MENU ZINFOS
Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Vendredi 4 septembre 2020


À la une du Journal de l'île ce vendredi, retour sur "la course aux cabinets" dans les mairies après les municipales. "L'heure est au jeu des chaises musicales dans les cabinets des maires", écrit le média, qui fait un point sur les postes encore à pourvoir dans les mairies. "Les places sont bonnes, les places sont chères", écrit le JIR.

De son côté, Le Quotidien consacre sa une du jour au télétravail et s'interroge. Serait-il l'antidote au virus ? Depuis le confinement, le dispositif "s'est imposé" relève le média et il est "de retour" avec l'actuelle flambée de cas quotidiens constatés depuis août. "Mais attention, le travail à distance n'est pas sans danger", prévient le Quot'.

Par Christelle Boyer - Publié le Vendredi 4 Septembre 2020 à 06:20 | Lu 1013 fois

FAITS-DIVERS

Ecstasy, MDMA, cocaïne, zamal, LSD…un nouveau volet d’un vaste trafic de stupéfiants devait se jouer ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. les ramifications de ce trafic de drogue - s’étendant du Tampon (cité des Araucarias) à Saint-Pierre - ont mené les enquêteurs vers cinq nouveaux suspects. Les différentes auditions n'ont pas permis de mettre en lumière les rôles joués par chacun. Le procès a été renvoyé en mars 2021.

Le tribunal correctionnel de Saint-Denis a relaxé hier quatre prévenus cités dans l'affaire de diffamation à l'encontre d'une universitaire nantaise, Virginie Chaillou Atrous. Elle avait candidaté sur le poste laissé vacant suite au décès de l'historien Sudel Fuma. Le tribunal a constaté la nullité de la citation pour les trois autres.

Une sauvage agression a eu lieu la semaine dernière aux abords d'un lycée de Saint-André. Un adolescent a été visiblement pourchassé parce qu'il avait été contaminé au coronavirus. Le lycéen réussira néanmoins à regagner son domicile seul avant d'être transféré vers le GHER de Saint-Benoît.  Mais le pire est à venir puisque, enceinte de neuf mois, la maman de ce lycéen a perdu son bébé quelques jours après lundi dernier. Même si son enfant est né à terme, le choc psychologique subi dans les derniers jours de la grossesse pourrait expliquer la perte de cet enfant.

Après sa lettre cinglante envoyée au préfet de La Réunion en 2019, qui avait suscité la polémique, Brigitte Bardot devait se présenter devant les juges du tribunal correctionnel de Saint-Denis ce jeudi. L’audience est finalement renvoyée au 4 février 2021, au motif que la citation à comparaître, qui devait être délivrée par le parquet de Paris à Brigitte Bardot et à son responsable de communication Bruno Jacquelin - lui aussi poursuivi -  à la demande du ministère public de Saint-Denis, n'a pas été transmise dans les temps.Pour ces faits, Brigitte Bardot risque un an de prison et 45 000 euros d’amende.

POLITIQUE

Juliana M'Doihoma ne compte pas se laisser faire. Au cours d'un point presse donné ce jeudi à la mairie, l'édile saint-louisienne a dénoncé le traitement politicien de la très controversée non-titularisation de 139 agents communaux, validée par l'ancienne mandature et jugée illégale par le préfet car entachée de nombreuses irrégularités. En effet, les agents grévistes ont vu les deux anciens maires de la commune, Claude Hoarau et Cyrille Hamilcaro, venir à leurs côtés devant la cuisine centrale. Une preuve pour la maire de Saint-Louis sur le traitement "politicien" de ce mouvement de colère.
 

ÉCONOMIE

1,5 milliard d'euros. C'est l'enveloppe allouée aux Outre-Mer dans le cadre du plan de relance. Ce jeudi, le directeur de cabinet de Sébastien Lecornu, Philippe Gustin, a détaillé la répartition précise des sommes selon les territoires. En dehors de ces quatre axes estimés prioritaires par le gouvernement (rénovation réseaux d'eau, rénovation des bâtiments publics, transformation de l'agriculture, soutien des mesures sociales), une enveloppe non chiffrée ira à l'amélioration du réseau routier, dont une partie ira à la NRL.
 



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes