MENU ZINFOS
Zot Zinfos

RHI de Bois de Nèfles : courrier du député-maire de Saint-Leu adressé aux habitants


- Publié le Lundi 18 Mai 2015 à 11:18 | Lu 682 fois

Chères habitantes et habitants de Bois de Nèfles, Lorsque j’ai été élu Maire en 2008, l’ancienne municipalité avait engagé sur votre quartier une opération de RHI (Résorption de l’Habitat Insalubre) avec la SIDR depuis 2005. Le contrat ayant été signé et les financements contractualisés, j’étais dans l’impossibilité de remettre en question le travail qui avait été entamé au risque de perdre les financements obtenus, de rallonger les délais de mise en œuvre et de payer des pénalités pour rupture des contrats passés.
J'ai donc continué cette opération dans votre intérêt, dans l’intérêt du quartier et dans l’intérêt général de la Commune afin que vous puissiez tous bénéficier d'un logement décent.
Pour réaliser vos logements et améliorer vos conditions de vie, et parce que ni la SIDR , ni la Ville ne possédait des terrains sur ce secteur, il a été rendu nécessaire de mettre en place une procédure  pour régler les indivisions ou les occupations sans titre ou encore de faire des redécoupages fonciers afin que vous puissiez devenir propriétaire à la fois du terrain et d'un logement neuf.
La procédure d'expropriation, objet de votre inquiétude accompagne le dispositif RHI quand la maîtrise foncière n’est pas totalement assurée. Celle-ci a été engagée depuis de nombreuses années sur la base d'un projet connu, et qui semblait partagé avec vous et validé depuis longtemps. La fixation du prix par le juge fait partie de cette procédure qui permettra la réalisation de vos cases à terre (LES) sur des terrains dont vous serez pleinement propriétaires.
Vous deviendrez donc propriétaire, à la fois, de votre terrain et d'un logement neuf construit pour vous!
Chaque famille concernée par cette procédure s'est vue proposer une solution définitive de relogement sur son terrain ou à proximité immédiate.
Le déménagement nécessaire pour certains dans l'opération « Citronniers » est PROVISOIRE. Le temps de construire votre case à terre.
Je comprends l'inquiétude que peut soulever une expropriation. A nouveau, je vous le rappelle,  les engagements pris seront tenus, je n'ai qu'une seule parole et je travaille depuis 2008 pour votre bien. Personne ne sera contraint de déménager sans qu'une solution partagée ne soit trouvée. Les logements qui ont été programmés seront réalisés pour vous.
Nous avons déjà commencé à  recevoir chacun d’entre vous  pour faire à nouveau le point. Les services ainsi que les élus se tiennent à votre disposition pour réétudier, s’il était nécessaire, votre situation et trouver ENSEMBLE la solution qui vous convienne.
Certaines personnes guidées par la rancœur et la manipulation politique, essaient de vous tromper. Elles vous utilisent afin d'essayer de négocier des avantages pour elles-mêmes, avec la Commune. Ne vous laissez pas influencer par elles.
Ce sont des agitateurs, qui tentent de vous utiliser non pas pour défendre vos intérêts et encore moins l’intérêt général mais essentiellement à des fins personnelles et politiques.
Arrêter ce projet de vie uniquement à cause de quelques personnes mal intentionnées, serait, à mon sens, une véritable erreur. Mon souhait premier est de voir concrétiser ces aménagements qui profiteront aux habitants, au quartier et à la Commune et qui feront de vous des propriétaires titrés d’un bien que vous pourrez, par la suite, transmettre à vos enfants.
Cependant, si vous ne voulez plus voir ce projet se réaliser, je suis disposé à le stopper si telle est votre volonté et je mettrai en œuvre l’ensemble des procédures pour résilier les marchés et rembourser les subventions allouées.
Je  vous demande  donc de  faire savoir expressément  votre position auprès du Responsable de l’opération de la Ville au 0262 34 66 62 . Nous nous attacherons, comme cela a toujours été le cas depuis 2008, à trouver une solution, au cas par cas, pour chacun d’entre vous.
Mi compte su zot pour dire NON à ces manipulateurs, OUI à votre projet de vie et OUI au projet de vos enfants.
Mi lé là pou aide à zot et certainement pas pour le contraire!
 
Votre Député-Maire
Thierry Robert




1.Posté par ti pain èk fromage le 18/05/2015 12:47 (depuis mobile)

Com par hazard le poin négatif revien a l''anciène municipalité.
MR LE DÉPUTÉ MAIRE arête prend demoune po couyon,ou lé a out 2ème mandat mi pense ke lé flagrant ke ou la pou rode 1 porte de sortie pou fé croire ke c pa ou ke lé dèrière tout ça...

2.Posté par lol le 18/05/2015 14:33

Thierry l'embobineur numéro à la Réunion

3.Posté par Adrien le 18/05/2015 18:12

MANIPULATION
Monsieur le Député Maire, bientôt nous dans la liste des synonymes du mot manipulation « Thierry Robert » !
Après Camille Sudre à l’île de la Réunion nous avons trouvé un autre MANIPULATEUR !
Comme Monsieur Thierry Robert est un grand MANIPULATUER il croit que ses adversaires travaillent avec ses méthodes ! Que ne ni, n’oublions la coup du 16 octobre devant la Préfecture où il a voulu faire croire qu’il a été bousculé pour qu’on l’empêche de monter sur une estrade !
N’oublions pas la fois où il a fait tabasser une journaliste, il avait voulu MANIPULER les médias !
Monsieur Thierry Robert, c’est vous qui avez manipulé la population st-leusienne, n’inversez pas les rôles.

4.Posté par ferard le 18/05/2015 20:54

"j’étais dans l’impossibilité de ""et maintenant je suis disposé à le stopper si"
moi héritière de bois de nèfles je dis non a ce gros manipulateur qui s’appelle Thierry robert il faut que les réunionnais se lèvent pour apprendre leur droit en tant que citoyens afin de ne plus gober tout ce que les politiciens lachent. c'est pourquoi se sont des lâches il a repris un projet sans concertation avec les habitants concernés , comme d'habitude Mr Thierry Robert nous sommes pas vos esclaves il est or de question qu'on se mettent à genoux comme le font vos employés je les plaints

5.Posté par CQFD le 18/05/2015 22:26

Quelques interrogations :
Soit le RHI est une bonne chose et entre dans le cadre de l'intérêt général, la municipalité doit absolument continuer son action car l'intérêt général prime sur l'intérêt individuel. Par ailleurs ce texte dit : "Arrêter ce projet de vie uniquement à cause de quelques personnes mal intentionnées, serait, à mon sens, une véritable erreur" Alors on y va !
La municipalité continue : "Vous deviendrez donc propriétaire, à la fois, de votre terrain et d'un logement neuf construit pour vous!" Sans précision, on en déduit que cela ne coûtera pas un centime aux ex et à la fois nouveaux propriétaires sinon il semble qu'il y aura tromperie.
Si on n'est pas d'accord avec un projet doit-on être considéré comme quelqu'un qui a de la rancoeur. Si tel est le cas, la majorité de la population de la Réunion vit dans la rancoeur.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes