènn' y pay' pliss' ké li gainll'....
Gardd' la......poliss' y réklamm' in....graton.......
Nana d'mounn' y vé pi l'assis'tana........
Lé déza in dramm' satt' zot' y vivv'........
Konm' y di kréol'...."Ou pé pa tonbb' pli ba k'a tèrr' ".......

5.Posté par ald'eau le 18/12/2018 19:50

Ce RIC ne devrait effrayer que les mauvais politiciens...Il faut juste penser à poser les bons verrous et à ôter ceux qui limitent l'expression des besoins du peuple (et non pas "l'expression d'un peuple", qui pourrait se dévoyer).

Une mesure complémentaire au RIC serait utile. Pour les éternels abstentionnistes qui se lamentent des scores obtenus après les votes: la prise en compte du vote neutre ("le vote blanc") devrait, en cas de majorité de ce dernier, empêcher que les deux listes/partis des candidats en tête ne se présentent de nouveau à ladite élection, avec leur remplacement par deux nouvelles listes.

Au sujet du RIC, nous avons sur le lien qui suit une discussion très enrichissante sur un travail inachevé et qui a débuté en avril 1789. La création des "districts" parisiens a eu pour pierre d'achoppement leur soumission à la "municipalité" et aux individualismes:

-> Le lien de Cairn.info

Des "districts" ou "maison populaires" (et non pas "maison du peuple", en raison de sa connotation particulière) permettraient au peuple de venir échanger sur les problématiques qu'il rencontre. Outre l'avantage de retisser le lien social, ces lieux de partage permettraient à chacun de mutualiser ce qu'il a à proposer en s'impliquant dans la politique de la Cité. Toute représentativité politique, syndicale ou religieuse y serait interdite.

L'outil Internet serait alors uniquement considéré comme un outil d'accès à la plateforme de vote et d'information sur les mesures proposées ou à proposer. En cas de panne de réseau, les votes pourraient exceptionnellement être tenus sur place (et non dans une mairie en raison de sa spécificité politique).

Il me paraît en outre indispensable que chacun des membres permanents (du bureau) de ces "districts" ou autre dénomination soit, autant que possible, à l'abri de toute influence extérieure. Ce qui induirait l'interdiction absolue:
- d'être bénéficiaire d'un mandat électif, qu'il soit de nature politique ou associatif (d'influence); sanctions lourdes à prévoir en cas de manquement;
- de faire activement partie d'un lobby d'obédiences, religieux ou autre (hors le droit individuel à la croyance); sanctions lourdes à prévoir en cas de manquement;
- de continuer à exercer en cas de condamnation définitive (la classe des délits et crimes restant à définir) dans un affaire civile ou pénale;
- d'exercer une vie politique publique dans les x années qui suivent la fin de ces fonctions afin de ne pas influencer l'électorat (à l'image de certains employés du secteur privé qui ne peuvent librement rejoindre la concurrence).

S'agissant de la faculté de proposer des lois, décrets, arrêtés ou amendements, ou même d'en abroger, la transition par le Conseil constitutionnel semble obligatoire. Nous éviterons ainsi que la majorité exprimée ne se prononce en faveur d'une législation contraire aux droits fondamentaux.

Et si cela vous paraît utopique; allez faire un tour en Suisse, voir comment ils ont (en partie) réussi à le mettre en œuvre.

6.Posté par Paulo le 18/12/2018 20:29 (depuis mobile)

Encore eux ?! Pourraient-ils svp expliquer au peuple pourquoi dans la liste qu ils ont présenté aux dernières élections figurent aux moins deux personnes en lien avec une agence de com et de lobbying ?! Pour moi la liste n'est pas tirée au hasard.

7.Posté par blacksun le 18/12/2018 21:14

Vu l'évolution de la société avec la place centrale prise par les réseaux sociaux il est
inévitable que les citoyens , beaucoup plus informés qu'avant , soient associés aux
décisions les concernant.
Ceci dit le référendum n'est pas forcément la bonne voie car comme le dit pec-pec (post 1)
qui pose la question importe plus que la question elle-même.

8.Posté par cmoin le 18/12/2018 22:09

Non,chaque groupe proposerai son ric,on aurais des votes toutes les semaines.

9.Posté par Lolito le 18/12/2018 23:59

@Mouchin: Vous êtes autant débile que ceux que vous critiquez. Donc si je comprends bien votre pensée, le peuple est influençable, donc il ne faut surtout pas remettre le pouvoir entre ses mains ! Par contre, mettre le pouvoir entre les mains d'arnaqueurs, de corrompus, d'escrocs qui dilapident l'argent public sans se soucier du peuple, ça, pas de problème ? Une fois de plus, quitte à me répeter sur les forums, je préfère 1.000 fois remettre mon sort entre les mains d'idiots qui me veulent du bien, que de personnes intelligentes qui veulent juste se vautrer sur mon dos !

10.Posté par le taz le 19/12/2018 00:11

ou comment bloquer complètement la gestion d'un pays.

RIC : tous les salariés à 4000€ par mois !

et le politicien qui la ramène trop (genre qui hurle quand il est perquisitionné dans son 400m2 parisien), on le dégage !

11.Posté par Ouep le 19/12/2018 05:46 (depuis mobile)

Le peuple est pas influençable il est con c'est une nuance et non des moindres de ne pas avoir un peu de plomb dans la tete

12.Posté par MôvéLang le 19/12/2018 06:48 (depuis mobile)

''''''''3. Mouchin le 18/12/2018 18:14
Etant donné que n''en sommes pas à une ânerie près etc''''''''
Malheureusement, pour toi, il,n''y a rien à faire, la débilité est dans tes gènes,aucune manipulation ne pourra te sauver, il faudra faire avec.

13.Posté par Chouard le 19/12/2018 07:28 (depuis mobile)

https://youtu.be/MOqFAENh8hk

La réaction d''Étienne Chouard sur RT France suite à l''allocution de Macron, le 10 décembre 2018.

14.Posté par Ne nous laissons pas manipuler le 19/12/2018 07:36

suite à Lolito (9)

En poussant le bouchon un peu plus loin je préfèrerai 1.000.000 de fois remettre mon sort entre les mains d’un dictateur qui remettrait de l’ordre et défendrait son pays et ses citoyens, que dans celles de malhonnêtes téléguidés par des oligarchies mondialistes et dont l’objectif est de détruire la nation française et mettre ses concitoyens en esclavage !...

15.Posté par République le 19/12/2018 08:07

Une des rares propositions, pertinente, qui place donc le vieux système politique devant l’urgence de changement dans la conduite des affaires de la nation, et le mouvement des Gilets Jaunes un peu plus dans le sérieux de la politique, loin des populismes, est la déprofessionnalisation de la politique : le non-cumul des mandats dans le temps. Oui, ou non, un maire 2 à 3 mandats, et après il devient un citoyen comme les autres et il va travailler. 2 mandats pour les députés et les sénateurs, etc. À trouver une formule pour un bon RIC !

16.Posté par Le Jacobin le 19/12/2018 08:37

Avec autant de débilité au m2 vous risquez de donnez des idées aux militaires qui eux ont une organisation bien en place, ce jour là, oui ce jour là ce ne sera pas des GJ mais bien des treillis et des fusil tout au long de la route, en liberté vous êtes trop bien, cherchez l’impossible il est au bout du chemin.

17.Posté par merci patron Manu le 19/12/2018 08:55

bravo ! enfin un espoir de changer le monde. Après des décennies de domination d'une oligarchie motivée essentiellement par la cupidité, il est temps de voir si le peuple a les capacités d'exercer ses prérogatives et d'opérer les changements radicaux qui s'imposent pour la survie de l'humanité. N'en déplaise aux pisse vinaigres qui préfèrent que d'autres décident à leur place, et nonobstant les risques inhérents à l'exercice.

18.Posté par Réveillez vous le 19/12/2018 09:26

PEC-PEC

Même plus loin....souvenez vous le referendum sur la constituions européen ...

selon les sondage le oui l'emporter a 75%....finalement c est le "NON" qui l'emporte.....
Qu'a fait le gouvernement ? il a bafoué simplement la volonté du peuple ...

19.Posté par BRAVO le 19/12/2018 09:44

perso moi je pense qu'ils ont réussi ("ils" étant les autres que ne nous voyons pas mais qui nous dirigent)

_1 leur but déjà était tout simple : NOUS DIVISER
et vu tous les commentaires, tous les avis et opinions partagés (même si je respect le fait que chacun ait sa propre opinion), ils ont réussi leur projet "diviser pour mieux régner"
il faut vraiment être aveugle ou sourd ou même mal-entendant pour ne pas voir ni entendre ce qui se passe réellement dans le monde entier !
soit on est "con" même si pour moi nul n'est con (chacun a sa force et son intelligence)
soit on ne s’intéresse à rien du tout à part son propre égo !!!!!!
le pays va mal le monde va mal la planète va mal donc l'humanité va également mal !!!!

_2 le pouvoir la richesse et la sécurité leur appartient "ils" contrôlent TOUT
on est constamment sous surveillance ! tous nos faits et gestes sont sous leur contrôle ! "ils" ont déjà TOUT anticipé et savent d'avance ce qu'on va faire !!!
SAUF un vrai soulèvement massif du peuple ! un vrai retournement de situation pour ces personnes qui nous gouvernent !

pour ceux qui ne croient pas en ce que je dis et pense que je suis fou : ben tant mieux pour vous libre à vous de penser ce que vous voulez ! mais pour ceux qui ont l'esprit plus large et surtout les yeux grands ouverts et qui par dessus tout pensent aux autres : réunissons nous et faisons quelque chose de bien pour nous, nos enfants, notre île, notre pays et notre planète ! TOUS unis nous y arriveront mais comme çà en étant chacun dans sa bulle et dans sa seul motivation personnelle nous y arriveront à RIEN si ce n'est que s'entre-tuer entre nous même !

20.Posté par la roue le 20/12/2018 13:47

Obligé toute les commune a titurialisais le personnel communal

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 16:21 Citalis: Fin du mouvement de grève annoncé ce lundi